Le porte-parole du MAE, Amar Belani : «L’accord de la Russie et des Etats-Unis constitue une avancée décisive»

L'Algérie a salué l'accord intervenu entre les Etats-Unis et la Fédération de Russie sur la mise sous contrôle international de l'arsenal chimique syrien, considérant qu'il (accord) «constitue une avancée décisive» qui conforte les chances d'un règlement pacifique du conflit en Syrie, a indiqué, aujourd'hui samedi, à Alger, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani. «L'Algérie salue l'accord intervenu, ce jour à Genève, entre les Etats-Unis et la Fédération de Russie sur la question de la mise sous contrôle international de l'arsenal chimique syrien», a déclaré Belani, soutenant que «cet accord constitue une avancée décisive qui conforte les chances d'un règlement pacifique de cette question tout en mettant l'ONU au centre de ce processus». Il a estimé, à ce sujet, que l'accord «est également de nature à impulser une nouvelle dynamique à la recherche d'une solution politique à la crise syrienne, dans le cadre de la conférence de Genève 2, sous l'égide du représentant spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie,  Lakhdar Brahimi». Le porte-parole du MAE a rappelé que l'Algérie avait condamné, avec «la plus grande fermeté, l'usage constaté des armes chimiques en Syrie et qu'elle plaide, fermement et avec constance, en faveur de l'élimination totale des armes de destruction massive au Moyen-Orient». «De même, l'Algérie a salué, en son temps, l'initiative russe qui bénéficie d'un large consensus international et du soutien unanime du Conseil de sécurité et elle n'a eu de cesse de rappeler que le dialogue politique inclusif est une démarche incontournable en vue du règlement consensuel de la crise en Syrie», a-t-il poursuivi. M. Belani a réaffirmé, en outre, «le plein soutien» de l'Algérie à Lakhdar Brahimi. «Nous l'encourageons à persévérer dans ses efforts méritoires en vue de la préparation de la conférence Iinternationale dite Genève 2, en espérant que la date de sa tenue sera fixée dans un très proche avenir», a-t-il encore dit.
R. N.
 

Comment (9)

    Mohamed el Maadi
    17 septembre 2013 - 23 h 51 min

    Anonyme @
    Oui c’est cela

    Anonyme @

    Oui c’est cela (…) dort bien car le réveille va être terrible.




    0



    0
    Anonyme
    17 septembre 2013 - 10 h 01 min

    Mohamed el [email protected] alor resté
    Mohamed el [email protected] alor resté dans vos idés sombre vous coulé le pays on et sa dure depuis lindependance




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    16 septembre 2013 - 20 h 11 min

    Anonyme @
    Les Russes ne sont

    Anonyme @

    Les Russes ne sont pas islamophobes et encore moins anti-algériens, alors déjà une différence mais de taille .
    Nous Algériens avec la Russie avons le même ennemi les monarchies saoudiennes et Qataris et hors de question de briser l’entente qui nous lie avec le frère Poutine, nous avons les mêmes intérêts et puis on n’est de la même école « les butter jusqu’à dans les chiottes  » Alors vos conneries « ils sont contre les Arabes  » garder le pour vous et vos copains
    Cela suffit de mettre les Algériens dans le même sac car si vous n’êtes pas parti à Moscou moi j’y suis allé las bas et croyez moi on n’est estimé nous Algérien




    0



    0
    Karim
    16 septembre 2013 - 5 h 03 min

    John Guandolo, un des anciens
    John Guandolo, un des anciens grands spécialistes de l’islam au FBI a annoncé, il y a neuf mois, que le président Obama a choisi de positionner à la tête de l’agence de renseignements américaine, John Brennan, converti à l’islam il y a plusieurs années de cela, en Arabie Saoudite.

    John Guandolo, a depuis longtemps averti que le gouvernement fédéral est infiltré par des membres des Frères Musulmans. Mais Guandolo avertit maintenant que, par la nomination de Brennan au poste de directeur de la CIA, M. Obama a non seulement choisi un homme «naïf» quant à ces infiltrations, mais a aussi choisi un candidat qui est lui-même musulman…

    « M. Brennan s’est converti à l’islam quand il a servi à titre officiel pour le compte des États-Unis en Arabie saoudite », explique Guandolo. « Mais ce n’est pas ce qui est le plus inquiétant, » poursuit Guandolo. « Sa conversion à l’islam a été l’aboutissement d’une opération de contre-espionnage contre lui pour le recruter. Le fait que les agents des services de renseignement étrangers aient recruté M. Brennan quand il était dans une position très délicate montre qu’il a trahi le gouvernement américain, ou du moins qu’il est dans l’incapacité de discerner et de comprendre comment fonctionner dans ce type d’environnements, ce qui le rend totalement inapte à être le directeur de la CIA ».

    John Brennan a bien servi comme chef de station de la CIA à Riyad dans les années 1990 et détient aujourd’hui le titre officiel de vice-conseiller sur la sécurité nationale pour la sécurité intérieure et la lutte antiterroriste. C’est le 7 janvier 2013 que Brennan a été nommé directeur de la CIA, une nomination qui a été confirmée en février dernier.

    Toujours selon John Guandolo, Brenann a bien été converti à l’islam… « Les faits sont confirmées par des représentants du gouvernement des États-Unis qui étaient également en Arabie saoudite à l’époque où John Brennan servait là-bas. Ce sont des hommes qui occupent des postes très fiables, ils étaient les témoins directs de sa relation grandissante avec les personnes qui ont travaillé pour le gouvernement saoudien et ils ont été témoins de sa conversion à l’islam ».

    Ancien marine et vétéran de combat, John Guandolo a travaillé pendant huit ans dans la division antiterroriste du FBI comme un «expert en la matière» sur les Frères musulmans et sur la propagation mondiale de l’islamisme. John Guandolo a crée le premier programme de formation de lutte contre le terrorisme et a deux reprises, il a reçu le Prix d’avocat des Etats Unis pour les services de renseignements.

    En janvier 2013, John Guandolo a déclaré que Brenann est inapte au poste qu’il occupe actuellement, et le sera d’autant plus s’il devient le directeur de la CIA. «La première raison est qu’il a tissé sa vie professionnelle et personnelle avec des personnes que nous connaissons comme étant des terroristes », explique Guandolo. « Il a supervisé, approuvé et encouragé d’autres à réunir des leaders connus du Hamas et des Frères musulmans dans le gouvernement à des postes pour conseiller le gouvernement américain sur la stratégie de lutte contre le terrorisme ainsi que sur l’ensemble de la « guerre contre le terrorisme ».

    Deuxièmement raison, Guandolo affirme que Brennan a « prouvé par ses propres élocutions publiques qu’il est paumé et ignore tout de la stratégie d’Al-Qaida ». « Troisièmement et enfin, ce que certains penseraient comme le plus troublant, c’est que M. Brennan s’est converti à l’islam », a déclaré Guandolo, mais il souligne: «Je pense que cette conversion est le fruit du travail des personnes en Arabie Saoudite qui ont travaillé pour le gouvernement saoudien – et qui ont rendu John Brennan naïf, stupide, dangereusement ignorant et totalement inapte pour ce poste. »

    Ce Monsieur est peut-être « stupide », mais pas la décision d’Obama de le hisser à ce poste névralgique ! Les islamo-terroristes, y compris ceux qui avaient des liens avec Al-Qaïda, ne sont plus les « ennemis » des Etats-Unis. Ils sont au contraire des Frères, qu’il faut placer au pouvoir, partout dans le monde arabe…à l’exception des monarchies du Golfe.

    Revenons maintenant à la lettre que les membres de l’association Veteran Intelligence Professionals for Sanity, des officiers du renseignement à la retraite, ont adressée à Obama, et dont nous avons publié de larges extraits le 10 septembre dernier. Il y est question des armes chimiques dont les auteurs de cette lettre attribuent l’utilisation aux « rebelles » et non point à l’armée arabe syrienne. Rappelons par ailleurs que, selon plusieurs sites d’information, c’est le Qatar et l’Arabie Saoudite qui ont livré ces armes à leurs mercenaires en Syrie, pour obliger, moralement, l’Occident à intervenir. Or, selon John Guandolo, M.Brennan s’est converti à l’islam lorsqu’il était en poste en Arabie Saoudite, dans les années 90, et qu’il a des relations fraternelles avec ses Frères en religion, les wahhabites. Nous laisserons nos lecteurs tirer eux-mêmes les bonnes conclusions ! TunisieSecret

    Karim Zmerli, sur la base de : wnd




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    15 septembre 2013 - 20 h 18 min

    Le porte-parole du MAE, Amar
    Le porte-parole du MAE, Amar Belani : «L’accord de la Russie et des Etats-Unis constitue une avancée décisive…C est une excellente chose que Hollande a été mise de cote et cela prouve que la France n a pas un gros poids politique dans le monde, comme elle semble le croire pour elle même




    0



    0
    Anonyme
    15 septembre 2013 - 14 h 48 min

    Ni les russes pures
    Ni les russes pures islamophobe ni les américains n’e veulent du bien au arabes c etre naïve de croire à tout ça il seulement affaiblir encore et encore les arabes débiles à eux même pour leur vendre de la ferraille et les laissés ejntretuer entre eux comme dab. .,.




    0



    0
    Anonyme
    15 septembre 2013 - 14 h 22 min

    Accord ou pas tout les
    Accord ou pas tout les dictateurs doivent être dégommer c dans l’intérêt des peuples libres




    0



    0
    tabtab
    14 septembre 2013 - 19 h 41 min

    NON A UNE INTERVENTION
    NON A UNE INTERVENTION MILITAIRE EN SYRIE !!!
    LISEZ ET SIGNEZ LA PÉTITION QUI SE TROUVE A CETTE ADRESSE:
    http://www.petitions24.net/non_a_une_intervention_occidentale_en_syrie
    Parlez-en à vos amis et à vos proches.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    14 septembre 2013 - 19 h 25 min

    L’Algérie a salué l’accord
    L’Algérie a salué l’accord

    elle a plutôt intérêt .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.