Ahmed Benbitour : «L’Etat algérien est bien installé dans la dérive vers la déliquescence»

Les dernières décisions prises par le président de la République n’ont pas laissé indifférent un de ses anciens chefs de gouvernement, en l’occurrence Ahmed Benbitour, qui a décidé de joindre sa voix à celles de tous ceux qui ont dénoncé «la dérive suicidaire d’un pouvoir aux abois». A travers une déclaration qu’il a rendue publique aujourd'hui mardi, le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2014 n’hésite d’ailleurs pas à planter le décor. «Aujourd’hui, l’Etat algérien répond à tous les critères scientifiques de défaillance. Il est bien installé dans la dérive vers la déliquescence», estime celui qui, malgré tout, n’avait pas hésité à remettre rapidement sa démission en 2000 de la chefferie de gouvernement, lui qui a été le premier à occuper un tel poste durant le règne de Bouteflika, pour divergence de vue avec le chef de l’Etat. Quelles sont les raisons de cette sortie médiatique ? «Les dangers qui guettent la nation exigent de nous tous de briser le silence», explique Ahmed Benbitour qui affirme avoir réagi «après avoir pris connaissance des dernières décisions prises par le pouvoir en place». «Nous avons, dès le début de la décennie écoulée, prévu que l’Etat algérien dérivera vers la défaillance entre 2001 et 2010», rappelle-t-il, estimant qu’il (le pays) «dérivera vers la déliquescence entre 2011 et 2020». «Le pays persistera, alors, dans la situation de non-gouvernance avec la forte probabilité de vivre en même temps la violence sociale et la violence terroriste. C’est alors la trappe de misère permanente et la porte ouverte à la dislocation de l’unité nationale et le danger sur l’unité du territoire», met en garde l’ancien chef de gouvernement. Ces dangers qui pointent à l’horizon amènent M. Benbitour à lancer un appel à «un changement pacifique de tout le système de gouvernance et non se contenter du changement des personnes». «Il y va, dit-il, sérieusement de l’avenir de la nation.» Et les changements opérés récemment dans les structures de l’institution militaire ? «Notre armée doit jouer un rôle de partenaire avec la société pour avancer ensemble vers la modernité et la sécurité institutionnelle», estime M. Benbitour pour qui la mission de l’armée, «dans cette phase cruciale n’est pas de reproduire le passé et consacrer le statu quo, mais plutôt de démilitariser les esprits et contribuer avec d’autres acteurs politiques, économiques, intellectuels ainsi que les médias, à un engagement irréversible du pays dans la voie démocratique». Selon lui, «la sortie de crise est possible». «Notre pays, relève-t-il, recèle toutes les ressources humaines et naturelles lui permettant de devenir, dans une décennie, un Etat normal à économie florissante et un acteur géopolitique régional sans contestation». «Toutes les Algériennes et tous les Algériens légitimement inquiets pour l’avenir de notre pays doivent se mobiliser pour qu’en quelques mois le souhaitable (changement du système de gouvernance) devienne possible», conclut l’ancien chef de gouvernement.
Amine Sadek
 

Comment (41)

    Ali
    19 septembre 2013 - 8 h 12 min

    @Adel (non vérifié) | 18.
    @Adel (non vérifié) | 18. septembre 2013 – 15:24
    Arrête de nous pomper l’air avec ton Bouteflika, un impotent, hémilegique vieillard qui n’a plus toutes ses fonction motrices et cognitives.
    Vous serez des millions de Balaguia lachés des prisons et payé par le clan de oujda. Oui, la population carcerale compte quelques milliers de droit commun qui vont rendre la vie impossible à la population civile et c’est ce que vous allez faire comme en 1962 quand vous ave pris le pouvoir avec 10 000hommes planqués au Maroc, des marocain pour la plupart qui ont confisqué le pouvoir au GPRA pour se retourner contre leur propre pion, BenBella. Oui, on sait que vous seriez des milliers, des milliers de droit commun et quelques centaines de khobzistes, mais certainement pas des million. Ca ne va pas se passer comme en 1962 avec l’armée des frontieres, cette horde de marocains qui s’est installée en Algérie et avait confisqué l’independance pour mettre au pouvoir le clan d’oujda.




    0



    0
    Adel
    19 septembre 2013 - 8 h 10 min

    Je préfère un algérien né à
    Je préfère un algérien né à Oujda qui est historiquement une ville algérienne, que le clan de Fafa, harka qui ont torturé à Vincennes et à la goutte d’or.
    En général celui qui parle de clan, a lui même son clan prédateur de l’algérie au service de Fafa.
    C’est l’arroseur arrosé




    0



    0
    Mehacir
    19 septembre 2013 - 6 h 50 min

    S’il n’y a pas une main
    S’il n’y a pas une main complice de l’intérieur de la maison, on ne peut pas voler la demeure en toute facilité, c’est le cas de la maison Algérie où la complicité des administrateurs a laissé la porte ouverte à toutes les affaires scabreuses et sans aucune impunité. On a transformé la justice en une boite de passe-droits où le verdict est toujours rendu en faveur des nantis. La société civile est rendue aphone et ne s’occupe que des petits soucis quotidiens. Les grandes décisions se font par des calculs politiciens de mauvais gout à l’encontre de l’intérêt des administrés et loin de tout consensus. La démocratie est appliquées seulement au niveau des cercles d’intérêt pour se sevir quitte à sacrifier les valeurs nationales. l’aval




    0



    0
    Quidam
    18 septembre 2013 - 21 h 05 min

    Que ceux qui ne connaissent
    Que ceux qui ne connaissent pas ou bien le connaissent mal, évitent de dire du mal de Monsieur Ahmed Benbitour.Si vous voulez faire avancer les choses, ne dénigrez pas systématiquement toute personne qui veut faire quelque chose pour son pays. Attendez de voir ces gens là à l’oeuvre avant de les juger. Quelques uns glorifient Feu Boumedienne (Allah Yerhmou), mais que signifie ce pessimisme? croyez vous que l’Algérie n’a plus enfanté de fils et de filles capables? Laissez Les Benbitour et autres Touati etc s’exprimer, ne vous posez pas en faiseurs d’opinion, vos jugements sont pour la plupart erronés, faux et puérils.
    PS: Dieu merci, le pays n’est pas uniquement composé de gens comme vous.




    0



    0
    SiZineddine
    18 septembre 2013 - 19 h 45 min

    Ce type est dangereux. Il
    Ce type est dangereux. Il voulait un certain temps vendre le sahara. Non à ce genre de politiciens. Qu’il aille trouver une place à la banque Rothschild pour vendre à la découpe les autres pays.




    0



    0
    Hakim
    18 septembre 2013 - 19 h 34 min

    Ce Benbitour nous prouvé
    Ce Benbitour nous prouvé qu’il n’était qu’un libaral. Et nous algerien nous somme contre le libéralisme. Alors qu’il aille voir ailleurs.




    0



    0
    citoyen
    18 septembre 2013 - 17 h 56 min

    le monde est à l’envers. ya
    le monde est à l’envers. ya si benbitour !!!! du moment que chadli qui n’a pas fait d’études poussées vous a écarté, comment voulez vous que des intellectuelles et chevronés de la politique vous acceptent. patientez peut etre que dans plusieurs années il y aura un deuxieme chadli ou moin et peut etre vous aurez une chance.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    18 septembre 2013 - 17 h 21 min

    @ anonyme. oui il nous faut
    @ anonyme. oui il nous faut un président militaire fort,honnête intégre et dictateur comme el marhoum Houari Boumediene pouvoir d´une main de fer?(el baq myazghodch, un parti unique, une armée puissante pour écraser, briser et chatier ces soi disant opposans,paresseux partis boulitik, de TAKHIR EZ-ZAMANE. chouadas, vive la dictature, vive la junte militaire, vive la présidence de la république a vie.




    0



    0
    SiZineddine
    18 septembre 2013 - 17 h 18 min

    @Anonyme (non vérifié) | 18.
    @Anonyme (non vérifié) | 18. septembre 2013 – 15:36
    Un président algérien pure souche avec un burnous et un chech comme ceux des solda dans le Sahara.
    Y en a marre de ces marocain du clan des maison…d’Oujda qui en train de tuer l’Algerie comme état-nation




    0



    0
    abdelkader wahrani
    18 septembre 2013 - 14 h 42 min

    le lion engendre le lion, la
    le lion engendre le lion, la souris engendre la souris? ces pseudo politiciens sont que des tamyine, profiteurs,hypocrites,menteurs,assoiffés de pouvoir ne font qu´attendre leur tour pour servir leurs intérêts au dépens des intérêts du peuple et du pays. que dieu protége notre pays contre ce genre d´ingrats,qui ont perdu toute dignité.




    0



    0
    Anonyme
    18 septembre 2013 - 14 h 36 min

    VIVE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE
    VIVE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE & POPULAIRE, et cinq doigts dans les yeux de nos ennemis 😛 citation) des hommes qu’ils faut à des places qu’il faut. avec un president, de la trempe, d’un Houari Boumediene (paix en son âme), un pur sang Algerien, intègre-courageux-nationaliste-progressiste-presentable,et surtout avec son Burnous typiquement Algerien 😉 et un seul parti, une armée (forte), et une nation (uni). bref, l’Algerie doit interdire les habits afgans-saoudien-les djellaba marocaine, sur la voie publique,et dans les administrations. il faut s’habiller à l’Algerienne,pour garder nos coutumes et traditions millènaire. et les parasites, comme cet individu sur la photo,et ses semblables, les mokri, belkhedam, benfis. khelil,bedjaoui, sofiane djilali,soltani….etc..leur place c’est dans un CENTRE DE RÉÉDUCATION (pour patriotisme) si non dans un asile (a vie) pour personnes trés dangeureuses pour la nation




    0



    0
    zarzor
    18 septembre 2013 - 14 h 34 min

    oui en effet j ai jeté un
    oui en effet j ai jeté un coup d’oeil .
    je ne le crtique pas mais je ne le soutiens pas pour ce poste
    par mes principes




    0



    0
    Adel
    18 septembre 2013 - 14 h 24 min

    Pourquoi rapporter les propos
    Pourquoi rapporter les propos d’un harki traitre a son pays, qui des déclarations tonitruantes, pour être reproduites par la chaine sioniste france 24, el khanzira etc.
    Ce type doit être jeter dans la poubelle de l’histoire, avec le couvercle par dessus. C’est vous qui êtes en pleine déliquescence, l’algérie n’a jamais été aussi bien, voyez vous l’oiseau de malheur, si Monsieur Bouteflika demande aux algériens de descendre dans la rue pour le soutenir, nous serons des millions à le faire, n’en doutez surtout pas. (…)




    0



    0
    Amcum
    18 septembre 2013 - 14 h 13 min

    Il est important de peser ses
    Il est important de peser ses mots avant d’avancer des concepts, du genre : libéral, ultra libéral, ou capitalisme, que rares sont les personnes qui métrisent leurs significations sans oublier aussi le fait que c’est concepts sont relatifs et pas absolus du fait qu’ils dépendent du background de chaque pays.

    Je ne fais pas la campagne à Monsieur Benbitour, par contre je fais la compagne contre ceux qui dénigrent systématiquement toute personne intègre et compétant. Un dénigrement qui tire sa motivation du l’ignorance, du pessimisme absolu ou encore d’un plan diabolique de salir tout ce qui est intègre.

    Je n’aime pas fermer les hommes dans des concepts et des mots figés, et surtout, dont le sens diffère d’une personne à une autre, mais si je me force à le faire, alors Benbitour peut être très bien classé comme un social démocrate. Plus encore c’est une personne qui prône haut et faut la non utilisation de la religion à des fins politique et plus encore contre un état RELIGIEUX.

    Écouter bien ce que je vais dire ici. Monsieur Bentitou dans ces arguments contre un état religieux s’appuie sur des Ayates de Elkouraane Alkarim (le saint Coran). Je peux donner ici ces arguments, mais ce n’est pas le sujet. Mais ce qu’il faut relever ici c’est que contrairement à certains pseudos politiciens Algériens, Monsieur Benbitour ne parle jamais de Laïcité. La laïcité est un concept très controversé, et même sans cela, c’est un concept né dans des sociétés qui ont une histoire différentes de celle de notre pays. J’accepte pour un moment d’importer des biens et des outils, mais je refuse d’importer un mode de vie et des valeurs des autres peuples. C’est justement pour vivre ne harmonie avec nous-même que nous avons botté le cul des français et avant eux le cul de beaucoup de nations à commencer par les Romains !

    Si je dis cela c’est pour expliquer ici que Benbitour n’est pas un perroquet mais un penseur. Il y a surement mieux que lui. Mais je crois que comme on dit en mathématique il peut être une bonne « solution initiale » pour imposer un niveau de débat haut digne d’un pays comme l’Algérie.

    En parlant du communisme dans son volet économique et social, le président Russe Poutine a dit une fois que ceux qui le dénigrent sont des ingrats et ceux qui veulent y revenir sont des fous !

    Alors pour ceux qui accusent Monsieur Benbitour d’un ultra liberal je vous dit ouverez les yeux et observer ce qu’est devenu l’économie Algérienne et ouvrez les yeux pour voir les nouveaux ultra riches. Pour l’histoire, quand l’Algérie est allé négocier le rééchelonnement de sa dette, Monsieur Benbitour été l’artisan. Dans le pan qu’il a négocié avec le FMI, il a réussi à imposé la condition de ne pas mettre au chômage aucun travailleur Algérien suite à l’arrêt de certains activités économiques. EN contre partie il leurs a démontré scientifiquement qu’il est possible de les dispatcher sur d’autres secteurs comme lors dans une période transitoire. Malheureusement les dirigeants Algériens après lui n’on pas pu mettre en œuvre ce plan et tout le monde se souvient des grandes vagues de libration des travailleurs durant les années 90. Ce fait économique appuie nettement le social démocrate que j’ai avancé en haut.

    NB : Monsieur benbitour a démissionné de son post de premier ministre en 1999… en 2013, il est toujours fidèle à lui-même en avançant qu’au cas où il sera élu président, il va besoin juste de 5 ans pour mettre l’économie du pays sur les railles et qu’il ne se présentera pas pour un deuxième mandat.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    18 septembre 2013 - 13 h 42 min

    vous méritez la dictature,
    vous méritez la dictature, pcq nous sommes loin de la démocratie? votez pour moi? ou j´appel a la désobeissance civile, a la guerre civile, a la division,a l´anarchie…ect. vous méritez un général président dictateur avec un pouvoir sans partage d´une main de fer. c´est le seul moyen de sauver le pays de la congolisation? ce multiparisme maudit c´est une (mossiba c´est une espéce de malédiction sur ce pays et sur le peuple algerien. quant a cette histoire des hypocrites, de Bouteflika maroki, clan de oujda, bédouin,baatistes,salafistes,karmasistes, sidi zekri…ect ne sont aux yeux des odieux racistes qu´un prétexte pour les traitres, les assoiffés de pouvoir, les bougnouls de service de leurs maîtres les franco-sionistes. la démocratie quand les poules aurent des dents?. ce probléme des hypocrites empêchait le destin de l´algerie de se réaliser?.




    0



    0
    Aguelidh modeste
    18 septembre 2013 - 11 h 23 min

    Ah mon chat m’agace tous les
    Ah mon chat m’agace tous les jours en sentant l’odeur de la viande chez mes voisins il lance des cris: miaaou, miaaou, miaaou, il m’agace vraiment. Je le caresse un moment il courbe son échine et ronronne mais dès que j’enlève ma main il sort ses griffes et me fixe des yeux. Il me fait très peur, je cherche dans mes poches pour lui acheter au moins un os, je ne trouve aucun sou. Un jour j’ai décidé de voir sans vergogne mon voisin et lui raconter mes vérités. Mon voisin hospitalier me recevait avec beaucoup de classe. Il a entendu le chat dire miaaou, il est affolé lui aussi il a appelé les voisins pour me venir en aide, les voisins arrivent, ils entendent le chat dire miaaou, ils ont appelé le quartier, la ville, les villes , les villages à la fin un sage qui connait la politique des chats, nous consolaient en disant si le chat veut la viande alors il n’a qu’à chasser au milieu des chats qu’il nous laisse en paix pour continuer de manger notre pain noir. Depuis j’ai compris que je ne dois plus prendre mon chat chez le vet mais chez le psy.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.