Une contre-alliance face au forcing du pouvoir

L’ancien chef de gouvernement et candidat à l'élection présidentielle d’avril 2014, Ahmed Benbitour, a été reçu aujourd’hui lundi, au siège du RCD à Alger, par le président du parti, Mohcine Bellabas, assisté de trois secrétaires nationaux, indique un communiqué du parti sur son site internet. Lors de ces entretiens, Benbitour a suggéré l’établissement d’un code d’honneur pour les candidats à la présidentielle et réitéré son appel à un rassemblement des acteurs politiques autour d’un projet de sortie de crise. Selon le communiqué, les deux parties ont convenu d’élargir les contacts à d’autres acteurs politiques et sociaux «en vue de rapprocher les points de vue sur les solutions à adopter pour une sortie de la crise dans laquelle se débat le pays». Cette initiative s’inscrit dans le cadre des démarches dictées par l’urgence de constituer une contre-alliance autour des partis et des personnalités de l’opposition, pour tenter de faire contrepoids à la nouvelle alliance présidentielle qui est en train de se tisser autour du néo-FLN, dirigé par Amar Saïdani. Prise au dépourvu face au forcing du pouvoir qui a réussi, en quelques mois, à reconfigurer le paysage politique, dans les conditions qui lui semblent favorables, et à baliser le terrain aux formations qui lui sont loyales, l’opposition cherche à résister et à s’organiser. Sans assise partisane, Ahmed Benbitour est en quête d’un soutien plus large pour préparer l’échéance de 2014. Il a déjà lancé avec le parti de Sofiane Djilali un «front contre un quatrième mandat pour le président Bouteflika». Plus offensif, le MSP vient de lancer une initiative d’alliance ayant pour ambition de présenter un candidat unique de l’opposition à la prochaine présidentielle. Le parti islamiste s’est rapproché des anciens dirigeants du FIS dissous, et même des partis «démocrates» tels que le FFS et le RCD. Mais rien de concret pour l’instant.
R. Mahmoudi
     

Comment (19)

    Anonyme
    6 octobre 2013 - 14 h 58 min

    Benbitour escrocs gardé un
    Benbitour escrocs gardé un minimum de respect pour les seuls vrai hommes de notre pays. Car jusqu’ici je n’ai pas encore vu de chef de gouvernement prendre sa démission à cause de la corruption qu’oeuvre nos chères dirigeants. Si j’ai tord prouvez le moi !




    0



    0
    citoyen
    28 septembre 2013 - 15 h 51 min

    ANONYME, bonjour. je te jures
    ANONYME, bonjour. je te jures que je ne suis affilié à AUCUNE formation politique. ceci est pour t’éclairer et peut etre te faire plaisir. mais mois je dis les 4 vérités et c’est tout. je précise que je n’exerce aucune activité liée à la politique de quelque formation que se soit. mais étant citoyen algérien ( ounoss ou khamssa ou aacherine ) je suis le cours de la vie politique de mon pays. question de connaissance de ces messieus, je te jures que je connais la plupart d’entre eux et meme j’ai connu le chahid Khemisti pour bien t’éclairer. bonne journée.




    0



    0
    hak
    25 septembre 2013 - 15 h 16 min

    LE tab jnanou le vieillard
    LE tab jnanou le vieillard leparaplégique l’aphasique le barbot sahab el-jalala d’el-mouradia il faut le faire dégager l’avenir de nos enfants y dépend CE MASMARE DJEHA est rusé il a créer un nouveau métier qui s’appelle les chiatines il a fait le vide autour de lui il s’est entourer des léches bottes




    0



    0
    Anonyme
    25 septembre 2013 - 6 h 58 min

    Non Monsieur Citoyen, ces
    Non Monsieur Citoyen, ces mecs ne sont ni patriotes ni compétents. S’ils avaient la moindre trace de patriotisme ils auraient stoppé leur trafic à chacune des élections et permettre aux algériens d’accéder à la citoyenneté la vraie citoyenneté pas celle du FLN que tu représente, je mettrai ma main au feu, je les connais trop ces pourritures pour ne pas les reconnaitre à leur odeurs nauséabonde.




    0



    0
    citoyen
    24 septembre 2013 - 15 h 40 min

    vous parlez d’alternance
    vous parlez d’alternance !!!!! tous les pays occidentaux ont bien gravé dans leur constitutions que les présidents ou premiers ministres SONT ELIGIBLES. à commencer par la france ensuite l’allemagne, l’angleterre, l’espagne, l’italie etc… le seul pays arabe ou le président n’exerce qu’un seul mandat c’est le liban, et encore !!!!. le seul pas occidental qui fait l’alternance obligatoire c’est les usa mais n’empèche que rosevelt a exercé QUATRE mandats pour raison de sécurité d’état. alors !!! pourquoi voulez vous qu’en algérie on faiy exception ? NON !!!! nous voulons garder les memes puisqu’ils sont patriotes et compétant. vous allez trouvez un chevroné de la politique comme notre président ? ce n’est pas vrais. que Die le Tout Puissant lui accorde longue vie. vive l’Algérie et son peuple, sans oublier son pétrole et son gaz. bonne journée




    0



    0
    SiZineddine
    24 septembre 2013 - 14 h 55 min

    Je n’aime pas Bouteflika et
    Je n’aime pas Bouteflika et son clan car je sais que ce sont des imposteur qui ont cueilli les fruit de la révolution sans l’avoir fait. Je n’aime pas aussi Benbitour car c’est un vrai libéral et je suis contre le libéralisme.
    On a le choix entre la (…)




    0



    0
    Mehacir
    24 septembre 2013 - 14 h 21 min

    Dans tous les états de
    Dans tous les états de figures, nos mœurs et coutumes depuis l’antiquité nous ont habitué à vivre sous l’autorité désignée par les citoyens eux et non désignée et à ce titre l’amendement de la constitution doit porter sur le régime purement parlementaire où les pays qui l’ont adopté ont effectivement bénéficié, La djemaa est un illustre exemple. C’est aux assemblées élues de désigner des instances exécutives au niveau local, régional ou national.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    24 septembre 2013 - 12 h 44 min

    Benbitour est un assoiffé de
    Benbitour est un assoiffé de pouvoir!. avez-vous vu les européens crachant leurs problémes a l´exterieur de leurs pays?. A3MÉCHE KHIR MÉN A3AMA?. cela revient a dire que vaut mieux composer avec le régime actuel que de se retrouver dans la situation de certains pays (tunisie,égypte,syrie,somalie irak…) vos ennemis de demain seront pire que ceux d´hier? qui vivra verra. marakoumch hamdine Allah.




    0



    0
    Anonyme
    24 septembre 2013 - 11 h 26 min

    Salamou 3alikoum
    @

    Salamou 3alikoum

    @ Adel

    Personnellement je n’accorde aucune importance à se Monsieur Benbitour avec son lieutenant fodil que nous connaissons très bien à Constantine. J’aimerai bien que Monsieur Ouyahia devient le prochain président, mais de se coté la c’est le silence radio aussi. Si Monsieur Ouyahia fait Comme Monsieur Zeroual, alors dans se cas la je ferais en sorte de ne pas voté en agissant sans répit contre les candidats (pas tous) que je jugerai néfaste pour notre pays.




    0



    0
    bk
    24 septembre 2013 - 10 h 35 min

    Un pontin de bhl et l’autre
    Un pontin de bhl et l’autre du quatar quel futur pour l’Algerie le chao et le désatre et par qui un harki et traître.




    0



    0
    Adel
    24 septembre 2013 - 8 h 04 min

    Les oiseaux de mauvaises
    Les oiseaux de mauvaises augures, les prédicateurs du café maure, les sanguinaires reconvertis, les obcurantistes, les bras cassés, ceux qui sont atteint de délirium très mince, dans tous ce package, je mets ce monsieur qui revient à la charge, avec des déclarations tonitruantes.
    Cher monsieur qu’avez vous pour l’algérie à part raconter des anneries, qu’avez vous inventé, quelle entreprise avez vous créé, combien d’emploi.
    Vous ne vendez que du vent, j’affirme que l’immense majorité est en paix avec elle-même, (…) qui espèrent le chaos après Monsieur Bouteflika, se mettent les doigts dans le nez. Le futur président sera Monsieur Ouyahia, In challah




    0



    0
    Barchi
    24 septembre 2013 - 3 h 26 min

    l’alternance au pouvoir en
    l’alternance au pouvoir en Algérie doit s’opérer de manière pacifique, afin de ne pas donner des arguments aux forces impérialistes pour s’ingérer dans la destruction du pays, car ils n’attendent que cela. Le mécontentements des Algériens sera cette fois dévastateurs en cas:

    – D’ELECTIONS TRUQUEES
    – D’ELECTIONS REPORTEES
    – D’ELECTIONS AUXQUELLES SERONT AJOUTE 2 ANS QUELQUE SOIT LE PRETEXTE

    Saidani, Benyounes, Bensalah, Ghoul et Sidi-said seront les premiers à payer la note, avant l’embrasement du pays. sachant que cette fois avec le dégout et la colère qui couve depuis 1988, les Algériens pourront s’armer et se défendre contre cette mafia de voleur, même si en réalité c’est un gros piège bien calculé. Parfois la patience a des limites ou on vit tous dans un état de droit ou takhla a3la nass oukol! Ras le bol de ce clan qui sévit depuis 1962!!!




    0



    0
    Nassirou
    23 septembre 2013 - 23 h 27 min

    Le MSP.Ce rempant.La
    Le MSP.Ce rempant.La confrérie d’Égypte vient d’être dissoute,la nôtre cherche á s’infiltrer á travers les mailles du filet,pour mener le pays á la dérive et nous abreuver de preceptes Wahabites et autres semblables.Messieurs! Faites gaffe!L’islam se portait bien avant en Algérie,alors…..?




    0



    0
    Amcum
    23 septembre 2013 - 21 h 41 min

    @ Anonyme (non vérifié) |
    @ Anonyme (non vérifié) | 23. septembre 2013 – 19:40
    Qu’est ce que tu vas faire Monsieur des Amazigh Algériens qui ont choisi (eux ou leurs parents) de ne pas parler la langue de Massinissa et d’adopter la langue de leur religion ?

    Qu’est-ce que tu vas faire des Algériens Amazigh Terguis, Kabyles, Chawi,Emzab, Chelhi qui acceptent la langue de leur religion comme leur langue aux cotés d’une langue Amazigh qu’els sont en train de travailler et d’unifier ?

    Je vous rappelle ici qu’en Algérie de 2013, des Algériens soutiennent des diplômes en Master et Doctorat en Langue et culture Algérienne Amazigh ET en langue AMAZIGH.

    Je suis curieux de savoir ce que vous allez faire de tout se beau monde ?
    Sincèrement !




    0



    0
    mouloud
    23 septembre 2013 - 20 h 25 min

    vas y on te soutient avec le
    vas y on te soutient avec le coeur et nos ames tu es jeune et tu auras la jeunesse avec toi




    0



    0
    Nadir B
    23 septembre 2013 - 19 h 29 min

    tiens donc les pleureuses
    tiens donc les pleureuses vont constituer une alliance, tous autant qu’ils sont, ils se sont fourvoyés avec ce système, quand ils étaient dedans ils applaudissaient et une fois mis dehors ils se révoltent ! notre classe politique est une calamité!




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2013 - 18 h 40 min

    Le RCD perd son temps ! il
    Le RCD perd son temps ! il ferait mieux de poursuivre son rapprochement avec le MAK et mettre les ennemis de la dimension berbère face à leur responsabilité : une Algérie authentique ou pas d’Algérie du tout ! A la moindre occasion nous traitons ces gens comme des occupants étrangers et nous leur imposerons une situation de guerre permanente. Des occasions il y en aura et beaucoup ! Il faut préciser qu’aujourd’hui le pire des ennemis pour les berbères c’est celui qui complote contre leur existence avec leur culture, leur langue et leur histoire et ce, sur les terres de leur ancêtres.




    0



    0
    00213
    23 septembre 2013 - 18 h 27 min

    Ha ha ha !
    Escrocs contre

    Ha ha ha !
    Escrocs contre escrocs.
    Au final c’est la même : Tout le monde a les crocs.




    0



    0
    Amcum
    23 septembre 2013 - 17 h 56 min

    Le président de la République
    Le président de la République Algérienne le Moudjahid Abdelaziz Bouteflika doit rentrer chez lui pour se reposer se faisant aidé à finir l’écriture des ses mémoires.

    Il doit aider et faciliter le changement dans la continuité et surtout faire profiter le pays d’un retour d’investissement humains que le pays a déployé depuis l’indépendance. Je parle d’un futur président patriote et hautement qualifié. Les compétences existent.
    C’est honteux de pousser les gens à sortir dans la rue pour dire au président, oui on vous aime, on vous respecte, mais là, vous devez vous reposez.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.