Lamamra rassure la communauté algérienne établie à l’étranger

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a réaffirmé la nécessité de poursuivre les efforts «pour mieux répondre aux préoccupations de la communauté algérienne établie à l'étranger». Dans une déclaration à la presse à l'issue de l'audience accordée à une délégation de la communauté algérienne résidant en France, M. Lamamra a souligné que la diplomatie algérienne «est mobilisée pour prendre en charge les préoccupations de la communauté nationale, et le changement opéré récemment dans les structures du gouvernement n'affectera en rien la qualité des services assurés par les consulats algériens». Il a ajouté que ce changement «n'altèrera pas la nature des relations de l'Algérie avec la communauté nationale à l'étranger qui est partie intégrante du peuple algérien». S'agissant de l'installation d'un conseil consultatif pour la communauté algérienne établie à l'étranger, le ministre a indiqué que ce «conseil, créé par décret présidentiel, n'a pas encore été installé pour des raisons ayant trait aux modalités de désignation des membres qui seront chargés de sa gestion». L'installation de ce conseil, a-t-il ajouté, figure parmi les «priorités» du ministère, réitérant l'«engagement» de son département «à déployer davantage d'efforts pour accélérer l'installation de cette importante instance qui contribuera au renforcement des relations avec la communauté nationale dans le cadre de la démocratie et la transparence». Pour ce qui du Sahara Occidental, M. Lamamra a réitéré la position «constante» de l'Algérie en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination à travers l'organisation d'un référendum juste et transparent, conformément aux résolutions des Nations unies. La délégation algérienne résidant en France avait effectué une visite de solidarité aux camps des réfugiés sahraouis à l'invitation du Comité national de solidarité avec le peuple sahraoui.
R. N.
 

Comment (17)

    Mohamed el Maadi
    2 octobre 2013 - 20 h 26 min

    Je lis les commentaires et
    Je lis les commentaires et malheureusement beaucoup sont immatures voir complètement déconnecté de la réalité .Le ministre des affaires étrangères vient juste d’arriver et comme a chacun il doit prendre ses repères ce qui prend du temps et certainement régler dans l’urgence les derniers dossiers que son prédécesseur lui a laissés et qui doivent être réglé pour la bonne marche de ce pays .Laissons-lui le temps et laissons le travailler sans lui mettre une pression supplémentaire qui ne fera que porter préjudice a l’ensemble des Algériens. En un mot foutons-lui la paix pendant quelques mois.




    0



    0
    aoun
    2 octobre 2013 - 10 h 40 min

    les commentaires revelent la
    les commentaires revelent la realite vecue par les algeriens vivant a l’etranger. allez voir le comportement du consulat general a metz .la plupart des algeriens vous raconteront leur degout pour se deplacer au consulat.on dira qu’il est necessaire de faire des inspections pour decouvrir reellement comment on se comporte au niveau des consulats.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 octobre 2013 - 23 h 52 min

    J’attendrais quelques
    J’attendrais quelques semaines ou quelques mois pour voir si le ministre agit en conséquence. Je m’abstiendrais de tout commentaire négative au début car comme tout le monde il a droit à la grâce « des cent jours « 




    0



    0
    anti - RCD
    1 octobre 2013 - 19 h 57 min

    comment ya adjaba,il y a des
    comment ya adjaba,il y a des algeriens qui croupissent dans les prisons en france, qui ne peuvent pas être rapatriés ni mort ni vivant faute d´argent, et le (…) Chab Mami condamné de droit commun bénéficie 200.000 euros caution par sa liberté. mefhemna walou fi hed bled.




    0



    0
    Nordine B.
    1 octobre 2013 - 19 h 16 min

    @Abdelkader Wahrani tout a
    @Abdelkader Wahrani tout a fait d´accord avec vous, notre Consulat a Bonn travaille tres bien. Des gens tres poli et toujours serviable. Le consul Monsieur Seddik Saoudi fait un travail exemplaire. Un chic Monsieur, appartenant a ces Algeriens sinceres. J´espere le voir un jour comme ministre des affaires etrangeres.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    1 octobre 2013 - 18 h 34 min

    @ djabou. il faut nettoyer
    @ djabou. il faut nettoyer tous les consulats du planton au consul, en france je dit bien en france? les consulats d´algerie en france c´est la honte (yhachmou) BAHADLOU ELBLED? (…) moi je suis en allemagne depuis 23 ans, on a jamais eu de probléme avec le consulat de Bonn, ni avec le consul,ni avec les fontionnaires. les agens du consulat de Bonn, (ness-mlah) JE SUIS TÉMOIN AMAM ALLAH. le consulat de Bonn c´est un exemple, ces des gens honnêtes. Barak Allah oufihoum.




    0



    0
    selecto
    1 octobre 2013 - 14 h 10 min

    @SiZineddine, Bonjour, au
    @SiZineddine, Bonjour, au consulat de Vitry-Sur-Seine 94 même les pièces jaunes passent à la trappe comme c’est révélé dans cet article de l’Expression!

    Mardi 17 Juillet 2007
    L’expression.

    Des lecteurs de L´Expression nous ont adressé une correspondance, dans laquelle ils se plaignent de la «mauvaise ambiance» qui règne au niveau du consulat d´Algérie à Vitry-sur -Seine.
    Tout en relevant la «bonne volonté» et la «disponibilité» du consul, les rédacteurs de la plainte parlent carrément d´agressivité sans raison de certains agents. Ils donnent comme exemple les «oublis» répétés de rendre la monnaie, au moment du paiement des timbres fiscaux.




    0



    0
    Mehacir
    1 octobre 2013 - 13 h 41 min

    Pour mieux répondre aux
    Pour mieux répondre aux attentes de nos ressortissants à l’étranger, notre ministre des AE peut faire un travail merveilleux pourvu qu’on lui mette pas les bâtons dans les roues, sinon c’est un homme intègre et a beaucoup de compétences et d’expérience en matière de diplomatie pour en découdre avec ses vis-à-vis étrangers mais il faut que les notes se résignent à régler les problèmes de nos émigres à commencer par laisser la libre concurrence de la billetterie entre les transporteurs et ne pas laisser nos compagnies imposer les prix à leur convenance pour surcharge des dépenses d’exploitation au détriment de la loi commerciale. Par ailleurs , notre ministre doit reformer le travail de nos chancelleries et mettre des moyens de contrôle des personnels au niveau des consulats et enfin redynamiser et rendre plus actives les associations de nos ressortissants pour solutionner les problèmes des émigrés et leur faire aimer leur pays à eux et aux nouvelles générations.Les vrais ambassadeurs est notre diaspora à l’étranger.




    0



    0
    chark
    1 octobre 2013 - 12 h 39 min

    M le ministre les prix des
    M le ministre les prix des billets d’avions et de bateaux sont trop cher et lourd à supporter pour les émigrés , c’est une honte pour un pays producteur d’hydrocarbure ! même nos voisins marocains et tunisiens se foute de notre gueule à ce sujet ! Hachamtouna ! , Allah Ihachemkoum !




    0



    0
    zarzor
    1 octobre 2013 - 11 h 27 min

    le mensonge ,la tromperie,
    le mensonge ,la tromperie, l’escroquerie,est une fondation de base chez les juifs qui ne vivent que sur le dos des goys .
    malheuresement le cas chez nous est typique mais aussi pire ., qui dure depuis 183 ans.
    je prefere que vous partez tous chez vous .
    rien ne m interresse au faite á part une chose, rentrez chez vous.




    0



    0
    SiZineddine
    1 octobre 2013 - 10 h 52 min

    Le consulat de Paris est le
    Le consulat de Paris est le pire qui soit en France. Il faudra peu être remédier à ça. Des agent incompétents qu’ils faudra ou briffer et former ou bien les changer. Faites le ménage dans les consulats algériens du 75, 92, 93, 95 sans compter l’ambassade à Paris où je suis allé un jour me plaindre à cause d’une bourse versée par un organisme internationale lors d’un stage à Total. On me prennait 30% de cette bourse et c’est le cas de tous les étudiant algériens. J’ai été reçu par le fils de France Fanon, un tocard qui n’a pas sa place à l’ambassade. Un ignoble individu.




    0



    0
    selecto
    1 octobre 2013 - 10 h 09 min

    @ raselkhit, les information
    @ raselkhit, les information sur les scandales de l’ex directeur du centre culturel algérien et le repris de justice Cheb Mami sont connues de tout le MAE, à chaque fois qu’on dénonce un proche de Bouteflika on est traité de tout les noms et c’est un honneur.
    Pour les jugements concernant l’ex directeur du CCA ils se trouves à la disposition des enquêteurs et journalistes au MAE ou mieux encore, au Palais de justice de Paris.
    Pour les billets d’Ai Algérie que je boycotte je n’ai jamais eu un seul gratuitement de ma vie comme certains.




    0



    0
    00213
    1 octobre 2013 - 9 h 29 min

    Analysons un peu ce ramassis
    Analysons un peu ce ramassis de parlottes à la sauce ENTV :
    .
    « …la nécessité de poursuivre les efforts… »
    Preuve qu’il est complétement déconnecté de la situation réelle du terrain, car le problème ne fait qu’empiré dans tous les consulats algériens du monde depuis quelques années.
    .
    « …le changement opéré récemment dans les structures du gouvernement n’affectera en rien la qualité des services assurés par les consulats algériens… »
    Donc il confirme, que le service merdique restera merdique.
    .
    « …Il a ajouté que ce changement n’altèrera pas la nature des relations de l’Algérie avec la communauté nationale à l’étranger… »
    Billets hors de prix, tracasseries administrative sans fin, accueil obsolète dans les ports et aéroports, aucune considération pour les premiers investisseurs « étrangers » en Algérie…
    C’est de cette relation qu’il parle ?
    .
    « …conseil, créé par décret présidentiel, n’a pas encore été installé… »
    Comme d’habitude, en plus il faudrait déjà qu’il créent ce qu’ils avait prévu il y a 20 ans.
    .
    Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla




    0



    0
    raselkhit
    1 octobre 2013 - 9 h 17 min

    Encore une fois notre ami la
    Encore une fois notre ami la limonade nationale vient poser ses problèmes personnels .S’il nous expliquait une bonne fois pour toute comment il a obtenu des billets Air Algérie gratuitement? et que surtout il nous explique d’ou a-t-il obtenu ces fameuses informations qu’il pré »tends détenir,Est-ce les services français ? ou quelle sources? .
    Nous avons des soi disant députés que nous ne voyons jamais ?Est-ce pour distribuer encore quelques subsides ou pour acheter quelques conscience .Tient voilà la réponse à notre ami la limonade.Il veut un poste aprés avoir été déçu de la députation (0.1%).




    0



    0
    djabou
    1 octobre 2013 - 9 h 07 min

    la premiere decision que doit
    la premiere decision que doit prendre M Lammamra c’est de nettoyer certains consulats de consuls precisement ceux de la region parisienne qui passe leur journées à courir derriere les femmes honte à eux et qui salissent l’image du pays et de la diplomatie




    0



    0
    Emiliano Zapata
    1 octobre 2013 - 8 h 15 min

    Je signale à M.Lamamra que le
    Je signale à M.Lamamra que le service d’état civil du MAE est composé surtout d’agents incompétents malgré les moyens énormes mis à leur disposition.C’est une véritable honte pour un ministère de souveraineté et une véritable réorganisation s’impose avec l’apport surtout de compétences car en ce moment il me semble qu’il n’y a que des bras cassés.




    0



    0
    selecto
    1 octobre 2013 - 8 h 06 min

    Monsieur le ministre, nous
    Monsieur le ministre, nous demandons des audites sur la gestion du Centre culturel algérien par par l’ex directeur qui était avant Yasmina Khadra et qui était par la suite directeur général de l’institut du monde arabe, sur les nombreuses condamnations par le CCA par la justice française suite à des plaintes par des personnes extérieurs au centre contre son directeur qui se protégeait derrière l’immunité diplomatique pour faire condamner le centre à sa place , sur les faux rappels et primes de plusieurs centaines de milliers de FF et € qu’il recevait de votre ministère grâce à des complicités.
    Nous demandons l’ouverture d’une enquête sur le financement des procès du repris de justice Cheb Mami par l’argent public.
    Enfin, nous saluons votre position sur la question Sahraouie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.