L’UE finance une étude sur les inondations en Algérie

Une étude sur le phénomène des inondations en Algérie et les moyens de réduire leur impact, financée par l’Union européenne pour un coût de 1,2 million d’euros, sera bientôt lancée et ses conclusions devraient être rendues au début du deuxième semestre de 2015. C’est ce que nous venons d’apprendre de sources proches de la Délégation de l’UE en Algérie qui précise que l’étude en question va notamment permettre de définir une stratégie nationale de lutte contre les inondations. Selon un document de la Délégation à Alger, l’enquête devait aider à effectuer un audit approfondi des statistiques liées au phénomène des inondations des villes algériennes et à en identifier les causes naturelles et anthropiques. Les principales catastrophes liées aux inondations depuis 30 ans seront recensées et des visites des sites touchés seront effectuées par les spécialistes qui seront désignés pour ce travail. Tout cela dans le but d’aboutir à la proposition d’un dispositif cohérent et performant pour la prévention et la protection contre cette calamité naturelle. Selon l’exposé des motifs du projet, si par le passé ces inondations étaient surtout liées aux débordements des grands cours d’eau dans les grandes plaines agricoles, depuis une vingtaine d’années, elles ont surtout touché les grandes villes et les centres urbains, engendrant de nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables. Les dévastatrices inondations de Bab El-Oued, en novembre 2001, et celles de Ghardaïa, à l'automne 2008, sont toujours dans les mémoires, tient à rappeler la Délégation européenne à Alger.
Amine Sadek

Comment (2)

    Inspektor TAHAR
    11 octobre 2013 - 2 h 27 min

    L’UE finance une étude sur
    L’UE finance une étude sur les inondations en Algérie…Ou sont les specialists algeriens dans ce domaine…les inondations en Algerie….??? Ah oui on les a aide a foutre le camp du bled…




    0



    0
    AL
    9 octobre 2013 - 18 h 26 min

    n’importe quel citoyen
    n’importe quel citoyen Algérien vous dira les causes des inondations, des rues défoncées, des tas d’ordures partout, des interminables files et bouchons sur les routes, l’absence d’infrastructures d’accueil et d’assistance sur les nouvelles autoroutes qui ont coutées les yeux de la tête (en Belgique elles seraient bétonnées et totalement éclairées !)les incivilités de plus en plus banalisées alors que le fait de ne pas avoir mis sa ceinture de sécurité dans le plus reculé et inconnu village du pays constitue un délit d’une extrême gravité et sanctionné systématiquement par le retrait du permis!!! etc…!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.