Le Maroc veut devenir un hub financier avec des caisses vides

Casablanca, capitale économique du royaume du Maroc est en passe de devenir un hub financier leader dans le continent africain.» L’information rapportée par Forbes Magazine dans son pendant électronique pourrait apparaître, au commun des lecteurs, comme une preuve irréfutable de la bonne santé financière et économique de notre voisin de l’ouest. En effet, il faut reconnaître que cette image quelque peu rocambolesque de grande place financière que les autorités marocaines tentent de donner de leur pays contraste avec la situation économique du royaume dont les voyants virent pour la majorité d’entre eux au rouge. Le magazine présente même l’information de façon magistrale en insistant sur une hypothétique «ambition royale formulée avec une ferme volonté depuis le début du règne du souverain». «Depuis l'accession au trône de Sa Majesté le roi Mohammed VI, le souverain a nourri une ambition formulée avec une ferme volonté, celle de faire de la grande métropole marocaine et centre économique, une plateforme financière leader dans le continent africain», souligne le magazine américain dans un article intitulé : «Le roi Mohammed VI édifie une nouvelle citée financière pour le monde». C’est à se demander comment et pourquoi une publication si prestigieuse a pu sombrer tête baissée et les yeux fermés dans une entreprise de lèche-bottes aussi incroyable. Le magazine américain n’est tout de même pas sans ignorer la situation économique de ce pays, notamment dans son volet financier en grande difficulté. Une situation qui a contraint les autorités à demander l’aide du Fonds monétaire international qui lui avait accordé un prêt de 6,2 milliards de dollars en 2012. Cependant, le FMI était allé en juin dernier jusqu’à menacer de retirer cette ligne de crédit au Maroc, en raison de la lenteur avec laquelle sont menées les réformes structurelles dans ce pays. Les autorités marocaines reconnaissent d’ailleurs publiquement les difficultés auxquelles est confronté le système financier de leur pays en butte à un manque important de liquidités bancaires. Selon les chiffres officiels, les besoins des établissements bancaires du royaume sont estimés à 73,8 milliards de dirhams en septembre. Et le phénomène n’est apparemment pas près de s’estomper, puisque ce manque de liquidités a continué à s’aggraver, passant de 71,6 milliards de dirhams en août à 73,8 milliards de dirhams en septembre. «Le creusement du déficit des liquidités bancaires est dû notamment à l’impact restrictif de 2,2 milliards de dirhams marocains exercé par les facteurs autonomes de liquidité sur les trésoreries bancaires, en relation essentiellement avec le repli des réserves de change de Bank Al-Maghrib», explique un journal marocain qui note que «la circulation fiduciaire a eu un effet expansif sur la liquidité bancaire». Comment un tableau aussi sombre sur le plan financier peut permettre à un pays de devenir une place financière régionale, voire internationale ? Pour le moment, on ne peut que se poser des questions sur cette manière de présenter, par le biais d’un magazine de portée internationale, un pays comme une puissance économique au moment où ses perspectives n’augurent rien de bon.
Amine Sadek
 

Comment (38)

    Anonyme
    8 décembre 2013 - 12 h 20 min

    LE MAROC DISPOSAIT DÉJÀ DE LA
    LE MAROC DISPOSAIT DÉJÀ DE LA DEUXIÈME PLACE FINANCIERE EN AFRIQUE IL S’AGIT DE LA BOURSE DE CASA juste pour information




    0



    0
    Anonyme
    16 novembre 2013 - 9 h 22 min

    On parle souvent des juifs et
    On parle souvent des juifs et de leur affinité avec le pouvoir marocain. Notre analyse fait implicitement référence au malheur que subissent nos frères les palestiniens de la part de l’état d’Israël. Soyons un peu objectifs! Nous sommes des amis de Bachar, un tyran qui a gazé les enfants de son peuple, des serbes qui ont exterminé des centaines de milliers de musulmans. Notre situation est-elle plus soft que celle de notre voisin sachant que le Maroc abrite une communauté juive importante et que des centaines de milliers de marocains juifs sont en Israel?

    A méditer




    0



    0
    janot
    15 novembre 2013 - 20 h 12 min

    Le Maroc grace au Général
    Le Maroc grace au Général David Hallevy et son collaborateur Solana a reçu en 40 jours 144 Millions d’Euros pour redressement de l’économie de ce pays.en 2mois le Maroc a reçu également la meme somme pour éradiquer les bidonvilles de Casa blanca.En 4O jours le Président du parlement avec le lobby israelo-Espagnole offrent la meme somme pour détruire 144 HA des Champs de cannabis dans le nord ??????
    La Maison Soloman à New-York propose pour le développement de ce pays économiquement,d’introduire l’argent de la Cocaine et des drogues à l’interieur de l’économie ,l’argent blanchie sur le continent Européen servira d’investissement étranger.
    Le Maroc oeuvre pour son leadership régional grace aux oncles du ROI André Azoulay,David Hallevy,Sneh,ses fréres Elie Cohen ect….




    0



    0
    bottes noires femme talon
    29 octobre 2013 - 22 h 12 min

    Thanks…Really excellent
    Thanks…Really excellent info, I feel a good deal a lot more people need to have to read through this.
    bottes noires femme talon http://bottes-noires-femme-plates.3xin0.com




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 21 h 27 min

    khtouna men la merde,
    khtouna men la merde,




    0



    0
    amdan 06
    20 octobre 2013 - 10 h 47 min

    Si le Maroc s’est lancé dans
    Si le Maroc s’est lancé dans une telle entreprise c’est qu’il sait o’u trouver les finances qu’il lui faut.L’Algérie est une source o’u viennent s’abreuver tous les pays en difficulté.D’ailleurs la diplomatie algérienne;de ces trois dernières décennies; a été mise en sourdine pour permettre à celle de nos voisins de s’émanciper.Il suffit de regarder la contrebande qui se passe à nos frontières en toute impunité pour en déduire se qui se cache derrière.C’est probablement dans ce sens que le dinar algérienne a été dévalué pour atteindre le centième de la monnaie de nos voisins




    0



    0
    abdelkader wahrani
    19 octobre 2013 - 13 h 30 min

    laisser tomber les jaloux
    laisser tomber les jaloux marokis,(les jaloux sont comme les fous et les ivrognes,ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances, la jalousie provient d´un manque de confiance non pas envers l´autre, mais envers soi-même???) les marocains sont des ennemis héréditaires de l´algerie, se sont que des esclaves du sionisme et de leur sidhoum le roi 6, les marokis un peuple sans honneur ni dignité, c´est un peuple fier de son titre d´esclave? le maroc est un pays ou les marocains sont des sujets de leur sidhoum roi 6, avant d´être citoyens donc c´est un peuple soumis, quand a la phrase Allah wa el malik(le chirk aoudoubillah)l´idolâtrie et encore le maroc est le pays qui a été penser pour sidhoum roi 6, et ses affilés que ces derniers sont trés grands corrompus et les sujets marocains dans tout cela? aux oubliettes.




    0



    0
    Karimdu25
    19 octobre 2013 - 10 h 49 min

    Hub financier = Paradis
    Hub financier = Paradis Fiscal pour collecter l’argent sale et louche de l’économie mondiale; tout est possible au Maroc, ils vivent de la drogue déjà, et ils cherchent à légaliser le trafic de drogue et à mieux réglementer la prostitution et le commerce du sexe. le régime marocain est prêt à tout faire et à toutes les courbettes pour s’en sortir financièrement, seule garantie pour lui de se maintenir au pouvoir. Sans la drogue, le roi Hassan ne se serait jamais maintenu au pouvoir. Pour le régime marocain la drogue = la paix sociale.




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 10 h 15 min

    Pour leur hub financier, on
    Pour leur hub financier, on espère qu’ils vont pas prendre comme modele la Nugan Hand Bank. Cette histoire s’est mal terminée pour certains.




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 1 h 49 min

    le maroc « hub
    le maroc « hub financier »!!!???? c’est la blague de l’année!!! et puis quoi encore????!!! pauvres marocains!




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 0 h 37 min

    Par Nenuphar (non vérifié) |
    Par Nenuphar (non vérifié) | 18. octobre 2013 – 22:53
    vous faites fausse route, en vous faisant l’avocat des marocains haineux, savez-vous au moins qui dirige le Maroc, ce sont les sionistes comme Azoulay, les multinationales occidentales et sionistes qui possèdent tout le Maroc rien n’appartient au Marocains, ils sont juste les esclaves de leurs maitres, le Maroc n’est pas souverain, tout appartient aux étrangers, le tourisme, les usines, les banques, qui font leurs lois au Maroc et peuvent quitter ce voisin n’importe quand, les marocains sont considérés comme les gens du Bengladesh, des travailleurs esclaves des multinationales, et encore quand je prends l’exemple du Bengladesh, il faut préciser que ce pays est aussi pauvre que le Maroc, mais se débrouille mieux que le Maroc, le Bengladesh possède des vrais travailleurs esclaves, mais qui ne se prosituent pas aux touristes étrangers ni n’empoisonne le monde comme le fait le Maroc avec sa sale drogue. Si le Maroc se porte bien alors qu’il cesse de nous harceler pour l’ouverture de nos frontières. Les algériens critiquent leurs gouvernants et tous ce qui ne vas pas chez eux, mais les marocains se prosternent face au roitelet et aux étrangers c’est un peuple d’esclaves et non de travailleurs digne de ce nom.




    0



    0
    Insspektor TAHAR
    19 octobre 2013 - 0 h 03 min

    Le Maroc veut devenir un hub
    Le Maroc veut devenir un hub financier avec des caisses vides…ne pas s inquieter les monarchies arabes surtout, Israel, les USA et la France vont mettre le gros paquet pour le sauver




    0



    0
    Obayd
    19 octobre 2013 - 0 h 02 min

    Hub financier!! autrement dit
    Hub financier!! autrement dit un « Paradis Fiscal » pour les mafias, les corrompus et les voleurs du monde entier. C’est facile, et pas besoin d’avoir de l’argent pour cela, il faut juste avoir des LOIS ET UNE GOUVERNANCE LAXISTES qui l’autorise et qui permettent l’installation sur place des banques étrangères RAPACES qui sont toujours à la recherche de pays assujettis, non regardant et n’ayant aucune éthique. et le Maroc, en tant que pays narcotique rompu au blanchiment des milliards de dollars de la drogue depuis 60 ans, n’a aucune éthique et est donc une place de choix pour les vautours et les rapaces de la finance. je crois que ça marchera bien pour les makhzeniens toujous avides d’argent sale (drogue, prostitutions…), le Maroc deviendra la Mecque des mafieux de la terre!!…..hada wach khasshoum…la dine la mella!!..l’argent n’a pas d’odeur chez les makhzeniens.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.