Des footballeurs et des entrepreneurs pris en otages par le Qatar

Pas moins de trois footballeurs ont subi les affres d’une nouvelle forme d’esclavagisme à Doha, au Qatar, car retenus de force pour avoir exigé leurs salaires conformément à des contrats signés en bonne et due forme. Le Franco-Algérien Zahir Belounis et les ex-internationaux marocains Abdeslam Ouaddou et Youssef Hadji ont été «pris en otages» pour avoir refusé de signer un papier dans lequel ils renonçaient à leurs droits, à savoir plusieurs mois de salaire, contre un visa de sortie pour quitter le Qatar. Si les deux joueurs marocains ont pu quitter ce pays, Belounis, qui se trouve dans un état de forte dépression, reste coincé à Doha en compagnie de sa femme et ses deux filles. Il aurait reçu la promesse de retrouver sa «liberté» vers la fin du mois d’octobre, et ce, après avoir frappé à toutes les portes. Il avait même profité d’une visite de l’ancien président français Nicolas Sarkozy pour espérer rejoindre son pays, en vain. Son cas est plus compliqué puisque son contrat court jusqu’à juin 2015 ; son club Al-Jeïsh lui doit 21 mois de salaire. Ces footballeurs ne sont pas les seuls à vivre cette situation, l’entraîneur français Stephane Morello a lui aussi été pris en otage au Qatar pour avoir demandé son droit. En poussant les investigations un peu plus, nous avons découvert que des étrangers de différents secteurs d’activités sont eux aussi pris dans cet engrenage. Les entrepreneurs Jean-Pierre Marongui (français) et Nasser Al-Awartany, un Franco-Jordanien, ont été «sommés de renoncer à leurs parts et à l'argent qu'ils avaient investi, sans quoi ils resteraient retenus au Qatar», explique leur avocat, Me Berton, à RTL. Selon Youssef Hadji, qui s'exprimait dans L'Equipe, «il y a pas mal de joueurs étrangers qui ne sont plus payés, mais ils préfèrent se taire». C’est ainsi que se comporte ce pays qui s’apprête à accueillir le Mondial-2022, dont la désignation a fait l’objet de plusieurs scandales comme l’a révélé France Football. Il y a quelques jours, le 29 septembre 2013, le journal britannique The Guardian avait publié une enquête révélant que des «dizaines de travailleurs népalais sont morts au Qatar sur les chantiers du Mondial-2022 et que des milliers d’autres ont des conditions de travail inhumaines».
Réda B.
 

Comment (17)

    Nassima
    21 octobre 2013 - 15 h 46 min

    Fadel (non vérifié) | 21.
    Fadel (non vérifié) | 21. octobre 2013 – 13:16

    Bitte sehr !

    C´est bien Fadel, un homme averti en vaut deux

    Beste Grüße

    Nassima




    0



    0
    Nassima
    21 octobre 2013 - 15 h 04 min

    amdan 06 (non vérifié) | 21.
    amdan 06 (non vérifié) | 21. octobre 2013 – 11:13

    Merci amdan d´avoir jeter un coup d´œil sur la Vidéo .Ah les dialogues sur cet article sont très constructifs s ,cela fait plaisir .Eh oui !Le pétrole est une manne mais au même temps une malédiction .




    0



    0
    Fadel
    21 octobre 2013 - 12 h 16 min

    @Nassima. Thank you so much
    @Nassima. Thank you so much for your precious advice and best regards.
    NB/ Même si je dois rajouter que ces bedouins prédateurs ne s’attaquent qu’aux femmes étrangères en difficulté et jamais à des hommes notamment ceux qui ont des connaissances en matière de droit et plus particulièrement aux algériens pour des raisons connues et reconnues dans la Région.




    0



    0
    salim
    21 octobre 2013 - 11 h 54 min

    Ali al-Hachem
    Beyrouth /

    Ali al-Hachem

    Beyrouth / Après la dégradation professionnelle et morale de beaucoup de chaînes médiatiques arabes et internationales et le dévoilement de leur rôle d’incitation et de conspiration contre la Syrie pour servir des agendas colonialistes et sionistes, les démissions de nombreux journalistes travaillant dans ces chaînes se poursuivent.

    Ali al-Hachem

    Citée par le quotidien libanais al-Akhbar, une source de la chaîne qatarie al-Jazeera, a indiqué que le correspondant de cette chaîne à Beyrouth, Ali al-Hachem, a démissionné après le dévoilement de la tromperie véhiculée par la chaîne dans le dossier syrien.

    Ghassan Ben Jeddo.
    Sami Kleib
    Louna Chebley
    Lina Zahreddine

    Les démissionnaires d’AlJazira créent leur propre chaine : AlMayadine 29/07/2011

    AlMayadine, (les places), est le nom attribué à la chaine de télévision qui devra regrouper entre autre les « récalcitrants » de la chaine AlJazira : dont le célèbre animateur politique et directeur de son bureau de Beyrouth, Ghassan Ben Jeddo.

    Rola Ebrahim

    Présentatrice vedette d’Al-Jazira a présenté sa démission, en guise de protestation contre la campagne de dénigrement et d’intoxication lancée par la chaine qatarie contre son pays d’origine, la Syrie.

    Quand aux journalistes DZ

    Les journalistes algériens se complaisent dans l’avanie, continuent à exercer à Al Jazeera et à subir l’humiliation d’être montrés du doigt dans le monde arabe.

    Certains d’entre-eux se permettent même le luxe de s’attaquer et de dénigrer leur pays.

    La soif d’argent rend aveugle, et sourd à l’appel des autres, fait perdre toute notion de justice,et donne des idées criminelles.




    0



    0
    amdan 06
    21 octobre 2013 - 10 h 13 min

    Une fois Enrico MATTEI avait
    Une fois Enrico MATTEI avait dit les petits états comme le KOWEIT vont disparaître de la carte une fois leur réserves de pétrole épuisées,à l’époque le QATAR n’existait même pas.Cet industriel et homme politique italien dont la mort,lors du crash de son avion, a été imputée à la CIA,s’est illustré par des positions courageuses contre le cartel des sept soeurs.Je souhaite ce qu’il va arriver éphémère dans un avenir proche.




    0



    0
    Nassima
    21 octobre 2013 - 5 h 23 min

    Maysar (non vérifié) | 20.
    Maysar (non vérifié) | 20. octobre 2013 – 18:59

    Ce que vous écrivez dans votre commentaire, c´est la triste vérité , c´est encré dans leur mentalité depuis Eljahilia !

    avant de Voyager a n´importe quel pays il faut toujours penser a se renseigner sur les coutumes ,la mentalité du pays de destination ,c´est ce que je fais toujours auprès d´une agence de voyage avant mes vacances (QUAND JE PEUX) au pays de ma destination . eli khaf slem !surtout que je suis femme !
    Normalement toute agence de voyage est censée d´informer pour que le client ne s´aventure pas dans des régions a risque ou accepter d´être invité chez des gens qu´on connaît pas qui aime jouer les guides touristiques ,dans le pays ou je réside ,on le fait automatiquement .les blogs des voyageurs sur internet aide beaucoup !
    l´Algerien chouia nia fi had el choufet ,c´est pour cela que touassa yehasbouna bhalel
    a bon entendeur




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 18 h 54 min

    un lien pour ceux qui veulent
    un lien pour ceux qui veulent comprendre la geopolitique de l´Arabie et de l´orient

    http://www.youtube.com/watch?v=Fitaaj_aPPo

    intitulé Le secret des sept soeurs – 1l4 – Tempêtes et fortunes du désert




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 18 h 20 min

    Fadel (non vérifié) | 20.
    Fadel (non vérifié) | 20. octobre 2013 – 16:57

    Apparemment ces filles ont eu le vent en poupe mais malheureusement tout a mal tourné par la suite . On constate que nul n´est a l´abri de ce péril totalitaires qu´on soit femme ou homme alors faites attention a vous;-) vous qui résidez là-bas

    Bien a vous

    Nassima




    0



    0
    Maysar
    20 octobre 2013 - 17 h 59 min

    Les bédouins sont les plus
    Les bédouins sont les plus grands esclavagistes du monde !
    N’oublions pas qu’ils enterraient leurs filles vivantes il y a juste quelques siècles !
    Ils se prennent pour les maîtres du monde, alors qu’ils sont que des valets de service et des marionnettes aux mains de l’occident qu’ils dénoncent dans les discours et autres prêches quotidiens , et avec lesquels ils s’acoquinent au grand jour dans les salons parisiens !
    Quant à ces joueurs , bien fait pour leur gueule , car ils n’auraient pas du se rendre en Bédouinie !




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 17 h 15 min

    on aimerait bien que les
    on aimerait bien que les sociologues de cette région du golfe ou des journalistes comme Hafid darajii dans ces rubriques sur le joural (…) ou,Ben gana sur sa page facebook bidon nous expliquent d´ou vient cette envie chez les bédouins de réduire des femmes et des hommes libres de différents pays de l´Afrique du nord et de l´Europe occidentale surtout(Allemagne, France et Belgique) en esclavage  par la ruse ? ! et pourquoi ces pays européens , défendeurs de droit de leurs citoyens, n´y peuvent rien faire pour mettre fin a ce calvaire de leurs citoyens dans ces pays totalitaires ?




    0



    0
    Insspektor Tahar
    20 octobre 2013 - 17 h 08 min

    Des footballeurs et des
    Des footballeurs et des entrepreneurs pris en otages par le Qatar….Que faites vous dans ces pays….? le fric a un prix




    0



    0
    Fadel
    20 octobre 2013 - 15 h 57 min

    @Nassima, je suis entierment
    @Nassima, je suis entierment de ton avis. Surtout pour quelqu’un comme moi qui y vit dans cette région et constate au quotidien comment ces bédouins traitent notamment les jeunes filles marocaines dont une bonne partie ont un cursus respectable mais finissent malgré elle a exercer le plus vieux métier du monde pour ne pas avoir a retourner dans leur pays. J’en ai honte pour un Maghrébin surtout qu’on ne peut rien faire pour elles




    0



    0
    Rachid
    20 octobre 2013 - 15 h 38 min

    Une seules solution
    Une seules solution plausible. Aider ce million de travailleurs étrangers traités comme des esclaves, a provoquer une véritable révolte en revendiquant leurs droits conformément aux exigences édictées par les différentes conventions internationales que cette voyoucratie a ratifiées. Ce pays doit imploser de l’interieur du moment qu’il est bien protégé de l’exterieur (USA-Israel- France). Moi j’y ai déja commence dans mon domaine de compétence (Organisation Internationale du Travail) avec deux ONG (une Britanique et l’autre Norvegienne) et je crois que ca commence a bouger.




    0



    0
    nony
    20 octobre 2013 - 15 h 32 min

    La presse internationale se
    La presse internationale se déchaine contre le Qatar.
    Le Qatar nouvel eldorado et pays esclavagiste. le Qatar 200 000 qataris de souche sur un pays de 2 millions d’habitants.
    Toute personne qui souhaite travailler au Qatar doit être parrainée et remettre ton passeport aux autorités.

    Les 200 000 qataris acceptent cette situation de gaité de coeur car tout le monde en profite. Puis aucun pays arabe ou association, ONG arabe ne dénonce les dérivées bestiales de cet odieux état nain et esclavagiste de surcroit….

    http://www.liberation.fr/monde/2013/08/28/au-qatar-la-mainmise-des-nationaux-sur-les-travailleurs-etrangers_927662




    0



    0
    Fouadz
    20 octobre 2013 - 15 h 06 min

    Que peut-on espérer d’une
    Que peut-on espérer d’une voyoucratie comme ce microsome appelé le Qatar. Il est temps a ce que tous les pays arabes de la dignité (Algérie-Tunisie-Egypte-Syrie-Irak) provoquent un véritable ‘printemps civilisationnel’ dans cet Emirat esclavagiste.Je peux dire la meme chose de toutes les Monarchies arabes féodales.




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 13 h 26 min

    Entrer dans ces pays du golfe
    Entrer dans ces pays du golfe pour y travailler et facile surtout avec un salaire de rêve comme appât mais en sortir et un pire cauchemar .Faites attention aux contrats de travail et de bail ( de location ) que vous signez sinon vous vous trouverez dans une situation non enviable avec des dettes a rembourser en plus .

    http://www.ndf.fr/poing-de-vue/18-08-2012/yves-pendeliau-otage-au-qatar-la-diplomatie-francaise-aux-abonnes-absents

    NB : beaucoup de filles maghrébines ( Algériennes, Marocaines, Tunisiennes ) avec un diplôme universitaire en poche leur rêve s´est viré au cauchemar a cause d´un contrat de bail se sont retrouvées droguées forcées de se prostituer pour rembourser leurs dettes aux ÉMERAT ARABES  BILAD EL ISLAM !!!! le cauchemar commence avec une femme du pays d´origine qui leur propose de travailler avec leur diplôme aux Emerats arabes une fois la- bas ,elle leur informe que pour trouver du travail cela serait long donc elle leur propose de résider dans une villa qui coûte les yeux de la têtes comme on dit , elle leur fait signer le bail dont les clauses restent ambiguës ,cette femme peut être une voisine ,une prof , ou une connaissance vivant en Émirats arabes .Ces obsédés raffoles des filles vierges !

    Certes ,il y´a le bon et le mauvais partout ,mais ne faites jamais confiance aux gens inconnus de ses pays ,car même l´ambassade qui est sensée de vous protéger ne peut rien faire car vous êtes majeur et vacciné et que vous avez signez ,et quand vous signez cela veut dire que vous personnalisez le document alors faites attention

    les mêmes procédures se font ici en Europe mais avec des filles sans papiers vivant en noir .




    0



    0
    AnonymeKELAM
    20 octobre 2013 - 12 h 54 min

    pays de m…e qui fait la
    pays de m…e qui fait la loi; on devrait le punir pour son arrogance.
    MAIS LES DOLLARS NOUS RENDENT DES ESCLAVES.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.