Le Canada soupçonne Sawiris de connivence avec le Mossad

Les rapports obscurs qu’entretient le magnat égyptien des affaires, Naguib Sawiris, avec les Israéliens n’ont pas laissé indifférent le gouvernement canadien qui vient de bloquer un de ses projets d’investissement dans le pays. Le scandale des écoutes américaines dans le monde étant passé par là, le Canada affiche publiquement sa méfiance à l’égard d’un milliardaire arabe, soupçonné depuis bien longtemps d’être un «contact» privilégié des Israéliens, les alliés les plus fidèles des Américains dans la région du Moyen-Orient. Au courant de cet enchevêtrement de «relations», le gouvernement du Premier ministre Stephen Harper préfère user du principe de précaution surtout que Naguib Sawiris comptait investir dans un secteur considéré comme très sensible, en l’occurrence celui des télécommunications. Le journal électronique Asrararabeya.com, qui affirme se baser sur un «rapport» dont il ne donne pas de détails, a assuré que la décision du gouvernement canadien a été prise en raison «des liens étroits» qu’entretient Sawiris avec Israël, affirmant que «ses» investissements dans le secteur des télécommunications au Canada «mettraient les conversations des Canadiens à la merci du renseignement israélien». Le milliardaire égyptien comptait en effet acquérir l'une des sociétés de fibre optique du pays pour 520 millions de dollars canadiens (504 millions de dollars américains). Une offre vite rejetée par le gouvernement Harper qui a finalement compris qu’on ne peut même pas faire confiance à ses propres alliés, puisque les Etats-Unis n’avaient pas hésité à espionner des pays qui sont dans son giron et ne constituant pas une menace pour sa sécurité. Le Canada, très proche allié et voisin des Américains, avait aussi été la cible des écoutes des services de renseignement américains. Ce qui a amené les Canadiens à adopter une posture de méfiance vis-à-vis de tout ce qui a un lien direct ou indirect avec les services américains. Et c’est vraisemblablement cela qui explique le refus des autorités gouvernementales canadiennes de donner suite au projet de reprise de la société de télécommunications par un Sawiris devenu persona non grata.
Amine Sadek
 

Comment (22)

    Farid1
    23 octobre 2013 - 16 h 58 min

    « Le Canada soupçonne Sawiris
    « Le Canada soupçonne Sawiris de connivence avec le Mossad »..
    Qu’est-ce que je n’ai pas rit…
    Mais le Canada travaille en étroite collaboration avec le Mossad…
    On a tout vu!!!




    0



    0
    algerienmeskine
    22 octobre 2013 - 6 h 17 min

    @Patriotique | 22. octobre
    @Patriotique | 22. octobre 2013 – 6:50

    que fait l’europe à l’issue de la decouverte de l’espionnage massif des usa sur ses communicationS?rien!!!!




    0



    0
    Patriotique
    22 octobre 2013 - 5 h 50 min

    @kanadi, pas au point de se

    @kanadi, pas au point de se laisser espionner par le Mossad…
    AP




    0



    0
    kanadi
    21 octobre 2013 - 23 h 05 min

    De quoi vous parlez????? le
    De quoi vous parlez????? le gouvernement conservateur canadien est le soutien a Israël le plus fidèle au monde. Le Canada dépasse maintenant les USA en matière d’alignement sur la politique israélienne. (…)




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    21 octobre 2013 - 20 h 48 min

    Le Canada soupçonne Sawiris
    Le Canada soupçonne Sawiris de connivence avec le Mossad…Ou est le service de renseignement algerien…? Il ignorait cette situation…??? Il faut que toujours des pays etrangers comme l Italie pour la corruption de ChakibKhelil et maintenant le Canada pour mettre en garde l Algerie sur la gestion des telecommunications algriennes par des Egyptiens…de mal en pis dans notre pays truffes d incompetents dans tous les domaines




    0



    0
    Anonyme
    21 octobre 2013 - 20 h 17 min

    mefiez vous de la propagande
    mefiez vous de la propagande mediatique de ces jour il faut bien lire entre les lignes etvc pas compliqiuè tous ce qui est made in aravia conflicts est rejetè. bingo jouez les sourds et ptientez ne portez jamais de jugements hatifs .




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    21 octobre 2013 - 19 h 51 min

    En lisant les commentaires je
    En lisant les commentaires je ressens la crainte de quelque patriote algérien concernant les activités du Mossad et de la collaboration de quelque responsable politique et économique de notre pays .

    On ne peut pas filer tout le monde dans ce pays et seul les patriotes sincères sont en première ligne dans ce combat et j’ose espéré qu’ils ne resteront pas les bras croisés et empêcheront Israël de noyauter notre pays




    0



    0
    mdigouti
    21 octobre 2013 - 18 h 39 min

    ici meme dans cet espace
    ici meme dans cet espace d’expression , on a évoqué plusieurs articles sur le maroc et le quatar ,la plupart des intervenants ont dénoncé avec vigueur et parfois avec violence le rejet de ces deux pays l’un sous influence impérialiste et l’autre sous influence sioniste , or aujourd’hui amine sadek nous sort les connivences de cet individu avec les israeliens alors qu’il était un préviligié dans l’attribution des marchés et l’investissement en algerie au meme titre que les quataris donc messieurs les patriotes expliquez moi ces contradictions je ne comprend plus rien.




    0



    0
    elhadj
    21 octobre 2013 - 18 h 20 min

    cet article laisse supposer
    cet article laisse supposer que les 2 entreprises étrangères que je ne cite pas opérant dans notre pays sont peut être un relais des services de renseignements israélien ou autres .nos services spécialisés de la défense et de l’intérieur se doivent d’y être impliqués pour tour vérifier.les installations doivent être dans le point de mire de toutes les investigations . de grâce il faut privilégier l’opérateur public mobilis qui tout au moins doit sans aucun doute avoir dans es rangs des algériens nationalistes qui préserveraient les interets du pays de ses institutions et des citoyens .




    0



    0
    lyes2013
    21 octobre 2013 - 18 h 08 min

    Le plus sensible est que
    Le plus sensible est que l’opérateur de telecom Djezzy est certainement noyauté par le Mossad !!! Ils doivent trouver un malin plaisir à espionner les communications entre algériens et autres ….




    0



    0
    amdan 06
    21 octobre 2013 - 16 h 23 min

    Et dire que c’est l’Algérie
    Et dire que c’est l’Algérie qui a fait de lui un magnat;il est rentré en Algérie sans un sous.Les irresponsables algériens lui ont offert le monopole de la téléphonie mobile pendant une décennie;et toutes nos conversations ont été transmises au Mossad la CIA et à l’Egypte.Ceux qui l’ont ramené doivent jugés pour haute trahison.




    0



    0
    algerienmeskine
    21 octobre 2013 - 15 h 49 min

    est ce que vous ne vous
    est ce que vous ne vous etespas trompé de nom,au lieu de palestine vous avez ecrit israel;car il est impensable que le gouvernement harper soit géné le moins du monde par le mossad;au contraire il faut penser qu »ils le soupçonne plutot qu’il travaille pour un etat musulman!!!!




    0



    0
    00213
    21 octobre 2013 - 15 h 28 min

    Eh oui, nos francs-maçons
    Eh oui, nos francs-maçons algériens lui ont déroulé le tapis rouge à lui comme aux autres qataris.
    Ce sont les nôtres qui nous ont trahi et qu’il faut sanctionner alors qu’ils se pavanent au Burj al Arab de Dubai ou au casino de Monte Carlo.
    .
    Quant à cet histoire de méfiance du Canada à l’égard des sionistes, c’est juste une histoire à dormir debout.
    Depuis quand un fils ne fait pas confiance à son père ?
    Israel a placé beaucoup trop de pions au sein de toutes les hautes institutions canadiennes, pour que ces dernières se permettent d’avoir un soupçon d’indépendance dans leurs choix.
    Quand Israel décide le Canada applique (comme une grande partie du monde).
    .
    De plus, ce site est connu pour être contre Moubarak et tout ce qui le concerne, hors Sawiris était un pilier économique de l’ancien régime.




    0



    0
    Nenuphar
    21 octobre 2013 - 14 h 48 min

    Mince alors qu’est-ce qu’il
    Mince alors qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre.

    Le Canada est l’un des principaux soutiens à Israël et demandez donc à son ministre des affaires étrangères John Baird comment il traite les palestiniens et toutes les ONG qui manifestent contre l’entité. Récemment, il a été reçu en Algérie en grandes pompes et tapis rouge. Si le Canada veut interdire à quelqu’un d’investir sur son sol ce ne sera pas parce qu’il aurait des entrées ou des accointances avec le mossad mais bien parce qu’il est musulman. Le cas Sawiris peut paraitre incongru et de toutes les manières, à ceux qui croient que l’argent transitent par des banques Israéliennes pour être mieux recyclés, vous devez savoir que toute, je dis bien toute la finance mondiale est entre les mains des sionistes, tout comme la politique, tout comme l’incapacité de l’ONU a appliquer ses propres résolutions à l’encontre d’israël.




    0



    0
    Abou Stroff
    21 octobre 2013 - 14 h 24 min

    « un milliardaire arabe,
    « un milliardaire arabe, soupçonné depuis bien longtemps d’être un «contact» privilégié des Israéliens. » dixit A. S. parlant de sawiris. question toute simple: qui a favorisé l’implantation de sawiris, au détriment d’Algérie Télécom, l’opérateur historique et qui sont les algériens (ceux qui détiennent un passeport algérien sans être nécessairement algérien) qui possèdent des actions de djezzy? le reste, tout le reste n’a aucune importance.




    0



    0
    Anonyme
    21 octobre 2013 - 14 h 16 min

    Le nerf de la guerre est
    Le nerf de la guerre est toujours et restera l’argent. il faut boycotter le réseau de télécommunication et les marques commerciales du groupe Djezzy, Allo ota, OTAxiphone, Imtiyaz.
    Au lieu de dire qu’il faudrait punir les responsables traitres, il faut boycotter et arrêter d’engraisser les Israelienne et de finir d’importer des produits de la Jordanie.




    0



    0
    Anonyme
    21 octobre 2013 - 14 h 11 min

    Bouteflika a fait rentrer les
    Bouteflika a fait rentrer les espions du Mossad via les Emirats Arabes Unis qui ont recommandé leur ami Sawiris a créer une entreprise de communication avec l’argent du peuple algérien, c’est grace à cet argent algérien que Sawaris est devenu milliardaire, voilà une des trahison du (…) envers l’Algérie.




    0



    0
    AnonymeKELAM
    21 octobre 2013 - 14 h 02 min

    il nous a (…) en longueur
    il nous a (…) en longueur et en largeur :alors il faut envoyer nos limiers a djezzy pour voie de quoi se retourne djezzy;
    alors que nos ministre etc… ont … des puces djezzy. revoir le plus vite cette question trés sensible pour l’avenir du pays.




    0



    0
    qu'importe
    21 octobre 2013 - 13 h 17 min

    selecto si cela s’avère vrai
    selecto si cela s’avère vrai ceux qui lui ont ouvert les portes de l’algérie doivent être jugés pour trahison




    0



    0
    Anonyme
    21 octobre 2013 - 13 h 10 min

    et on continue a le protéger
    et on continue a le protéger chez nous???
    qui vous dit que nous sommes une nation libre et independante?




    0



    0
    marekchi
    21 octobre 2013 - 12 h 55 min

    Très bien réfléchi et dit
    Très bien réfléchi et dit




    0



    0
    selecto
    21 octobre 2013 - 12 h 44 min

    Ce n’est pas un secret c’est
    Ce n’est pas un secret c’est connu avant même qu’il s’installe en Algérie avec l’argent des banques algériennes, les responsables algériens qui étaient ses associés le savaient, une grande partie de l’argent qui sortait d’Algérie prenait la direction les banques israéliennes en passant par des filiales pour brouiller les pistes…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.