Que cache l’acharnement d’Amar Saïdani contre le DRS ?

Le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, a-t-il une dent contre l’armée ? A le voir à chacune de ses sorties médiatiques mettre l’ANP au centre de sa harangue, le commun des observateurs finit, indubitablement, par croire à une véritable pantalonnade qui cache mal un acharnement contre l’institution militaire. Pourquoi ces attaques incessantes contre l’armée de la part d’un homme présidant aux destinées d’un parti qui gravite autour des cercles de décision ? La question mérite, en effet, que l’on s’y attarde car le sujet, loin d’être anodin, touche une institution républicaine qui, au-delà du débat légitime sur ses missions, est à l’avant-garde de la défense de la souveraineté nationale. Et Amar Saïdani, depuis pas longtemps intronisé à la tête de l’ex-parti unique, ne prend même pas de gants pour répandre ce qui apparaît comme un mitraillage en règle de l’ANP et des hommes qui la dirigent. Certains diront peut-être que l’homme, sans envergure, n’est là que pour accomplir «la sale besogne» et mener à bout la mission qu’on lui a confiée visant, selon toute vraisemblance, à pousser davantage l’opération de dénigrement engagée contre cette institution. Sinon, de quel courage l’ancien secrétaire général de l’UGTA d’El-Oued peut-il se prévaloir pour aller jusqu’à énumérer ce qui semble être pour lui les nouvelles missions d’un service sensible comme le DRS ? Morceaux choisis de ses laïus : «Le DRS n'a pas à enquêter sur la corruption», «Le temps des faiseurs de rois est terminé parce que l'objectif de Bouteflika est de bâtir un Etat civil», «Le DRS continuera à jouer son rôle mais ne sera plus impliqué dans la vie politique, dans les partis, les médias et la justice». En d’autres temps, on ne pourrait que s’incliner devant une telle audace. Cependant, à une période charnière de l’histoire d’un pays qui fait face à des perspectives politiques incertaines, il apparaît légitime de s’interroger sur les tenants et aboutissants de telles velléités.
Amine Sadek
 

Comment (46)

    Noriwane
    30 octobre 2013 - 14 h 13 min

    L’Algérie a besoin de tous
    L’Algérie a besoin de tous ses enfants honnêtes, sincères et désintéressés ceux-la même qui portent ce beau pays dans leur cœur.
    Les corrompus, les (…) et autres opportunistes de la 25ème heure, je leur dirai: bara, dehors et out de ce beau pays que vous ne méritez pas!




    0



    0
    Rih
    29 octobre 2013 - 17 h 44 min

    Certains ont oublié que
    Certains ont oublié que l’Algérie allait devenir comme l’afghaniston,si ce n’etait pas la tactique et la compétence des services de sécurité.les erreurs de frappe arrivent pour tout le monde et même ils nous arrivent des erreurs de frappe en tappant nos commentaires sur le clavier.Ce n’est qu’aprés des années tard que les gens comprennent que l’Algerie a évité le pétrin des fanatiques grace à ces hommes.




    0



    0
    Chemlal
    27 octobre 2013 - 17 h 47 min

    Saidani est un pantin, qu’on
    Saidani est un pantin, qu’on laisse s’amuser un peu et lui
    donner l’illusion, qu’il est quelqu’un, pour survivre au milieu des grands.Il doit savoir qu’il est la , par la grâce de ceux qu’il critique, et servir a tout moment de simple fusible, qu’on jette une fois sa mission de rabatteur terminée.




    0



    0
    AnonymeKELAM
    27 octobre 2013 - 14 h 47 min

    saidani mérite une fessée :il
    saidani mérite une fessée :il joue au théatre d’ALGER mais sa position est celle du clown il doit plutot nous faire rire :mais il joue un jeux de la tricote le pull de l’hiver la fessée est pour bien tôt.




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2013 - 14 h 18 min

    Pour éviter le pire à
    Pour éviter le pire à l’Algérie l’arrestation de Saïd Bouteflika qui s’est auto proclamé président à l’ombre de son frère handicapé mental et physique qui ne peut même pas se tenir debout veut jouer les grands patrons du pays de millions de martyrs, de grands hommes, l’arrestation de ce petit faiseur de rois, de courtisans, de larbins, d’esclaves du régime, doit se faire en urgence, c’est de lui que proviennent tous les dangers qui guettent l’Algérie, ensuite tout rentrera dans l’ordre, les enquêtes sur la corruption doit reprendre pour juger tous les responsables de cette catastrophe qui touche l’Algérie, une corruption qui s’est étendue dans le monde entier. Saïd Bouteflika doit être arrêté pour pratique illégale occulte de la fonction présidentielle en Algérie.




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2013 - 13 h 13 min

    qu’il reste tranquille et
    qu’il reste tranquille et chauffe son fauteuil et qu’il savoure l’ivresse du moment ça ne dure d’un temps, mais si il persiste les tagarins on des sous marin et lui je ne pense pas qu’il sais nager..




    0



    0
    RAIS
    27 octobre 2013 - 12 h 17 min

    EH oui si le drs s’est occupé
    EH oui si le drs s’est occupé des affaires de ‘espionnage et de contre espionnage on aurait pu évité la guerre civil, 200 000 morts, et tiguentourine, que notre voisin de l’ouest moins équipé a su réagir pour ne pas la subir.Et ceux qui veulent encense le drs et son patron, je dis certe il a fréquentait l’école du kgb ce même kgb n’a pu et n’a su évité l’éclatement de l’urss,affaiblissement de la puissance sovietique. Le président reformate le drs car il pense qu’il a faillit à ses missions à force de fliquer les cityens au lieux d’être vigilant à l’extérieur comme du temps des duo Boumediene et Bouteflika.
    J’ai tres bien apprécié le post d’Horizons qui se rapproche de la réalité que l’article de amine sadek.

    AP MERCI DE PASSER MON POST.

    CDT.




    0



    0
    ilies31
    27 octobre 2013 - 10 h 26 min

    si ce n’étais pas ces hommes
    si ce n’étais pas ces hommes du DRS le pays aurait sombré il y a bien longtemps, puisse dieu aider tous les patriotes qui oeuvre jour et nuit pour éviter le pire au pays !




    0



    0
    mdigouti
    27 octobre 2013 - 10 h 15 min

    trop beau pour etre vrai ,
    trop beau pour etre vrai , c’est juste une mise en scène ,et une ènième manoeuvre du pouvoir. le pouvoir en algérie a toujours fonctionné de cette facon( présidence+etat major + sevice de renseignement ) meme avec un homme de la stature de boumédiène en plein facultés physiques , aujourd’hui avec un bouteflika diminué et un saidani corrompu jusqu’au cou , on essaie de nous faire croire à la guerre des clans dont l’un des instigateur serait ammar saidani ( avec un dossier d’un détournement de 280.000.000.000 DA ).c’est une boutade de plus et rien que.




    0



    0
    chikhna
    27 octobre 2013 - 8 h 23 min

    Dieu fasse que l’automne
    Dieu fasse que l’automne algérien épargne les âmes patriotes et sincères de ses déluges de Dieu suite à la cécité et la voracité de certains de nos compatriotes




    0



    0
    marekchi
    27 octobre 2013 - 8 h 07 min

    Que peut’on attendre d’un
    Que peut’on attendre d’un analphabète.




    0



    0
    ammmar
    27 octobre 2013 - 5 h 34 min

    dinallement ça prend des
    dinallement ça prend des proportions alarmante cette histoire de restructuration du DRS QUE CERTAINS MALINTENTIONNES desormais recuperent a des fins politiques mesquines sans se tracer des limites a ne pas franchir et c’est ce qu’a ere verifié d’une maniere repetetive sur les une des journaux,qque chose ne tourne pas en rond la haut sans aucun doute et prend une forme de dechirement sournois qui disent pas leur nom et tout ça sans prendre le minimum de precautions ou de reserves pour au moins montrer que ce peuple algerien est bel et bien la et merite un minimum de consideration,ce peuple que malheureusement certains prennent pour dupe dans ces temps maudits est toujours ce peuple valeureux qui sait faire la part des choses et tenir sa patience quand le pays traverse des zones de turbulences,mais ne tolere jamais qu’on lui touche l’ANP et SON DRS qui lui sont etroitement liés par toute une histoire commune semés d’embuches et des moments de gloire indelebiles,ou seul le sacrifice pour que vive l’algerie est le mot d’ordre eternel,qu’est ce qui se passe,nom de dieu;aujourd’hui le FAMEUX D R S est devenu pour certains un produit de marchandage dans la presse et c’est tres grave et intolerable,pire encore,certains tentent d’une maniere sournoise et parfois subtile pour dissocier’voir desolidariser entre le DRS et l ‘ANP,alors que depuis toujours l’un est dans l’autre,le DRS est l’oeil et l’oreil de lA grande muette notre glorieuse ANP sur laquelle tous nos espoirs sont fondés,aujourd’hui plus que jamais, arretez bande de salauds de jouer a ce jeu tres dangereux ,car non seulement vous risquez de vous couper les mains,mais c’est bel et bien vos tetes qui vont l’etre ,entretuez vous pour le kourci c’est votre affaire,mais pas touche a L’ANP,DRS,POLICE ET GENDARMERIE,je vous rappelle si vous l’ignorer qu’il s’agit bien d’un SACRILEGE POUR NOUS,vive ANP ET VIVE DRS




    0



    0
    chawi pure laine
    27 octobre 2013 - 2 h 01 min

    Toufik a fait l’école du KGB,
    Toufik a fait l’école du KGB, Bouteflika a été formé à zawya tijania, et Saidani formé au groupe de Abdallah Menai comme BNADRI on s’entend la dessus que mentalement parlant on sera fou de croire que deux cons vont faire peur à un génie et comme par hasard le seul qui n,a jamais été cité dans des affaires de corruption pourtant la clé du pays est bel et bien chez lui, cette sortie est celle d’un imbécile poussé par Said Bouteflika pour toucher psychologiquement ceux qui sont contre le 4eme mandat, malheureusement ceux qui sont contre ce mandat c’est pas le peuple, ce n’est pas l’armée non plus mais le Monsieur Qui arrive au mois de novembre des USA pour donner des ordres entre autres celui de ne plus penser à remettre Bouteflika sur la chaise, Obama l’a dit clairement quand il a été réélu hacha el coran qu’il n’est pas satisfait de la manière dont Bouteflika a été reconduit pour un 3eme mandat, donc il existe plusieurs scénarios:
    1-Toufik est entrain de préparer un dossier sur Bouteflika et lui déposer cela dans peu de temps: application de l’article 88, tu dégage ou toi et ta famille tous à Serkaji avec des preuves noir sur blanc.
    2-cet imbécile a été leurré pour le dégager lui aussi de suite du poste de SG du parti car ceci a été critiqué férocement.
    3-pour les rusés Bouteflika été ministre de la défense donc lui seul aucun militaire avec, Toufik lui a mis Gaid Salah comme adjoint en prévision d’un scénario à l’Égyptienne.
    4-le scénario qui fait vraiment penser les vrais patriotes, c’est que (…) Bouteflika et particulièrement son frère ne veulent pas lacher le pouvoir par crainte d’une fin à la Moubarek et la avec tous les ingrédients on risque de sombrer facilement dans une guerre civile et ce sera le reve de Bouteflika ruiner le pays




    0



    0
    Slimani
    26 octobre 2013 - 23 h 28 min

    Mr Ammar Saadani, sachez une
    Mr Ammar Saadani, sachez une chose : le 4ème mandat de votre pantin ne sera pas obtenu aux dépens de la réputation, de l’honneur et de la dignité de l’ANP et notamment de nos vaillants Services de Sécurité.

    Aussi zélés soient -ils, les sbires de votre espèce n’arriveront jamais à faire oublier aux Algériens et aux Algériennes les fautes et abus graves de ses maitres du clan présidentiel, qui veulent coller leurs tares à d’autres.

    klakoum Bouby ou Rabbi Kbir !




    0



    0
    AnonymeNasrou
    26 octobre 2013 - 23 h 12 min

    Tous ceux qui soutiènnent la
    Tous ceux qui soutiènnent la candidature de Bouteflika,ont quelque chose á se reprocher. (corruption) détournement de fonds etc..

    Si le DRS a été déchu de la fonction de « Police judiciaire » c’est á cause de cette catégorie de gens,car il y a un nombre indeterminé.Nous savons tous qui ils sont.

    Sidi-Said qui a organisé une recpetion en « l’honneur » de son ex.énnemi,pourquoi? et avec quel argent? Le nôtre bien-sûr.Pour quel raison? Seulement en guise de parapluie.Ne soyons pas dûpes,les tournées de Sellal,les meetings de Ghoul et consorts ne sont pas pour rien.C’est pour prendre le pouls du peuple et exposer les « réalisations » faites sous le règne de Bouteflika,comme si nous lui demandons de la charité.Nous l’avons élu (?) Le peuple lui a donné procuration pour travailler le pays,seulement,je pense qu’il y a trahison,en réprimant chaque sortie de citoyens qui voudraient demander des droits en envoyant la police avec matraques.Á suivre….




    0



    0
    Benyoucef
    26 octobre 2013 - 22 h 42 min

    La dernière forfaiture du
    La dernière forfaiture du clan présidentiel.

    L’ANP doit impérativement éviter de sombrer dans le piège grossier de la division et de la zizanie qui lui est tendu par le clan présidentiel empêtré jusqu’au coup dans les scandales de corruption, sur les plans national et international.

    Elle ne doit pas céder aux manœuvres et aux manipulations diaboliques de Said Bouteflika, qui veut dresser les uns contre les autres ses cadres et ses valeureux djounouds, qui sont restés unis face au terrorisme islamiste et aux différentes menaces que notre pays a eu à affronter depuis 1962, dans le seul but de demeurer au pouvoir Ad vitam æternam.

    Garante de la Constitution et de l’Unité nationale, aujourd’hui sérieusement menacées par le clan présidentiel, l’ANP doit assumer ses responsabilités historiques et non pas s’aligner sur les aventuriers du clan présidentiel, comme semble hélas le faire une infime partie de sa Direction actuelle.

    En tout état de cause, l’ANP ne peut plus continuer à ignorer l’état de pourrissement avancé qui prévaut actuellement en son sein en se contentant de pondre, de temps à autre, des communiqués, dont tout le monde sait qu’ils ont été rédigés par Said Bouteflika ou du moins dictés par lui à frère impotent et au vieux Gaid Salah, qui est devenu l’otage du clan présidentiel, pour des raisons qui seront élucidées ultérieurement.

    Au lieu de s’obstiner à pratiquer une fuite en avant grosse de tous les périls pour notre pays, les comploteurs et leurs complices doivent demander pardon au peuple algérien et à notre Glorieuse ANP, qu’ils n’ont fait que salir depuis 1999 et partir couverts de honte, sans regarder derrière eux.

    Ne touchez pas à notre ANP !

    Tahyia El Djazair !

    A bas les aventuriers !




    0



    0
    Benyoucef
    26 octobre 2013 - 22 h 39 min

    « Quand on fait d’un âne son
    « Quand on fait d’un âne son allié
    il faut le surveiller de près. »
    disait La Fontaine.

    Sinon, il deviendra notre pire ennemi à cause des bévues qu’il commettra certainement.

    En parlant trop et mal, Ammar Saadani a causé un tort irréparable au clan présidentiel qui l’utilise comme « bêlier » contre ses nombreux ennemis.

    Malheureusement pour les Bouteflika, cet allié encombrant, bavard comme une pie italienne et têtu comme un taureau espagnol, a dévoilé trop tôt leur stratégie machiavélique de conservation et de consolidation du pouvoir usurpé en 1999, en jetant systématiquement le discrédit sur leurs ennemis.

    Kchefhem Rabi, el khawana !




    0



    0
    amyne
    26 octobre 2013 - 22 h 18 min

    c est juste un tbabli…il
    c est juste un tbabli…il mets du rythme….

    ca serait pathétique que des énérgumènes pareils puissent decider de l avenir de l algerie………….




    0



    0
    AL
    26 octobre 2013 - 21 h 47 min

    L’armée c’est la nation
    L’armée c’est la nation (Napoléon)
    Les généraux, en gagnant la guerre accèdent à la gloire ; quand ils la perdent, leur rôle, est de soutenir le pouvoir. Dans tous les cas ils accèdent aux honneurs !
    d’innombrables appelés ,retraités, Patriotes sans reproche que leur engagement volontaire et bénévole au service de la Patrie ont été tout simplement  »omis » sans état d’âme…
    Gouverner, ce n’est plus dominer les peuples par la force et la violence ;
    C’est les conduire vers un meilleur avenir, en faisant appel à leur raison et à leur cœur.(Diderot )
    Au bout du compte, nous ne nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.”(Martin Luther King)




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    26 octobre 2013 - 21 h 29 min

    VOUS N`AVEZ RIEN COMPRIS VOUS
    VOUS N`AVEZ RIEN COMPRIS VOUS TOUS………!!!!!!

    TOUT CA EST L`ŒUVRE DES SERVICES EUX MÊME,VOUS CROYEZ QUE CET ÉNERGUMÈNE DE SAIDANI OSE PARLER DU GLORIEUX DRS SANS AVOIR UN FEU VERT DE SES MAITRES.BON SANG DE BONSOIR UN « DREBKY-MAN«  QUI CRITIQUE LE DRS .
    SOYONS SÉRIEUX; LE BUT RECHERCHER EST AILLEURS NE SOYEZ PAS DUPES MES COMPATRIOTES.




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 20 h 41 min

    ayez le silence des sages .
    ayez le silence des sages . prenez vos stilos et bloc notes suivez de loin ,prenez notes de ce grand processus qui perdure a l’occasion de cette plethorie d’evennement s qui se succedent et les brouhahas qui retentissent . juste le temps qu’il faut pour comprendre




    0



    0
    l'idiot
    26 octobre 2013 - 20 h 32 min

    Nous attendons avec
    Nous attendons avec impatience sa remise en place par notre ministre de la défense comme il l’a superbement fait avec le journaliste d’el hkabar.




    0



    0
    Horizon
    26 octobre 2013 - 20 h 14 min

    Salem Alikoum
    Le DRS fait

    Salem Alikoum

    Le DRS fait l’objet d’une cure de jouvence .
    Le rôle suprême du DRS ces missions son existence avait quelque peux dévier de ces objectifs vitaux qui avaient et devez toujours avoir pour but et raison première le renseignements aux services de la sécurité nationale .
    Le DRS sont les yeux et la tête de notre glorieuse armée Algérienne.
    Notre Armée est le prolongement de notre service de renseignement le DRS le bras armée.
    Les deux sont et font du renseignement et les deux savent frapper fort quand cela est nécessaire.
    L’un le fait sans se cacher aux yeux et la vue de tous .
    L’autre en silence en douceur ces cibles n’ont pas le temps de réagir .
    L’un fait énormément d’investigation et travail en sous marin et l’autre s’affiche clairement et montre ces biscottos sans gêne et crainte des réactions qui pourrait en découler outre mer.
    Beaucoup d’hommes influents réunis en lobby de pars et d’autres venu du paysage public , des affaires du politique et même militaire ont utiliser ce noble service d’état à des tâche qui n’était pas la siennes.
    Ce noble service en était rendu à faire pression d’un lobby contre un autre , à devenir un instrument aux services d’hommes d’affaires , de politiciens véreux etc…etc…
    Et les loups venant d’ailleurs qui ont remarquer que cette belle et redoutable machine qu’était le DRS prenait l’eau de partout et avait délaissé sa première mission le renseignements aux services de la sécurité nationale .
    Aujourd’hui les forces vivent que sont nos trois armées Terre Mer Air puis RDS , gendarmes , PAF , police nationale etc…etc….
    Tout cela est en train de ce synchronisé pour reprendre les missions qui incombait et incombe à chacun de ces service avec une collaboration très étroite .
    Le dispersement , et le chacun pour soit ou de son côté sans que chacun sache ce que fait l’autre .
    Tout cela c’est terminer et révolu .
    Quand il faudra frapper l’ennemi le Q.G chef d’orchestre composer des chefs d’état major de chaque armée en collaboration avec tout les autres services sans distinction auront l’avantage d’avoir leur violons accorder sur le même tempo .
    Ce qui aura pour avantage la rapidité , une présence des services de l’ordre aux aguets , prés à répondre aux injonctions sur tout le territoire nationale sans aucune perte de temps , et rendre compte au Q.G quartier générale des résultats sur le terrain pour agir en conséquence et de manière approprier.
    Avancer en aveugle cela n’est pas et plus possible de nos jour face à des ennemis qui nous entourent et sont à nos portes .
    Leur éventuel complices à l’intérieur de chez nous le cas échéant seront mis hors d’état de nuire.
    Le peuple à cependant sont rôle en tant que patriote de signaler tout faits et mouvement douteux et suspect.
    les réflexions général doivent avoir les mêmes remarques provenir de plusieurs personne et en déduire les mêmes conclusions au final pour enfin alerter les services de gendarmerie ou autres.
    Mais attention de ne pas tomber dans le paranoïa cela peux créer une situation malsaine et invivable pour tous la ou vous vivez.
    Regrouper les informations avec les preuves photos vidéos avec discrétion.
    Tout le monde chacun a sa place et a son niveau à un rôle a jouer avec lucidité.
    Le président Boutiflica avec d’autres qui sont nombreux gravitant dans différent rouages et fonctions tous au sommet de l’état Algériens sont en train d’apporter les derniers réglages les dernières touches à cette Nation qu’est en train de redevenir notre pays a travers les différents force vives qui la composeront .
    Nous sommes quasiment prés et nous le serons encore d’avantages au fil du temps , pour faire face à qui que ce soit qui voudrait nous porter atteinte au sens large du mot.
    Autour de nous ils se passe des choses , il y a des mouvements qui nous obligent à être sur le qui vive et prés à dégommé nos ennemis qui pénètreront sur notre territoire sans y être autorisé .
    Salem ALIKOUM




    0



    0
    le Naïf
    26 octobre 2013 - 19 h 26 min

    La faute n’incombe pas à M.
    La faute n’incombe pas à M. Saïdani chargé de mission parallèle qui lui a été confiée par certaines sphères , mais plutôt à cette institution sensible qu’on appelle DRS et qui se laisse faire curieusement et jusqu’à quand ces derniers temps sans réagir.
    Souhaitons que cette histoire de DRS s’assimile à la fable française de JEAN DE LA FONTAINE Intitulée « le lion devenu vieux ». Je vous conseille de la lire pour connaître la fin de l’histoire :

    LE LION DEVENU VIEUX (*)
    …………Le Lion, terreur des forêts,
    Chargé d’ans, et pleurant son antique prouesse (1),
    Fut enfin attaqué par ses propres sujets
    Devenus forts par sa faiblesse.
    Le Cheval s’approchant lui donne un coup de pied,
    Le Loup, un coup de dent ; le Bœuf, un coup de corne.
    Le malheureux Lion, languissant, triste, et morne,
    Peut à peine rugir, par l’âge estropié (2).
    Il attend son destin, sans faire aucunes plaintes,
    Quand, voyant l’Âne même à son antre accourir (3) :
    Ah ! c’est trop, lui dit-il, je voulais bien mourir ;
    Mais c’est mourir deux fois que souffrir tes atteintes




    0



    0
    Mustapha patriote
    26 octobre 2013 - 19 h 21 min

    @BISKRA
    Tout à fait d’accord

    @BISKRA

    Tout à fait d’accord avec vous si les (…) continuent de vouloir tout cadenasser, le pays, les institutions et les médias il se passera que tout sautera et eux les premiers dans ce chaos. Qu’il s’agisse d’une fuite en avant ou d’un arrangement avec des puissances étrangères pour éviter la saisi des milliards et des biens détournés qui reposent à l’étranger. Ils passeront à la trappe quelque soit la puissance et les garanties de l’arrangement.
    (…)




    0



    0
    ammmar
    26 octobre 2013 - 19 h 14 min

    finallement ce jeu m’intrigue
    finallement ce jeu m’intrigue au tres haut point,me demoralise et me fais peur aussi,comment se fait il que des gens ne font que parler du D R S,surtout a ce moment precis ou les dangers nous encerclent de partout et nos ennemis de toujours accentuent la pression et les coups fourrés pour nous destabiliser,j’arrives pas a avaler cette pillule au gout tres amer pour me faire croire au tout va bien madame la marquise,alors que cet acharnement sur notre service de renseignement ni plus ni moins,qu’une operation de diabolisation du D R S aux yeux du peuple algerien qu’il a tout letemps protegé,le comble,tout ça a cause du KOURCI et du pognon sans se soucier un instant de la securité du pays




    0



    0
    BISKRA
    26 octobre 2013 - 18 h 34 min

    Un pays sans service de
    Un pays sans service de renseignement patriote n’existera pas.
    Regarder les services secret Israélien, ils ont le contrôle total d’Israël et s’il y’a de la corruption et la trahison contre leur Peuple. ils font le nécessaire. l’intérêt d’Israël est avant tout le monde. Ex. l’EX-President accusée et destitue par leurs justice mais avec l’aide des services secrets qui sont des militaires.
    l’Algerie a besoin d’une APN et un service secret fort avec des hommes patriotes et ils doivent gérer tout les dossiers (Corruption, …..etc)
    l’APN, RDS, la Police, la gendarmerie sont tous nos frères mais il faut éliminer les corrompu et les corrupteur.




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 18 h 24 min

    quoi qu’on peut dire sur
    quoi qu’on peut dire sur Toufik, Il est algérien de souche, d’origine de père et de mère.
    Boutef est un marocain
    Saidani est un Tunisien

    ça veut tous dire




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 17 h 53 min

    Je regrette de vous rappeler
    Je regrette de vous rappeler que le DRS et l’armée sont des entités indépendantes, il y a certes au sein du DRS des services spéciaux militaires, comme ceux qui sont intervenus à In Aménas. Mais le DRS et l’armée sont des itentités différentes et indépendantes. Je donne raison à l’intervenant qui vous a fait la remarque quant au titre de cet article. Saidani fait feu de tout bois sur le DRS et non pas l’armée algérienne dont le chef suprême et Bouteflika lui-même, Saidani ne serait pas assez fou pour s’attaquer à son maitre Bouteflika chef suprême de l’armée algérienne.




    0



    0
    ammmar
    26 octobre 2013 - 17 h 44 min

    pourquoi ce deballage dand
    pourquoi ce deballage dand des agences d’information etrangere,surtout reuters d’une affaire purement interne qui devrait etre tenue en secret du moment qu’elle concerne une restructuration d’un organisme tres important de securité,sommes nous obligés de rendre compte de choses engageant notre defense,oubien s’agit il de chosesqui paraissaient ordinaires au depart entrant dans le cadre de la restructuration du DRS,alorsqu’qu’en realité c’est tout autre et p etre grave,quoi alors???si non comment se fait il que des politiques(chef de partis)s’immisce dans les affaires dU MDN et DRS qui ne doit concerner que le president le ministre de la defense et les responsables militaires,trop se focaliser sur un sujet sensible comme celui la,est en toute logique une obsession qui taraude certains esprits et impose des questionnements




    0



    0
    LAALEM
    26 octobre 2013 - 17 h 07 min

    Vous avez raison de dire que
    Vous avez raison de dire que le Drebki est la pour accomplir la sale besogne car selon des sources sures d’un cabinet d’avocats parisien, il a proceder il ya quelques semaines a la demande la nationalité francaise, ce qui explique ses voyages fréquents a Paris.




    0



    0
    Patriotique
    26 octobre 2013 - 16 h 48 min

    @ Lemjad

    L’article rapporte

    @ Lemjad

    L'article rapporte les propos tenus par le SG du FLN à l"agence Ruters, où il dénigre le DRS et par ricohet l'insititution militaire, dont dépend ce département. Donc il n'y aurait aucun confusion à faire. Relisez bien le texte et notamment ce passage :"Sinon, de quel courage l’ancien secrétaire général de l’UGTA d’El-Oued peut-il se prévaloir pour aller jusqu’à énumérer ce qui semble être pour lui les nouvelles missions d’un service sensible comme le DRS ?"




    0



    0
    Blabla
    26 octobre 2013 - 16 h 40 min

    Voilà l’exemple concret du
    Voilà l’exemple concret du fous du roi (si on appel ça un roi?), le débile de service, vendu, traître et voleur.




    0



    0
    selecto
    26 octobre 2013 - 16 h 28 min

    Le pouvoir est entre les
    Le pouvoir est entre les mains d’une (…) politico financière composée de (…) qui cherche maintenant à neutraliser le seul corps social qui lui résiste encore à savoir l’ANP.
    Il y a un danger mortel si les officiers ne trouveront pas de l’aide auprès de la société civile.




    0



    0
    citoyen karim
    26 octobre 2013 - 16 h 23 min

    « Notre Peuple, las de
    « Notre Peuple, las de s’indigner et de plaider en vain sa cause devant un tribunal qui ne connaît d’autres règles que celle que lui inspire le racisme, s’est tu. On a interprété ce silence et ce calme comme l’expression d’une adhésion. En réalité, la colère est à son comble et ce silence est fait de mépris et de révolte. L’Algérie n’est pas calme, et le divorce pourrait très vite être définitif.»
    Octobre 1954




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 16 h 21 min

    Soit il y a un deal entre le
    Soit il y a un deal entre le clan maudit, le DRS et l’armée pour faire croire à un changement : régime militaire qui passe à un régime civil, pour faire passer la candidature de Bouteflika (…), soit il y a un soutien à ce (…) maudit venant de l’extérieur. L’histoire nous le révèlera un jour. Mois je pense qu’il y a un repli stratégique du régime militaire qui ne laissera pas manipuler par un clan (…) accusé de toute part de corruption gigandesque. Nous avons lu article sur ce site, que Gaïd Ahmed protecteur de Bouteflika n’accepte aucune critique, comment expliquer qu’un agent du clan comme ce Saïdani puisse critiquer l’armée en toute quiétude, c’est tout de même bizarre non? SVP laisser passer ce poste merci




    0



    0
    Kika
    26 octobre 2013 - 16 h 14 min

    Les HOMMES patriotes ne
    Les HOMMES patriotes ne parlent pas, ils observent et passent à l’action toujours dans l’ombre. Vive l’Algérie libre démocratique patriotique.




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 16 h 09 min

    il ne faut même pas
    il ne faut même pas intéressée a cette chose pour ne pas dire personne




    0



    0
    salim
    26 octobre 2013 - 15 h 54 min

    Saidani est en train de faire
    Saidani est en train de faire un travaille de sape que d’autre n’ont pu faire à partir de l’étranger. Détruire l’armée et spécialement le DRS.

    Personnellement ce personnage est douteux et je n’ai aucune confiance sur ce qu’il fait.

    Il n’a aucune compétence pour parler de l’armée et de ses diverse services. Même s’il a été désigné à cet effet, ceux qui l’ont fait et utilisés et énergumène comme porte parole ont commis une erreur.

    Il y a d’autres personnes au sein de l’État et de l’Administration assez honnête, pour parler au nom de l’ANP. D’ailleurs les militaires ont leur propre porte parole.

    A ce Saidani et à d’autres il est bon de leur préciser par ces temps qui courent, le peuple est derrière son armée et ses services spécialisés, que les partis politiques.




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    26 octobre 2013 - 15 h 32 min

    Il serait temps également que
    Il serait temps également que l’ANP monte au créneau et rappelle les sacrifices qu’elle a consentis dans ce pays .À l’heure actuelle ou la majorité des pays arabes se rendent compte qu’une bonne armée est un gage de stabilité (Égypte Tunisie Syrie, Libye) pourquoi cette tendance dans ce pays a démolir une armée qui je le rappelle est l’héritière de l’ALN? ce n’est pas une armée préfabriquée que nous avons dans ce pays mais une institution solide et républicaine qui respecte une éthique et un code transmis par le sang des martyrs allah yarhamou… Il est malheureux que le FLN qui n’a plus rien de glorieux s’acharne à démonter le prestige de notre armée .Mais bon on verra le jour ou l’armée Algérienne se sera plus là vous aller pleurer des larmes de sang! Je dis souvent au « algerien « (des traites) qui critique nos militaires du pays sachez que votre armée est le bouclier de la nation ,sans elle vous prendrez des coups!! Je suis fatigué de toujours leur expliquer et marre qu’on me raconte que je travaille pour les services de sécurité algerien alors que je ne défends que le bon sens
    Alors oui je défend l’armée ,le Drs ,car moi je veut y retourner en Algérie mais dans un pays stable et non Afghanisé jusqu’à la moelle !!




    0



    0
    algerienmeskine
    26 octobre 2013 - 15 h 28 min

    l’armée,il y a deux ou trois
    l’armée,il y a deux ou trois jours ,avait sorti toutes ses dents contre un povre journaliste,attendons voir ce qu’elle va faire contre ce bonhomme sans envergure à la peau reptilienne!!

    « un état civil?les premices d’un émirat?
    Cette fois c’est fini,les amazigh doivent réagir!!!!




    0



    0
    vrirouche
    26 octobre 2013 - 15 h 23 min

    Ouach , il a du culot cet
    Ouach , il a du culot cet énergumène ? TAZ ! Il lui faudra raser les murs et être très accompagné pour qu’il rentre chez lui et je
    ne pense même pas au agents du DRS ! Y’a qu’à regarder sa tronche !
    Et pour rappel « historique », savez-vous comment procéder Staline envers les gens de cette vile espèce -pire que la maffia- ?
    Il les pendait par les parties jusqu’à viange complète !!!!!!!
    S’il a des enfants, ils doivent en avoir honte de ce Béni Hillal !




    0



    0
    Lemajd
    26 octobre 2013 - 15 h 23 min

    M.Amine ,vs jouez à cache
    M.Amine ,vs jouez à cache cache,le contenu de votre article et le titre n’ont aucun lien.Le titre parle deDRS et ds l.article vs parlez de l’armee ,alors que tt le monde savait que l’ANP et le DRS etaient deux institutions vertuellement differents jusqu’à un passé recents.Alors ne melanger pas.M.Saidani n’a rien contre l’ANP ,toujours fidele à la Glorieuse ALN et nous savons grace à vous et aux autres medias le chambourlement qui s’est passe au DRS.Faites SVP la part des choses.Merci de nous informer et de ne pas ns imposer votre pt de vue.Salutations




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 15 h 17 min

    Les dénigrements de notre
    Les dénigrements de notre armée par ce tunisien d’origine sont des actes de hautes trahisons.




    0



    0
    Anonyme
    26 octobre 2013 - 15 h 16 min

    La mission, de ce tunisien
    La mission, de ce tunisien d’origine, est de dénigrer l’armée algérienne seule rempart contre les prédations étrangères, avec la complicité du clan marocain d’Oujda qui est aussi en mission pour détruire l’Algérie, on le constate depuis 1999. Tant que nous ne serons pas dirigés par de vrais patriotes algériens, l’Algérie sera en danger. Ces gesticulations, de ces ennemis internes, de l’Algérie sont dictées de l’extérieur, l’armée algérienne dérange beaucoup.




    0



    0
    Antisioniste
    26 octobre 2013 - 15 h 10 min

    Salamou 3alikoum
    « Certains

    Salamou 3alikoum

    « Certains diront peut-être que l’homme, sans envergure, n’est là que pour accomplir «la sale besogne» et mener à bout la mission qu’on lui a confiée visant, selon toute vraisemblance, à pousser davantage l’opération de dénigrement engagée contre cette institution.  »

    Tel est effectivement la réelle mission de cet énergumène, lui c’est la marionnette, chercher le/les marionnettistes, et vous comprendrez le comment du pourquoi.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.