Affaire d’espionnage : l’étrange silence des pays arabes

Pendant que les réactions contre l’installation par les Américains d’un système d’écoute pour espionner les dirigeants et les institutions du monde entier menacent, en Europe notamment, de transformer ce scandale en véritable crise diplomatique avec la première puissance, les gouvernements arabes n’ont pas jusqu’à présent soufflé mot, alors qu’ils sont eux aussi touchés par cette affaire, voire à des degrés mille fois plus importants, comme vient de le révéler le site Cryptome. Ce site spécialisé dans la divulgation de documents secrets, qui a déjà dévoilé l’ampleur du scandale dans certaines capitales européennes, indique que le nombre de communications mises sur écoute par la NSA dans les pays arabes est estimé à des milliards, concernant un nombre incalculable de chefs d’Etat et de centres de décision importants. Les pays les plus touchés sont l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Jordanie et l’Irak. Les dirigeants d’autres pays de la région du Moyen-Orient, comme l’Iran et l’Afghanistan étaient – le sont-ils toujours ? – sur écoute. On apprend ainsi que sur les 125 milliards de communications téléphoniques ou courriels enregistrés par l’agence de renseignement américaine en seulement un mois (janvier 2013), la majorité provient des pays du Moyen-Orient. Selon les statistiques fournies par ce site, 7,8 milliards d’opérations d’espionnage auraient été effectuées en Arabie Saoudite, autant en Irak, 1,9 milliard en Egypte et 1,6 milliard en Jordanie. Mais le pays le plus perméable pour l’agence de renseignement américaine reste l’Afghanistan, avec 21,98 milliards de communications mises sur écoute, suivi par le Pakistan, avec 6,28 milliards. Cela s’expliquerait par le fait qu’en Afghanistan, les Etats-Unis conservent encore d’importantes troupes militaires depuis l’invasion de ce pays en 2001, et que son voisin, le Pakistan, est très investi par les groupes islamistes affiliés à Al-Qaïda qui constitueraient toujours une menace pour les intérêts américains dans la région. A noter enfin que deux journaux européens, The Guardian et Der Spiegel, ont récemment révélé que cette vaste opération d’espionnage ne se limitait pas aux communications téléphoniques, mais concernerait aussi les courriers électroniques.
R. Mahmoudi
 

Comment (13)

    Raselkhit
    29 octobre 2013 - 10 h 25 min

    La constitution étasunienne
    La constitution étasunienne ne permet pas d’avoir double nationalité à l’exclusion de l’israélienne




    0



    0
    Anonyme
    28 octobre 2013 - 18 h 47 min

    pourquoi réagir ? peut être
    pourquoi réagir ? peut être qu’ils sont plus doués et se sachant sur écoute , ils trompent leurs ennemis en « permettant » ce qu’ils veulent bien « faire écouter » ;




    0



    0
    capsoula
    28 octobre 2013 - 14 h 07 min

    j’aurais mis en titre le
    j’aurais mis en titre le silence des agneaux…




    0



    0
    amdan 06
    28 octobre 2013 - 13 h 10 min

    La grande majorité des pays
    La grande majorité des pays arabes ont des conseillers américains ou israeliens souvent les deux,comme ça les américains ont de vive voix ce qu’ils veulent entendre,en plus quel danger représentent ils pour eux.Prenons l’exemple de notre ex ministre de l’énergie,il parait qu’il a la nationalité américaine également,si c’est vraie il est tenue de rendre compte à l’ambassade américaine de tout se qui se dit au conseil des ministres.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    28 octobre 2013 - 1 h 20 min

    Affaire d’espionnage :
    Affaire d’espionnage : l’étrange silence des pays arabes ..Les dirigeants des pays arabes prennent de l embonpoint a une vitesse acceleree. Les suisisses leur proposent des piolules pour maigrir tres vite. La NSA americaine qui aide les entreprises et le business americain dans les pays arabes prefernt voir la compagnie pharmaceutique Merx s’occupier des problemes d obesite des dirigeants arabes afin de creer plus d emplois aux USA. C est tres simple…l espionage de la NAS americaine dans les pays arabes.




    0



    0
    chawi pure laine
    27 octobre 2013 - 21 h 07 min

    êtes vous sérieux de croire
    êtes vous sérieux de croire en quelque chose autre que les pays arabes sont un grand zéro?
    Obama espionne l’Allemagne, la France la Russie probablement l’Iran il a toutes les raisons pour le faire quant aux pays arabes pourquoi les espionner? Ils maitrisent la technologie? NON, sont-ils des braves? NON, parlent-ils de quelque chose qui est important? NON, sont-ils des gens qui peuvent faire peur à un chat? NON, que va t-il entendre? les p…? c’est plus que probable




    0



    0
    hadj
    27 octobre 2013 - 17 h 47 min

    Ils n’ont rien à cacher.C’est
    Ils n’ont rien à cacher.C’est des Etats-Unis que viennent les ordres.




    0



    0
    inspecteurtahar
    27 octobre 2013 - 17 h 23 min

    Pourquoi vouloir espionner
    Pourquoi vouloir espionner les pays arabes? ils ont quelques choses à cacher! Les Américains savent tout des arabes.




    0



    0
    Abou Stroff
    27 octobre 2013 - 17 h 05 min

    les algériens n’ont rien à
    les algériens n’ont rien à craindre de ce côté-ci. en effet, nos augustes dirigeants, vu leur âge, ne savent utiliser ni le téléphone portable, ni internet pour les les mails. par voie de conséquence (comme il a dit lui), la NSA n’a d’autre choix que d’essayer de lire sur les lèvres de notre bienaimé fakhamatouhou national lorsqu’il murmure ou froufroute des conseils et des directives à sellal ou à gaïd. moralité de l’histoire: l’algérie n’est pas du tout concernée par ces histoires d’écoutes de la NSA.
    PS: rappelons nous que l’algérie n’était pas non plus concernée par la crise financière qui a débuté en 2007, vu que les banques algérienne n’étaient pas connectée avec l’extérieur.




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2013 - 16 h 44 min

    pays arabes?! Ha ha ha ha ha
    pays arabes?! Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha!!!!




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2013 - 15 h 13 min

    de toute façon ils n’ont rien
    de toute façon ils n’ont rien à cacher au maitre du monde et puis ils resteront toujours de fidèles serviteurs de ceux qui les tiennent et entretiennent au sens propre et figuré du térme




    0



    0
    AnonymeKELAM
    27 octobre 2013 - 13 h 51 min

    il faut être idiot pour ne
    il faut être idiot pour ne pas avoir l’idée que la cia la nsa ect.. nous écoute et nous observée.
    je me rappel trés bien que john kennedy: donc début 1960, avant de rec evoir un chef d’état ou une personnalité:on lui remettait une fiche sur la personne auquel tout les renseignement était donnée le nom des ses enfants le nom de son chien de sa femme de samaitresse ect… même son couscous la couleur de sa cuillére. c’est le travail du service de renseignement et pour celà le chef de l’état doit être trés copains.




    0



    0
    zarzor
    27 octobre 2013 - 12 h 51 min

    Maison noire , Telaviv
    Maison noire , Telaviv ,Riadh
    tous pour sidna dajjal, où est le problème!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.