Interviews à Al-Arabiya et Reuters : Amar Saïdani s’érige en porte-parole de Bouteflika auprès des médias étrangers

Le secrétaire général du FLN multiplie les sorties médiatiques à l’adresse de l’opinion internationale. Ainsi, trois jours après son entretien sulfureux accordé à l’agence britannique Reuters, il revient à la charge en se faisant interviewer encore une fois par la chaîne arabe à capitaux saoudiens, Al-Arabiya. Dans cet entretien diffusé dans la nuit de samedi à dimanche, Amar Saïdani est revenu sur le choix de son parti pour la candidature du président sortant, en insistant sur le fait que ce dernier «conduira lui-même la campagne électorale, même si son bilan durant ses trois mandats lui suffit», dira-t-il. Mais à une question sur l’état de santé du président Bouteflika, Saïdani s’est montré évasif, jugeant qu’«il est encore trop tôt pour en parler», avant de se rattraper en déclarant que «son état s’améliore peu à peu». Au sujet de cette échéance électorale toujours, le secrétaire général du FLN annonce que «la porte des candidatures au sein de son parti est désormais close, après le choix décidé à l’unanimité et porté sur la personne d’Abdelaziz Bouteflika», tout en souhaitant la participation d’autres candidats de sa famille politique – comme Ali Benflis –, mais en tant qu’indépendants. En véritable porte-parole officieux de la Présidence, Amar Saïdani poursuit ses «annonces» en révélant que la révision constitutionnelle «interviendra avant la tenue des élections d’avril 2014». Une révision qui, selon lui, «apportera beaucoup de choses importantes pour l’Algérie», comme la possible désignation d’un vice-président de la République, «qui aidera le Président notamment à animer sa campagne électorale, comme cela se fait dans de nombreux pays démocratiques», et aussi à «la définition de l’instance à laquelle l’exécutif devrait rendre des comptes», faisant allusion, sans doute, à une probable réduction du pouvoir des services de sécurité, contre lesquels le patron du FLN se déchaîne depuis quelques jours.
R. Mahmoudi

Comment (21)

    Anonyme
    28 octobre 2013 - 18 h 29 min

    Pour une fois, y a un
    Pour une fois, y a un politicien qui sait tenir un instrument de musique et l’utiliser correctement en plus quel instrument ! : l’instrument d’Afrique du nord par excellence dans les pays civilisés, les gens devraient dire « pour une fois la politique se superpose avec l’art mais en Algérie ou les beaux arts son réduit à la calligraphie de versets venus d’Arabie on ne s’étonne pas de ce lynchage bête et lâche. Ne voyez surtout pas en moi un défenseur du FLN à sa seul évocation, en général, j’ai envie de vomir mais s’attaquer à son secrétaire général comme le font certains ;.. pourquoi pas sallafistes !…




    0



    0
    algerienmeskine
    28 octobre 2013 - 15 h 17 min

    @dersi
    quand je dis

    @dersi
    quand je dis armée,bien sur ,pas gaid salah,avec ses footing à la traine derriere said!!!




    0



    0
    boualem
    28 octobre 2013 - 7 h 32 min

    contrairement a ce qu il dit
    contrairement a ce qu il dit ce flutiste sans talent , si le pays est encore debout ce n est certainement pas grace a bouteflika et sa politique, mais grace a l armee et ses services de securite qui se sont sacrifies pour que l etat soit rester intact , et tout ce qu on peut reprocher a ces hauts responsables qu on appelle  » faiseurs de rois » c est davoir fait l erreur d avoir laisser faire un vrai roi enpermettant le viol de la constitution de 2008 en levant la limitation des mandats du roi




    0



    0
    ammmar
    28 octobre 2013 - 6 h 44 min

    qUE BOUTEFLIKA SE PRESENTE OU
    qUE BOUTEFLIKA SE PRESENTE OU NON C4EST SON AFFAIRE ET SON DROIT AUSSI,mais l’usage a des fins de commerce politique les institutions securitaires des algeriens et algeriennes est la goutte fatale qui fait deborder le vase et meme nos organes genitaux,ras le bol de ses agissements qui ne font qu’exasperer ce sentiment d’amertume et de degout envers cette nouvelle caste politique qui sait meme mesurer la portée de leurs declarations a chaque fois, Finallement ça prend des proportions alarmanteS cette histoire de restructuration du DRS QUE CERTAINS MALINTENTIONNES desormais tentent de recuperer a des fins politiques mesquines sans se tracer des limites a ne pas franchir et c’est ce qu’a ere verifié achaque fois ces derniers temps sur les une des journaux et meme ds reuters qque chose ne tourne pas en rond la haut sans aucun doute et prend une forme de dechirement sournois qui disent pas leur nom parfois meme sans se soucier de la securité nationale et tout ça sans prendre le minimum de precautions ou de reserves pour au moins montrer que ce peuple algerien est bel et bien la et merite un minimum de consideration et de respect ,c e peuple que malheureusement certains prennaient pour dupe dans ces temps maudits est toujours ce peuple valeureux qui sait faire la part des choses et retenir sa patience quand le pays traverse des zones de turbulences,mais ne tolere jamais qu’on lui touche la ou c’est interdit de s’approcher,particulierement son ANP et SON DRS qui lui sont etroitement liés par toute une histoire commune semés d’embuches et des moments de gloire indelebiles et que rien au monde ne pourra separer l’un de l’aitre,ou seul le sacrifice pour que vive l’algerie est le mot d’ordre commun et eternel,qu’est ce qui se passe,nom de dieu;aujourd’hu i le FAMEUX D R S est devenu pour certains un produit de marchandage dans la presse et c’est tres grave et intolerable,pir e encore,certains tentent d’une maniere sournoise et parfois subtile pour dissocier’voir desolidariser entre le DRS et l ‘ANP,alors que depuis toujours l’un est dans l’autre,le DRS est l’oeil et l’oreil de lA grande muette notre glorieuse ANP sur laquelle tous nos espoirs sont fondés aujourd’ huit plus que jamais, arretez bande de salauds de jouer a ce jeu tres dangereux ,vous qui etes revenus p etre a votre metier originel de rabatteur des votres,sachez qu’en agissant de la sorte,vos intentions sont claires,c’est la diabolisation de notre D R S ni plus ni moins que vous voulez aux yeux des algeriens que vous prenez pour dupes,sachez que vous reussirez jamais votre sale besogne pour nous tromper et nous denudez a travers vos attaques contre cette organisme de securité DRS pour le demoraliser et l’abattre peut etre afin de faciliter a l’avenir notre viole et celui de l’algerie toute entiere par le premier venu ,tout sauf ça et l’algerien taaa asssah tient enormement a son posterieur ,vous qui etes apparement rabatteurs des votres,car non seulement vous risquez de vous couper les mains,mais c’est bel et bien vos tetes qui vont l’etre ,entretuez vous pour le kourci c’est votre affaire,mais pas touche a L’ANP,DRS,POLIC E ET GENDARMERIE,je vous rappelle si vous l’ignorer quz de tems agissement sont un SACRILEGE AVERE POUR NOUS ALGERIEN,PAS TOUCHE vive ANP ET VIVE DRS




    0



    0
    Nasrou
    27 octobre 2013 - 23 h 15 min

    L’Algérie est comme ce bateau
    L’Algérie est comme ce bateau d’ou l’eau pénètre de partout.Je me demande,après tout ce qui se dit dans la rue,cá et là,par le plus modeste des citoyens,comment se fait-il que les « dinosaurs » ne s’interposent pas á ce nouveau débarqué,inculte,de basse classe,qui se permet des choses,mais vraiment humiliantes,tant á eux qu’au peuple tout entier.Moi,mon souhait,c’est de voir notre cher « DRS » interviènne pour sauver cette patrie et son peuple.Ouellah! Que l’avenir et le devenir de l’Algérie fait vraiment peur.

    C’est maintenant que je crais le « Printemps arabe ». Ouellahi que tout sera mis á feu et á sang.Rebbi Yehfedhna…Goulou Amine…




    0



    0
    TARIK - BAB EL OUED -
    27 octobre 2013 - 19 h 28 min

    FEU LARBI BEN M`HIDI A DIT UN
    FEU LARBI BEN M`HIDI A DIT UN JOUR QUE LE PLUS DUR EST A VENIR.ET IL AVAIT RAISON .
    LA DERBOUKA EST-ELLE UNE ARME RÉVOLUTIONNAIRE !!!!!!!!




    0



    0
    SiZineddine
    27 octobre 2013 - 18 h 41 min

    Pourquoi ne dit-on pas que
    Pourquoi ne dit-on pas que Bouteflika a la nationalité française. Ce qui lui aurait interdit la magistrature suprême. Il aurait pu se présenter aux élection présidentielles en France.




    0



    0
    Nenuphar
    27 octobre 2013 - 12 h 37 min

    Que voulez-vous, ainsi va
    Que voulez-vous, ainsi va l’Algérie.

    Avec peu d’homme et même avec un hémiplégique et beaucoup de vieillards ont impose une politique qui n’existe nulle part ailleurs.

    Alors que des pays dépourvus de ressources sont en phase d’expansion et que d’autres font de la recherche et inventent des produits et techniques utiles à leurs citoyens, les dirigeants grabataires algériens, se préoccupent de la façon de gagner la prochaine présidentielle y compris par la fraude et y compris en y mettant une momie sur le koursi qui à son tour et par personnes interposées, distribuera des bons points en monnaies sonnantes et trébuchantes comme elles en ont été habituées.

    Aucun homme politique, aucun homme tout court, ne s’élève contre de telles pratiques qui font passe le pays pour le dernier des cancres du monde.

    Tous, je dis bien tous, y compris les prétendus personnages des partis dits « d’opposition » ne recherchent qu’un strapontin afin d’être proche de la rente et laisser couler tout le reste.

    Le vendredi, ils vont faire leurs ablutions avant d’aller prier sommairement à la mosquée du quartier afin de faire croire qu’ils sont musulmans.




    0



    0
    Ben.
    27 octobre 2013 - 11 h 54 min

    Le Front des tocards et des
    Le Front des tocards et des soudards et des canards boiteux contre le reste des Algériens et Algériennes.




    0



    0
    dersi
    27 octobre 2013 - 11 h 16 min

    @algerienmeskine
    j ai de

    @algerienmeskine
    j ai de bonne raison de douté quant l arme




    0



    0
    qu'importe
    27 octobre 2013 - 11 h 02 min

    J’aimerai entendre ce qu’il
    J’aimerai entendre ce qu’il dira lorsqu’il srea évident que boutef ne se représentera pas. Comme l’impression qu’il tente de conjurer le sort en incitant boutef à se représenter ,le seul cas où sellal ne se présenterai pas .




    0



    0
    algerienmeskine
    27 octobre 2013 - 9 h 49 min

    une chose est sur ,l’armée ne
    une chose est sur ,l’armée ne sera jamais du coté des usurpateurs qui veulent mettre un homme mourant aux destinées de la nation!ceci est un pas tres dangereux que vient d’operer un groupe de malfaiteurs associés,les algeriens dont les coeurs brulent en ce moment apres avoir decouvert l’arnaque de said et
    ses accolytes vont transmettre ce feu à la rue,le fait que le president actuel est le chef supreme des armées ne signifie rien il n’a jamais été accepté comme tel abdeka el mali restera abdeka el mali!!vive l’algerie!!!




    0



    0
    Djaffar
    27 octobre 2013 - 9 h 32 min

    Il faut se mettre à la place
    Il faut se mettre à la place de ceux et celles qui veulent maintenir Bouteflika au pouvoir le plus longtemps possible car son départ sera synonyme de l’ouverture des portes de Serkadji où ils finiront leurs vies.




    0



    0
    Amcum
    27 octobre 2013 - 9 h 17 min

    D’apres ce que je voie, c’est
    D’apres ce que je voie, c’est une personne sans aucune culture d’Etat !




    0



    0
    dersi
    27 octobre 2013 - 8 h 57 min

    quant mes enfants ne m
    quant mes enfants ne m obéissent pas je leurs montre sa photo alors pensez a tout les petits algériens




    0



    0
    Rabah Toubal
    27 octobre 2013 - 8 h 38 min

    S.O.S, pays en danger
    S.O.S, pays en danger !

    الويل لتلك للأمم التي تفتقر الرجال والنساء للدفاع عن الشرف المنتهك والضمير المغتصب.

    Malheur aux nations qui manquent d’hommes et de femmes pour défendre leur honneur bafoué et leur conscience violée !

    A cause de la cupidité, de l’obstination et du jusqu’au-boutisme suicidaire du clan présidentiel, l’Algérie : État, Nation et Société, est aujourd’hui en danger.

    Au lieu d’assumer leurs erreurs et leurs échecs retentissants, les aventuriers du clan présidentiel ne trouvent pas mieux que d’atteindre à la réputation d’honorables institutions de la République, pensant ainsi « atténuer » leur désastre.

    « اذا عمت خفت Quand un malheur est général, il devient plus supportable ».

    Où êtes vous valeureux et dignes enfants de ce pays pris en otage par un clan de prédateurs ?

    Liamine Zéroual
    Hocine Aït Ahmed
    Youcef Khatib
    Réda Malek
    Commandant Azzedine
    Ahmed Taleb Ibrahimi
    Général Rachid Benyelles
    Mouloud Hamrouche
    Sid Ahmed Ghozali
    Mokdad Sifi
    Smail Hamdani
    et tous les autres respectables hommes politiques et dignes représentants de la société civile algérienne ?

    L’Algérie désindustrialisée, pillée, bradée, humiliée vous appelle à son secours afin de mettre fin à la régression qu’elle subit dans tous les domaines, depuis 1999.

    Votre silence favorise et encourage les aventuriers du clan présidentiel à persévérer dans leur fuite en avant grosse de tous les dangers pour la cohésion, la stabilité, la sécurité et l’unité de notre pays

    Rabah Toubal,
    citoyen algérien




    0



    0
    selecto
    27 octobre 2013 - 8 h 16 min

    Il faut mettre fin à cette
    Il faut mettre fin à cette escroquerie.




    0



    0
    selecto
    27 octobre 2013 - 8 h 03 min

    Cheb Mami
    Belkhadem
    Drabki
    A

    Cheb Mami
    Belkhadem
    Drabki
    A qui les tour ?
    C’est vraiment une honte.




    0



    0
    Zizou
    27 octobre 2013 - 7 h 46 min

    C’est votre propre candidat
    C’est votre propre candidat et pas celui des Algériens.




    0



    0
    Anonyme SIDI MAKHLOUF
    27 octobre 2013 - 7 h 31 min

    Encore une arnaque de SAIDANI
    Encore une arnaque de SAIDANI pour empêcher d’autres candidats de se présenter aux élections présidentielles sous l’étiquette du FLN. BOUTEF n’a pas besoin de ce parti pour présenter sa candidature aux présidentielles. Le CHAAB doit manifester et organiser des SIT IN devant le siége du parti pour éxiger la dissolution du FLN et sa mise au musée.




    0



    0
    Mustapha patriote
    27 octobre 2013 - 6 h 42 min

    C’est grave!
    C’est grave!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.