Une source diplomatique explique comment le Maroc a saboté l’UMA

Une source diplomatique algérienne explique à Algeriepatriotique comment le Maroc n’a jamais adhéré dans les faits à l’intégration régionale ni œuvré concrètement à la construction de l’UMA. Loin des discours emphatiques pour une unité maghrébine, le royaume chérifien cherche toujours à servir ses intérêts les plus étroits, tournant le dos à toute véritable démarche intégrationniste. «Nos voisins de l'ouest s'évertuent à proclamer leur attachement à l'intégration maghrébine et disent vouloir faire de l'UMA un axe prioritaire de leur diplomatie, mais cela ne résiste pas à un examen sérieux. Sur les 37 conventions conclues sous le parapluie de l'UMA, le Maroc arrive bon dernier avec seulement 8 conventions ratifiées – choisissant les instruments en relation avec le commerce, les investissements et la circulation des marchandises – contre 29 pour l'Algérie, 28 pour la Tunisie, 27 pour la Libye et 25 pour la Mauritanie», précise notre source selon laquelle tout ce qui intéressait le Maroc c’était, au final, de trouver des débouchés à ses produits invendables ailleurs. «Ainsi, par-delà les professions de foi qui n'engagent à rien, ceci est un indicateur objectif et impartial de la sincérité que met chaque membre de l'UMA dans une authentique démarche intégrationniste», poursuit notre source. Pis encore, le Maroc, qui n’a jamais caché ses visées expansionnistes dans la région, use du dossier du Sahara Occidental comme un moyen de chantage. Pour notre source, «le Maroc a empoisonné ses relations avec l'Algérie et la Mauritanie – qui n'a plus d'ambassadeur à Rabat depuis deux ans, il faut le signaler – en instrumentalisant, dans les deux cas, la question du Sahara Occidental et ses rêves fous d'expansionnisme qui irriguent tous les projets qu'il caresse au niveau de la région». Autre élément prouvant la nature mesquine et machiavélique du régime marocain, c’est le temps qu’il a mis pour reconnaître l’indépendance de la Mauritanie et puis du tracé frontalier avec l’Algérie. «En effet, ce pays n'a reconnu la Mauritanie que 9 ans après son indépendance et n'a accepté de signer la convention sur le tracé des frontières avec l'Algérie que 10 ans après notre indépendance», ajoute ce diplomate chevronné qui rappelle le gel des activités de l’UMA décidé par le Maroc en 1995. «Enfin, il ne faut surtout pas oublier que c'est le Maroc qui a pris l'initiative de geler les activités de l'UMA par lettre adressée à ses homologues maghrébins, en décembre 1995, par son ministre des Affaires étrangères de l'époque qui prétendait répondre par cette action irresponsable et disproportionnée à une correspondance du ministère des Affaires étrangères algérien au secrétaire général des Nations unies sur la question des électeurs éligibles au référendum d'autodétermination», relève notre source, démontrant ainsi à quel point le royaume chérifien «tient vraiment à l’unité maghrébine !». Une unité qui doit, selon la vision du Makhzen, permettre de réaliser le rêve expansionniste tant caressé par feu Hassan II. Selon ce diplomate, le Maroc est bien «le responsable des multiples reports des sommets de l'UMA», estimant dans ce sillage que ce pays «doit admettre qu'il a pris en otage le processus de l'intégration régionale tout comme il hypothèque actuellement le devenir de relations sincères de bon voisinage et de fraternité avec l'Algérie, en refusant obstinément de découpler la question des relations bilatérales et celle de l'intégration régionale avec la question du Sahara Occidental qui doit suivre sereinement son cours au niveau des Nations unies». Autrement dit, le Maroc veut user de la carte de l’UMA pour faire passer au niveau régional son fameux plan d’autonomie du Sahara Occidental. Il espérait obtenir la caution algérienne. En vain, car l’Algérie reste fidèle aux principes universels qui lui ont permis, l’été 1962, de recouvrer son indépendance.
Sonia B.

Comment (11)

    Anonyme SIDI MAKHLOUF
    4 novembre 2013 - 11 h 00 min

    Au train ou vont les OUMA il
    Au train ou vont les OUMA il n’y aura plus jamais de UMA.Parmis les cinq pays censés faire le grand MAGHREB,il ne reste que l’ALGERIE qui demeure encore debout. Avec qui vous voulez faire le grand MAGHREB?




    0



    0
    Makhloufi
    2 novembre 2013 - 9 h 16 min

    Meme si ce geste est tres
    Meme si ce geste est tres signifiacatif mais aussi hautement symbolique (1er Novembre oblige) je suppose qu’il faut éviter de repondre a chaud a la bassesse de ce Roitelet homom6 qui n’attend que ce type d’occasion pour faire croire au monde entier que le dossier de décolonisation du Sahara Ocidental tel qu’il est inscrit au niveau du Conseil de Sécurité de l’ONU, est plutot un probleme bilatéral algéro-marocain.
    Bien au contraire il faut attendre le moment opportun pour faire payer cherement a ce prédateur hématophage son odieux geste. NE DIT-ON PAS QUE LA VENGEANCE EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID ?
    Pieuse pensée a nos glorieux Chouhadas avec la promesse que votre honneur qui est le notre saurait etre lavé par vos enfants quelque soit son etiquette politique. PROMIS.




    0



    0
    Fouadz
    2 novembre 2013 - 5 h 47 min

    L’auteur de cet article
    L’auteur de cet article aurait pu parler des raisons qui ont été a l’origine de l’absence de l’Algérie a la réunion dite  »déclaration de Marrakech » a l’origine de la création de l’OMC qui actuellement oblige l’Algérie a de ombreuses concessions commerciales a chacun de ses rounds de négociation au nombre de 12 rounds a ce jour.
    La meme chose peut etre dite pour l’accord d’association liant le Maroc a l’Union Europeenne.
    Moralité. s’il y’a deux (02) ennemis économiques a l’Algérie c’est bien le duo Maroc-France. Ce que nos responsables n’arrivent pas a comprendre notamment vis a vis de la France a moins que c’est fait avec intention et ceci est une autre histoire




    0



    0
    Fouzia
    2 novembre 2013 - 5 h 31 min

    Lire cet article sur
    Lire cet article sur LAKOME.FR intitulé  » Sahara Marocain, Le discours de la panique » pour comprendre ce qu’est  »une Monarchie absolutiste allaouite » et l’origine de la peur génétique chez chaque sujet marocain face a ses bourreaux et dont le degré de citoyenneté se mesure au niveau de soumission envers le pseudo descendant de notre Prophete (QSSL).
    Bonne lecture.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 novembre 2013 - 21 h 36 min

    Brahim [email protected]
    Ce que vous

    Brahim [email protected]
    Ce que vous venez de dire est une vérité et cela il faut l’inculper à l’école algérienne et formaté la population de notre pays a savoir qui dirige le Maroc réellement et en accord avec les indigènes marocains. Je vous dis cela car sur Facebook beaucoup « de faux algérien  » donc de père marocain et de mère algérienne se font passer pour la voix du peuple Alors moi qui suis né en France et de père et de mère algérien qui a écouté les enseignements du papa et les a assimilés pourquoi je me suis marié avec une Algérienne du pays ? Pourquoi je me casserais encore la tête pour caser mon frère avec une oranaise d’Algérie si c’est pour s’entendre dire que tout le monde est algérien qu’importe l’origine de ses parents qu’on n’est tous des frères ? Je suis persuadé que le vrai nationalisme algérien ne se professe plus au pays mais dans des cercles restreint car être ALGÉRIEN Cela est un honneur et savoir que je fais partie d’eux est le plus beau cadeau de ma vie nous sommes une race en voix d’extinction car nous oeuvrons pour la qualité, la pureté, la race, le sang, la patrie éternelle celle qui ne change pas de visage!!
    C’est a ce moment la que j’ai la nostalgie du III REICH ET L’ENVIE QUE DIEU NOUS DONNE UN FÜHRER A NOTRE PAYS UN ENFANT BÉNIE QUI FERAIT DE L’ALGÉRIE SON COMBAT




    0



    0
    MEHDI
    1 novembre 2013 - 21 h 17 min

    IL FAUT ALLER PLUS LOIN
    IL FAUT ALLER PLUS LOIN .
    qu’avons nous à gagner avec les pays arabes tant qu’ils sont gouvernés par des bandits!
    Tos les patrons algeriens ont dit qu’il ne fallait pas adherer à la Zone arabe de libre echange.
    Le faux islamiste mais carrieriste benbada avait dit que cela venait d’en haut de quel haut parle -t-il ? de
    la Presidence ? ou de la France qui il faut le reconnaitre pousse notre pays à la derive par sa politique hypocritique. croyez vus que le Maroc aurait pu tenir à ce jour sans la France ?Renault,le TGV l’autoroute meme si elle est à 2 x2 le financement de son armée et de son equipement c’est la France et l’arabie des Al sahioune.
    rapelz vous de Boumedienne qui a gelé la participation du Comité maghrebin en 1966,l’ancetre de l’UMA car il avait justifié cela par le fait que dans un Maghreb uni il faudrait que l’algerie soit la plus forte.
    le Pouvoir doit saoir que les algeriens ne sont pas laches et qu’ils acceptent les sacrifices si notre pays est en danger.alors que le pouvoir se libere de ceux qui lui fnt des pressions car les algeriens n’acceptent en aucune maniere les menaces et le chantages et sont prets à tous les sacriifices. Pouvoir prend les decisions les plus courageuses et soit du coté de la volonté populaire. Coupons nos relations avec les faux frères ,nous aurons tout à gagner.

    ça




    0



    0
    Brahim Haddou
    1 novembre 2013 - 18 h 42 min

    le « maroc » est le deuxième
    le « maroc » est le deuxième « israel » pourrri. on n’ouvrira jamais les frontières avec ces racailles, sinon on sera très perdant et cela sera dangereux pour notre économie. l’économie marocaine est très vampirisée par shlomo 6 avec la drogue et la contrebande et le gouvernement makhnezite tente de contaminer notre économie avec leurs microbes afin que la notre soit aussi vampirisée et que notre jeunesse devienne une jeunesse marocaine bis dépourvue de scrupules.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 novembre 2013 - 18 h 19 min

    L’attaque honteuse de
    L’attaque honteuse de l’ambassade algérienne par des nationalistes marocains signe la fin du régime monarchique au Maroc, car le peuple algérien n’oubliera pas de sitôt que ce geste scandaleux a été commis un 1 novembre … La monarchie Marocaine vient de signer le début de la fin de son pouvoir tyrannique au Maroc et la vague d’indignation qui secoue actuellement l’Algérie aura un impact certain sur les relations avec ce pays qui est devenue un ennemi à abattre




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 novembre 2013 - 17 h 48 min

    le drapeau algérien a été
    le drapeau algérien a été arraché par un Marocain installé en Italie nommé Hamid Naânaâ




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2013 - 17 h 47 min

    JE DEMANDE À NOS
    JE DEMANDE À NOS IRRESPONSABLE DE NOUS FAIRE OUBLIER CETTE HONTE QUI EST L’UMA DE LA HONTE que reste t-il ce voisinage que nous avons rien, le Maroc est notre ennemi légendaire, la Tunisie est livrée à l’islamisme politique et nous devons pas prendr en charge les chomeurs de la région il y en a assez chez nous, la Libye est livrée à l’anarchie. Pour une fois je suis d’accord avec le Maroc qui a saboté l’UMA parce qu’il veut ne pas un UMA mais un « grang MAROC » COMME VOUS VENEZ DE LA CONFIRMER alors la paix avec cet UMA de la honte. Un gros TOZ à l’UMA « grand Maroc » que veulent nous imposer de force les sujets marocains, qui ne rêvent que de l’UMA un moyen facile et idéal pour nous envahir, pourtant ils ont une haine maladive de l’Algérie et de son peuple, ce qu’ils veulent c’est profiter de nos richesses, installer leur roitelet sur le trône Algérie, tous les marocains sans exception nous saoulent avec l’UMA, alors que les algériens le rejettent ils ont compris qu’est-ce qui se cache derrière cette obsession de l’UMA émanant des sujets marocains. La question est pourquoi ces pauvres sujet marocains sont ennivrés par l’UMA, alors que leur roitelet vient d’accuser l’Algérie de voisin ennemi, leurs journaux tirent à boulets rouges sur l’ALgérie et son peuple, les marocains si ils avaient les moyens de leur hystérie belliqueuse, nous détruiraient sans aucune hésitation, ils le font déjà par des centaines de tonnes de drogue qu’ils fourguent à l’Algérie avec le feu vert du mekhzène et du roitelet qui facilitent le passage de la drogue qui tue nos enfant vers l’Algérie. La réponse est qu’ils veulent absolument leur UMA avec un pays ennemi comme l’Algérie, pour une question de richesses, ils veulent nous coloniser par le biais de l’UMA pour vivre sur le dos de l’Algérie, alors que leur roitelet se vautre dans une luxure indécente, il tente de nous envoyer tous les misérables marocains pour nous envahir de force, l’Algérie est déjà envahie avec plus 500 000 marocains sont rentrés illégalement, une invasion encouragés par leur mekhzène, une colonisation de peuplement qui ne dit pas son nom, une invasions de marocains sur notre territoire expose notre pays à tous les dangers tout est bon pour nuir à l’Algérie : drogue, immigration illégale, attaques réccurentes belliqueuses contre l’Algérie haine, bientôt si nous ne prenons pas garde les marocains vont se faire exploser sur notre territoire, ils n’attendent que le signal de leur roitelet.




    0



    0
    Ali Mansouri
    1 novembre 2013 - 17 h 18 min

    Il faut arrêter avec ce rêve
    Il faut arrêter avec ce rêve futile de l’UMA avec un voisin ennemi comme le Maroc, qui rêve à travers l’UMA réaliser son « grand Maroc », ce diplomate algérien vient de confirmer ce que j’ai toujours dit, dans tous mes postes, le Maroc veut réaliser son rêve fou et hystérique du « grand Maroc » il veut un UMA à sa mesure, tout en carressant le rêve de mettre à la tête de l’UMA version marocaine le petit Glaoui jouflu, un homo sexuel confirmé, imaginez vous ce minable trafiquant de drogue et homo réduire le peuple algérien révolutionnaire à ses simples sujets hah ahahahahahahahahahahahahahahah




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.