Polémique autour des funérailles des deux suicidés à Jijel

Une foule immense a accompagné à leur dernière demeure les deux jeunes qui s’étaient suicidés ensemble hier à Jijel, apprend-on de source locale. Au-delà du choc provoqué par l’annonce de cette nouvelle, les commentaires vont bon train dans la ville de Jijel, et sur les réseaux sociaux, sur les motivations réelles de ce drame. Les avis sont partagés entre ceux qui expriment leur profond respect pour cet acte digne des grandes légendes de deux amoureux qui ont décidé de mettre fin à leur vie ensemble, pour surmonter les obstacles qui les empêchaient de s’unir pour la vie et de réaliser ainsi leur rêve, et ceux qui, plus moralistes, dénoncent le recours au suicide et jugent le geste fatal de ce couple comme «une honte» que les gens devraient cesser de glorifier ou de magnifier. La mort de ce couple, désormais légendaire, divise jusque dans le cimetière où certains islamistes rigoristes ont essayé de faire pression sur l’imam qui devait présider la rituelle prière sur les deux jeunes, pour l’en dissuader, sous prétexte que le suicide est un acte prohibé par l’islam et que son auteur est voué à la Géhenne. Pour ces intégristes qui sont malheureusement encore actifs, la prière sur une personne qui s’est donné la mort est «nulle et non avenue» du point de vue de la charia, telle qu'ils la conçoivent. Mais, selon nos sources, l’imam, faisant fi de toutes ces pressions, a finalement conduit la prière devant une foule nombreuse.
R. Mahmoudi

Comment (32)

    selma d'alger
    20 novembre 2013 - 13 h 40 min

    les fruits d’une société
    les fruits d’une société livrée à elle meme .
    quand on parle de religion on est des salafistes .
    allah yarhamhoum ou yaghfer à romaissa et lyes mais il faut pas glorifier ces gestes et dire romeo eu juliette ..hizia …roman d’amour c’est de la foutaise .
    en islam si on aime et on arrive pas à dévoiler son amour ni le protéger on le garde dans nos coeurs et on brule avec toute notre vie on reste chaste et fidele si on est mariés et dieu considere celui qui cache son amour comme un CHAHID .oui un CHAHID PAREIL .
    mais de nos jour l’amour c’est les embrassades ,la trahison,les saletés.
    bref Allah yahdi makhlek




    0



    0
    Anonyme
    17 novembre 2013 - 9 h 17 min

    Ces deux jeunes s’aimaient,
    Ces deux jeunes s’aimaient, les parents de la fille ,voulaient la marier à quelqu’un d’autre voila la raison ,des enfants désarmés devant une société retardataire




    0



    0
    Anonyme
    17 novembre 2013 - 5 h 32 min

    la khaira fi chayein
    la khaira fi chayein ibtadaebi ma3sia

    lisez bien cette phrase ,, et soyons objectifs




    0



    0
    Direction
    16 novembre 2013 - 13 h 28 min

    Longue vie aux amoureux dans
    Longue vie aux amoureux dans l’au-delà….j’espère qu’ils reposent en paix, dans le même cimetière à défaut d’être côte à côte.




    0



    0
    Sifiane Skander
    15 novembre 2013 - 19 h 27 min

    Je ne veux pas porter de
    Je ne veux pas porter de jugement, loin de moi cette idée, mais je pense qu’au lieu de se suicider ils auraient pu partir ensemble loin de tout ça se marier et faire leur vie. La loi autorise une fille majeure à choisir son tuteur pour contracter son acte de mariage. Mais enfin, on vit dans une société merdique gérée sur tous les plans par de faux culs, et sur la base de valeurs encore ô combien féodales et on va de régression en régression.




    0



    0
    berbericus
    15 novembre 2013 - 19 h 22 min

    Beau roman, n’est-ce pas?
    Beau roman, n’est-ce pas? même si c’était tragique. Oui enfin avec ce drame jijilien, l’Algérie vient de décrocher son roman…
    En fait depuis Hiziya, on n’a plus entendu parler d’amour vrai et sublime en Algérie… pour le besoin, il faudrait peut-être donner un titre à ce roman en nommant les deux jeunes amoureux. Mais à défaut je proposerais pour ma part : AMOUR à JIJEL
    Seulement voilà : d’autres sources (le quotidien Echourouk) parlent plutôt d’un crime qui n’a donc rien de romantique !
    Et dans ce cas, la mort desdits amoureux n’élève point l’amour et déçoit l’Algérie et l’empeche d’avoir malheureusement son roman !
    Eh oui, il existe deux types de mort: celle sublime à l’image de la sublime fin (but, ghaia) qui la suscite, et celle laide et méchante à l’image de la crapuleuse fin qui la cause.
    Mais les morts de nos deux chérubins de Jijel, au delà de toute autre considération moraliste et bigote, méritent bien une messe (oraison)… http://www.malikamin.net




    0



    0
    RoseMassi
    15 novembre 2013 - 19 h 10 min

    Salam alaykum, effectivement
    Salam alaykum, effectivement ce qu a écrit le journaliste que les personnes qui se suicident on ne doit pas faire la priere sur eux mais il y a tout de meme un bout a tout et c est a Allah de les juger et non pas a nous. Ce jeune couple qui s aimaient on leur raison pour avoir fait cet acte et jamais on ne le saura mais une chose c est qu ils vont continuer a s’aimer dans l’au-dela. Je suis musulmane moi meme mais je ne suis pas extrémiste dans la religion comme d autres le sont. Mais que nous a t il donné Allah??? c est justement l amour. alors que ce couple continuent de s aimer dans le paradis de l amour. amin ya rab. Si vous n aimez pas mon commentaire, je n en ai que foutre. c est mon commentaire tout simplement. Et justement j étais a Jijel il y a 2 semaines avec mon mari, ma belle sœur et nos deux neveux. En passant tres belle ville.




    0



    0
    Anonyme
    15 novembre 2013 - 15 h 29 min

    Au lieu de parler de
    Au lieu de parler de priére,salafistes, il faut s’interroger et s’indigner sur les causes qui ont poussé ces jeunes à faire cet acte .Réveillons nous !




    0



    0
    Amistralnonyme
    15 novembre 2013 - 12 h 36 min

    respect a l’Imam pour son
    respect a l’Imam pour son courage et de montrer le bon exemple .




    0



    0
    Cherif
    15 novembre 2013 - 7 h 57 min

    Vous avez écrit: « deux
    Vous avez écrit: « deux amoureux qui ont décidé de mettre fin à leur vie ensemble pour surmonter les obstacles qui les empêchaient de s’unir »
    En fait, cette expression est totalement fausse, car c’est faute de pouvoir surmonter les obstacles qu’ils se sont donnés la mort. entre surmonter, et ne pouvoir surmonter il ya un grand écart, ce qui a poussé ce couple à opter pour la mauvaise (pire) solution




    0



    0
    anonyme
    15 novembre 2013 - 6 h 59 min

    rabbi yarhamhoume; c tout ce
    rabbi yarhamhoume; c tout ce qu’on peut dire.
    il faut plutot compatir aux parents et proches. c courageux de se donner la mort; il s’agit d’un acte fatal.
    Dieu seul à juger leur acte.




    0



    0
    Anonymealgerien
    15 novembre 2013 - 6 h 00 min

    la prière sur un terroriste
    la prière sur un terroriste salafiste sioniste qui a donné la mort en syrie,lybie,algerie,tunisie est «nulle et non avenue» du point de vue de l’islam!!!




    0



    0
    chawi pure laine
    15 novembre 2013 - 5 h 42 min

    je me demande pourquoi cette
    je me demande pourquoi cette question a soulevé une révolte?
    premièrement les salafistes n’ont pas à trancher la dessus car selon l’islam qu’on connait dieu est le seul qui s’est offert le droit de mettre fin à une vie et il n’a autorisé personne, selon l’islam c’est à cause de cela que le suicide est interdit(pour les salafistes eux quand ils tuent c’est halal?) pour ce qui est de cette tragédie il a raison celui qui a commenté en disant que c’est pas parce que les salafistes sont la qu’on va cautionner ce geste attention la responsabilité est gigantesque chez dieu il s’agit de deux vies humaines, le suicide dans les sociétés occidentales est mal vu au point ou les services sociaux investissent for la dessus, nous on n’a aucun outil de prévention alors que les pays ont un service qui porte le nom 24/7 ou des intervenants sociaux sont la pour écouter et sensibiliser les sujets à risques qui eux même sont civilisés le fait qu’ils sentent qu’ils ont besoin d’aide et qu’il faut solliciter cette aide, l’atout que nous on a et pas eux c’est la spiritualité et les aspects culturels sachant que dans la gestion des services sociaux la culture a une grande place comme exemple: un témoin de jéhova qui ne veut pas faire de transfusion selon son culte, si on associe la sagesse et la culture saine qu’on avait avec les outils modernes selon vous allons nous arriver à éradiquer les fléaux sociaux? Oui on peut, autre facteur qu’un lecteur a cité les familles doivent laisser le choix aux membres de choisir avec qui partager la vie, la aussi on ne sait pas si c’est le cas ou pas, dans tous les cas que dieu ai leur âmes dans son vaste paradis, personne ne peut les juger espérons que cela ne se reproduit plus et la dernière question: ILS SONT OU LES SERVICES SOCIAUX? IL EST OU NOTRE ARGENT DU PÉTROLE? À VAL DE GRACE?




    0



    0
    Gigelli
    15 novembre 2013 - 1 h 04 min

    Comme si ce drame en lui même
    Comme si ce drame en lui même et la souffarance de deux familles atteintes dans leurs chaires ne suffisaient pas pour en rajouter avec les exigeances de « Petits Allahs » qui se subsituent à Allah le plus grand, en se permettant de juger ces pauvres maleheureux avant même qu’ils soient enterrés, en les jugeant, les condannant, et les chatiant par avance, et dire qu’ils se prétendent Musulmans et gardiens autoproclamés de la religion.
    Qui sont les mécréréants? de pauvres malheureux victimes d’un système absurde, et d’une socièté schysophrène, ou bien ceux qui se permettent de se substituer à dieu?
    Ce sont ces m^mes énergumènes obscurentistes et dangereux qu’il faut dénoncer et combattre, ça doit être les mêmes qui ont détruit l’eglise de Jijel, où gît une décharge d’ordures et d’eaux usées en plein coeur de la ville depuis plus 20 ans.
    Comme disait un sâge bien connu;
    « la moralité devient rigide quand le reste ne l’est plus »




    0



    0
    bait bait
    14 novembre 2013 - 23 h 49 min

    Au lieu de parler de la
    Au lieu de parler de la tragedie elle mm, on parle de faut-il ou pas prier pour eux, je trouve la reflexion ridicule et encore plus tragique. Pour ma part, Allah Yarhamhoum et Allah les jugera equitablement. Entretemps On devrait plutot parler des causes et conditions ( socio-culturelles) qui ont pousser ces gens a cette fin et essayer de suggerer des idees pour eviter que ca se repete.




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    14 novembre 2013 - 23 h 22 min

    Je tiens a être clair je ne
    Je tiens a être clair je ne glorifie aucunement le suicide loin de la ,je dis une chose il faut cessez d’emmerder la jeunesse de ce pays dans des carcans non pas religieux au sens noble du terme mais dans l’hypocrisie actuelle ou certain on 4 femme et d’autre doivent attendre le père noël pour se marier et qui ne passera jamais chez eux .De toute façon les algériens devront accompagner leur enfants dans la compréhension de ce monde et de vivre le temps d’aujourd’hui et non plus celui d’hier .la pire des chose pour un père de de famille c’est de voir son fils devenir une femme comprendra qui pourra




    0



    0
    algerienmeskine
    14 novembre 2013 - 20 h 43 min

    Soyons logiques,quand on se
    Soyons logiques,quand on se suicide en général on n’est pas en possession de toutes ses facultés mentales(quelle qu’en soient les raisons) c’est à dire qu’on nest pas responsables de sa propre mort!bien!En islam le malade mental « roufiaa aaleih el kalem »qui veut dire que ses bienfaits et ses mefaits ne sont plus inscrits à son tort,et de ce fait n’est plus sujet à jugement,ni ici bas ni dans l’au-delà,alors chers islamistes,utilisez votre mental qui est encore,je l’epére en bonne santé!!!!

    allah yarham ces pauvres meskines!!!




    0



    0
    veritas
    14 novembre 2013 - 20 h 39 min

    cessons de glorifier le
    cessons de glorifier le suicides qui n’a jamais étéde coutumes chez les arabes et surtout pas chez les musulamans en generale
    les personnes que vous designer sous le pseudo extremistes ne le sont pas car l’islam prohibe le suicide et interdit la priere sur les defunts.
    ceci dit si chaque citoyen de ce pays qu’il soit malheureux, miserables, chomeurs ou fous amoureux se mettaient a se suicider, il ne resterait que les habitants de hydra.
    nous sommes un peuple musulman et en islam il n’y a pas de demi mesure,soit tu l’es soit tu ne l’es pas il faut qu’on fasse tres attention a propager des idees fausses deja que les extremistes tirent la ficelle d’un bout et vous de l’autre on ne saura plus le vrai du faux alors s’il vous plais ne touchez plus au precetes sacres de l’islam et n’essayer pas d’inculquer les pratiques occidentales à notre jeunesse qui deja graçe au masse medias etranger commence a perdre de sa virilite et ces coutumes




    0



    0
    Sayelar
    14 novembre 2013 - 20 h 01 min

    ALLAH YERHAMEHOUM NECHALLAH
    ALLAH YERHAMEHOUM NECHALLAH

    j’appel les parents de nos jours a communiqué avec leurs enfants et de respecté leur choix et dans le cas contraire ou c est un mauvais choix par leur fille ou garçon c est de faire en sorte de donné des arguments a votre avis, moi personnellement on me refuse ma demande a une femme juste que je ne suis pas kabyle et que je demande soutera.
    allah yahdina nechallah




    0



    0
    Anonyme
    14 novembre 2013 - 19 h 48 min

    Tout d’abord je tiens à
    Tout d’abord je tiens à exprimer mes sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes.

    D’habitude je suis anti-salafiste surtout dans leur manière de voir le monde et leur façon d’interpréter les textes, mais faut pas être hypocrite, du moment qu’on parle de prière l’affaire rentre dans le domaine du religieux, les salafiste n’ont fait que rappeler ce que les textes musulmans disent.

    Sur cette question, toutes les écoles se rejoignent, le suicide n’est pas permis dans l’islam, peu importe la raison. aussi noble soit-elle.

    Devrait-on réformer l’islam pour glorifier le suicide?




    0



    0
    Ait mokhtar omar Anonyme
    14 novembre 2013 - 19 h 35 min

    Vivre dans la dignité ou
    Vivre dans la dignité ou mourir ! C’est noble ! Voilà El Djazaïr el îz wa el karama de Bouteflika !!! On n’a mêle pas le droit de rêver !!! Les jeunes se tuent en mer ou on jetant par la fenêtre ! Ou mazal el Khir !!! Je respecte le choix de ces amoureux !!! Parfois j ‘ai envie de crier !!!!




    0



    0
    Azziz gt
    14 novembre 2013 - 19 h 31 min

    Allah yarhamhoum …
    les

    Allah yarhamhoum …
    les assassinats de ces salafi-terro-incultes-bêtes-et-méchants sont ils licites.?




    0



    0
    Anonyme
    14 novembre 2013 - 18 h 40 min

    الانتحار من كبائر الذنوب ،
    الانتحار من كبائر الذنوب ، وقد بيَّن النبي صلى الله عليه وسلم أن المنتحر يعاقب بمثل ما قتل نفسه به .
    فعن أبي هريرة رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم قال :
    ( مَن تردى من جبل فقتل نفسه فهو في نار جهنم يتردى فيه خالداً مخلداً فيها أبداً ، ومَن تحسَّى سمّاً فقتل نفسه فسمُّه في يده يتحساه في نار جهنم خالداً مخلداً فيها أبداً ، ومَن قتل نفسه بحديدة فحديدته في يده يجأ بها في بطنه في نار جهنم خالداً مخلداً فيها أبداً )




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    14 novembre 2013 - 18 h 35 min

    C’est honteux ce que font les
    C’est honteux ce que font les salafistes.Foutez leur la paix a ces gamins et prier pour eux merde être insensible a ce point cela veut que qu’on n’a jamais aimer dans sa vie. Ils me dégoûtent tout ceux qui alimente le drame de ces gosses. Heureusement les algériens dans leur bonté d’âme ont prier pour eux sans entrer dans cette polémique DÉGUEULASSE




    0



    0
    Amcum
    14 novembre 2013 - 18 h 33 min

    @ R. Mahmoudi.
    Je ne

    @ R. Mahmoudi.
    Je ne comprends pas pour quoi vous evoquez le nom de « Charia » sur lequel ces integristes se basent alors que cette meme « Charia » a donné le feu vert pour l’imame de conduire la prière !!!
    C’est un discours copy-paste du discours a la Francaise. Qui plus que nous peut defendre notre religion ou notre Charia!! Alors Monsieur, merci de se réaproprier le nom de Charia pour l’Islam que vous et nous tous en Algerie on respecte.
    Merci




    0



    0
    h.bouafia
    14 novembre 2013 - 18 h 24 min

    mes condoleances aux parents
    mes condoleances aux parents je compatis a leurs profondes douleurs,et j’espere que touts les parents ne forcent plus leurs enfants bien au contraire ils doivent respecter leurs choix et decision surtout concernant leurs conjoints




    0



    0
    Anonyme
    14 novembre 2013 - 18 h 17 min

    bravo a l imam ,et honte aux
    bravo a l imam ,et honte aux parents qui veulent regenter la vie privee de leurs enfants , et allah yarhamhoum et qu ils les accueillent dans son vaste paradis




    0



    0
    Si Meziane
    14 novembre 2013 - 18 h 09 min

    Allah yarhamhoum In chaa
    Allah yarhamhoum In chaa Allah et que leur mort serve de lecon á toute la société, Alah yarzak assbar á leurs familles, personne n’est á l’abri de ce genre de Malheur.
    Le temps des mariages forcé est révolu, que tous les parents comprennent que leurs enfants ne leur appartiennent pas au Point de leur dicter leurs choix de vie. Les temps ont changé et les mentalités ont évolué, personne n’a le droit de se mettre devant le bohneur des autres et personne n’a le droit de juger, Seul Allah a le pouvoir de juger.
    Je suis tellement ému que je me met á la place des parents des deux jeunes et de leurs familles respectives.




    0



    0
    sofia
    14 novembre 2013 - 18 h 07 min

    M. Mahmoudi
    enfin vous relate

    M. Mahmoudi
    enfin vous relate les fait telle quelle sans juge. ya polymique par ce que vous journalistes vous l’avaient crees les mots ont un poids lourd e il ne faut pas oublier qu’il ya du mondes qui vous lits moi cette phrase « il sont passee une nuit fievreuse me honte encore l’esprit Rabi wkilkoum . ou Rabi yarham oumat mohamed.




    0



    0
    Lyes48
    14 novembre 2013 - 17 h 27 min

    AP a joue son role aussi dans
    AP a joue son role aussi dans ce drame en jetant l’opprobre sur ces deux jeunes en affirmant qu’ils ont passe « une soiree efreinee » avant leur geste malheureux. Comme si le journaliste tenait la chandelle. J’ai ecrit un commentaire qui helas n’a pas ete publie a croire qu’AP fait finalement comme tous les autres en pratiquant la censure. Concernant la priere , il est dit qu’un suicidé, a droit a une priere mais ne doit pas etre conduite par l’imam sauf s’il en decide autrement . Il en est de meme pour ceux qui ne font pas la priere et « Allahou ya3lam » comme disait feu Abderrahmane Djillali, Allah yarahmou.




    0



    0
    amazigh
    14 novembre 2013 - 17 h 25 min

    allah yarhamhoum
    allah yarhamhoum




    0



    0
    vrirouche
    14 novembre 2013 - 17 h 24 min

    De quoi se m^lent-ils ces
    De quoi se m^lent-ils ces ignares ! Pas besoin de prières made in chark ! Ils sont morts, qu’ils reposent en paix et au paradis des amours , pas celui des obscurantistes !!
    Imams, salafistes, intègristes ! Nous ne sommes plus au temps de Koreiche, Billal, Momo, Oussama et acolytes ! Ech !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.