Le RND est-il en train de perdre le Grand Sud ?

L’effet de la démission de l’Amenokal des Touareg du RND commence à se faire ressentir dans les régions du Sud. La direction nationale du parti, qui a fait l’impasse sur cette défection de taille, ne semble pas avoir mesuré l’influence d’Ahmed Idabir et du degré de sa respectabilité dans ces régions. Véritable icône pour des dizaines de milliers de Touareg et d’habitants du Sud, l’Amenokal Ahmed Idabir laisse un grand vide au sein de la formation politique dirigée par Abdelkader Bensalah. D’ailleurs, la tenue des congrès régionaux, hier samedi, n’a pas eu l’engouement escompté. Selon une source proche du parti, la base militante voit en ce retrait «la fin de l’espoir que présentait ce parti pour la jeunesse des régions désertiques». Ahmed Idabir a rendu publique sa démission, comme nous l’avions rapporté le 10 novembre dernier, pour protester contre la déviation du parti de ses principes fondamentaux, en tournant le dos notamment à ses nombreux militants respectueux. Notre source fait état des échos défavorables pour le parti qui parviennent de Tamanrasset où de nombreux militants ont décidé de prendre leurs distances avec cette formation et soutenir ainsi la position «jugée judicieuse et respectable» de leur «père spirituel». Ce que les organisateurs du 4e congrès, à leur tête Abdelkader Bensalah, s’efforcent d’ignorer pour ne pas se déjuger. Car rien n’a été fait, affirme notre source, pour empêcher l’Amenokal de quitter le parti. D’ailleurs, à aucun moment, la direction nationale n’a évoqué d’une manière ou d’une autre cette défection dont les conséquences risquent d’être lourdes pour le parti. Les participants au congrès régional de l’Extrême Sud, représentant les wilayas de Tindouf, Adrar, Tamanrasset et Illizi, ne sont pas reconnus par les militants du RND. Ces wilayas sont en dépit de tout sous l’influence de l’autorité spirituelle de l’Amenokal. «Cette région n’est donc pas réellement et concrètement représentée au sein du parti, car les délégués qui iront participer au congrès national à la fin décembre n’ont pas été mandatés par les vrais militants», estime la même source, rappelant que c’est justement l’une des raisons qui ont poussé Ahmed Idabir à se retirer du RND, afin de «ne pas cautionner ces pratiques de parachutages viles et abjectes». Après avoir perdu une partie de militants dans le sillage de la démission d’Ahmed Ouyahia en janvier dernier, le RND a pris le risque de perdre tout le Grand Sud en refusant d’écouter son représentant le plus influent de la région qui n’est autre que l’Amenokal. Cette grande région a toujours été une zone d’influence du RND depuis sa création en 1997. Au rythme où vont les choses, cela ne serait plus le cas bientôt !
Sonia B.
 

Comment (6)

    Anonyme
    18 novembre 2013 - 9 h 30 min

    ce n’est pas le seul R N D
    ce n’est pas le seul R N D qui perd le grand sud c’est tout le pays qui va le perdre : mal gérée ,même la rente peut se perdre ; sans vision cohérente ou se basant sur une vision étriquée ,on ne va pas loin quelque soit les richesses disponibles ; l’Andalousie a bien été abandonnée!




    0



    0
    syphax
    18 novembre 2013 - 5 h 08 min

    A Bentahar et Ferdjioua je
    A Bentahar et Ferdjioua je viens de voir la vidéo
    , vous devriez prendre des cours de français, es qu’il a dit Algérien sur la video?? je pense qu ‘il a bien précisé, il parlait des gens qui parlaient de l’état de santé du président…




    0



    0
    Ferdjioua
    17 novembre 2013 - 20 h 14 min

    La preuve que Bensalah n’aime

    La preuve que Bensalah n’aime pas les Algérien:
    http://www.youtube.com/watch?v=NFp80_su1qo




    0



    0
    BISKRA
    17 novembre 2013 - 18 h 44 min

    Attention à la création des
    Attention à la création des parties politiques régionalistes avec des vraies ou faux leaders régionalistes.




    0



    0
    syphax
    17 novembre 2013 - 17 h 59 min

    A AP: y’a des intrus marocain
    A AP: y’a des intrus marocain qui posent sur votre site ce Dr B.R. est un marocain de souche, faites des recherches sur google vous verrez.




    0



    0
    Dr Bentahar Rachid
    17 novembre 2013 - 14 h 22 min

    Le RND doit se débarrasser
    Le RND doit se débarrasser d’abdelkader bensalah et sa clique, ensuite pour que le parti puisse renaitre de ses cendres, il faut responsabiliser nos Algériens de Tamanrasset, Ouargla, Béchar et Chlef qui faisaient tous du bon travail, mais qui ont tous été éjecté par ce sinistre lascar bensalah!

    En tant qu’Algérien je ne pourrais jamais être chef de parti politique au maroc, et encore moins président du sénat! (Je sais c’est une monarchie dictatoriale) Cela serait un suicide. C’est comme cela qu’on reconnait un peuple civilisé! n’est ce pas Mr Abdelkader Bensalah le Marocain? qui traite les Algériens de populace et de «brailleurs» . Il faut leur dire Merci pour l’accueil à ces Algériens! Et vous excuser pour votre ingratitude!

    B.Rachid – Tlemcen




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.