Comment feu Nelson Mandela s’est inspiré de la révolution armée algérienne

Le grand militant et homme d’Etat africain, Nelson Mandela, vient de rendre l’âme, à l'âge de 95 ans, après une ultime bataille avec la mort à son domicile de Johannesburg. Son parcours historique exceptionnel le place parmi les personnalités internationales les plus célèbres et les plus aimées, et fait de lui une icône de la lutte et de la résistance. De sa légendaire résistance au système politique d’apartheid, à son intronisation à la tête de l’Etat dans les premières élections démocratiques et non raciales de l’histoire de l’Afrique du Sud. Son militantisme a commencé dans les années 1940, au parti nationaliste Congrès nationale africain (ANC), où il essaya d’abord la lutte pacifique, avant de se lancer dans l’action armée, en créant une branche militaire en 1961, suite à l’interdiction de son parti. Arrêté le 12 juillet 1963 par la police sud-africaine sur indication de la CIA -décidément mêlée à tous les combats d’arrière-garde, il a été condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité. Libéré en 1990, Mandela lutte pour la réconciliation et la négociation avec le gouvernement de Frederik de Klerk. En 1993, il reçoit avec ce dernier le prix Nobel de la paix pour avoir conjointement et pacifiquement mis fin au régime d'apartheid et jeté les bases d'une nouvelle Afrique du Sud démocratique. Le nom de Neslon Mandela restera associé au combat contre le racisme et l’arbitraire dans le monde entier. Il forme une synthèse de Che Guevara, le révolutionnaire internationaliste, et du Mahatma Ghandi, l’autre symbole de la lutte pacifique contre le colonialisme. C’est ce qui l’a conduit à soutenir la Révolution algérienne, et à s’en inspirer. En effet, le choix de la lutte armée, prise en 1961, coïncidait avec une heureuse rencontre avec un groupe de militants nationalistes algériens au Maroc. Ceux-là l’ont persuadé à mener une double lutte militaire et diplomatique. En 1962, Nelson Mandela est invité à Alger par le président Ben Bella pour une parade militaire. L’Algérie lui proposa alors de soutenir financièrement son parti, l’ANC, et d’installer sur le territoire algérien des camps d’entraînement. Mandela séjourna plusieurs fois en Algérie, avant son arrestation, mais ses visites ont été tenues secrètes. Parmi ses instructeurs militaires en Algérie, Chérif Belkacem qui deviendra plus tard ministre, et un certain Mohamed Lamari, futur chef de l’état-major de l’ANP. Mandela reviendra en Algérien cinquante ans plus tard, pour sceller une fraternité séculaire.
R. Mahmoudi

Comment (26)

    AL
    7 décembre 2013 - 12 h 36 min

    il était venu exprimer
    il était venu exprimer modestement sa gratitude pour l’Algérie et sa révolution .
    il est devenu une icone pour le monde entier qui lui a voué un respect immense .
    on s’est contenté d’une trace de son ombre immense et lieu de la lumière de ce géant de l’humanité..
    A qui la faute ? au peuple Algérien ? surement pas !
    chercher l’erreur!




    0



    0
    S.S.A
    7 décembre 2013 - 12 h 19 min

    Assalam Ou3laykoum.
    A Par

    Assalam Ou3laykoum.
    A Par Ness maascar (non vérifié) | 6. décembre 2013 – 6:34
    Reprise :
    « Ou sont les cinq historiques sur la photo? Boumediene en fait parti? Il faut revoir vos cours d’histoire de la révolution algérienne ».

    Au premier plan à droite sur la photo cher compatriote, vous verrez Boumediene.
    Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    Ness maascar
    7 décembre 2013 - 6 h 34 min

    A patriotique
    Je ne veux pas

    A patriotique
    Je ne veux pas entrer dans une polimique stérile qui nous DEPASSE mais c’est Boumeddienne qui a formé ce monstre de Boutef qui s’est inspiré de ces méthodes pour écarter les plus valeureux de nos hommes(…). Alors pour les leçons de, morale cher patriotique moi mon père je ne sais même ou il est enterré mais je sais qu’il est mort les armes a la main
    Ai le courage de ne pas me censurer




    0



    0
    Safiya
    7 décembre 2013 - 1 h 04 min

    Je pense soudain à Myriam
    Je pense soudain à Myriam Makeba, notre soeur de coeur et de nationalité.




    0



    0
    AMINE
    6 décembre 2013 - 19 h 25 min

    mais bien dommage »nos
    mais bien dommage »nos tuteurs » ne se sont pas inpités du grand « mandela ».après avoir mis le pays sur les rails il s’est retiré dignement ainsi il a conservé le respect du monde entier et l’amour de ses concitoyens contrairement aux « notres » après 50 ans et après avoir conduit le pays a la guerre civile,ils s’accrochent encore au pouvoir considerant lalgerie comme un butin de « guerre » ‘il parait que zbiri l’a dit a BOUMEDIENNE.LE PEUPLE A CHASSE UN COLON POUR LE REMPLACER PAR UN AUTRE(plus pire)




    0



    0
    sadek
    6 décembre 2013 - 19 h 13 min

    mondela a liberé l’afrique du
    mondela a liberé l’afrique du sud maintenant il libere celle du nord de continent qui nous est cher et meme tres chere a commencer par la partie ouest occupée par le roi M6.
    repose en paix Mondele




    0



    0
    Anonyme
    6 décembre 2013 - 17 h 44 min

    Patriotique | 6. décembre
    Patriotique | 6. décembre 2013 – 15:59
    Le marocain Benbella n’était pas un chef historique mais un mercenaire de la France `qui travaillait en coulisse, avec l’Egypte et la France pour saboter l’après colonialisme français en Algérie, nous subissons encore les résultats catastrophiques du clan d’Oujda, je mets aussi des doutes sur l’algérianité de Boumédienne qui était à la tête de ce clan maudit d’Oujda, il a fait rentrer des centaines de milliers de marocains en Algérie, il en porte la responsabilité pleine et entière de la gouvernance catastrophique de l’Algérie poste indépendante.




    0



    0
    Anonyme
    6 décembre 2013 - 17 h 27 min

    MADIBA c’est un Homme
    MADIBA c’est un Homme d’exception,il y en a peu comme lui ;pour un siècle ,on ne peut avoir plus que les doigts d’une main;
    il est exceptionnellement bon ,généreux, résistant , ,libre,combatif ,idéaliste,tolérant ,altruiste ,sage, exemplaire ,,,,,
    il a mis son pays sur les rails du progrès après une réconciliation incontestable et s’est retiré pour servir d’exemple à son peuple qui l’adore et au monde épris de liberté et de justice ;
    c’est un Grand Homme qui ne meut pas car « enterré » dans le cœur d’une bonne partie de l’humanité;
    petits dirigeants du monde ,revenez à la raison,vos populations ne vous demandent pas d’être des Mandela mais de rester les pieds sur terre;




    0



    0
    Anonyme
    6 décembre 2013 - 15 h 34 min

    ET C ESTAIS UN ALGERIEN
    ET C ESTAIS UN ALGERIEN PENSER VOUS QU IL VIVRA 95 ANS AVEC NOTRE APARTIED




    0



    0
    Patriotique
    6 décembre 2013 - 14 h 59 min

    @ nass maascar

    Sur cette

    @ nass maascar

    Sur cette photo que vous commentez maladroitement, le colonel Boumediene est présent en tant que chef d'état-major de l'ALN, qui accueillait les "cinq" chefs historiques à leur sortie de prison.  




    0



    0
    Beatiful
    6 décembre 2013 - 12 h 08 min

    Testament de
    Testament de Madiba:
    https://www.youtube.com/watch?v=KuEYGct99n0




    0



    0
    Safiya
    6 décembre 2013 - 11 h 31 min

    @ 00213
    Je suis tout autant

    @ 00213

    Je suis tout autant choquée pour ne pas dire dégoûtée par toute cette indécence. B. Obama dont le pays n’a retiré qu’en 2008 Mandela de la liste des terroristes, le premier sinistre de l’entité sioniste qui a toujours soutenu le régime d’apartheid et qui l’applique aux Palestiniens et tous les autres pleureurs qui n’ont jamais levé le petit doigt pour l’aider de son vivant, c’est vraiment à vomir.

    Quant aux médias internationaux ce n’est pas qu’ils semblent, ils occultent tout court le rôle que l’Algérie a eu même ceux de gauche. M’enfin !




    0



    0
    SiZineddine
    6 décembre 2013 - 11 h 17 min

    @AP vous aurie dû choisir une
    @AP vous aurie dû choisir une autre photo car les instructeurv du vrai FLN ne ressemblent en rien à ceux là. Ses instructeur c Krim Belkacem, Khider, Boudiaf etc… Pas ceux là!




    0



    0
    Dr Sali
    6 décembre 2013 - 9 h 52 min

    repose en paix MABIBA .
    TU

    repose en paix MABIBA .
    TU EST LA FLEUR DE TOUTE LAFRIQUE DOMAGE QUE NOS DIRIGENT NE SOIT PAS HONNETE COMME TOI.




    0



    0
    Abou Stroff
    6 décembre 2013 - 9 h 41 min

    « Comment feu Nelson Mandela
    « Comment feu Nelson Mandela s’est inspiré de la révolution armée algérienne » dixit R. M.. heureusement qu’il ne s’est pas inspiré de ce qui s’est passé après 1962, autrement, Madiba n’aurait été qu’un vulgaire petit homme de pouvoir, avec sa cour, sa clientèle et ses serpillères et il aurait crevé comme un chien galeux




    0



    0
    00213
    6 décembre 2013 - 7 h 46 min

    Les Grands comme Madiba ne
    Les Grands comme Madiba ne meurt jamais dans nos cœurs de lions.
    D’ailleurs ce qui me choque ce n’est pas la mort d’un homme à tout de même 95 ans.
    Mais plutôt la récupération politicienne honteuse des gouvernements impérialistes, qui jusqu’à présent ont mis une grande partie du monde sous leur féroce domination.
    .
    Et ce qui me choque encore plus c’est que la plupart des médias internationaux semblent occultés volontairement une période charnière de sa vie :
    Son inspiration algérienne qui fut un tournant dans la lutte contre l’apartheid.
    .
    Le genre d’événement triste qui sonne comme un rappel et me rend encore plus fière d’être algérien.




    0



    0
    Adlane
    6 décembre 2013 - 7 h 09 min

    Madiba est certes mort, mais
    Madiba est certes mort, mais sa mémoire restera gravée à jamais à la faveur du service rendu à son pays, il est l’exemple à suivre et à faire enseigner dans les écoles, c’est l’hommage qu’on peut lui rendre.




    0



    0
    Ness maascar
    6 décembre 2013 - 5 h 34 min

    Ou sont les cinq historiques
    Ou sont les cinq historiques sur la photo? Boumediene en fait parti? Il faut revoir vos cours d’histoire de la révolution algérienne




    0



    0
    Anonyme
    6 décembre 2013 - 4 h 16 min

    AP aurait pu choisir une
    AP aurait pu choisir une autre photo, cette photo y figure le dictateur marocain Benbekka qui a assumé sa marocanité lui l’ancien tirailleur de l’armée française. AP aurait pu choisir une photo avec de dignes algériens patriotiques dignes de Mandela.




    0



    0
    Safiya
    6 décembre 2013 - 2 h 42 min

    Mais, à l’instar du Che,
    Mais, à l’instar du Che, Madiba ne mourra jamais ! Paix à son âme.

    @ Chark

    N’oublie pas frère que l’Afrique du Sud fait partie des BRICS, c’est déjà un pas d’insoumission à la domination économique, culturelle et militaire occidentale.

    Tout le contraire de nos « Hautes autorités » qui nous mènent droit à la franceafrique, à la pompe à fric, à l’instar de presque tous les pays africain ormis le sud.




    0



    0
    S.S.A
    6 décembre 2013 - 0 h 16 min

    Assalam Ou3laykoum
    Allah I

    Assalam Ou3laykoum
    Allah I Khaffif 3lih. Hommage à cette grande figure et symbole des opprimés, hommage à son long combat dans la solitude et parfois entouré mais toujours confiant dans la certitude d’être dans le Hak et enfin hommage à mon pays l’Algérie qui a su miser dans la voie de la justice et du Droit par sa clairvoyance quand à l’avenir du peuple d’Afrique du sud, sûre du bon droit des peuples à vouloir se libérer du joug de tous les apartheids et elle n’a jamais renoncé à ce principe jusqu’à présent.
    Les Fils de l’Algérie Sincère et Authentique partagent la douleur de ses proches et les assurent de leur soutien.
    Inna Lilahi Wa Inna Illih Radjir3une.
    Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    chark
    5 décembre 2013 - 23 h 24 min

    Hélas les peuples Africains
    Hélas les peuples Africains et arabo/musulmans n’ont pas retenu les leçons du passé , nous sommes toujours sous dominations économique , culturelle , et militaire occidentale , par conséquent le combat contre l’asservissement est loin d’être fini !




    0



    0
    SiZineddine
    5 décembre 2013 - 23 h 20 min

    Madiba, le Lion d’Afrique
    Madiba, le Lion d’Afrique s’est éteint. Paix à son âme, lui l’homme de paix.




    0



    0
    jelloul-el-fehaimi
    5 décembre 2013 - 23 h 18 min

    Repose en paix toi le brave
    Repose en paix toi le brave parmi les braves d’Afrique de la lignée de Kwane Nkrumah, Lumumba, Benbarka, de ceux de notre patrie de Boudiaf, Didouche, Zighout, Abbane…
    Une prière pour que le tout puissant puisse t’accueillir dans son vaste paradis avec les braves et dignes combattants d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine mais aussi les citoyens intègres et brave d’Europe et d’Amérique.
    Tu as vécu pour ton idéal de liberté, de justice, de dignité; une fois la mission de mettre ton pays sur le bon chemin, tu es retourné humblement parmi ta petite famille savourant un repos bien mérité mais restant adulé dans le monde entier.
    Ton bilan d’une vie et plus que magnifique; tu resteras dans nos mémoires pour l’éternité et on apprendra à nos enfants à aimer Madiba notre bien aimé big brother.
    Tu rentreras dans l’histoire avec le Tché, Ghandi, l’oncle Hô, alors que certains finiront dans les poubelles avec la racaille, les harkis, les vendus et tous ceux qui s’agenouillent devant l’empire du mal, les US.
    Parmi nous une fripouille de la pire espèce, aurait dû suivre ton exemple: faire un mandat ou 2 et partir mais non le plus grand CHAKAM des Américains, des Français veut rester sur son foutu fauteuil pour mieux servir ses maîtres et vider le pays de ses richesses et faire fuir les meilleurs enfants de la patrie pour que ne subsistent que les êtres insignifiants autour de lui pour le flatter. Le plus minable de tous les présidents algériens qui osa un jour une fanfaronnade :AVEC MOI , C’EST FINI L’ÈRE DES PRÉSIDENTS STAGIAIRES….
    Pauvre charlatan, t’as même pas l’étoffe d’un stagiaire, voleur tu as été, ridiculisé par tes pairs et la cour des comptes.
    PS: à Tous les chakamines qui polluent les sites en se faisant passer pour de super patriotes, prière de ne pas me répondre, allez chez Mguedem et Said le voleur, petit frère du grand voleur, vous faire payer vos insultes à l’encontre de tous ceux qui ont la rage et le désespoir de voir le pays de Benmhidi partir en lambeaux par la grâce d’un nain que même la mort n’en veut pas pour qu’il reste IBRA LI LADHINA YATADAKAROU.
    ADIEU MANDELLA, ma sympathie et condoléances aux Sud-africains et sa famille.




    0



    0
    SiZineddine
    5 décembre 2013 - 23 h 14 min

    Mon pére faisait partie de
    Mon pére faisait partie de ceux qui ont instruit à la lutte Nelson Mandela. Je demande au clan d’Oujda qui a pris le pouvoir d’honorer ce grand homme comme l’ont fait les grand Moudjahidine et chouhada en leur temps.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2013 - 22 h 35 min

    C’est vrai qu’il âgée, mais
    C’est vrai qu’il âgée, mais c’est grande perte quand même , ,pour son pays, l’Afrique, et le monde libre . PAIX A SON ÂME




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.