Les travailleurs du journal Liberté mettent fin à leur grève

Absents des kiosques jeudi, le quotidien Liberté sera sur les étals samedi, après qu’un accord a été trouvé entre les représentants des journalistes et des corps assimilés, d’un côté, et ceux de la direction du journal, de l’autre, sur la reprise des négociations salariales. La direction de la publication qui avait mis complètement de côté la grille des salaires négociée entre les deux parties, a fini par revenir sur sa décision, suite au mouvement de grève déclenché par les travailleurs du journal mercredi dernier ; une première, faut-il le dire, dans l’histoire de la presse privée algérienne. L’accord a été signé entre les deux parties ce vendredi aux environs de 18 h, ce qui a permis de reprendre le travail pour la confection de l’édition de samedi. Auparavant, la section syndicale des travailleurs du quotidien Liberté avait dénoncé vivement des actes d’intimidation dont ont été victimes les grévistes, à leur tête les chauffeurs, considérés comme les plus démunis. La section syndicale a menacé, pour rappel, la direction de recourir à d’autres formes de protestation, en sortant notamment dans la rue, si aucune solution n'est trouvée à leurs revendications.      
Sonia B.

Comment (5)

    Anonyme
    7 décembre 2013 - 13 h 47 min

    juste une petite précision :
    juste une petite précision : la grève des travailleurs de liberté non pas mis fin à la grève. Elle a été gelée.




    0



    0
    Lyes48
    7 décembre 2013 - 11 h 27 min

    Il y a une autre maniere de
    Il y a une autre maniere de faire que de desactiver des commentaires. Le moderateur est la pour cela. Mais bon !!




    0



    0
    vrirouche
    7 décembre 2013 - 11 h 18 min

    « Liberté d’expression » où
    « Liberté d’expression » où es-tu ? Quel syndicat a appelé à la grève ? L’UGTAbsente e SIDI EL MADJID SIDHI SAID ou une autre centrale ? DITES6NOUS DE QUOI IL EN RETOURNE § merci




    0



    0
    Anonyme
    7 décembre 2013 - 2 h 56 min

    Salamou 3alikoum
    @

    Salamou 3alikoum

    @ Lyes48

    Comme vous je me suis interroger sur la désactivation des commentaires sur l’article de la gréve l’autre jours. Comme vous je me suis posé de sérieuses questions. Mais j’ai fini par les posé à l’équipe d’AP même, et je ne suis pas aller mollement. Une fois qu’ils m’ont expliquer les causes de cette désactivation, et le genre de dérapage qu’il y’a eu,je leur ai donné entièrement raison. Car ce site commence à attirer une multitude de trolls, dont le but est loin d’être aussi innocent qu’ils peuvent le jurer, surtout dans cette phase que nous traversons.

    Enfin, content que les travailleurs du quotidien Liberté ai pu trouvé une solution à leurs problèmes, ou une réponse à leur revendication légitime. Encore une fois le dialogue prouve sa supériorité face aux cris du genre Krieg! Krieg!




    0



    0
    Lyes48
    6 décembre 2013 - 19 h 57 min

    On peut s’exprimer sur EL
    On peut s’exprimer sur EL Watan et sur la greve ou ca derape beaucoup ? N’importe quoi !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.