Algerian Qatar Solb : le projet de Bellara débloqué

La relance du projet sidérurgique de Bellara est enfin effective après des années de blocage suite à un désaccord sur certains aspects du partenariat entre Sider et Qatar Steel. Amara Benyounès, ministre du Développement industriel, et Mohamed Ben Salah El-Sada, ministre de l’Energie et d’Industrie du Qatar, ont paraphé aujourd’hui un accord portant sur la création d’une société dénommée «Algerian Qatar Solb» pour la réalisation du complexe sidérurgique de Bellara, à Jijel. La signature de l’accord en présence de Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, et de son homologue qatari, Khaled Bin Mohamed Al-Attia, arrivé hier à Alger à la tête d’une forte délégation, signe le dégel des relations économiques entre les deux pays. Le déblocage du projet de Bellara, annoncé en 2009 et resté depuis en suspens, devrait être suivi par la mise en œuvre des autres projets en partenariat inscrits à l’Andi. La réglementation algérienne introduite notamment par la loi de finances complémentaire 2009 avait crispé les relations et retardé la concrétisation des projets. Aujourd’hui, des orientations politiques semblent avoir été données pour accélérer le processus. La réalisation du complexe sidérurgique de Bellara, qui permettra de produire deux millions de tonnes d’acier dans un premier temps et quatre millions à terme, renforcera la production nationale assurée actuellement par le complexe ArcelorMittal d’Annaba et réduira les importations qui avoisinent les 10 milliards de dollars par an.
Meriem Sassi
 

Comment (28)

    Anonyme
    22 décembre 2013 - 17 h 34 min

    Haj Brahim (non vérifié) |
    Haj Brahim (non vérifié) | 22. décembre 2013 – 17:26
    nous savons qui sont nos ennemis ceux qui empoisonnent le peuple algériens avec ces centaines de tonnes de drogue, en l’occurrence le Maroc, cette même minable entité qui a souillé notre drapeau un certain 1er novembre 2013, sans susciter la moindre réaction de mécontentement de la part des esclaves marocains bien au contraire leurs torchons ont approuvé cette souillure, et les marocains ont applaudi cette acte hostile marocain parmi tant d’autres, mais celui-ci a touché tout le peuple algérien, surtout le jour de l’anniversaire du déclenchement de notre révolution, la révolution ça n’existe pas dans le vocabulaire, les mœurs marocaines, les marocains préfèrent vivre le dos courbé face à leur proxénète couronné, et à leurs maitres impérialo sioniste, ils ne connaissent pas le sens de la dignité, de la révolution. Nous ne sommes pas issus du même moule vous les esclaves marocains et les révolutionnaires algériens. L’Algérie a assez d’argent pour ne pas se prosterner face aux terroristes qataris qui sont aux services de leurs maitres sionistes. Les investissements qataris sont du poison pour les algériens qui n’en n’ont que faire que cet argent des traitres qataris soit investi au Maroc dont les populaces crèvent de faim au point de se prostituer pour survivre.




    0



    0
    Anonyme
    22 décembre 2013 - 16 h 40 min

    Haj Brahim (non vérifié) |
    Haj Brahim (non vérifié) | 22. décembre 2013 – 17:26
    le pseudo algérien c’est bien le pov marocain que tu es bourré de complexes vis-à-vis des algériens qui vomissent les esclaves du mekzène, et surtout ceux qui fomentent des guerres en Syrie en Libye et qui veulent semer une guerre civile en Algérie, pour faire plaisir à leurs maitres sionistes, en l’Occurrence le Qatar et le Maroc pour ne citer que ces 2 entités les pires de l’Algérie qui n’a pas besoin des valets sionistes comme le Qatar, qui finance le terrorisme dans les pays comme la Syrie, la Lybie qui tenaient la dragée haute aux impérialistes. Des pov esclaves du mekhzène et du proxénète qui vous sert de roi, ne pourront nous imposer le Qatar traitre en Algérie, pays de la dignité de millions de martyrs. Acceptez les investissement du Qatar c’est faire rentrer les pourris sionistes en Algérie, le Maroc n’a pas les moyens pour tenter de nous fourguer comme le fait le traitre Qatar.,




    0



    0
    Haj Brahim
    22 décembre 2013 - 16 h 26 min

    Les pires ennemis de l
    Les pires ennemis de l Algérie se sont les pseudos algériens comme vous cher Mr. Au fait si le Qatar était l ennemi de l Algérie pourquoi alors Fakhamatou signe avec lui des accords de plus de 8 milliards d euros? Je rêve d une seule chose que des pseudos algériens comme vous arrêtent d insulter les autres pays. C e n’est pas en insultant les autres qu on grandit. Les algériens les vrais patriotes se sont ceux qui s investissent tous les jours pour donner une belle image de l Algérie et qui savent que ça ne sert à rien de se faire des ennemis gratuitement. Le Nif oui mais pas le faux Nif .. Al khorti et le mensonge nous emmènent nul part. Respectueusement .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.