Le Makhzen se couche devant les pressions israéliennes

Le Maroc a encore une fois prouvé qu’il ne pouvait pas se passer de ses relations avec Israël. L’initiative de députés de ce pays voisin visant à la criminalisation de toute tentative de normalisation avec l’entité sioniste risque d’être remisée dans les tiroirs. Le royaume chérifien a subi d’énormes pressions du puissant lobby sioniste pour abandonner des propositions qui prévoyaient des sanctions contre toute personne ou organisation qui œuvrerait à approfondir les relations avec Israël. Des manœuvres ont été entreprises pour que ces lois, qui avaient suscité un engouement auprès de la population, restent au stade du vœu pieux. Les commissions parlementaires marocaines se rejettent la balle, faisant languir les initiateurs de ces textes de loi. Ces propositions n’étaient qu’un miroir aux alouettes et un tajine mitonné pour la consommation interne, car les relations intenses entre le Maroc et Israël sont un secret de Polichinelle. Le pays du roi Mohammed VI, qui fait face à une crise multidimensionnelle, a plus que jamais besoin du soutien des sionistes qui plaident sa cause auprès des puissances de ce monde et des instances internationales. D’ailleurs, l’engagement de ce pays pour la cause palestinienne se résume à des discours creux dits du bout des lèvres. Le roi Mohammed VI s’est abstenu, jusqu’à présent, de réunir le comité El-Qods qu’il préside, pour ménager les susceptibilités de son partenaire encombrant du Moyen-Orient. Le gel des activités de ce comité lui avait valu une volée de bois vert de la part des Frères musulmans égyptiens. En mai 2013, le ministre des Affaires étrangères marocain se disait étonné des déclarations attribuées à des personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du comité El-Qods. Mais devant la pression des Palestiniens, des Jordaniens et des Iraniens, le Maroc a programmé une réunion de ce comité, début janvier 2014, tout en omettant d’inviter les Syriens qui ne sont pas en odeur de sainteté auprès des sionistes et des Occidentaux. Les Iraniens seront, en revanche, présents lors de cette réunion, signe d’une reprise de leurs relations avec le royaume, rompues sous l’impulsion de l’Arabie Saoudite depuis mars 2009. L’Algérie ne s’est pas prononcée officiellement à ce sujet. Mais, selon un haut responsable algérien, la réactivation de ce comité est impérative, vu le contexte actuel. «Il est regrettable de constater que le comité El-Qods, présidé par le Maroc, ne s’est pas réuni depuis 2002 en dépit des appels pressants lancés à cet effet, notamment par l'Autorité palestinienne, qui souhaitait ardemment sa réactivation pour contrecarrer la politique systématique de judaïsation de la ville, troisième lieu saint de l’islam. Nous estimons que la conjoncture impose une redynamisation de ce comité pour arrêter une stratégie sérieuse et un plan d'action robuste en vue de contrecarrer le projet israélien visant la judaïsation d'El-Qods», a noté notre source.
Sonia B.

Comment (13)

    Anonyme
    22 décembre 2013 - 20 h 50 min

    Par Marocain (non vérifié) |
    Par Marocain (non vérifié) | 22. décembre 2013 – 18:00
    Nettoyez votre pays de la pourriture qui vous a réduit en esclaves le pire c’est que vous n’en prenez pas conscience, les algériens ne veulent pas s’unir avec un peuple d’esclaves qui font honte à tous les musulmans. Avant de donner aux algériens sur leur propre sites, vas-y donc faire un tour dans les sites marocains dans lesquels la haine de l’Algérie pue. S’unir avec des esclaves soumis à hommo6, mais tu plaisantes ou quoi, vous les marocains vous n’êtes ni nos frères, nos de bon voisins vous êtes nos ennemis congénitaux, et vos tonnes de drogue pour tuer la jeunesse algérienne, l’hostilité récurrente des marocains à l’égard de l’Algérie, les déclarations d’un faschiste marocain Shabat sur les territoires de Tindouf, la souillure de notre drapeau un 1er novembre font que les marocains sont nos pires ennemis, toutes ces attaques marocaines contre l’Algérie ne suscitent aucune réprobation de la populace marocaine qui les cautionnent par le silence pour la haine à travers les torchons marocains. NOus algériens nous ne voulons d’aucune manière nous unir avec un voisin ennemi, le monde est grand et nous avons le choix de commercer avec qui nous voulons, allez au diable vous les marocains avec union hypocrites, vous êtes déjà uni par le sang avec les sionistes, cela devrait vous suffire honte à vous.
    ,




    0



    0
    Marocain
    22 décembre 2013 - 17 h 00 min

    C’est vraiment regrettable
    C’est vraiment regrettable ces commentaires qui dégagent une haine viscérale contre le Maroc que je n’ai rencontré ni en Algérie pour y avoir vécu 5 ans (de 1990 à 1995 à Alger, chez les Alghériens que j’ai cotoyés à l’étranger et avec qui j’avais eu les meilleurs rapports plus qu’avc tout autre maghrébin. Evitez ces propos et oeuvrez plutôt pour la fraternité. Quels que soient nos différends nous avons tout à gagner à nous unifier sur la base de la fraternité, mais surtout les intérêts de chacun. et ne vous trompez pas, le Maroc a aussi quelque chose à apporter bien qu’il ne soit pas productueur de pétrole. visitez-le et vous vous rendrez compte de la réalité. ne le percevez pas à travers votre presse, qui est toute hostile au Maroc et je parle en connaissance de cause pour avoir exercé dans votre pays en tant que journaliste. La presse algérienne n’a aucun droit et aucun intérêt à déroger à la ligne du pouvoir : tapez sur le Maroc. Et n’accablez pas mon pays, car vous n’êtes pas en position de donner des leçons ni en démocratie, ni en droits de l’homme, ni même en gestion des ressources économiques. cela ne mène à rien. que chacun balaie devant sa porte et essayons de nous unir car aussi bien les européens que les américains ne vuelent que notre divisions pour qu’ils puissent continuer à régner et à se foutre de nos gueules et à se jouer de nous.




    0



    0
    Anonyme
    22 décembre 2013 - 14 h 51 min

    Maroc vient du mot portugais
    Maroc vient du mot portugais Maruecos (prononcé Maruekech)qui désigne la ville de Marakech, le Maroc est le territoire sous le pouvoir du maître de Marakech, ce territoire n’a jamais eu de frontières, dans le monde arabo-musulman la notion de frontières n’existait pas, la baya’a remplace la frontière!!!…seul au nord la frontière était délimitée avec l’Algérie. les terres arides et dépeuplées (ardh el siba) n’étaient pas sensées appartenir au maitre de Marakech, puisqu’il n y avait pas de baya’a pour ces territoires vides…ce sont les puissances coloniales françaises et espagnoles qui ont créé les frontières et les états dans le sens moderne en Afrique du Nord. Et toutes les revendications du Makhzenistan sur le Sahara occidental ne sont que pur délire, du baratin mensonger et un déni de l’histoire.




    0



    0
    Anonyme
    22 décembre 2013 - 12 h 26 min

    Par ammmar (non vérifié) |
    Par ammmar (non vérifié) | 21. décembre 2013 – 21:40
    Le Maroc n’existait pas il y a quelques siècle de cela, le Maroc dans ses frontières actuelles est une création récente de la France, le roitelet n’existait pas, ce qu’on appelle les alaouites n’étaient que des réfugiés chiites dans une ville du Maroc, je crois Fes, il n’avait aucune autorité sur les territoires devenus Maroc. Le Maroc d’aujourd’hui était une multitudes de territoires tribaux indépendants des uns des autres. Ce sont les marocains qui ont falsifié l’histoire pour justifier leur folies du «grand maroc» avec un grand roi des chimères, soit disant de la famille du prophète, alors que ces roitelets sont des purs bâtards du Galoui. Les colonialistes français leur ont mis la tête l’idée d’un grand Maroc avec les territoires annexés devenus Maroc, pour maintenir tous les territoires visés par le proxénète devenu roi du maroc par la grâce de la France, sous l’autorité d’un proxénète, c’est la Francece qui en réalité à maintenu ses visées territoriales en Afrique du Nord via le colonialisme marocain au Sahara Occidental, et les visées du proxénète couronné par la France sur les territoires algériens, un bâtard alaouite glaoui d’origine bédouine qui a des visées sur les terres de Massinissa, Abane Ramdane, de Amirouche etc…c’est le monde à l’envers.




    0



    0
    Anonyme
    22 décembre 2013 - 12 h 11 min

    le marokistan est le plus
    le marokistan est le plus grand b***l à ciel ouvert de la planète pour les sionistes, les impérialistes, tous les pervers de la terre, tout les mekhzénistes couchent avec tout le monde c’est la loi de la coucherie, de la drogue promulguée par momo6.




    0



    0
    selecto
    21 décembre 2013 - 21 h 12 min

    Le mur du Sahara pour se
    Le mur du Sahara pour se protéger des attaques du Front Polisario est conçu par Ihoud Barak est une copie de la ligne Barleev du Sinaï en plus sophistiqué avec des moyens électronique gérés par des coopérants Israéliens, en échange Israël prend du phosphate gratuitement des mines de Boukra3 et même pour exporter.




    0



    0
    ammmar
    21 décembre 2013 - 20 h 40 min

    LE MAROC SE COUCHE,(…),le
    LE MAROC SE COUCHE,(…),le maroc depuis des siecles est dirigé par une secte aaalaouite pro_sioniste a en le devenir,ce pâys est mis a la disposition d’israel depuis tt le temps par ses rois successifs et ne fait que travailler les interets d’israel,comme agent infiltré au sein de la oumma arabe qui ne fait que la trahir et semer la discorde en son sein,tt comme d’autres royaumes et emirats arabes creer aussi de la mme maniere et pour les memes roles,les des sont pipes pour tous et faut que ce qui reste de ce monde arabe bougent pour en finir avec ces salaupards de traitres




    0



    0
    Anonyme
    21 décembre 2013 - 20 h 03 min

    La hawla wa la Qouwa li el
    La hawla wa la Qouwa li el ma’rarka, les marocains n’ont aucune dignité et aucune indépendance, le nifaq est la seule voie qui leur reste, ils seront toujours les larbins de la France, d’Israël et des Saoudiens qui leurs dictent quoi faire et quoi penser.




    0



    0
    Mon opinion
    21 décembre 2013 - 19 h 34 min

    Salam,
    Le comité El-Qods est

    Salam,
    Le comité El-Qods est vraiment tombé entre de mauvaises mains, qu’ il se réunisse ou pas rien ne changera à l’état des choses.
    En effet que peut changer un bouffi sioniste gonflé par une suffisance démesurée lorsque ses sujets subissent une misère dévastatrice à tous les niveaux(L’intellectuelle est la pire de toute) . Ce royaume des ténèbres peut-il apporter la lumière au Messjed el Akssa et guérrir le coeur des Paléstiniens et par extension celle de la Oumma? Il faudrait d’ abord commencé par balayer chez soi avant d’ aller faire le ménage chez les autres, n’ est ce pas? Comment un royaume injuste, allié au sionistan par le pacte du diable comme ce dernier l’ était avec l’ Afrique du sud retardant ainsi son émancipation en perpétrant un apartheid et un ésclavagisme épouvantable peut diriger une organisation aussi noble? Ne serait ce pas un tantitinet l’ hopital qui se fout de la charité? Pourquoi les arabes se bercent ils de tant de chimères et courrent-ils derrière un âne mort?
    Hélas, tant de questions qui me laissent pour ma part pantois, par le rôle anésthésique que produit la télévi-sion en général sur une population de décérébrés. Ou serait ce l’ éffet de la shit dans le cerveau?




    0



    0
    Anonyme
    21 décembre 2013 - 15 h 08 min

    Rachidz (non vérifié) | 21.
    Rachidz (non vérifié) | 21. décembre 2013 – 9:08

    Jamais Ceuta et Mellila n’ont appartenu au Maroc, le Maroc est une entité qui existe que depuis moins d’un siècle, des territoires comme le RI, Sidi Ifini et d’autres territoires rentrés sous le giron de la France alors qu’autrefois ils étaient sous le giron espagnole, la France a crée le Maroc et appelé tous les territoires annexés Maroc une création de la France et du général Lyautey. Cessez d’agrandir une entité artificielle Maroc en lui ajoutant Ceta et Mellila que la France n’a pas pu annexé au Maroc, parce que sous autorité espagnole.




    0



    0
    Anonyme
    21 décembre 2013 - 8 h 56 min

    On savait que les islamistes
    On savait que les islamistes tous poils confondus sont capables de marcher sur leurs « principes » après avoir marché sur les cadavres pour arriver au pouvoir.Ces gens-là qui utilisent la religion pour faire de la politique sans vergogne ni état d’âme se servent honteusement de Dieu mais n’ont jamais au grand jamais servi l’islam,bien au contraire.Il est temps que les peuples musulmans abrutis par les régimes despotiques,ouvrent les yeux et dénoncent ceux qui se servent de Dieu pour prendre ou conserver le pouvoir.Il est temps de déclarer hors la loi tous ces mafieux bedonnants qui utilisent les deniers publics pour construire en dépit de toute logique, des mosquées de plus en plus grandes à coup de milliards de dollars.Au lieu d’utiliser ces précieux deniers pour développer le pays complètement délabré,car géré par des incompétents souvent corrompus et qui ne pensent qu’à garnir leurs comptes en euros et en dollars pour aller vivre ailleurs.Ce ne sont malheureusement pas les mauvais exemples qui manquent.




    0



    0
    vrirouche
    21 décembre 2013 - 8 h 51 min

    Mais pas d’étonnement du tout
    Mais pas d’étonnement du tout !! Ils sont – elourouba- issus du même terroir : Moyen Orient ! Est-ce qu’un jour vous oserez donner confiance à ces gueux , barbichette, bise-bise, salamalek, courbettes ? On a toujours dit que : Pour l’argent il vend sa mère (génitrice ou patrie , quand c’est la leur -c’est pas le cas-) et ils vous la livrent gratuitement : YIR SEKA ATSEKIM EDH YIR ESSEKA , ASSA AZEKA, OUTSVEDIL NARA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Rachidz
    21 décembre 2013 - 8 h 08 min

     »Le Makhzen se couche devant
     »Le Makhzen se couche devant les pressions israéliennes » il fallait rajouter  » et de tous ses tuteurs (USA-France-KSA-Espagne).

    Sinon comment peut-on explique que sous le reigne du roitelet Homomo6 soit 14 ans,

    1/- le comité El-Qods, présidé par le Maroc, ne s’est pas réuni qu’une seule fois (2002) en dépit des appels pressants lancés par l’Autorité palestinienne, pour contrecarrer la politique systématique de judaïsation de la ville, troisième Lieu saint de l’islam.
    2/- aucune revendication n’a était introduite par le Makhzen pour récuperer Ceuta et Mellila qui , historiquement et géographiquement sont des térritoires marocains.
    3/- sa soldatesque n’a meme pas était en mesure de défendre un petit ilot (iles de Leila) face a l’armée espagnole alors qu’elle a toujours trouvé le ‘courage dopé’ pour envahir des pays sortis d’une dure colonisation (Algérie en 1963 et le Sahara Occidental en 1975).




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.