Médias français : «La boutade de Hollande laissera des séquelles»

Les «sincères regrets» de François Hollande ont désamorcé la mini-crise diplomatique entre Alger et Paris. Mais sa boutade ou plutôt «son dérapage verbal», comme le qualifient ses adversaires politiques en France, ne sera pas oublié de sitôt. Pour de nombreux commentaires et analyses de la presse de l’Hexagone, en exprimant dimanche ses regrets, François Hollande a pu «éviter une crise diplomatique majeure» avec l’Algérie. «Mais à plus long terme, estiment Antonin André et Fannie Rascle, deux commentateurs d’Europe 1, l’incident laissera des traces.» «Et en France, François Hollande, avec cette prise de parole non contrôlée, abîme sa propre stature présidentielle», ajoutent-ils, suggérant ainsi qu’il risque de perdre son capital sympathie en Algérie. Ces deux journalistes rappellent l’accueil chaleureux dont il a bénéficié lors de sa visite d’Etat de décembre 2012. «Le 20 décembre 2012, il y a un an quasiment jour pour jour, François Hollande avait prononcé un discours de réconciliation devant le Parlement algérien. Il avait alors reconnu l'utilisation de la torture, les massacres et le caractère injuste de la colonisation. Avec sa boutade, ce sont tous les effets positifs de ce discours qui sont annulés auprès de l’opinion algérienne», concluent-ils, s’interrogeant sur sa stature présidentielle. Car le président Hollande n’est pas à sa première gaffe. Et son humour fait de moins en moins rire. «Il y a quelques semaines, en visite dans une usine automobile à Monaco, devant un prototype baptisé Volage, François Hollande n’avait pu retenir sa blague. "Volage ? Ce n'est pas parce que le Prince Albert la conduit ?" C'est peut-être drôle, mais ça n'est pas du niveau d'un président», relève encore Antonin André. Francetvinfo rappelle ces blagues de trop de Hollande qui, estime ce média, n’a pas la réserve dictée par sa fonction présidentielle. Parmi les plus emblématiques, celle faite sur le pape François. Le 11 février 2013, François Hollande a déclaré : «Nous devons laisser l'Eglise catholique déterminer comment elle entend organiser cette succession… Et nous ne présentons pas de candidat.» Lors de sa visite d'Etat en Algérie en décembre 2012, François Hollande est interrogé par un journaliste sur la vente de la marque Orangina au Japon, «alors que c'est une propriété algérienne». «Voilà une information dont je n'avais pas connaissance», répond François Hollande qui poursuit : «Dès que le gouvernement japonais va être constitué, je viendrai à sa rencontre pour essayer de faire ce que je peux.» «En secouant beaucoup», ajoute-t-il. Le 20 mars 2013, Hollande plaisantait sur la démission de son ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. «Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, gouvernement strictement paritaire, non, il ne l'est plus, car, hélas !, un membre nous a présenté sa démission et nous ne l'avons pas remplacé, ce qui fait qu'il y a aujourd'hui plus de femmes que d'hommes», disait-il. Aussi, poursuit le même média, «lors de son passage au Salon de l'agriculture, en février dernier, François Hollande discute quelques instants avec des enfants contents de le voir autrement qu'à la télé. Puis l'un d'entre eux dit n'avoir jamais vu Nicolas Sarkozy. Du tac au tac François Hollande lui répond : "Eh ben ! tu le verras plus !", avec un grand sourire». Depuis son investiture en mai 2012, François Hollande enchaîne les plaisanteries à tout bout de champ, sur la météo, le chômage, le tapis rouge british, etc. Autrement dit, la plaisanterie est une seconde nature chez le président français ; il ne peut pas s’empêcher de faire des blagues même dans des rencontres très officielles. Il fait certes rire du monde, mais il irrite beaucoup aussi.
Sonia B.
 

Comment (15)

    Hamza
    25 décembre 2013 - 13 h 42 min

    les propos tenus par le
    les propos tenus par le president fronçois de la france c’etais seulement pour dire au congré juif qu’il ne faut pas aller faire les affaire en Algerie et rester au maroc parce que si l’Algerie develope son tourisme c’est
    j’admire le sang froid de notre gouvernement et de nos parties politiques de reflechire avec la tete et pas avec le coeur.
    je leur dit merci




    0



    0
    abdelkader wahrani
    24 décembre 2013 - 15 h 06 min

    ce n´est pas un dérrapage
    ce n´est pas un dérrapage verbal, c´est une insulte a notre pays, a notre souveraineté nationale et a notre peuple, devant le Crif sioniste pour plaire a ses maîtres sionistes. Francois Hollande fils d´un pied-noir des nostalgiques pervers de l´algerie francaise de papa Rodriguez???. (ouralkoum béli manebghoukoumch) et ceux (les bouhiyouf niya) qui pensent que les francais aiment les algeriens ils vivent sur une planéte qui n´existe pas?. la france veut l´algerie sans les algeriens? la france cherche a affaiblir l´algerie, la france veut provoquer un printemps arabe criminel,la france cherche par tout les moyens a réaliser un rêve colonial. la france est un mauvais éléve, s´il est mauvais éléve, nous les algeriens de cette fin de temps nous sommes les concréts qui ne tirent ni lecon ni expérience car non concernés par l´histoire de l´humanité et la notre en particulier? vous donnez trop d´importance (france) a ce pays vassal de l´état bandit et criminel sioniste. de Gaulle le visionnaire avait raison quand il déclarait que la france n´a pas d´amis,elle n´a que des intérêts.




    0



    0
    Scretin2vote
    24 décembre 2013 - 13 h 32 min

    si ce n’etais le vote de la
    si ce n’etais le vote de la communauté , jamais ce clown ne serait president.

    maintenant on s’en mort les doigts , mais que cela nous serve de leçon , jamais plus les socialistes ne nous prendront pour des chevres, la communauté a decidé de black-lister tous les gens de droite ou de gauche qui dorenavant et pour des considerations bassement electorales nous prendront pour des truffes en denigrant l’islam, nos soeurs,notre pays et nos coutumes, on va leur donner l’occasion de verifier ce qu’est un hors jeux suivi d’un carton rouge definitif




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    24 décembre 2013 - 2 h 06 min

    Médias français : «La boutade
    Médias français : «La boutade de Hollande laissera des séquelles…de quelles sequelles vous parlez mes amis…dans ma famille, mes amis disparus et pour moi meme…les sequelles sont dans ma peau et mon ame depuis 54/62….faut savoir faire du business avec la France and its all…peut etre les plus jeunes algeriens reflichiront differement….Ne hamdou Allah ( dans mon douar on disait Rabi ) …nous ne dependons de personne…..et d aucun pays. Developpons les relatons avec les vrais amis qui nous ont supporte entre 5/62 et jusqu a present….tous les autres pays ……..avec prudence. Ce ne sont pas tous les francais qui penent comme le President Hollande. Il y a des francais qui nous supportent etqui nous ont supporte dans les moments difficiles entre 54/62. Dans tous les pays il y a des gents tres bien et des cancres….comme chez nous




    0



    0
    Anonyme
    24 décembre 2013 - 1 h 28 min

    monsieur hollande , vos
    monsieur hollande , vos blagues à deux balles ;nauséabondes et fétides ne sont que l’expression de ce que vous etes vraiment.
    s’attaquer aux Algériens ,aux syriens ,aux Arabes et aux Africains est devenu un exercice plutot facile, vous devriez choisir d’autres sujets plus intèressant pour pratiquer votre humour telque ; la dette faramineuse de la france ,ou bien la main mise du lobby sioniste sur la france ,etc etc ….

    je vous conseille de contacter Mr.M’bala M’bala pour prendre des cours d’humour, mais pour votre talent il n’y pourra rien y faire…car le talent ou on l’a, ou on ne l’a pas
    meme pour etre président il faut en un minimum!

    Allez Ciao et bon vent GOYIM




    0



    0
    Safiya
    23 décembre 2013 - 20 h 15 min

    Voici l’opinion de M. Youcef
    Voici l’opinion de M. Youcef Fatès, docteur d’Etat en Science politique concernant les « regrets » de Hollande pour sa « boutade » :

    http://www.algerieinfos-saoudi.com/article-youcef-fates-le-coupable-se-defausse-sur-la-victime-121738511.html




    0



    0
    Horizon
    23 décembre 2013 - 18 h 48 min

    salem alikoum
    Un fils de

    salem alikoum

    Un fils de banquier dit à son père :
    – Papa, prête-moi 20 euros, mais ne m’en donnes que 10.
    Le père demande :
    – Pourquoi, mon garçon ?
    – Comme ça tu me devras 10 euros, je te devrai 10 euros et nous serons quittes !




    0



    0
    Algérois
    23 décembre 2013 - 17 h 59 min

    Réponse à anonyme de 18:26,je
    Réponse à anonyme de 18:26,je croyais que vous étiez un peuple civilisé,une grande nation qu’est la France,en ce qui nous concerne nous avons notre propre politique et nous ne dénigrons pas autrui à tout bout de champs,un peu de retenue ne vous fera pas de mal.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    23 décembre 2013 - 17 h 59 min

    Médias français : «La boutade
    Médias français : «La boutade de Hollande laissera des séquelles…De quelles sequelles vous parlez…? Les banques et entreprises francaises feront leur beurre en Algerie autant qu elles voudront….et l hopital Val de Grace egalement




    0



    0
    Anonyme
    23 décembre 2013 - 17 h 26 min

    Algérois (non vérifié) | 23.
    Algérois (non vérifié) | 23. décembre 2013 – 18:19, depuis quand la cote de popularité est importante en Algérie ? ! Tu parles comme si s’était un pays ou il y a des élections réelles !




    0



    0
    Anonyme
    23 décembre 2013 - 16 h 52 min

    Ce qui va laisser des
    Ce qui va laisser des séquelles en Algérie c’est le régime pourri qui sévit depuis 50 ans. D’ailleurs s’il en restera de cette Algérie, le système mafieux va finir par la pousser à l’éclatement voir la fragmentation.




    0



    0
    citoyen
    23 décembre 2013 - 15 h 47 min

    il ne faut pas en vouloir au
    il ne faut pas en vouloir au petit françois. lors de son intervention devant le parterre des patrons de la classe politique de la france, étant skyzofrène, il croyait s’adresser à bengourion et que son ministre de l’intérieur était mittérand qui revenait d’algérie dans la caravelle, et que lui c’était de gaule. il ne faut pas s’étonner quand un politicard de france dérape devant les responsables de la knesset. c’est le tract et c’est plus fort. pauvre petit françois. le cancer qui le ronge a déjà fait ses preuves sur son ancien maitre idiologique.




    0



    0
    Mouradz
    23 décembre 2013 - 15 h 23 min

    La question qui merite d’etre
    La question qui merite d’etre posee est de se demander comment les francais ont porte un Clown au Somment des Institutions de l’Etat surtout que la France n’est pas encore une Republique bananiere a ce que je sache.




    0



    0
    Mouloudz
    23 décembre 2013 - 14 h 51 min

    Médias français : «La boutade
    Médias français : «La boutade de Hollande laissera des séquelles»
    Tres certainement avec L’AVENEMENT DE LA 2eme REPUBLIQUE dirigée par des authentiques enfants de l’Algérie, Ca sera pour Avril 2014 INCHAA ALLAH




    0



    0
    algerienmeskine
    23 décembre 2013 - 14 h 45 min

    le parti socialiste à
    le parti socialiste à l’époque de la guerre d’algerie avait signé de la main de mitterand le plus grand nombre de peines de mort contre de présumés fells algeriens,alors pour ce qui est d’une boutade!!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.