Négociations Maroc-Sahara Occidental : l’Algérie écartée ?

Evoquant le prochain round de négociations entre le Maroc et le Front Polisario abrité par la Suède en janvier prochain, la presse marocaine comme à son habitude a trouvé le moyen de s’attaquer à l’Algérie qu’elle veut absolument présenter en tant que partie prenante dans le conflit. La prochaine réunion qu’organise Christopher Ross, Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara Occidental, se fera en effet sans la présence des membres observateurs que sont l’Algérie et la Mauritanie, dans le cadre d’une série de rencontres «discrètes» selon les termes de Ross. La réunion se fera donc en groupe restreint aux deux parties opposées, ce que souhaite d’ailleurs l’Algérie qui n’est pas partie prenante. Rien de nouveau donc sur ce plan pour notre pays qui soutient cependant, ce n’est pas un secret, le principe fondamental de l’autodétermination du peuple sahraoui depuis l’occupation en 1975 du Sahara Occidental par les forces marocaine et la répression de son peuple. Il ne s’agit donc nullement d’une mise à l’écart de l’Algérie, puisque celle-ci ne s’ingère pas dans les discussions entre les deux parties. Elle ne fait que défendre un principe pour lequel elle s’est inlassablement battue pour retrouver son indépendance. Le droit des peuples à la liberté et la souveraineté sur leurs territoires est de plus un principe auquel chaque Algérien est fermement attaché de par son histoire de lutte. Les Marocains connaissent très bien cette réalité, mais encore une fois, ils cherchent à brouiller les cartes et nier le droit des Sahraouis sur leurs territoires annexés de force. Ils veulent aussi détourner les regards sur les exactions et les atrocités commises depuis des décennies au Sahara Occidental, en braquant les lumières sur l’Algérie. Celle-ci même lorsqu’elle est présente aux négociations, le fait toujours à la demande des Nations unies en tant qu'observateur. Une réalité que le Maroc fait mine d’oublier en tentant de nuire à l’Algérie et en recourant à la manipulation des faits et à la désinformation à travers ses médias acquis de gré ou de force aux thèses officielles. Il est à rappeler que Christopher Ross a informé le Conseil de sécurité, le 30 octobre, des derniers développements dans le processus de médiation. Il a présenté les principaux résultats de la visite dans la région qu’il a entrepris du 7 au 25 octobre, dont l’objectif était de lancer une nouvelle étape dans les négociations fondées sur les échanges bilatéraux discrets entre l’envoyé et chacune des parties séparément, comme convenu avec les parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario. Ross a fait part, il y a quelques semaines, de son intention de revenir dans la région pour poursuivre cette nouvelle approche, insistant sur le fait qu’il ne convoquera une autre ronde de négociations directes entre les parties que si les perspectives de progrès lors d’une réunion conjointe des parties s’améliorent. Il reste à espérer que les choses évoluent dans le bon sens, à l’occasion de ce nouveau round prévu en Suède, pour permettre de mettre fin aux souffrances des Sahraouis privés de leur terre et de leurs richesses spoliées par le Maroc, et soumis aux pires violations des droits de l’Homme.
M. Sassi
 

Comment (54)

    Anonyme.
    29 décembre 2013 - 2 h 31 min

    [email protected] et les patriotes

    [email protected] et les patriotes
    merci de débattre avec moi sur les problèmes de notre pays soyons sérieux et arrettez d’orienter la discussion sur nos voisins et leur problème interne sahraoui»Par jazairihorr (non vérifié) | 28. décembre 2013 – 23:55………………………………………………..C’est bien ce que nous disions que cet esclave marocain un racoleur au service du mekhzène est sur AP pour squatter le site, et empêcher toute critique fondée sur le colonialisme abjecte, féodal marocain. ce mekhzéniste de souche veut se la jouer patriote «algérien» à deux balles pour faire croire aux algériens qu’il y a des algériens favorables au colonialisme marocain au Sahara Occidental. Ce mekhzéniste de souche a pris parti ouvertement pour le FIS, il se la joue patriote algérien ce minable mekzhéniste.

    Keltoum
    29 décembre 2013 - 0 h 00 min

    HOMOMO6 EST PIRE QUE SON PERE
    HOMOMO6 EST PIRE QUE SON PERE LE GLAOUI H2

    Rachid Rafaa, ressortissant Marocain soupçonné par les services anti-terroristes français d’appartenir à la mouvance jihadiste internationale, ne devrait pas être extradé au Maroc.
    Selon la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) , le ressortissant marocain risque d’être victime de torture en prison si la France décide de l’extrader vers le Maroc, qui a émis un mandat d’arrêt international contre l’accusé en 2009.
    Le Maroc, qui est lié par une convention d’extradition avec la France depuis 1957, accuse le ressortissant Marocain établi à Metz d’être membre d’une bande criminelle et d’entretenir des relations douteuses avec des responsables d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
    Ces accusations sont rejetées par Rachid Rafaa prétendant que les autorités marocaines le pourchassent en raison de ses opinions favorables aux indépendantistes sahraouis appelant à l’autodétermination au Sahara.
    L’accusé aurait même été emprisonné et torturé en 2009 dans un centre de détention à Rabat avant qu’il ne réussisse à s’échapper vers la France

    Kamal
    28 décembre 2013 - 23 h 53 min

    (Simple curiosite)
    LES

    (Simple curiosite)
    LES MAROCAINS EN TETE DANS LES PRISONS D’ESPAGNE (voir Bladi net du 28 Dec 2013)

    Avec 4791 détenus dans les prisons espagnoles, les Marocains figurent en tête des prisonniers étrangers dans la péninsule ibérique, où pas moins de 18.907 immigrants sont actuellement incarcérés.
    En 2011, les Marocains étaient déjà la première communauté carcérale d’Espagne, avec 3087 détenus, 2154 Roumains et 1057 Colombiens, d’après un rapport officiel espagnol cité par le site El Confidencial Digital

    Si le nombre de prisonniers marocains augmente rapidement, explique la même source, c’est surtout à cause du chômage et des conditions de vie difficiles de la communauté marocaine établie en Espagne, aggravées par la crise économique que connaît le pays depuis 2008.

    D’après le même rapport, en 2012, les Marocain(e)s incarcéré(e)s en Espagne le sont pour des infractions liées au trafic de drogue (29%), la prostitution (26%) le vol (24%) le banditismes (10%), et les coups et blessures (10%).

    Mouloudeen
    28 décembre 2013 - 23 h 37 min

    @Par jazairihorr (non
    @Par jazairihorr (non vérifié) | 28. décembre 2013 – 20:47

    J’ai pris le temps de lire tes derniers commentaires pour comprendre ton différent avec la majorité des algériens sur ce forum et j’étais sur le point de conclure que tu ne peux etre que, soit 1/- un sujet de sa Majesté Homomo6 en mission de grenouillage pour le Makhnez,
    2/- un jeune  »algérien » égaré dont les parents ont échappé a la grosse opération de reconduction a la frontiere engagée par feu Boumedienne en 1975 a l’encontre de tous les marocains vivant au crochet des algériens (et qui sont encore tres nombreux en Algérie).
    Dans le cas ou tu ne sois ni l’un ni l’autre, tu dois donner des indices a ces algériens qui n’arretent pas de te traiter de tous les noms humiliants, que tu est un des leurs et tu as bien entendu le droit de critiquer, dont la virulence n’a d’égale que la haine que tu portes a l’Algérie, son peuple et ses gouvernants.

    Pour faire plus simple je te demande de faire un effort pédagogique en reprenant des vérités connues de tout le monde sur Homomo6, notamment a/-son comportement humiliant vis a vis d’un si bon peuple devenu soumis génétiquement,, 3/-son comportement prédateur sur l’économie du Maroc. c/- ses encouragements pour encrer au Maroc la pauvreté, l’analphabétisme, la prostitution,, la pédophilie, le tourisme sexuel, la production et le commercialisation de la drogue etc…etc….etc…

    Pour te donner le courage d’un vrai Algérien que je suis, je peux de dire que quand on dit dans ma famille  »Atika » cela veut dire boutef, quand on parle du Clan d’Oujda c’est toute la mafia marocaine qui a usurper le pouvoir en 1962 etc…etc…etc… 9 j’ai de quoi ecrire un ouvrage.

    Ceci dit, moi je peux le dire pour faire avancer les choses mais je ne permettrais a aucun non algérien de parler de mon président meme si je n’ai jamais voté pour lui mais reste respectueux de la volonté du peuple meme si je sais qu’il y’a eu des fraudes a chaque écheance électorale.

    Alors @Par jazairihorr, prouve-nous que tu es Algérien et on pourrait poursuivre le débat démocratiquement. Si tu ne le feras pas je conclurais que tu as peur que les sbires du Makhsen te localisent et viennent te chercher de ton bibonville de Sidi Moumen de Casa ou tu gites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.