Explosion près d’un bâtiment du renseignement militaire dans le delta du Nil : scénario à la syrienne en Egypte ?

Au moins quatre personnes ont été blessées dans une explosion survenue aujourd’hui dimanche à proximité d'un bâtiment des services de renseignement militaire dans le nord de l'Egypte, ont rapporté les médias. «Quatre personnes ont été blessées, dans la province de Charqyia, dans le delta du Nil», ont indiqué des sources médicales, citées par la presse. Cette explosion intervient alors que le pays a été frappé par deux attentats en moins d'une semaine. Mardi, un attentat suicide à la voiture piégée contre la police a fait 15 morts à Mansoura, également dans le delta du Nil, et jeudi, une bombe a explosé au Caire, blessant cinq personnes dans un bus. L'Egypte a déclaré «organisation terroriste» les Frères musulmans du président destitué Mohamed Morsi, après leur avoir fait porter la responsabilité de l'attentat meurtrier mardi contre le quartier général de la police à Mansoura (nord), pourtant «fermement» condamné par les Frères musulmans. Le général Abdel Fattah al-Sissi, chef de l'armée égyptienne, a promis jeudi que son pays «ferait face au terrorisme». «Pas d'inquiétude ni de peur, nous nous sacrifierons pour vous, l'armée se sacrifiera pour l'Egypte et les Egyptiens et celui qui vous touchera, nous l'éliminerons», a déclaré Abdel Fattah al-Sissi lors d'une cérémonie militaire, selon un communiqué de son porte-parole, le colonel Ahmed Aly. Nous y reviendrons.
R. N.
 

Comment (2)

    S.S.A
    30 décembre 2013 - 1 h 01 min

    Assalam ou3laykoum
    Bravo, mon

    Assalam ou3laykoum
    Bravo, mon Général, c’est la bonne décision car ils(les islamo-fascistes) ne comprennent que le langage de la violence. Leurs attentats est un message au peuple, pas à l’armée, qui consiste à dire « Où vous êtes avec nous ou contre nous, dernière chance pour vous, vous le peuple qui a péché en nous dégageant du pouvoir ».
    Que ALLAH vous donne la patience, l’intelligence et la force de mener à bien cette entreprise de rétablissement de la sécurité aux prix de sacrifices bien nécessaire malheureusement.
    Ces islamo-fascistes sont au service des Occidentaux,et par répercussion, celui des sionistes sans oublier les responsables arabes du Golfe sans qui rien ne serait jamais arrivé.
    Les liens qui nous unissent à l’Égypte vont au delà d’une simple querelle de foot(c’est vrai qu’ils ont abusé et dépassé les limites, les nôtres leur ont bien répondu avec intelligence), on assez d’ennemis dans la région pour nous en rajouter d’autres. Ce sont les Moubarak et Cie qui ont instrumentalisé ce conflit footballistique en poussant certains excités jusqu’à profaner notre drapeau et il s’en est mordu les doigts aujourd’hui. Quelle humiliation pour un ancien chef d’État, reçu partout avec égard etc.etc…
    Nous avons besoin de l’arc Égyptien compte tenu du chaos qui règne à nos frontières avec des pays islamo-terrorisés jusqu’à la moëlle.
    Nous sommes de tous coeur avec le peuple et l’Armée Egyptienne.
    Assalam Ou3laykoum.




    0



    0
    algerienmeskine
    29 décembre 2013 - 22 h 54 min

    Alors la,un batiment du
    Alors la,un batiment du renseignement plastiqué!vous m’en dirait tant des renseignements egyptiens,allah el had!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.