La population de Ghardaïa déçue : «La visite du Premier ministre a été trop brève !»

La visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la ville de Ghardaïa ne semble pas avoir été à la hauteur des aspirations et des attentes de la population locale. Très attendu dans la wilaya en raison des graves affrontements intercommunautaires entre malékites et ibadites, le Premier ministre s’est contenté d’un service minimum en célébrant la fête du Mawlid Ennabaoui dans la grande mosquée ibadite du Ksar Beni Isguen. Il a rencontré lors de cette même célébration quelques «chouyoukh» mozabites. Mais les discussions étaient sommaires, affirme une source locale. M. Sellal n’a eu de discussions avec les représentants des deux communautés. Il n’a pas regroupé les acteurs de la société civile comme il a l’habitude de le faire lors de ses tournées dans les autres wilayas. Le Premier ministre a néanmoins donné instruction au wali de procéder à l’indemnisation des victimes de ces affrontements. Mais il n’aurait pas pris le temps de réunir tous les protagonistes et d’apporter les assurances nécessaires pour le règlement définitif du conflit qui persiste depuis de longues années. Déjà, son plan de sortie de crise annoncé récemment n’a pas été apprécié par les représentants des deux communautés. Les Mozabites continuent d’exiger une enquête sur les dépassements présumés de la police lors de ces fâcheux événements. La population de Ghardaïa, qui peine à sortir d’un long cauchemar qui a duré plusieurs semaines, n’a pas caché sa déception de la brièveté de la visite qui n'a finalement pas servi à grand-chose. Cela n’a cependant pas empêché le conseil du Cheikh-Ami-Saïd, haute instance des institutions religieuses ibadites algériennes, de remercier le gouvernement pour l'intérêt accordé à la wilaya de Ghardaïa. «La participation du Premier ministre et de la délégation l'accompagnant, dont des hommes d'Etat et des savants, constitue une véritable contribution au resserrement des rangs des Ghardaouis», ajoute ce représentant qui appelle le Premier ministre à poursuivre ses efforts «pour garantir le succès des démarches entreprises».
Sonia B.
 

Comment (5)

    Anonymeel hodna
    16 janvier 2014 - 14 h 25 min

    La population de gardaia
    La population de gardaia mecontente du cour sejour de sellal qu il le garde chez nous n avons pas besoin
    Il faut arreter le delire arabisation amazighation islamisation ou est l algerien ?
    Nous avons besoins d une algerie forte ou l algerien n a besoin de rien nous avons un continent il faut etre fier et il faut travailler la main dans la main pour avoir une armee forte.une economie forte une agriculture forte que chacun se pose la question est ce qu il est un bon citoyen algerien .




    0



    0
    Anonyme
    15 janvier 2014 - 17 h 13 min

    Le régime FLNesque est
    Le régime FLNesque est absolument impossible à réformer c’est dans ses gènes ! pendant que le premier ministre va faire son numéro de disque rayé avec les vieillards ibadites, en vociférant, encore et encore, les slogans usés jusqu’à l’os, genre  » nous sommes tous des musulmans », « nous sommes tous des algériens et gaâ kif kif », « fi waqt e thaoura moufdi Zakariya … » ……bref tout ces slogans impossible à écouter pendant plus de 2 secondes sans avoir la nausée, et bien pendant ce temps là, la jeunesses Mozabite, l’avenir du peuple amazigh du Mzab, elle, a fait 1 400, allez retour, de Ghardya à Tizi-Ouzou, pour rejoindre l’immense manifestation de soutien au peuple du Mzab qui a eu lieu à Tizi-Ouzou et organisé par le MAK ! C’est celle là la véritable information !




    0



    0
    Samir
    14 janvier 2014 - 17 h 42 min

    Salam,
    Un comprimé d’aspirine

    Salam,

    Un comprimé d’aspirine pour soigner un cancer. Oui Sellal se moque du monde. C’est vrai, il nous prend pour de vrais Fa9a9irs. Quelle hypocrisie!!




    0



    0
    gatlato
    14 janvier 2014 - 14 h 45 min

    RABI YOSTOR EL BLED… les
    RABI YOSTOR EL BLED… les jeunes qui ont manifesté pour des exigences légitimes , travail, dignité , logement, perspectives d avenir comme n importe quelle autre jeûneuse dans le Monde….. et le premier ministre de Fakhamatou négocie avec
    les vieux.. mais je n ai rien compris dans cette démarche!!!
    Avec le respect que je dois aux vieux et au sages.. vraiment Mr Sallel vous êtes a cote de la tasse.




    0



    0
    Abou Stroff
    14 janvier 2014 - 14 h 01 min

    «La participation du Premier
    «La participation du Premier ministre et de la délégation l’accompagnant, dont des hommes d’Etat et des savants, constitue une véritable contribution au resserrement des rangs des Ghardaouis». dixit la haute instance mozabite. la langue de bois mise à part, je ne savais pas que des savants voyageaient avec le premier des ministres! où c’est qu’ils sont ces savants, où c’est qu’ils soooooooooooooonnnnnnnt? peut on connaiiiiiiiitre le nom de ces augustes savants? et, enfin, si ces savants existent réellement, pourquoi sommes nous toujours aussi arriérés? quant à sellal, apparemment, il n’a toujours pas compris que le problème de la vallée du M’Zab ne peut pas être réglé par la distribution d’une portion de la rente que son fakhamatouhou considère comme un héritage familial.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.