Sanctionnez les traîtres !

Par Karim Bouali – Le message de Bouteflika, lu à l’occasion de la Journée du chahid, a l’apparence d’un véritable acte d’accusation dressé contre des «comploteurs» responsables d’actes très graves, puisqu’ils ont mis en œuvre un «processus de déstabilisation bien élaboré» visant les forces armées et les services sécuritaires dans but de «paralyser les activités de défense et de sécurité nationales». Les auteurs de ce complot sont désignés mais trop vaguement sous les termes de «forces sournoises» instrumentalisées par «des Etats», non identifiés, là aussi, accréditant la thèse de la «main étrangère». Pourtant, tout le monde a compris que la principale personne concernée par ces accusations est Amar Saïdani, même s’il n’est pas cité nommément. Tous les observateurs ont reconnu en lui l’«irresponsable» qui, à cause de son hostilité déclarée au DRS, a tenté de «créer des confusions et développer des thèses subversives sur l'existence de conflits entre des institutions de la République». L’attaque en règle contre le DRS, dont Saïdani est l’auteur, faut-il insister, est l’objet d’une interprétation qui montre le grave danger qu’elle comporte. Les propos du chef actuel du FLN sont présentés comme une démarche véhiculant «une déstabilisation qui relève de l'opération d'intoxication et d'instrumentalisation des faits». Le jugement contenu dans le message du chef de l’Etat est sans appel : «Nul n'est en droit, quelles que soient ses responsabilités, de se placer ou de mettre ses activités et déclarations au-dessus des dispositions de la Constitution et des lois de la République. Nul n'est en droit d'attenter aux fondements de l'édifice républicain ni aux acquis.» Mais les mots ne suffisent pas, il faut passer à l'acte en sanctionnant ceux qui ont «ourdi le complot» contre le DRS et expliquer au peuple qui sont ces gens et pour le compte de qui ils agissent ! Sinon, rien n’empêchera les «fauteurs de trouble» de poursuivre leurs agissements.
K. B.

Comment (19)

    saadi elbachir
    20 février 2014 - 8 h 59 min

    depuis 1962 je n’ai fait
    depuis 1962 je n’ai fait qu’entendre dans des discours politiques : 3adou dakhili oua kharidji, les forces reactionnaires,al imperialia ameriqa , essahyounia tous ces tigres en carton qu’on brandissaient à chaque occasion. en faire face comme programme boulitik le patriotisme ,nationalisme ,moudjahidine , echouhada ,la revolution et toutti quanti evoqués




    0



    0
    00213
    20 février 2014 - 8 h 37 min

    Sanctionnez les traitres
    Sanctionnez les traitres ?
    Peuvent ils toucher à Said B……… ?




    0



    0
    Lemajd
    20 février 2014 - 2 h 26 min

    D’abord est-on sur que c’est
    D’abord est-on sur que c’est lui qui a redige le message ?




    0



    0
    RAMO
    20 février 2014 - 1 h 14 min

    homo-algerianus a été de tout
    homo-algerianus a été de tout temps oppressé,mais il suffit qu’il change de status il devient oppresseur car les cas ne manque pas, c est collé a son ADN,il mute facilement et c est néfaste pour l’ environnement et le développement durable,la solution existe elle?




    0



    0
    qu'importe
    19 février 2014 - 22 h 51 min

    Plus Saïdani fera de dégâts
    Plus Saïdani fera de dégâts plus il accélèrera la disparition de la pourriture unique.




    0



    0
    Jelloul El FehaimiAnonyme
    19 février 2014 - 21 h 57 min

    Salut à toi Safya; on s’est
    Salut à toi Safya; on s’est croisé il y’a un bout de temps dans un autre site. Je te tutoie parce que tu me l’avais permis, je m’appelais…. devine!!!!
    Les ideés sont les mêmes, la râge contre les voyous – voleurs- destructeurs de notre patrie est la même. Qui suis-je?
    J’intervenais souvent dans ce site mais j’ai fini par ne plus le lire ou y écrire car c’est un vrai fief des baltaguias mandatés par Said B et Meguedem, ils insultent toute personne qui met en relief les agissements du nain d’El Mouradia, si tu leur réponds, tes commentaires seront sensurés par contre les baltaguias ne le sont jamais.
    Allez fait un effort, l’indice est dans mon pseudo actuel c’est relatif à grand homme d’Oran tué par les intégristes.
    Rabi yarham echouhadas




    0



    0
    Safiya
    19 février 2014 - 19 h 43 min

    @ Jelloul El Fehaïmi
    Ya Si

    @ Jelloul El Fehaïmi

    Ya Si Jelloul, vos propos ne choquent pas celui-celle qui les lit mais agissent comme un électrochoc qui réveille l’esprit assoupi. Votre constat crucial est néanmoins réel des dilapidations de nos ressources financières sous l’ère Bouteflika.

    Je veux juste rajouter que c’est sous la présidence du sieur Bouteflika que la corruption a atteint des sommets ; que la recrudescence des conflits régionaux se poursuit ; que des pans entiers de la population vivent une paupérisation galopante ; que l’essor grandissant des mendiants prend une ampleur jamais vue ; la prolifération fulgurante des bandes de délinquants ; la violence verbale, physique et même à l’arme blanche jusque dans les collèges et lycées ; la saleté partout et le vieux bâti menaçant ruine et, la cerise sur le gâteau, quelque deux cents milliards de dollars de réserve de change « offerts » aux banques usraéliennes. Voilà le bilan et les « acquis dont se vante et se targue le président et son clan…




    0



    0
    salim
    19 février 2014 - 16 h 30 min

    Dans un pays qui se respecte,
    Dans un pays qui se respecte, des actes pareils sont sanctionnés et sévèrement.

    Les individus qui échappent à la sanction, la prochaine fois feront en sorte de ne pas rater leur coup.

    Et vous porterez l’entière responsabilité monsieur Bouteflika.




    0



    0
    MARTEAU - PIQUEUR
    19 février 2014 - 15 h 49 min

    @ youssef 19. February 2014
    @ youssef 19. February 2014 – 13:28

    Par vos propos , vous confirmez INDIRECTEMENT qu’il s’agit BIEN d’une déclaration « ATTRIBUEE » à Boutef , puisqu’il a ENCORE UNE FOIS été TRES FLOU dans ses accusations jusqu’à ne citer personne et SAÏDANI en profite ( C’est Normal !) pour dire qu’il n’est pas concerné par le texte de 22 minutes de lecture de BOUTEF ! et donc , le Général BENHADID , SAMRAOUI , HICHAM ABOUD ,etc ….vous diront eux aussi que la « sortie » de BOUTEF ne les concerne pas !!!




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    19 février 2014 - 15 h 32 min

    Sanctionnez les traîtres
    Sanctionnez les traîtres !

    Bien sur, c’est logique. Est-ce que cela se fera ? J’en doute, quand a moi, je leur casserais la rotule à coup batte de baseball ;cela n’engage que moi car je ne crois pas au pardon mais a la force.




    0



    0
    Hocine
    19 février 2014 - 14 h 31 min

    il me semble que le message
    il me semble que le message du chef de l’état à l’occasion de la journée du Chahid,le Président qualifie lui même les actes des uns et des autres. Nul n’est en droit, quelles que soient ses responsabilités, de se placer ou de mettre ses activités et déclarations au-dessus des dispositions de la Constitution et des lois de la République. Nul n’est en droit d’attenter aux fondements de l’édifice républicain ni aux acquis.» Aussi, il me semble que le message du chef de l’état à l’occasion de la journée du Chahid, ne reflète pas très exactement la réalité politique du pays, et la frustration de toute une génération qui s’est vu marginaliser bien malgré elle par une poignée de vieillards qui se sont arrogé le droit de façonner l’Algérie à leur image et de l’imposer à tous au nom de la loi du plus fort, quitte à corrompre tout le monde pour un résultat aussi médiocre que ses initiateurs.




    0



    0
    Jelloul El FehaimiAnonyme
    19 février 2014 - 13 h 53 min

    « Le message de Bouteflika »!!!
    « Le message de Bouteflika »!!! Êtes vous sûr que c’est le message de Bouhazka?? SVP, et jusqu’à preuve du contraire le sieur Dalton Joe alias Bouhazka 1er est gravement malade, hémiplégique, aphasique et gravement atteint à l’hémisphère gauche du cerveau qui commande et la parole et les mouvements du côté gauche preuve en est cette partie gauche du visage complétement avachie. Si le sieur est vraiment l’érivain des missives, l’ordonnateur des mises à la retraite des généraux du DRS beaucoup plus jeunes que le vieux roublard Gaid (et comme par hasard les généraux renvoyés sont quasiment tous ceux qui enquêtaient sur les multiples scandales de SH1, 2,3 n; l’autoroute des scandales etc…), donc si c’est le voleur d’El Mouradia (pour les bonnes âmes et les chyatines, c’est la cour des comptes qui l’a condamné en 82 pour avoir détourné 26 millions de $), si c’est lui qui ordonne, écrit, pourquoi ne peut-il nous parler de sa lucarne préférée l’ENTV qu’il a squatté de 99 jusqu’à sa grave maladie en 2005? S’il ne peut le faire, c’est qu’il ne peut rien faire, ni écrire et faire dire des imbécilités par son sinistre de MOUCHAHIDINES, ni ordonner de dégommer X, ni envoyer le chien drabki aboyer et mordre dans une impunité complice les molets de Toufik. Jamais un KELB de ce niveau n’aurait osé un pareil affront s’il n’était mandaté par des gens que cet âne pense qu’ils sont plus puissant que le DRS. Qui sont ces gens??? la présidence appuyée par l’EMG de si Gaid. Qui à la présidence? sûrement le bâtard usurpateur de fonction.
    « Sanctionnez les traîtres! »!!!!! qui va sanctionner les traitres puisqu’au sommet il y’a le traitre Bouteflika qui a trahi le serment fait aux martyrs de bâtir un état qui défend l’intégrité du pays, lui il travaille à détruire cet état, il travaille depuis 99 à créer des divisions malsaines entre les régions d’un même pays en favorisant l’une (la sienne) d’où il va puiser non pas la crème de la crème pour qu’ils officient aux postes supérieurs de l’état, mais juste de la merde et des incompétents à l’image du chef, des voleurs à l’image du chef, des traitres à l’image du chef.
    Quand il vous dit (ou plutôt on lui fait dire) attention à la main de l’étranger nous vous disons TOZ ET RETOZ, la main de l’étranger a déjà un pied dans le pouvoir il s’appelle Bouteflika, c’est l’homme qui a gaspillé 700 à 800 milliards de $ pour un bilan rikiki. Pour les âmes chagrines coquées par mes propos; les US en 47-48 ont lancé le plan Marshal avec 17 milliards de $ de l’époque (l’équivalent actualisé de 80 à 85 milliards de $) pour aider l’Europe de l’ouest à se relever pour ne pas basculer dans le bloc de l’est; une décade plus tard, les stimagtes de la guerre avaient disparues, la croissance à 2 chiffres était là, le plein emploi qui nécessitait l’arrivée massive d’immigrés dans le vieux continent; la génération d’après guerre porte bien ce nom: les BABYS Boomers, c’était un baby boom d’emplois et de création de richesse. Qu’a fait le génie des Carpates avec 700-800 milliards de $ en 15 ans ??: de l’importation, de l’importation et encore de l’importation: des voitures pour une 40 de milliards de $ (combien d’usine non acquise? combien d’emplois non crées? et combien d’emplois subventionnés chez FAFA et l’oncle Sam et les Nippons); de l’acier de construction pour 20 à 25 milliards de $ (calculez vous même combien d’usine, combien d’emplois); du ciment pour 12 à 15 milliards (même refrain combien de etc..)du blé dur pour au moins 30 milliards dans un pays en jachère parce que l’argent du plan de relance a été bouffé par amar le drabki, le docteur Barkat et quelques truands de l’administration de Boutef. Des médicaments pour des dizaines de milliards de $ (combien d’usines, combien d’emplois perdus)la liste est longue et c’est ça le vrai bilan catastrophique de si Azziz 1er, l’homme qui a osé bracarder ses prédécésseurs de présidents stagiaires, un stagiaire c’est quelqu’un qui a le mérite d’avoir fait des études et de faire le stage, lui c’est un apprenti sorcier maléfique.
    Les patriotes qui réclament des sanctions contre Zamar le drabki se trompent de cible, la momie ou son frère sont capables de sacrifier le loufiat drabki, pourtant c’est la tête du mal absolu qu’il faut viser, le Drabki n’est que la queue du serpent vénimeux
    Tahya El Jazayer, allah yarham echouhadas, allah yan’al chouadas oua shab el kw….da




    0



    0
    Mounir Guerbi
    19 février 2014 - 13 h 02 min

    Si le Président qualifie lui
    Si le Président qualifie lui même les actes des uns et des autres par « complot ourdi », cela doit impliquer, sans manquement aucun, des sanctions sans délais et à la hauteur de la qualification des infractions commises au préjudice des intérêts suprêmes de la Nation.




    0



    0
    selecto
    19 février 2014 - 12 h 29 min

    Ceux qui ont poussé Saidani a
    Ceux qui ont poussé Saidani a insulter le DRS sont les mêmes que ceux qui ont rédigé cette déclaration de Bouteflika après avoir constaté que le peuple était solidaire avec le DRS et contre les protecteurs de Chakib Khelil et Cie.




    0



    0
    youssef
    19 février 2014 - 12 h 28 min

    et les declarations de l ‘ex
    et les declarations de l ‘ex general Benhaddid tres graves ,plus graves que celles prononceés par Saidani pourquoi vous n ‘en faites pas allusion




    0



    0
    MARTEAU -PIQUEUR
    19 février 2014 - 12 h 16 min

    …. »SANCTIONS » , dites-vous

    …. »SANCTIONS » , dites-vous ? Les 2 déclarations épistolaires de BOUTEF ne sont que du PIPO « grandeur nature » . Comment gober cette énième IMPOSTURE alors que SAÏDANI va réunir « son » BP à 14h.00 ce 19/02/2014-le plus normalement du monde- Et il faut même s’attendre à ce qu’il prenne des sanctions contre les BELAYATISTES qui se réunissent à la même heure et le même jour !!!!




    0



    0
    Abou Stroff
    19 février 2014 - 12 h 15 min

    «Nul n’est en droit, quelles
    «Nul n’est en droit, quelles que soient ses responsabilités, de se placer ou de mettre ses activités et déclarations au-dessus des dispositions de la Constitution et des lois de la République. Nul n’est en droit d’attenter aux fondements de l’édifice républicain ni aux acquis.» dixit notre bienaimé fakhamatouhou national. question toute simple: la transformation d’une république virtuelle en monarchie réelle par notre bienaimé fakhamatouhou national et la cour qui lui sert de serpillère attente t elle à l’édifice républicain et aux acquis? la réponse donnée à la question posée conditionne nécessairement la crédibilité ou l’incrédibilité de la sentence de notre leader bienaimé. le reste, tout le reste n’est que phraséologie creuse pour niais confirmés




    0



    0
    Anonyme
    19 février 2014 - 11 h 42 min

    le pays a pardonné à des
    le pays a pardonné à des tueurs de femmes et d’enfants ;pourquoi ne pardonnerait il pas à saidani et les autres puisqu’il n’ a fait qu’accomplir une mission pour bénéficier de l’IMPUNITE;




    0



    0
    Anonyme kader ami de tous
    19 février 2014 - 11 h 39 min

    Il est clair qu’une attaque
    Il est clair qu’une attaque frontale contre une institution de la République aussi importante que l’institution militaire qui a son poids dans le système politique Algérien depuis l’indépendance du pays, n’aurait pas eu le même écho si elle était l’œuvre d’une personne autre que le premier responsable du F.L.N.
    Aussi, il me semble que le message du chef de l’état à l’occasion de la journée du Chahid, ne reflète pas très exactement la réalité politique du pays, et la frustration de toute une génération qui s’est vu marginaliser bien malgré elle par une poignée de vieillards qui se sont arrogé le droit de façonner l’Algérie à leur image et de l’imposer à tous au nom de la loi du plus fort, quitte à corrompre tout le monde pour un résultat aussi médiocre que ses initiateurs.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.