Des têtes doivent tomber

Par R. Mahmoudi – Les émeutes en Kabylie sont en train de prendre des proportions alarmantes, suite au matraquage abusif des manifestations du 20 Avril à Tizi Ouzou. Le risque de contagion dans toute la Kabylie n’est pas à écarter après les émeutes signalées mardi soir à Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, jour où 89 détenus étaient présentés devant le juge. Des scènes qui rappellent les douloureux événements du printemps 2001 qui avait été déclenché par une grave bavure sécuritaire. La responsabilité de cette situation incombe en premier lieu à la DGSN et à son patron qui s’est de tout temps enorgueilli de sa méthode dite de la gestion des foules, fondée en théorie sur le respect de la loi et des droits de l’Homme mais qui, sur le terrain, s’apparente davantage à de la barbouzerie. L’innommable bavure de Tizi Ouzou, heureusement filmée par des amateurs, si elle met à nu l’inanité d’un discours sécuritaire lénifiant, marque l’échec retentissant de son principal promoteur qui, face aux épreuves de terrain, se retrouve impuissant, dépassé. Hier à Ghardaïa, puis contre le mouvement Barakat, aujourd’hui à Tizi Ouzou, les bavures se multiplient et ne peuvent être considérées comme des cas isolés, comme le DGSN tente à chaque fois de faire croire pour justifier des dépassements intolérables. Hamel a diligenté une enquête pour déterminer les responsabilités de la bavure. Cela ne peut déboucher – comme cela s’est passé pour le cas de Ghardaïa – que sur une radiation de quelques agents boucs émissaires. Cela est-il suffisant ? Bien sûr que non. C’est tout le commandement de la police, et à leur tête l’actuel DGSN, qui doit être reconnu comme responsable de telles dérives qui attentent gravement à la sécurité et à la cohésion nationales. Toutefois, tout le monde sait que les plus hautes autorités du pays n’accepteront jamais de se déjuger ni, encore moins, d’avouer le danger que constitue leur gestion des affaires publiques pour la sécurité et la stabilité de l’Algérie.
R. M.

Comment (18)

    silmiya
    24 avril 2014 - 13 h 44 min

    Si la paix est gardée par les
    Si la paix est gardée par les forces de sécurité, ce n’est pas une paix.




    0



    0
    Emiss n`jerjer
    23 avril 2014 - 22 h 26 min

    Existe t-il encore le peuple
    Existe t-il encore le peuple algérien? Ma réponse est non. L’Algérie d`aujourd`hui est peuplée d`esclaves au service des nervis diriges par le clan de fakhamatouhou.

    Selon les Journaux TSA et Algérie 360 le jeune qui a fait la vidéo de Tizi-Ouzou est identifie, arrête et présenté au tribunal qui l`a place sous contrôle judiciaire pour le crime d`avoir poste une vidéo qui a déclenchée une réaction en chaine contre la hogra,le régionalisme et le déni de justice.

    Hamel a réagit rapidement pour identifier l`auteur de la video,mais il est incapable de faire la même chose pour identifier les salopards qui ont maltraite le manifestant aux mains nues.




    0



    0
    Karim
    23 avril 2014 - 22 h 14 min

    L’Algérie va inexorablement
    L’Algérie va inexorablement vers l’abime et est menacée clairement dans son existence !

    Y a qu’à voir cette vidéo qui révèle le comportement inhumain de la police du régime d’Alger :

    https://www.youtube.com/watch?v=mCcann0ZN4E




    0



    0
    malik94
    23 avril 2014 - 18 h 55 min

    Solidarité totale avec mes
    Solidarité totale avec mes freres de Kabylie!!!
    Je suis contre cesz repressions, ces hogras et ces humiliations… peu importe quelle région est touchee…
    Ces Hommes, qui ont fait et font la fierté de toute l’Algerie ne sont pas des terroristes ou des délinquants!!!
    Ils voulaient juste marcher en souvenir de jours sinistres qui ne doivent plus se produire…
    Ces evenements ne servent que les ennemis de l’Algerie…




    0



    0
    Anonyme
    23 avril 2014 - 18 h 11 min

    Les tetes des pyromanes de
    Les tetes des pyromanes de tout bord doivent tomber aussi; notamment au sein de la presse, suivez mon regard.




    0



    0
    LE NAIF...
    23 avril 2014 - 18 h 07 min

    …El hamel…
    Le fait de ce

    …El hamel…
    Le fait de ce faire appelé Général Major veut tout dire alors qu’il est le chef des flics … Il est condamnable, surtout à l’étranger pour tout ce que ses flics font subir aux citoyens…




    0



    0
    ELHOUR
    23 avril 2014 - 13 h 41 min

    QUELLES TETE VOULEZ VOUS
    QUELLES TETE VOULEZ VOUS QU’ELLES TOMBENT? LES TENANTS DU POUVOIR NE VONT PAS EUX MEME SE DONNER EN PATURE:
    1- ILS SONT TROP BIEN DANS LEURS COCON DORE AVEC L’ARGENT DU PEUPLE ALGERIENS.
    2- ILS SAVENT QUE LE PEUPLE ALGERIENS LES JUGERA POUR LES ASSASSINATS DE PATRIOTES, D’OPPOSANTS ET D’ENFANTS DU PEUPLES, POUR LES CRIMES ECONOMIQUES, POUR LA MAVERSATION ET LA GABEGIE, POUR L’USURPATION DU POUVOIR PAR COUP D’ETAT ET AUTRES SIMULACRES ET MASCARADES.




    0



    0
    mohamed el Maadi
    23 avril 2014 - 13 h 26 min

    Je tiens a titre personnelle
    Je tiens a titre personnelle demander aux kabyles pardons, car tous les algériens (les vrais algériens savent ce que vous avez apporté à la nation tout entière en terme de sacrifice )ne sont pas comme ce pouvoir et je me désolidarise de ce gouvernement, mais je vous demande de faire attention aux manipulations et je demande également au gouvernement Algérien de prendre les mesures d’apaisement et d’écoute des revendications de cette région.




    0



    0
    Abou Stroff
    23 avril 2014 - 12 h 57 min

    « Toutefois, tout le monde
    « Toutefois, tout le monde sait que les plus hautes autorités du pays n’accepteront jamais de se déjuger ni, encore moins, d’avouer le danger que constitue leur gestion des affaires publiques pour la sécurité et la stabilité de l’Algérie. »dixit R. M. tout est dit dans cette phrase. en effet, peut on, un seul instant, imaginer gaïd salah, déposer sa démission après le massacre dont ont été victimes les 11 soldats lambda? peut imaginer qu’el-hamel, gendarme dirigeant la police, prendre ses responsabilités de gendarme dirigeant la police et démissionner de son poste de gendarme dirigeant la police? les réponses sont clairs. d’ailleurs, avant que ces gus démissionnent, ne serait il pas opportun, que notre bienaimé fakhamatouhou national de démissionne, vu son bilan catastrophique (ses laudateurs peuvent mentir à tous les niveaux, ils ne pourront pas cacher que la manne pétrolière n’a servi qu’à engraisser la cour qui sert de serpillère à leur parrain) et son état santé?
    PS: dans la culture archaïque qui domine en algérie, il est tout à fait inconcevable que le « chef » fasse des erreurs. moralité de l’histoire: des boucs-émissaires vont payer pour l’incompétence des chefs et les chefs retrouveront tous les plaisirs de la vie de chef.




    0



    0
    BTS DZ
    23 avril 2014 - 12 h 55 min

    LE SEUL RESPONSABLE EST LE
    LE SEUL RESPONSABLE EST LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR ET TOUTE LA BRIGADE QUI ÉTAIT SUR LES LIEUX AINSI QUE LES COMMISSARIAT DE TIZI OUZOU. VOILA LES RESPONSABLES.




    0



    0
    00213
    23 avril 2014 - 12 h 20 min

    Les nazis ont fait subir les
    Les nazis ont fait subir les pires atrocités aux français en volant, en violant, en torturant, en ségréguant, en humiliant et en exterminant.
    Malheureusement quelques années plus tard, ces victimes sont devenus des bourreaux à leur tour en répétant les sévices subis au peuple algérien.
    Aujourd’hui j’ai l’impression que l’histoire se répète encore.
    Ce système qui a combattu pour résister à la hogra se met à employer les mêmes méthodes de hogra pour survivre.
    .
    L’algérien n’a plus de dent, il ne peut plus se marier, il ne peut plus manger à sa faim, il ne peut plus travailler, il ne peut plus se soigner, il ne peut plus se cultiver, il ne peut plus voyager, il ne peut plus s’amuser.
    Et la seule chose précieuse qui lui rester c’était sa fierté légendaire.
    Qu’ils ont anéanti !
    Aujourd’hui une grande partie des algériens ont honte de l’être.
    La moindre discussion se rapportant au pays se finit toujours par « …t’as vu ça h’chouma… »




    0



    0
    Anonyme
    23 avril 2014 - 11 h 24 min

    Un fusible est un organe de
    Un fusible est un organe de sécurité, son rôle est d’interrompre le courant électrique dans le circuit électrique.

    Un fusible est une pièce qui rompt, empêchant la transmission d’un effort mécanique trop important.

    Par extension et dans certains jargons, dans une organisation un fusible est une personne désignée responsable d’une erreur pour protéger le reste du groupe (à rapprocher avec le terme et la signification du bouc émissaire).

    Sous d’autres cieux …du Ministre de l’Intérieur au Wali, en passant par le DG de la police et du responsable d’El Amne El Wila Y…….tout ce beau monde Out….




    0



    0
    ELHOUR
    23 avril 2014 - 11 h 15 min

    Ce pouvoir mafieux ne partira
    Ce pouvoir mafieux ne partira que s’il est force par les evenements suivants:

    1 Ne plus etre soutenu par le patronat et le complexe militaro industrierl FRANCAIS pour qui notre pays n’est qu’un marche captif qui maintient la competitivite des entreprises FRANCAISES et reduire leurs chomage et tant pis si cela le fait augmenter chez nous.
    2 Une baisse drastique des cours mondiaux du gaz et du petrole
    3 Une opposition unis et forte en osmose avec le pays et les citoyens.




    0



    0
    terra
    23 avril 2014 - 9 h 57 min

    moi je dirai que cette mafia
    moi je dirai que cette mafia ne pourra jamais accepter une vrai democratie ,ils sont habitués a certains privilèges ils feront tout pour garder ce pays comme ils le veulent.notre probleme c’est que le peuple est divisé,tout ce qui se passe semble ne pas les intérressés ils veulent la paix? ou est cette paix? il est temps d’ouvrir les yeux.les enquetes de la DGSN n’aboutiront a rien.Comme l(enquete de l’assassin du Président BOUDIAF.




    0



    0
    Cubain anonyme
    23 avril 2014 - 9 h 39 min

    à l’occasion du 20 avril
    à l’occasion du 20 avril (journée de réappropriation de notre identité millénaire), notre police gagnerait plus d’estime si elle s’était rangée du coté de son peuple comme la police thaïlandaise
    En Thaïlande, la police a refusé de réprimer des manifestants qui demandaient le départ du premier ministre….

    une leçon une leçon de vie magnifique




    0



    0
    Nassima
    23 avril 2014 - 8 h 39 min

    Nos gardiens de la paix
    Nos gardiens de la paix sociale !
    On a l´impréssion qu´au moment ou ils mettent leur uniforme leur valeurs sont mises de coté.Sont- ils vraiement bien formés pour ce genre de situations en cas de dérapage ?

    quoi qu´il en soit un bon policier ne doit jamais tomber dans le piège de la provocation et doit faire la différence entre faire son travail de maintenir l’ordre, et de se sentir attaquer personnellement .




    0



    0
    Patrouille à l'Est
    23 avril 2014 - 8 h 14 min

    TOU le monde doit foutre le
    TOU le monde doit foutre le camp ainsi que le fauteuil roulant en rendant des comptes biensur 700 milliards de dollars et ramener khelil et bedjaoui coûte que coûte ! Sinon le problème s’accentuera et notre pays sera englouti et pouf dans l’abîme !




    0



    0
    Anonyme
    23 avril 2014 - 8 h 07 min

    Le teritoire algerien et ses
    Le teritoire algerien et ses frontieres ne reflete pas la répartition des compétences culturelles. Il reflete les interets francais d un temps révolu.

    L est du pays est conservateur, l ouest est liberale est mafieux, le centre a une vielle culture et raciste. Le sud est nomade est n a rien a voir avec le pays.

    Il y a plusieurs options pour rassembler tous ce monde. Il y a la federation, il y a la division et il y a la guerre. Les trois options peuvent aboutir a quelque chose,

    Ce qui ne peut pas continuer et ne peut aboutir a quoi que ce soit, c est le system francais de centralisation ou une region domine par le baton tous le pays.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.