Patriotes jusqu’aux tripes

Par Kamel Moulfi – Le commentaire sur la qualification des Verts aux huitièmes de finale de la Coupe du monde, un fait sportif «historique» comme l’ont noté tous les médias, est inévitable, d’autant plus qu’il y a beaucoup à dire, et personne ne s’en prive d’ailleurs. On l’a signalé et répété : cette équipe est formée de joueurs, pour la plupart nés et formés à l’étranger, mais on a tendance à occulter leur qualité d’Algériens dans la dimension essentielle, celle de la fibre patriotique. On comprend pourquoi ils sont entourés, jusqu’à la «symbiose», par tout leur peuple. Derrière le soutien sans faille des supporters, il y a la passion, non pas tellement pour le football, mais pour l’Algérie, la même passion que celle qui a motivé les Verts dans leur match contre la Russie. Ils ont réussi un exploit inestimable : faire voir l’image du drapeau national accompagnée par Kassaman sur les écrans de toute la planète autant de fois que cette équipe dispute de matches. La tentative de manipuler l’opinion, après le premier match perdu contre la Belgique, en accablant l’entraîneur Vahid Halilhodzic, est maintenant relayée par la tentation de récupération politicienne des succès de cette équipe, une tentation à laquelle le pouvoir n’a jamais pu résister quel que soit le domaine, et le football – de surcroît, la Coupe du monde – en a toujours donné l’occasion la plus privilégiée ; cette fois-ci, plus que d’autres, avec une unanimité dans la population qui fait rêver les chercheurs de consensus. La population algérienne, transformée dans toutes ses composantes en supporters de l’équipe nationale, s’en est tenue au slogan patriotique forgé depuis longtemps : «One, two, three, viva l’Algérie !» Toute la gloire revient à l’Algérie et s’ils citent des noms dans les chansons qu’ils inventent dans ces circonstances, ce sont ceux de leurs héros, les joueurs qui mouillent le tricot sur le terrain pour hisser le nom de leur pays dans la cour des grands, parmi la crème de l’élite. Les supporters ont montré qu’ils n’avaient pas besoin d’un encadrement «politique» officiel qui les oriente dans leurs slogans et chansons. La seule référence à la politique, ils l’ont réservée à la solidarité avec la Palestine qu’ils n’oublient pas et qu’ils tiennent à associer à la joie de la victoire. Une exception qui n’est pas sans signification.
K. M.
 

Comment (30)

    ugustin n 'taghast
    28 juin 2014 - 11 h 40 min

    A tous ces négationnistes qui
    A tous ces négationnistes qui veulent arabiser notre algerie algerienne,voici comment le pays arabe tunisien remercie l’algérie ,aprés les 20millions de dollars d il ya 4 ans et les 500millions que récemment le makhzen bouteflikiste a octroyé à ce pays qui se veut qu’arabe ,alors que les amazighs tunisiens sont les autochtones de ce pays de l’afrique du nord!
    ——————————————————————
    Radar le soirdalgerie.com
    ————————–
    Une banque tunisienne publique spécialisée dans le leasing vient d’ester la Banque extérieure d’Algérie (BEA) devant les tribunaux internationaux. La banque tunisienne réclamerait une pénalité de pas moins de 25 millions de dollars, indiquent des sources crédibles.
    ——————————————————————

    New kid
    28 juin 2014 - 11 h 37 min

    J’AIME LES TRIPES D’AGNEAUX
    J’AIME LES TRIPES D’AGNEAUX DONC JE SUIS PATRIOTIQUE!
    JE SUPPORTE LES FENNECS DONC JE SUIS DOUBLEMENT PATRIOTIQUE
    JE TUE ET DONNE LE SANGLIER AUX CHACALS, DONC JE MÉRITE LE PARADIS MAIS JE NE CROIS PAS CROIRE AUX 70 VIERGES!

    Anonyme
    28 juin 2014 - 8 h 17 min

    @ Monsieur Kamel Moulfi
    Merci

    @ Monsieur Kamel Moulfi
    Merci pour cet excellent édito patriotique digne des meilleurs patriotes parmi les journalistes, espèce en voie de disparition alors comme le souligne l’article, l’immense mmajorité des Algériens , qu’ils soient de l’intérieur ou de l’étranger, l’expriment et s’expriment haut et fort pour souligner et (ré)affirmer leur algérianité.
    Oui, nous sommes patriotes et nous le disons haut et fort. Et à tous ceux dans les « hautes » sphères saisissent la moindre (mauvaise)occasion pour saper le moral de ce magnifique peuple ou le moindre succès pour « récupérer » l’évènement, à tous ceux-là et à tous les traîtres et rénégats, nous leur disons:
    =================ALLEZ VOUS FAIRE FOOT !!!=====================

    Anonyme
    28 juin 2014 - 2 h 05 min

    Des déclarations pareilles

    Des déclarations pareilles c’est de l’irrésponsabilité et un manque de maturité.. et puis ils se demandent pourquoi le monde n’aime pas les arabes et les musulmans.

    ces soi-disant arabo-musulmans provoquent tout le temps avec leur déclaration mal pesées, et quand l’heure de vérité arrive ils se dégonflent comme des toutous.

    Oh mon dieu, on est qualifé au deuxième tour…On commence à jouer au plus fort…Calmez vous Calmez vous, ce n’est pas un prix Nobel en medecine pour sauver l’humanité des maladies mortelles…Ce n’est qu’un ballon vide…
    Attention de tomber du haut le prochain Match…

    abdel
    28 juin 2014 - 0 h 54 min

    c’est bien connu,le foot est
    c’est bien connu,le foot est devenu le nouvel » opium du peuple »!tous les dirigeants font de la récupération politicienne!une victoire ou demi victoire,permet de faire oublier les frustrations sociales ou économiques.par ailleurs,et pour une fois,le reste du monde découvre une image positive du pays!

Les commentaires sont fermés.