Sarkozy et nous

Par Kamel Moulfi – L’ex-président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen – autrement dit, inculpé – cette nuit pour corruption active. En France, la nouvelle a totalement éclipsé dans l’actualité la qualification des Bleus aux quarts de finale de la Coupe du monde de football, un événement qui bénéficie pourtant à l’échelle planétaire d’une médiatisation exceptionnelle. Mais la mise en examen intervenue à l'issue d'une garde à vue d'une quinzaine d'heures d’un ex-chef de l'Etat est unique sous la Ve République française. Le fait a été largement décortiqué par les médias en France. Il en ressort essentiellement la collusion des hommes politiques avec le «milieu» de l'argent, une situation qui a surgi sur la base de ce qui ressemble à une nouvelle «doctrine», dans laquelle même l’Algérie, d’ailleurs, est entrée de plain-pied, comme le prouvent les suspicions relayées par l’opinion publique concernant les financements des élections et, depuis quelques jours, y compris les pressions exercées pour les nominations à de hauts postes dans le secteur économique public. Naturellement, la parade à cette dérive devrait revenir à la justice. L’exemple qui vient de France le montre bien : quand la justice est véritablement indépendante, même un chef d’Etat n'y échappe pas. C’est le parquet national financier, créé au début de cette année et chargé spécialement de traquer la grande délinquance financière, qui a donné les motifs de l’inculpation de Sarkozy : corruption active, trafic d'influence et recel de violation du secret professionnel. Evidemment, les amis de Sarkozy mettent en cause l’indépendance de la justice française et trouvent qu’elle est instrumentalisée par les politiques pour produire ce qu’ils qualifient d’acharnement contre l'ancien président de la République, parce qu’ils craignent son retour sur la scène. Mais, rétorque Valls, «en France, personne n'est au-dessus des lois». Une situation à méditer, si on tente de faire le parallèle avec ce qui se passe chez nous. Nous avons encore beaucoup à apprendre.
K. M.

Comment (32)

    Anonyme
    3 juillet 2014 - 14 h 33 min

    ce serait faire œuvre utile
    ce serait faire œuvre utile que de suivre les actes criminels de nos mafiosos comme on le fait pour sarkosy ;
    les Chakib chellil ,bedjaoui ,saidani ,ghoul ,khalifa ,membres du clan,bcr,autoroude de la drogue ,les exportations illicites ,blanchiment ,
    gaz de schiste ,contrats non publiables ,,,,,
    même si la justice est volontairement bridée ,le rappel permet de ne pas oublier ;
    la propagande du clan ne fait que ça à longueur d’année pour faire oublier ses tares et anesthésier la foule.

    Anonyme
    3 juillet 2014 - 10 h 50 min

    les algeriens son sensibles à
    les algeriens son sensibles à ce qui se passe chez fafa et ils mesurent la solidité des institutions de ce pays qui survivent aux évènements et aux hommes;
    mettre en examen un ex président de la république est une victoire de cette justice même s’il n’y aura aucune suite sérieuse sur le plan judiciaire : sarkosy sera finalement blanchi mais sur le plan pécuniaire ,il restera des traces ;
    chez nous ,on veut bien que des procès pareils se passent mais quels sont ces Hommes et ces Femmes qui prendront le risque d’imposer à tous la LOI ?
    ils existent mais ils ne sont pas encore arrivés à se faire placer aux endroits sensibles qui leurs permettent d’agir avec
    succès :PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS !
    ALLAH MA3A ASSABIRINE
    HASBOUNA ALLAH OUA ENI3ME EL WAKILE
    BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS
    LES CHOUHADAS NAURAIENT PAS APPROUVE LA SITUATION ACTUELLE DU PAYS QU4ILS ONT LIBERE ENSACRIFIANT LEURS VIES ;

    karimdz
    3 juillet 2014 - 8 h 53 min

    il faut rappeler que cette
    il faut rappeler que cette vermine sioniste de sarko, voulait réserver à notre pays le meme sort que la Lybie.

    C est un voyou jusqu’à la moelle, qui a le culot de donner des lecons, l imposture, les mensonges l hypocrisie, sont les mamelles des sionistes.

    Rachidz
    2 juillet 2014 - 23 h 34 min

    Dans cette affaire c’est le
    Dans cette affaire c’est le roitelet M6 qui perd au change avec la mise au placard de son plus important complice – le voyou sarkocu- surtout en cette periode difficile pour le Makhnez avec les nombreuses affaires (Nomination par l’UA de son Represnetant qu Sahara Occidental- la position de la justeice francaise vis a vis des generaux assassins du Makhnes- la pauperisation de la Sciete marocaine- le retour de Syrie des 8.000 dhihadistes marocains etc…etc…etc…).

    umeri
    2 juillet 2014 - 23 h 15 min

    Nous souhaitons ardûment, que
    Nous souhaitons ardûment, que le sang des victimes innocentes libyennes, l’éclabousse et que la justice française l’envoie en prison, pour qu’il puisse méditer dans l’ombre, pour tout le mal fait aux africains et les mensonges aux français.

    Ahmed/Anonyme
    2 juillet 2014 - 21 h 41 min

    LU
    ___
    le président d’honneur

    LU
    ___

    le président d’honneur du Front National a posté sur son compte Twitter le message suivant : « Bravo aux équipes de France et d’Allemagne sélectionnées. Mais aussi chapeau pour l’équipe d’Algérie ».

    Contacté par Le Scan, Jean-Marie Le Pen s’étonne qu’on s’étonne de son tweet, alors que Marine Le Pen avait dénoncé les dérives « inadmissibles » de certains supporteurs. Jean-Marie Le Pen précise avoir simplement exprimé une « opinion sportive ». Il explique : « J’ai écrit bravo à l’Allemagne et à la France mais aussi à l’équipe algérienne. Qu’est-ce qui vous étonne? Je ne félicite pas les supporteurs, je félicite l’équipe. J’ai apprécié la qualité de son jeu, la pugnacité d’une équipe qui n’est pas considérée comme une équipe de premier plan et qui s’est battu sportivement. », comme le rapporte Le Figaro.

Les commentaires sont fermés.