Pour 150 000 euros

Par Kamel Moulfi – Le rôle de certaines institutions internationales et ONG des pays occidentaux dans la déstabilisation des pays de la région n’est plus à démontrer. Il est établi que leur travail de sape et de subversion se fait à travers les canaux d’associations et réseaux sociaux qui se prêtent, pour diverses raisons, à ces machinations. Le financement des partis politiques en Algérie à partir de l’étranger étant interdit par la loi, la ficelle consisterait à donner de l’argent à des associations dont les activités peuvent les assimiler à des partis politiques. Mais là aussi, l’obstacle dressé par l’Algérie est de taille. La loi interdit aux associations algériennes de recevoir de l’argent d’une ONG ou institution étrangères, sans l’accord préalable des autorités. C’est pour cela que la loi du 12 janvier 2012 relative aux associations ne plaît pas aux «sponsors» extérieurs, à cause, justement, de l’article sur le mode de financement des associations et aussi de la «coopération» avec des organisations étrangères. La loi algérienne est critiquée parce qu’elle donne au gouvernement le moyen de contrôler les activités des associations et de leurs partenaires étrangers, ce qui constitue aux yeux des censeurs occidentaux un moyen, pour le gouvernement, de s’ingérer dans les affaires intérieures de l’association et d’orienter son travail. Si on comprend bien, les associations devraient être libres de recevoir de l’argent de «sponsors» étrangers et ceux-ci libres d’orienter, subtilement, ou sans retenue comme cela arrive parfois, le travail de ces associations qu’ils financent. Dans ce sens, il est légitime, comme le fait Algeriepatriotique dans son article, de se demander si l’initiative de la délégation de l'Union européenne en Algérie qui veut subventionner des associations algériennes, jusqu'à 150 000 euros, pour mener des actions liées à la «défense des droits de l'Homme» est innocente. Les observateurs honnêtes ont d’ailleurs noté que la conception et l’approche des droits de l’homme de l’UE, elle-même, sont plutôt injustes. Il n’y a qu’à voir comment sont traitées les atteintes aux droits de l’Homme quand les victimes sont palestiniennes et les auteurs des occupants israéliens. C’est là que les 150 000 euros devraient aller.
K. M.
 

Comment (12)

    New kid
    4 décembre 2014 - 11 h 37 min

    Tout le monde en Algérie est
    Tout le monde en Algérie est « for sale ».
    La main de l’étranger frappe d’abord chez nos illustres dirigeants en leur accordant des crédits appartements, pour ficeler et détourner l’attention, on appâte les civils a tourner vers l’autre rive.
    Les soldes ont de l’avenir pour tous en Algérie, jusqu’au jour ou la recolonisation se trouvera devant notre porte un bon matin sans que personne s’en rende compte !




    0



    0
    Tilili
    4 décembre 2014 - 10 h 07 min

    Et bonjour les détournements
    Et bonjour les détournements de fonds, parce que vous savez bien que celui qui trempe son doigt dans le miel etc…
    Souvenez vous:
    « Ils accusent ouvertement l’actuel président, Maître Benissad, d’un détournement de fonds et exigent un bilan financier. Les contestataires évoquent le cas d’un don de l’Union européenne et d’une somme estimée à 4 000 euros octroyée par une ONG à la LADDH. »http://algeriepatriotique.com/article/les-dissidents-de-la-laddh-suspendus
    Ça va être la foire d’empoigne.




    0



    0
    jouwa
    4 décembre 2014 - 9 h 37 min

    allez voir du coté de de chez
    allez voir du coté de de chez une certaine nassera qui fait le « tour » des pays ennemis au nom des ONG sionistes et autres pour salir la réputation de l’Algerie.
    Elle a de l’argent, elle achete les zaouali et les personne en situation de détresse pour les transformer en armes vivantes contre leur propre pays.
    On peut critiquer ses proches, ses généraux et autres mais, chez nous, entre nous. la seule issue, est de dénnoncere les gens comme elle.




    0



    0
    Antisioniste
    4 décembre 2014 - 8 h 46 min

    Salamou 3alikoum
    Monsieur

    Salamou 3alikoum

    Monsieur Kamel Moulfi, le combat est difficile, mais la victoire sur cette caste élitiste sataniste est à porté. C’est se qui explique leur hâte dans tous les sens. Une hâte qui en dit long sur l’état de leur convictions en se qu’ils ont prêché; et continue de prêché au quatre points cardinaux de cette planète paradisiaque devenu infernal grâce à leur efforts soutenue et leur savoir faire.
    Le carcan UE qu’ils ont crée, et qui malgré les faits évident, criant même; de se que les peuples de ce continent européen endurent dans une atmosphère totalement « démon-cratique », et respec-tueuse des « droits de l’homme » sont en fait l’apogée atteinte qui prédit leur inévitable chute et totale annihilation, tout se qui a un début à une fin Monsieur Moulfi.
    Sans rentrer dans les détails spécifique de chaque pays dit « démocratique, évolué, respectueux des droits de l’homme, de la femme, et de l’enfant ». Je vous laisse une vidéo très récente qui se passe de commentaire mais nécessite des réactions, et elles vont venir ses réactions, je ne fais pas que le croire et l’espérer, j’en suis persuader, avant de mourir il répéter je ne peux plus respirer!
    *Lien vidéo
    http://www.youtube.com/watch?v=j1ka4oKu1jo




    0



    0
    Moh62
    3 décembre 2014 - 20 h 29 min

    Oui si Kaml! Moi je suis
    Oui si Kaml! Moi je suis chitane et mon objectif est de semer la discorde entre vous,d’accord!! Mais si j’arrive à vous diviser et semer le chaos chez vous,c la faute à qui? À moi? Non,c mon rôle! Et vous que faites vous pour éveiller les consciences,l’intelligence pour comprendre les enjeux? Que nous sommes sur un bateau algerie,que s’il coule nous coulons tous! À la guerre comme à la guerre,chacun défend c intérêts,s’il a un gramme d’intelligence !!




    0



    0
    ammmar
    3 décembre 2014 - 18 h 48 min

    LA DEMOCRATIE ET LES DROITS
    LA DEMOCRATIE ET LES DROITS DE L HOMME ONUSIEN ET PRETENDUS UNIVERSELS,ne sont en realité que des epouvantails de tailles manoeuvrables a l’oeil nu dans la direction des objectifs que l’on veut atteindre au moindre frais que l’occident teleguidé par l’intelligence et le travail de sape sionistes,brandi pour discréditer,inculper des regimes aux yeux de leur opinion publique et légitimer ses frappes futures sur des victimes bien choisies et bien faites sans que personne ne crie au scandale,MAIS CES DEUX PROCESSUS DE GOUVERNANCE ET DE GESTION,beaucoup d’entre nous savent pas qu’ils ne cadreront jamaisavec les us,coutume et religion de ce monde arabo_musulman dans lesquels il est enfermé et par lesquels il est enchainé et par consequent il se trouve legitimement montré des doigts et indexé comme eternel agresseur des lois universelles aux yeux de l’opinion publique occidentale chauffée a blanc par les commenditaires mondiaux de crimes,cette societé qui voit naturellement autrement et le pratique au quotidien ce que nous voyons illicite et haram ET LES VOILA OBLIGE PAR DES TOURS DE STRATEGIES MACABRES,DE CONSTATER CE QUI FAIT LEUR BONHEUR EST PIETINER PAR NOUS ainsi notre diabolisation a leurs yeux est parfaitement réussie et desormais l’HOLOCAUSTE DU 21 SIECLE ANTI_ARABO_MUSULMAN RICHE ET PAUVRE EST ENCLENCHE,LES UNS POUR LEURS RICHESSES SOUTERRAINES ET LES AUTRES POUR LEURS POSTURES GEOGRAPHIQUES A ENJEU STRATEGIQUES,LE VRAI HOLOCAUSTE EST DESORMAIS AUTORISE,CAR LE PRETENDU N’ETAIT QU’UN DESSEIN ANNONCIATEUR DE CE QUE CE MONDE JUDEO CHRETIEN CRUEL FAIT SUBIR A UNE PARTIE DE CE MONDE QUE NOUS SOMMES et pourtant nous etions privilegié et avertit……PAR QUI?????? ……PAR ALLAH LE TOUT PUISSANT…….c est dramatique..




    0



    0
    Anonyme
    3 décembre 2014 - 17 h 49 min

    aucune »subvention » d’ou
    aucune »subvention » d’ou qu’elle vienne n’est desinteressee.le probleme c’est que ces subventions existent et suivent des voies detournées que les algeriens patriotes se doivent de decouvrir et detruire.




    0



    0
    mellah hocine
    3 décembre 2014 - 17 h 42 min

    Oui, oui, Mr MOULFI , notre
    Oui, oui, Mr MOULFI , notre pays à placé partout des garde-fous en matière de loi y compris la ratification de l’ensemble des lois internationales relative au financement occulte ou encore au financement du terrorisme, mais, il y’ a un MAIS.
    Vous ne devez pas ignorer que ce genre de financement transite par des canaux invisibles pour aboutir à l’association ou au parti. C’est la loi de la nature, tout est ainsi manager à travers le monde. C’est ainsi que les kidnappings sont déverrouillés à travers le monde, tout en sachant que l’argent remis aux terroristes transite par des circuits difficilement identifiables.
    Alors ce genre de pratique ne peut toucher aucun Algérien DIGNE DE CE NOM.




    0



    0
    Patrouille-á-l'Es
    3 décembre 2014 - 16 h 11 min

    le premier ministre juif a
    le premier ministre juif a dit dans 5 ans l Algerie sera pulverisee et puis ces dires se dessinent on fait tout pour escamoter
    ce pays car ces zamar xes clowns sont venus piller et laisser que des cendres derriere eux ….




    0



    0
    karimdjazair
    3 décembre 2014 - 13 h 27 min

    Je partage le point de vue de
    Je partage le point de vue de Kamel Moulfi. Notre pays a très bien fait de faire cette loi, mais en meme temps je constate une certaine complaisance, en laissant cette delegation européenne venir et agir à sa guise.

    Il faut etre ferme et veiller à ce qu aucune tentative de subversion ne soit entreprise d une manière ou d une autre.

    Il apparait que la démarche de cette delegation, est pour le moins insidieuse, et que peut etre l o r d u r e de benne hl, est derrière cette initiative.




    0



    0
    Kahina
    3 décembre 2014 - 13 h 17 min

    LES ONG sont derrière tous

    LES ONG sont derrière tous les massacres qui se passent dans les pays du tièrs monde. Et cela au nom des droits de l’Homme et au nom de la démocratie.

    Ces organisations à vocation de « colonialisme économique moderne » ne sont que des éclaireurs qui mènent vers l’accaparation des puits de pétrole et d’autres richesses naturelles.

    Le rôle de ces ONG est d’utiliser les main intérieures d’un pays ( traitres) pour mettre le chaos et le détruire pour pouvoir exploiter le sous sol et le sur sol.

    Ce sont des missionnaires économiques !!!




    0



    0
    Abou Stroff
    3 décembre 2014 - 12 h 51 min

    le mot loi est utilisé à
    le mot loi est utilisé à plusieurs reprises par K. M.. dans cet éditorial. doit on conclure que K. M. a en tête un Etat de droit où chaque citoyen connait ses droits et ses devoirs et où l’Etat est l’émanation de la société civile? ou alors K. M. utilise t il une « parabole » pour endormir le lecteur? en effet, que l’UE essaie de faire avancer ses pions pour se rapprocher d’un objectif préétabli, c’est de bonne guerre. mais que l’on critique la démarche de l’UE pour éviter de signaler la crasse impéritie de nos augustes dirigeants, il y a un pas que tout individu normalement constitué n’a pas le droit de franchir. en effet, il n’y a que les niais qui croient que nous vivons dans un monde où tout le monde, il est beau, où tout le monde, il est gentil et où tout le monde ne recherche que le bonheur de tout le monde. moralité de l’histoire: le régime algérien est agonisant et l’UE ne fait rien d’autre que lui faciliter, d’une certaine manière, le passage vers l’au-delà.
    PS: au fait, si l’UE nous veut tant de mal, pourquoi nos augustes dirigeants vont ils s’y soigner? et que va faire demain le fakakir et la délégation qui l’accompagne à Paris?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.