Index mal pointé

Par R. Mahmoudi – Il a fallu attendre la tragédie mondialisée du 7 janvier à Paris, pour que les élites françaises daignent enfin pointer du doigt la principale source d’endoctrinement et de financement de l’islamisme radical contemporain, à savoir l’Arabie Saoudite. Mais dans le même temps, tout le monde redoute son effondrement, avec les rumeurs qui circulent depuis quelques jours sur l’aggravation de la santé du roi Abdallah (90 ans) et l’incertitude qui règne aujourd’hui à Riyad pour assurer une succession tranquille, à l’heure où le royaume se dit menacé par son succédané : «l’Etat islamique en Irak et au Levant». Nabil Mouline, auteur d’un ouvrage-référence intitulé Les Clercs de l'islam. Autorité religieuse et pouvoir politique en Arabie Saoudite, estime que si une réforme sérieuse et immédiate n’est pas engagée par Al-Saoud, il faudrait s’attendre à une «dérive dangereuse» dans le monde musulman. Le même discours, on s’en souvient, a été propagé au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, pour réclamer des «réformes substantielles» de la doctrine wahhabite qui, aux yeux des Américains à cette époque, auraient inspiré les kamikazes qui ont fait exploser les deux tours du World Trade Center, lesquels étaient en majorité de nationalité et de formation saoudiennes. Tout le monde espérait que les Etats-Unis, échaudés par ces attaques effroyables, allaient enfin mettre la pression sur leur protégé saoudien pour l’amener à abandonner sa politique d’exportation de l’idéologie wahhabite. Or, c’est tout le contraire qui s’est passé. Les Américains préféreront s’en prendre, symboliquement, à des pays qui, à l’image de l’Irak, étaient loin d’être des pourvoyeurs d’islamisme. Entre-temps, la monarchie saoudite s’est refait une virginité et a même fait des émules qui ont tenté de la supplanter en la matière. La parenthèse du Qatar refermée, Riyad est vite redevenu la première puissance politique arabe grâce à la nouvelle coalition occidentale qui s’est formée contre la Syrie, dernier bastion séculier dans la région. Aujourd’hui, le même scénario se répète, car on doute fort que les Français ou, plus généralement les Occidentaux, puissent imposer un changement effectif aux monarchies du Golfe, sous prétexte qu’elles représentent un rempart contre un ennemi aussi virtuel qu’insaisissable : l’Etat Islamique.
R. M.
 

Comment (9)

    Anonyme
    21 janvier 2015 - 10 h 51 min

    Devant vous la descente aux
    Devant vous la descente aux enfers par ces ventrus ( amis des sionistes ) notre pays s’engouffre a cause du statuquo et l’entendement aveugle des émirs du golf pour rngo cet lalgerie l’Iran et les russ si l’Algérie n’éteint pas dans la mélasse pour Poutine et les chiites je dirais tant pi pour eux …mais le monde est sens pitié …et qui est ce qui tire les plus gros profit c est bien le lobby sioniste …voir l économie actuelle des américains !




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    21 janvier 2015 - 0 h 23 min

    La quasi-totalité des
    La quasi-totalité des « élites » Française a fait allégeance au sionisme mondial, leur maître. Ce sont de véritables voix de leur maître cité ci-dessus. Ils n’ont droit qu’à la langue de bois, l’hypocrisie, la trahison … . Dire Elites Française tout en sachant ce qu’elles sont devenues (zemmour … ), c’est déjà une insulte au mot Elite.




    0



    0
    Anonyme
    20 janvier 2015 - 23 h 01 min

    Non, Charlie !
    Je ne suis pas

    Non, Charlie !
    Je ne suis pas d’accord avec vous et me battrai toute ma vie s’il le faut pour que vous ne puissiez pas, sous couvert de liberté, fouler au pied le sens de toute transcendance.
    Lejournaldepersonne
    —-
    http://www.youtube.com/watch?v=4Xm9JR2MQ0g#t=223




    0



    0
    Anonyme
    20 janvier 2015 - 23 h 00 min

    La droite francaise et
    La droite francaise et surtout Sarkozy ne lâchera jamais le quatar son principal pourvoyeur de fonds et l arabie saoudite qui achete l armement français.
    Les puissances occidentales vont encore tombées sur l irak,la syrie et la libye.
    L algerie ne sera pas touché grâce à sa forte communauté qui risque d être très violente si on y touche et de Bouteflika qui fait tout ce qu on lui demande.
    Mais les musulmans en général et les algeriens devraient boycotter le hadj.
    C est déjà çà de gagner sur l arabie yahoudite.




    0



    0
    Ahmed/RAIS/Anonyme
    20 janvier 2015 - 20 h 30 min

    L’une des techniques de
    L’une des techniques de propagande sioniste va jusqu’à citer la vérité, dite par ceux accusés de ‘complotistes’, comme « preuve » pour la faire passer pour un mensonge.




    0



    0
    New kid
    20 janvier 2015 - 18 h 22 min

    Les musulmans du monde sont
    Les musulmans du monde sont vains et naïfs. Pour ajouter le titre de « Hadj » à leurs initiales comme les professeurs, ils dépensent des fortunes pour accomplir le pèlerinage à la Mecque. Argent qui ferait mieux d’être dépense à venir en aide leur famille. Sachant que les yehoudiens travaillent pour leurs pires ennemis.
    Ce qui me dérange le plus c’est qu’adviennent-elles ces sommes faramineuses distribuées à ces milliers de princes qui vont s’éclater dans les palaces européens et participer à la débauche que leurs sponsors mettent à leurs dispositions ainsi que la drogue pour les rendre dociles et maniables.




    0



    0
    New kid
    20 janvier 2015 - 13 h 36 min

    L’Arabie Saoudite peut être
    L’Arabie Saoudite peut être comparée à un prostituée qui pour son amant les Etats Unis, ne peut refuser de se mettre à sa disposition et à la position désirée.
    La politique d’éliminer la chine et les soviets du moyen orient est évidente. L’Afghanistan, l’Irak et la Libye, maintenant la Syrie, le dernier domino de cette diplomatie risque de tomber.
    Le fait de dicter le prix des hydrocarbures au monde en sera la seconde raison pour enfin renvoyer ces « so-called » nations au moyen- âge. Les dictateurs en herbe de service s’acquittent admirablement de cette tâche.
    L’Arabie Yehoudite, avec sa proximité et son obéissance a Israël, ne font aucun doute sur le triangle ou l’axe du mal pour les peuples musulmans qui s’entredéchirent.
    L’Arabie saoudite et ses comparses du Golfe ont mis plus de 10.000 milliards de dollars à la disposition des banques judaïques donc de l’économie occidentales pour mettre sous le joug toutes ces populations émergentes, appâtées a cette sournoise politique d’asservissement pour l’implantation et le retour du wahhabisme, du salafisme et du takfirisme sans oublier le nikah tant aimée de ces médiocres et ignares.




    0



    0
    Kahina
    20 janvier 2015 - 11 h 39 min

    Juste mon Avis:
    Il fût un

    Juste mon Avis:

    Il fût un temps où les USA, les occidentaux en générale, ont bien voulu exporter le modèle d’Arabie Saoudite ( pays du Golf en général) vers d’autres arabo-musulmans. C’est un modèle sur mesure qui permet aux occidentaux de piller les richesses en toute aisance et légalement. La devise est de partagez les richesses du pays avec les dirigeants et nourrir/hypnotiser le peuple de l’endoctrinement religieux extrémiste.
    Toute la rente pétrolière de L’Arabie Saoudite est entre les mains des 3000 princes ( membres de la famille royale) et les compagnies occidentales. La majorité du peuple mène encore une vie tribale
    Toutes les révolutions dites printemps arabes ont été vite récupérées par les extrémistes religieux avec une complicité occidentale.




    0



    0
    Anonyme
    20 janvier 2015 - 9 h 13 min

    Le faux incident de Paris
    Le faux incident de Paris vise à faire tomber la maison des Saoud

    http://stopmensonges.com/lincident-de-paris-sous-faux-drapeau-vise-a-faire-tomber-la-monarchie-des-saoud/




    0



    0

Les commentaires sont fermés.