CLTD : un fourre-tout ?

Par Kamel Moulfi – Le communiqué du président du MSP à propos de l’enterrement de Roger Hanin à Alger est, semble-t-il, passé inaperçu. Certes, il ne mérite pas d’être trop médiatisé, mais son argumentaire ne devrait pas échapper à l’attention de ses alliés de la Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique. Il est en opposition complète avec ce que suggèrent les initiateurs de la CLTD comme «changement» et qui leur vaut un courant très large de sympathie et de soutien dans notre pays : plus de libertés, autrement dit plus de tolérance, moins d’intégrisme, plus d’ouverture, moins de fanatisme… Ce n’est, visiblement, pas la conception de Mokri qui montre qu’il est, au moins, opposé à la liberté de personnes nées en Algérie, de confession juive, de choisir d’être enterrées dans leur ville d’origine. Le président du MSP laisse entendre que cela créerait un motif de pèlerinage qui amènerait, ou ramènerait, les juifs d’Algérie, exilés en France ou ailleurs après l’indépendance, à fréquenter notre pays, en divers endroits. Cette prise de position de Mokri est dangereuse parce qu’elle prend appui, de façon démagogique, sur la réaction irréfléchie d’une couche de la population encore vulnérable aux idées archaïques forgées à partir de divers milieux, familial mais aussi du système éducatif. Au lieu d’aller, avec un communiqué courageux, à contre-courant de l’ignorance qui nourrit l’inculture dans ces milieux, Mokri, au contraire, non seulement flatte leurs sentiments non fondés sur les réalités, mais il en rajoute et invente une discrimination dans le traitement accordé à Assia Djebar par rapport à celui réservé à Roger Hanin. Le communiqué de Mokri renforce l’impression que donne la composition de la CLTD, où il y a de tout, pourvu que ça soit orienté contre le pouvoir. La CLTD ne serait-elle donc qu’une machine anti-pouvoir, mais aveugle ?
K. M.
 

Comment (14)

    Laetizia
    16 février 2015 - 9 h 36 min

    Par benmansour (non vérifié)
    Par benmansour (non vérifié) | 16. février 2015 – 0:22
    D’accord avec vous sauf à dire que Djebbar a quitté le pays de son propre gré.
    Tout le monde sait que notre pays n’offre pas les conditions de l’épanouissement intellectuel des écrivains, des artistes, etc. donc quitter le pays fut une obligation pour elle sans cela elle n’aurait jamais connu le succès et l’accomplissement de son talent!




    0



    0
    benmansour
    15 février 2015 - 23 h 22 min

    Assia Djebar faisait de
    Assia Djebar faisait de l’argent avec ses romans et elle n’a jamais été chassé de son pays, c’est elle même qui est parti en France par son propre grès, par contre Roger Hannin avait été expatrié obligatoirement par le gouvernement français, americain et israélien pour peupler israel, par contre Hannin était toujours fidèl à l’Algérie, il n’a pas dit de l’enterrer en israel, il a préféré l’Algérie.

    vous devriez être content que vos frère juifs d’Algerie retournent chez eux mais pas en israel

    Roger Levy (Roger Hanin) repose toi dans ton pays, on t’aime




    0



    0
    qu'importe
    15 février 2015 - 20 h 14 min

    Veulerie et crapulerie , 2
    Veulerie et crapulerie , 2 caractéristiques des religieux ,ceci dit et si on s’occupait des problèmes des algériens et non pas de se que pérorent les mercenaires des occidentaux et larbins du féodalisme arabo-musulmans .




    0



    0
    karimdjazair
    15 février 2015 - 16 h 49 min

    Franchement, je ne suis pas
    Franchement, je ne suis pas sympathisant de ce parti, mais vous lui faites un faux procés. Ce n est pas parce qu il a dénoncé avec virulence, le traitement de la dépouille de Roger Hanin, encore qu il y a à dire, qu il doit etre diabolisé.

    Oui il y a eu différence de traitement entre Assia et Roger Hanin, l avion présidentiel qui a été envoyé à paris pour aller chercher sa dépouille mortelle, n a pas été inventé, me semble t il ?

    Alors pourquoi un accueil aussi officiel, alors que désolé, outre le fait que roger hanin est un juif algérien et qu il a le droit de reposer sur sa terre natale, mais n a rien fait pour l Algérie, au contraire d Assia.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2015 - 16 h 44 min

    La ministre de la culture a
    La ministre de la culture a été à Cherchell dans la famille.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2015 - 16 h 36 min

    @ Kamel Moulfi,
    Mais, cher

    @ Kamel Moulfi,
    Mais, cher ami, Mokri n’est pas le CNLTD et le CNLTD ne se résume pas à Mokri et au Hamas !




    0



    0
    Nass!ma
    15 février 2015 - 14 h 41 min

    Abou Rab (non vérifié) | 15.
    Abou Rab (non vérifié) | 15. février 2015 – 11:40

    on dit el Bir et non el bidoun 😉




    0



    0
    Adam
    15 février 2015 - 14 h 33 min

    Ce qui ignorait Si Mokri,
    Ce qui ignorait Si Mokri, c’est que Hanin, a travaillé pour l’Algérie depuis 1962. Si Mokri vous devriez d’abord vous questionner sur l’attribution et le mérite de Hanin du Médaille d’Achir en 2000 ? Hanin est plus Algérien patriote que certains traitres et agents d’influence de Fafa qui remplissent les banques Européennes avec l’argent des Algériens et surtout les islamistes en Allemagne qui ont crées une banque clandestine entre Alger et Francfort et qui provoquent le transfert illégal de fonds entre barbus, qui ne croient pas à l’Etat Républicaine démocratique et populaire. Walla wach ya si Mokri !?




    0



    0
    saadielbachir
    15 février 2015 - 14 h 05 min

    l’un est artiste l’autre est
    l’un est artiste l’autre est intellectuelle et de pure origine algérienne de surcroît, ce que l’on ne peut dire de beaucoup d’autres qui le prétendent, ils ont donc au moins droits aux memes égards tout les 02.




    0



    0
    saadielbachir
    15 février 2015 - 13 h 39 min

    on a peur de decouvrir la
    on a peur de decouvrir la supercherie ,les algeriens authentiques ne sont pas souvent ceux que l’on croit et surtout pas ceux qui se pretendent super nationalistes attachés lal 9ieme islamo arabo etc…




    0



    0
    Ahmed/Rais/Anonyme
    15 février 2015 - 12 h 26 min

    Reprenons!
    __
    C’EST UN

    Reprenons!
    __

    C’EST UN BOUROUROU (mot algérien qui qualifie quelqu’un qui cumule toutes les stupidités tout en se croyant le plus lucide). Ce mot me plait beaucoup !
    ___

    1/ Si l’on cherchait les origines et le parcours de ce Mokri (ou Makri) ou encore des Mokri et de leur histoire? Vous croyez que c’est difficile?
    2/ A-t-il, lui, assisté aux obsèques d’Assia Djebar ?
    PASSONS !
    ____

    LECTURE d’un passage sur MOKRI : « Homme dangereuse, machiavélique, sournois. Il se sert de l’Islam comme tremplin et faire avancer l’agenda des commanditaires. Représentant en Algérie de la Freedom House, il n’a aucun scrupule à exécuter les ordres de Brezjinsky, Soro, Erdogan, El Kardhaoui, ou ceux des charitables Emirs !… »




    0



    0
    New kid
    15 février 2015 - 11 h 40 min

    Quand la moquerie pete plus
    Quand la moquerie pete plus haut que son nez, il ne dégage qu’un pet de chevreau !
    Le MSP est vraiment « green » d’envie, il veut faire de la récupération bessif sans se fatiguer.
    Le MSP sous la frange de la « moquerie » pense comment prodiguer le paradis à sa suite et marquer des points.
    Boutef et son coté veulent s’assurer comment se prodiguer les soins médicaux et sauver sa face en gagnant le paradis en offrant « son » aéronef au véritable patron des islamistes (la descendance de leur demi-frère Isaac !).
    Quelle moquerie ! qui est le joker dans cette farce ?




    0



    0
    degdoug
    15 février 2015 - 11 h 17 min

    À mon humble avis, il y a
    À mon humble avis, il y a avait une différence à faire entre une grande écrivaine de renommée internationale, qui a représenté dignemet son pays l´Algérie et un acteur francais qui avait souhaité etre enterré à coté de son père à Alger. Quelque soient les sympathies personnelles que l´on a pour l´une et l´autre, la ministre de la culture n´avait pas à etre présente à l´enterrement de l´acteur francais (meme né en Algérie et portant celle-ci dans son coeur) mais plutot à Cherchell pour représenter l´état algérien aux funérailles de sa « soeur ».




    0



    0
    Abou Rab
    15 février 2015 - 10 h 40 min

    Khaliw bidoun bi ghtah !!
    Khaliw bidoun bi ghtah !!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.