L’Iran s’impose

Par Kamel Moulfi – Après la signature à Lausanne de l’accord-cadre qualifié d’historique conclu avec les six grandes puissances (Royaume-Uni, France, Russie, Etats-Unis, Chine et Allemagne), l’Iran paraît avoir gagné sur toute la ligne : la levée des sanctions (certes, «progressive») et la poursuite de son programme nucléaire (même sous contrôle). C’est Israël qui semble être le grand perdant dans l’affaire et les dirigeants de l’entité sioniste ne le cachent pas. Ils ont commencé à agir pour empêcher la conclusion de l’accord final qui doit intervenir d’ici juin prochain. Sur la question du nucléaire iranien comme sur bien d’autres, Israël est, encore une fois, isolé du reste du monde qui a accueilli l'accord comme une bonne nouvelle. Depuis quelques mois, les observateurs voyaient les choses venir. Les ministres britannique, français et allemand des Affaires étrangères, ainsi que la chef de la diplomatie européenne, étaient les premiers à considérer que les négociations avec l’Iran étaient une chance historique de régler le problème nucléaire iranien, «chance qui pourrait ne plus se présenter». Elle a été saisie et rien n’indique que les Israéliens pourraient, d’ici le 30 juin prochain, renverser le cours des événements et réintroduire dans les relations impliquant l’Iran les facteurs de tension qui pourraient empêcher l’accord définitif. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou est le seul à déclarer que l'accord constitue une menace sur l'existence d'Israël. Il met l’accent sur la possibilité donnée à l’Iran de se développer au plan nucléaire, en voulant faire croire au risque de voir cette puissance régionale se doter de l’arme nucléaire, mais c’est la levée des sanctions qui effraie, sans doute, le plus, les dirigeants israéliens. C’est sur ce point que l’Iran tirera des avantages immédiats et substantiels grâce à l’impact qu’aura cette mesure sur son économie. Quand on sait que sous le régime des sanctions, l’Iran n’a pas cessé d’exercer son influence sur la région, on comprend que ce rôle va grandir à l’avenir.
K. M.
 

Comment (30)

    tamaskaart
    4 avril 2015 - 23 h 08 min

    D’abord, c’est un pré-accord,
    D’abord, c’est un pré-accord, un pré-accord qui certes engage les états unis d’Amérique, mais en dépit de la population américaine cela n’implique que l’administration Obama, même Clinton s’y oppose, je vous épargne donc la réticence des autres, ainsi c’est une sorte de sortie honorable pour l’actuel locataire de la maison blanche, mais aussi un enjeu décisif dans la prochaine présidentielle et la machine israélienne est déjà en marche, pour peser de tout son poids, et on sait pertinemment que leur principal soutien et ultime recours est l’Arabie saoudite et ceux qui tournent dans son orbite y compris l’Egypte ( peut être que c’est juste circonstanciel pour l’Egypte avec les saoudiens mais pas avec les israéliens avec qui c’est du solide, pas définitif mais trés solide, et c’est de bonne guerre seulement avouez le et arrêter de défendre le régime d’Al sissi tout en jurant que par l’antisionisme, pour ma part je trouve que les égyptiens gèrent tout ça avec une incroyable finesse et subtilité et les nôtres devraient faire pareil ), en second il faut s’attendre à une résistance du clergé iranien et des gardiens de la révolution, et la course des autres puissances à l’arme nucléaire dans une région ou on tue pour un « oui » ou pour un « non », enfin dans l’ensemble je me réjouis de cette « accord historique » car c’est dans l’interet dans l’Algérie, (révisez encore une fois vos archives je), bien que « le front du refus » a pris un serieux coup, (et j’ai pas de problème à l’avouer je prefere ça à travestir la réalité pour donner plus de fantaisie à mon récit), et l’Algérie va devoir désormais jouer dans la coure des grands, une coure qui ne nous intimide pas, parce qu’on y était tandis que d’autres faisait leurs premiers pats.
    si il y’a une remarque à ajouter c’est que ce n’est pas Israel ou le machin politico-finnancier qui a fait naitre Israel qui souffle le chaud et le froid dans ce monde ou dans ce système mondialisé plein de failles, koullah wa chtartah, et hélas koulllah wa tchaghninah, et celui qui veut te faire croire le contraire c’est juste pour te faire désespérer te radicaliser ou bien que c’est un coup de bluff de celui qui est présenté comme étant le maitre du monde, et encore une chose si l’envie d’enfuir et d’enterrer cet « ennemi » te démange plus que l’envie de réussir ro7 dawi 3la ro7ek.
    les iraniens nous ont finalement inculqué une belle leçon dans le sens des priorités.

    Anonyme
    4 avril 2015 - 22 h 46 min

    Chacun sa lecture ! La mienne
    Chacun sa lecture ! La mienne est qu’Obama vient de donner un supplement de corde aux Mullahs, pour pouvoir se la mettre autour du cou !

    Les fanatiques (pas tous les Iraniens, mais les mullahs decideurs), finiront d’unemaniere ou d’une autre, par violer l’accord, et legitimer eux-meme, la destruction par les Americains-meme des installations nucleaires, qu’Israel n’a pas les moyens d’atteindre. c.a.d. celles qui se trouvent a des KMs sous la montagne. Seuls les USA disposent de bombes capables d’atteindre des bankers a cette profondeur. Une technologie dont ne disposent pas les Israeliens.

    Quand a l’economie Israelienne, elle depend de sa diaspora affairiste – qui s’enrichit bien du petrole musulman !

    Quand a Natanyahu, il est soit realiste et ne veut pas prendre de risques, ou alors il a bien accorde’ son diapason avec Obama.

    Personnellement, j’ai admire’ sa tenacite’ jusqu’au jour ou il a permis les tirs d’obus sur une ecole, ou se cachaient les jihadistes du Hamas certes, mais dans laquelle il savait qu’il y avait beaucoup d’enfants innocents – chacun a sa perception, mais la mienne est qu’un enfant, meme l’enfant du diable en personne, demeure un enfant et UN INNOCENT.

    Anonyme
    4 avril 2015 - 22 h 02 min

    LE MALHEUR D’ISRAËL VIENDRA
    LE MALHEUR D’ISRAËL VIENDRA PAR LE MAINTIENT DU NATANYAHU comme premier ministre CET HYBRIDE HUMANOÏDE FINIRA PAR FAIRE DISPARAITRE ISRAEL , CAR DEJA IL A MIS LE FEU AUX POUDRES AVEC LES ÉTATS UNIES SON Allié DE TOUJOURS ,PAR CONTRE LES AUTRES ÉTATS EUROPEENS Supposés soutenir cet état ,ils cachent LEUR désapprobation et soutien à ces juifs orthodoxes qui veulent imposer leur point de vue à tout le monde !

    ammmar
    4 avril 2015 - 21 h 06 min

    les secrets de ces accords
    les secrets de ces accords resteront gardé pour tres longtemps pour eviter de choquer les israeliens surtout et le monde entier,l’iran doit avoir mis tt le monde devant le fait accompli,a reussi son challenge a hauts risques en realisant son reve,la bombe atomique,oubien tous les elements qu’il faut et reste que les essais en plein jour,ce grand pays perse a resisté courageusement en bossant ,ce pays taxé par les AAAL SAOUDS DE CHIIITE ET ENNEMI DES MUSULMANS,CES AAAL SAOUDS PARAINS ET IMAMS DES ARABO MUSULMANS EN DESTILLANT A GRANDE DOSE DU SALAFISME TERRORISTE EN L IMPOSANT PAR LA FORCE DU PETRO DOLLAR ET LE CHANTAGE LE VOICI DESAVOU2 PAR LA PROVIDENCE SCIENTIFIQUE ET LA FOI DE CES BRAVES PERSES LONGTEMPS DIABOLIS2S,la confusion va s’amplifier dans un proche avenir et liran va bouleverser pas mal de donnes ou la verité prend deja place et se fera connaitre au su et au vu des charlatans du 21 siecle et contre leur gré sutout,l’iran ce pays qui a progressivement et tres intelligement su mettre sur pied un dspositif de defense et de dessuassion extremement efficace a travers sa fabrication de missiles de toutes portées et leur usage en masse en cas d’aggression sur israel et saudia,le voici defenser par l’habilete et la force la porte du club des super puissant et desormais il est membre en catimini,la providence scientifique et la foi aussi,finiront par faire eclater la verité et nous sommes deja en face d’un bouleversement planetaire ou tte la region moyen orientale connaitra une nouvelle geostrategie ou l’iran sera la puissance regionale par excellence avec israel et les aaal saouds verront s’approcher a grand pas la fin de leur dynastie longtemps proteé par les americains qui seront obligé de trouver d’autre alternative en saoudia tt en composant avec l’iran le perse,ALLAH DANS L UN DE CES COMMANDEMENT NOUS RECOMMANDA DE NOUS ARMER LE MAX POSSIBLE,la saoudia des aaal saouds avec ttes leurs fortunes ont failli et voici les perses,les chiiites qui realisent,WA AIDOU LAHOM MASTTATAATOM MIN KOUA,alors qui a tord et qui a raison,qui est l’egaré et qui est celui qui se trouve sur le bon chemin ,l’amalgame a trop longtemps etait entretenu par les enturbannés du golf,ces bedouins aux origines douteuses,venu p etre le temps,ou la verité se fera connaitre d’elle meme

    Chafik
    4 avril 2015 - 20 h 45 min

    On a bcp a apprendre de ces
    On a bcp a apprendre de ces Iraniens au lieu de faire la courbette a ces bedouins du Golfe qui sont a l’origine de la decennie noire avec la complicite de leur « protegee » de l’Ouest.

Les commentaires sont fermés.