Premier conseil d’affaires algéro-iranien en mai prochain

La première session du conseil d'affaires algéro-iranien se tiendra du 3 au 7 mai 2015 à Téhéran conformément à l'accord portant création du conseil le 22 novembre 2010 à Téhéran entre la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI) et la Chambre iranienne de commerce, d'industrie, des mines et d'agriculture. Dans ce cadre, une délégation d'hommes d'affaires algériens conduite par Mohamed Laid Benamor, président de la CACI, effectuera une visite de travail à Téhéran en marge de la tenue du conseil afin d'explorer les opportunités de partenariat, à travers des rencontres B2B entre les hommes d'affaires algériens et iraniens. Des visites de sites industriels en Iran sont en outre prévues lors de ce déplacement dans le cadre de la promotion et de la coopération économique entre l'Algérie et l'Iran et la recherche d’opportunités d’affaires. Il est à rappeler que l'Algérie et l'Iran ont signé en janvier 2015 un mémorandum d'entente pour la dynamisation de la coopération bilatérale notamment dans le domaine des travaux publics. L'accord a été signé par la Société de gestion des participations de l'Etat-travaux publics (SGP-Sintra), du côté algérien, et le directeur général des affaires internationales et de l'exportation des services techniques et d'ingénierie au ministère des Routes et des Villes, du côté iranien. L'accord a pour objectif l'échange des expériences scientifiques et techniques entre les entreprises, laboratoires et bureaux d'études des deux pays. Il vise également le renforcement de la coordination bilatérale en matière de conception et de maintenance des infrastructures aériennes et maritimes, la gestion et l'exploitation des autoroutes, des tunnels et des grands ouvrages d'art, outre les techniques antisismiques. Des partenariats entre des entreprises algériennes et iraniennes devraient être établis à la faveur de cet accord qui permettra également d'ouvrir des opportunités d'investissement aux entreprises iraniennes en Algérie dans le cadre du programme quinquennal du secteur 2015-2019.
Meriem Sassi
 

Commentaires

    Jamel Eddine Mokrani
    19 janvier 2017 - 21 h 46 min

    Je suis persuadé que l
    Je suis persuadé que l’Algérie ne s’est pas trompé dans son choix qui est l’Iran. L’Iran est un pays qui a pu compté sur soit même en dépit des sanctions éternelles imposées par « Monsieur Tout Le Monde » depuis 1980. Donc c’est légitime que l’Algérie doit profiter de l’expérience iranienne dans le domaine du self-développement au lieu de se plier en quatre chez d’autres « X Partenaires ». D’après mes propres expériences et en tant que traducteur technique Français-Persan j’ai eu la chance d’être en contact avec pas mal d’iraniens , le peuple iranien voit l’Algérie avec un oeil positif et bien- veillant. Je souhaite aux dirigeants algériens la réussite dans leurs démarches de renforcer la coopération avec l’Iran, car ils doivent profiter tant que le vent souffle en faveur de l’Algérie……………




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.