Pourquoi tout ce cinéma ?

Par Kamel Moulfi – Le pays tout entier s'interroge sur la cause et sur le but du quatrième mandat, du remaniement ministériel, du re-remaniement ministériel, du défilé des chefs d'Etat africains à Alger, de la visite-éclair de François Hollande hier, de…, de… A toutes ces questions, jamais de réponse. Alors, s'impose cette autre question subsidiaire : pourquoi ? La prétendue habile préparation de transfert du pouvoir, pour faciliter la succession, apparaît comme une fiction et n’explique plus rien dans le paysage politique. La lettre adressée par le chef d’état-major de l’armée et vice-ministre de la Défense au secrétaire général du parti FLN, a produit une tempête dans un verre d’eau, alors qu’elle constitue un acte politique de premier plan qui veut imprimer à la relation entre l’ex-parti unique et l’armée un caractère de facteur déterminant dans l’évolution des événements internes au pays. Et surtout, le faire savoir aux Algériens. En récupérant le Premier ministre et nombre de membres du gouvernement et de hauts fonctionnaires, le FLN cherche à confirmer sa fonction retrouvée de parti du pouvoir. Pour le reste, en dehors d’une sorte de valse qui fait bouger les titulaires des postes au sein du gouvernement et dans les grandes entreprises, c’est toujours le statu quo commode au pouvoir, et que l’opposition n’arrive pas à faire bouger faute d’une mise en mouvement de la société. Les procès Khalifa et autres, ont été transformés en faits divers et n’amusent plus la galerie. Tout le monde a vite compris qu’ils ne seraient pas à la hauteur des attentes, c'est-à-dire donner la preuve qu’il y a une véritable lutte contre la corruption en Algérie. Les gros bonnets qui échappent au filet continuent de narguer le pays et aucun indice sérieux ne laisse penser qu’ils se sentent inquiétés. Cette impression alimente la course aux avantages matériels que peut encore offrir le pouvoir. La masse des gens est suspendue aux annonces des ministres chargés d’en assurer la distribution, en particulier Tebboune qui, avec son feuilleton AADL, en est l’élément le plus représentatif. En plus, le contexte chaotique créé dans la région par les «printemps arabes» renforce l’immobilisme et raffermit le statu quo qui paraît, aux yeux des Algériens, qui ont vécu les affres de la décennie noire, mille fois préférable au changement. Alors, pourquoi tout ce cinéma développé par le pouvoir ?
K. M.

Comment (29)

    Anonyme
    16 juin 2015 - 21 h 02 min

    Anonyme (non vérifié) | 16.
    Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 21:29

    Le gouvernement français est très prudent, très pragmatique, et très réaliste
    Pas de place aux état d’ames, aux émotions, et aux sentiments, mais place aux affaires, pour relancer l’économie française en panne de croissance, et d’investissements productifs, pour le bien-etre du peuple français
    Quand à l’Algérie, malheureusement avec une crise grave multidimensionnelle, des classes politiques désunies investies par l’ambition, l’égoisme, les arrières-pensées, et une absence de tactiques, et de stratégies pour sortir de la crise le plutot possible avec moins de dégats, et de pertes, pour l’Algérie…..
    ___

    Tu es bien loin de la réalité! Pourtant tu vis en France. Selon nos lectures d’intellectuels français c’est bien l’inverse qui se déroule! Comme tu es abruti par la propagande, je vais faire lire ceci:
    .
    « Le gouvernement algérien est très prudent, très pragmatique, et très réaliste
    Pas de place aux état d’ames, aux émotions, et aux sentiments, mais place aux affaires, pour relancer l’économie algérienne par des investissements productifs, pour le bien-etre du peuple algérien
    Quant à la France, malheureusement avec une crise grave multidimensionnelle, des classes politiques désunies investies par l’ambition, l’égoisme, les arrières-pensées,le suivisme, une absence de tactiques, et de stratégies pour sortir de la crise le plutot possible avec moins de dégats, et de pertes, est obligée de venir en Algérie…..




    0



    0
    anonyme
    16 juin 2015 - 20 h 42 min

    à question bête , réponse…
    à question bête , réponse…




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 20 h 29 min

    Le gouvernement français est
    Le gouvernement français est très prudent, très pragmatique, et très réaliste
    Pas de place aux état d’ames, aux émotions, et aux sentiments, mais place aux affaires, pour relancer l’économie française en panne de croissance, et d’investissements productifs, pour le bien-etre du peuple français
    Quand à l’Algérie, malheureusement avec une crise grave multidimensionnelle, des classes politiques désunies investies par l’ambition, l’égoisme, les arrières-pensées, et une absence de tactiques, et de stratégies pour sortir de la crise le plutot possible avec moins de dégats, et de pertes, pour l’Algérie…..




    0



    0
    Larnaque
    16 juin 2015 - 19 h 54 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 17:36
    Pouvez-vous svp commenter sans insulter les gens? Jusqu’à preuve du contraire, chacun est libre d’exprimer ses opinions en toute liberté dans cet espace. On peut exprimer une opinion contraire sans verser dans l’insulte. Vous êtes qui pour traiter les gens d’ignares? Pour votre gouverne, je ne suis pas basé en France. Quand bien même ça autait été le cas, je ne vois pas ce que la France a à voir là dedans. Du n’importe quoi. Bien sûr c’est tellement confortable d’insulter dans l’anonymat.
    En matière d’ignorance, je vous fais remarquer que je ne faisais que commenter, respectueusement, le post d’un autre lecteur qui a écrit: « Si les algériens ont, à contre-coeur, voté pour Bouteflika, ce n’est sans doute pas par bêtise, mais personne d’autre ne leur a inspiré confiance ». Je ne sais pas comment vous avez lu mon commentaire mais vous semblez ne pas avoir remarqué les guillemets utilisés. Il serait donc beaucoup plus judicieux pour vous de lire correctement un texte avant de dire n’importe quoi.




    0



    0
    Kahina
    16 juin 2015 - 19 h 50 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 17:45

    ___

    Vous attaquez tout le monde…

    Avez-vous la rage?…prends un vaccin contre la bave!!!




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 18 h 18 min

    zyriab (non vérifié) | 16.
    zyriab (non vérifié) | 16. juin 2015 – 16:56

    La sorcière vient encore une fois déverser en plus de son ignorance la plus abjecte…

    C’est pas bien de qualifier notre érudite de sorcière!!




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 17 h 45 min

    Dz (non vérifié) | 16. juin
    Dz (non vérifié) | 16. juin 2015 – 16:40

    Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 11:59

    OUI!!!!!! j’aimerais bien garder les chèvres du FLN, Tu en as quelques une à me donner.

    Mon e-mail: [email protected]
    _____________

    A donner Non! A garder oui!
    contact: [email protected]




    0



    0
    Thidhet
    16 juin 2015 - 17 h 43 min

    @Larnaque
    Ce que je veux

    @Larnaque

    Ce que je veux dire, c’est que si, politiquement parlant, notre pays est devenu les desert des Tartares, c’est en grande partie à cause de la stérilité exaspérante de l’opposition. Cette opposition que les algériens ont porté à bras le corps depuis 1988 et qui, jusqu’à présent, n’a produit que des…. milliardaires, des gens aussi corrompus, voire plus corrompus encore que ceux qu’ils sont censés combattre. Aucun charisme, aucune imagination. De temps en temps on voit bouger quelques silhouettes furtives dans les sous-bois. A part ça, rien de rien. D’accord, nous ne pouvons rester les bras croisés et attendre le Messi. Mais que doit-on faire alors?




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 17 h 31 min

    Dz (non vérifié) | 16. juin
    Dz (non vérifié) | 16. juin 2015 – 16:45

    @Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 12:07
    ___

    Un vrai Harki, rien à dire. Tu ressembles à tes bergers.
    ________________

    Les « vrais harki » sont chez toi en France! En fait les « vrais » sont les néo harki donc la majorité ont suivi la France par vassalité – comme ton genre – et non par besoin de protection pour leur erreur! Ces derniers ont plus d’honneur car ils le regrette contrairement à ton genre qui le fait par engagement et félonie.




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 16 h 54 min

    Mr Sid Ahmed Ghozali a voulu
    Mr Sid Ahmed Ghozali a voulu faire participer la société civile à la gestion participative du pays, lorsqu’il a été premier ministre, en réunissant les associations au « Club des Pins ». La réunion a tourné au fiasco total et il a fallu l’intervention de la gendarmerie pour éviter le pire.
    Le projet d’une fédération des associations a tourné cours. Nous sommes encore loin de l’esprit de citoyenneté. Il ne faut pas se leurrer. Si vous voulez avoir une idée enquéter sur les associations de parents d’élèves et vous aurez un aperçu.




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 16 h 45 min

    kahina (non vérifié) | 16.
    kahina (non vérifié) | 16. juin 2015 – 12:32
    __

    Tu ne te rends pas comte des débilités que tu vomis? Tu compenses en stupidité ce qui te manques en intelligence et ce, dans tous tes commentaires!




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 16 h 36 min

    Larnaque (non vérifié) | 16.
    Larnaque (non vérifié) | 16. juin 2015 – 14:29

    « Ainsi c’est à contre-coeur que les Algériens ont voté pour Bouteflika … à quatre reprises. S’agissant de Bouteflika, sincèrement, il peut inspirer n’importe quoi sauf la confiance. Son bilan négatif est là pour le prouver. »
    __

    Donc nous avons voté pour Bouteflika « à contre-coeur » … »à 4 reprises »!!
    Soit nous sommes les plus crétins de la planète!
    Soit c’est toi le plus idiot de France!
    Pour ce qui est du bilan je peux le donner ici sur ce site, mais c’est inutile pour un ignare pareil qui ne comprendra rien!




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 16 h 25 min

    Le peuple reste a l’écart et
    Le peuple reste a l’écart et observe et voit que le pouvoir malgré des insuffisances, travail globalement, pas seulement, mais dans son intérêts. C’est pourquoi il a cette attitude. Les critiques ne voient eux, que les aspects négatifs de la gouvernance.




    0



    0
    zyriab
    16 juin 2015 - 15 h 56 min

    La sorcière vient encore une
    La sorcière vient encore une fois déverser en plus de son ignorance la plus abjecte nous étaler son venin co,Serait-il possible de l’inscrire dans une école primaire pour autiste afin de lui apprendre les concepts élémentaires pour apprendre à parler




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 15 h 51 min

    Habituellement ce sont les
    Habituellement ce sont les journalistes qui éclairent le lecteur de leurs lumières et ne posent les questions aux lecteurs que quand ils se trouvent dans une impasse Le lecteur attends des spécialistes et autres expert qu’ils leurs fournissent les clés pour une analyse Soyons sérieux quand on a des lacunes on se réfère à des grands Pour les problèmes politique il y a eu un Al Kindi et pour les francophiles Machiavel .Sa lecture donne comment comprendre la politique ce qu’est la politique et les rapports politiques au sein d’une société donnée ainsi que les rapports internationaux




    0



    0
    Dz
    16 juin 2015 - 15 h 45 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 12:07
    ___

    Un vrai Harki, rien à dire. Tu ressembles à tes bergers.




    0



    0
    Dz
    16 juin 2015 - 15 h 40 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 16. juin 2015 – 11:59

    OUI!!!!!! j’aimerais bien garder les chèvres du FLN, Tu en as quelques une à me donner.

    Mon e-mail: [email protected]




    0



    0
    omar
    16 juin 2015 - 15 h 14 min

    PAR THIDET
    SI HAMROUCHE AVAIT

    PAR THIDET

    SI HAMROUCHE AVAIT ACCEPTE DE REVENIR AU POUVOIR VIA L’ARMEE

    IL FAUT SAVOIR QU’IL A ETE APPROCHE PLUSIEURS FOIS

    MEME AVANT ZEROUAL

    MAIS C’EST LA VOIE DU PEUPLE QU’IL MAINTIENT EN TOUTE DEMOCRATIE QUI NE VIENT PAS….

    WAIT AND SEE???




    0



    0
    Abou Stroff
    16 juin 2015 - 14 h 54 min

    au fait, je viens de lire que
    au fait, je viens de lire que hollande a indiqué que total auquel on interdit de forer en france, va forer et pénétrer le sol et le sous-sol algérien à la recherche du gaz de schiste et tout ceci, au nom de l’amitié indestructible entre flamby et notre bienaimé fakhamatouhou national.
    bi tit que le cinéma mentionné par K. M. fait partie d’un politique de la diversion qui nous éviterait de regarder là où nous devrions regarder.




    0



    0
    Sami
    16 juin 2015 - 14 h 39 min

    Kerry a bien fait lui aussi
    Kerry a bien fait lui aussi une visite éclaire en pleine campagne électoral au parrain boutefléone alors qu’il était ,(ou plutôt ses ayants droits )en pleine campagne électorale.
    Kerry,Hollande (qui ont à coeur le bien-être de leur population ) doivent s’assurer de la préservation des intérêts énormes qu’ils détiennent dans notre pays.




    0



    0
    Larnaque
    16 juin 2015 - 13 h 29 min

    @Par Thidhet (non vérifié) |
    @Par Thidhet (non vérifié) | 16. juin 2015 – 11:04
    « Certes, les dirigeants actuels sont âgés, incompétents, voire même impotents. Mais qui va prendre leur place? » Je déduis par là que, selon vous, il n’existe aucun Algérien capable de remplacer des dirigeants que vous-même qualifiez d’âgés, d’incompétents, voire d’impotents. Si je suis bien votre raisonnement, il n’existe personne en Algérie capable d’occuper le poste de Amar Saadani à la tête du FLN, aucune ne peut rêver rivaliser avec l’intelligence hors du commun de Amar Ghoul, de Sellal, de Gaid Salah, de …, de …, de …, etc. En d’autres termes, hadha ma halbat el bagra! Pauvre Algérie! Pathétique Mr Thidhet, pathétique! Ainsi, selon vous il va falloir donc prendre notre mal en patience et attendre le messie. Bizarement, ce sont ces mêmes arguments utilisés par ceux qui s’accrochent désespérémnet au koursi, à l’image de Hannachi qui, soi disant ne peut quitter la présidence de la JSK car il n’y a personne capable de prendre sa place. C’est vrai que les résultats obtenus ces dernières années par la JSK ne sont pas à la portée de n’importe qui: échapper à chaque fois de justess à la rélégation et, bien sûr, fêter l’évènement comme un haut fait d’armes.
    « Quant à l’explication selon laquelle le pouvoir a empêché l’émergence d’une personnalité capable d’inspirer confiance, elle me semble totalement irrecevable ». Vous êtes sérieux là? Allez dire ça à la famille Boudiaf, par exemple.
    Ainsi c’est à contre-coeur que les Algériens ont voté pour Bouteflika … à quatre reprises. S’agissant de Bouteflika, sincèrement, il peut inspirer n’importe quoi sauf la confiance. Son bilan négatif est là pour le prouver.




    0



    0
    kahina
    16 juin 2015 - 11 h 32 min

    Quand il n’y a plus rien à

    Quand il n’y a plus rien à offrir au peuple et au pays

    Quand tout stagne et meurt à petit feu

    Quand le peuple est dans une indifférence totale vis vis de ses dirigeants, signe de saturation et de mécontentement,

    Alors on joue aux charlots pour attirer l’Attention et faire semblant que quelque chose se passe, quelque chose bouge, il ya /il y’aura un changement.
    En vérité tout ce qui s’est passé est une pièce théâtrale bien concoctée pour faire croire au peuple que ça change.

    Les maffieux sont toujours là, les voleurs courent toujours, Chacun à son poste pour le rôle qu’on lui a donné.

    ET rien n’a changé….
    Attendant la proclamation officielle de la dynastie. Officieusement, elle y est déjà.




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 11 h 07 min

    Augustin n’taghast (non
    Augustin n’taghast (non vérifié) | 16. juin 2015 – 11:14

    « …se sont « emparés » de ce parti que celui ci est devenu un instrument de pouvoir… »
    __

    Tu vois que tu n’as pas le niveau pour parler de ça!
    Tu ne sais pas ce qu’est un pouvoir, un parti politique, donc encore moins un congrès, des élections et bien d’autres choses …
    Un parti politique c’est fait pour prendre le pouvoir, c’est un instrument du pouvoir dans tous les pays du monde; espèce de bourourou!
    Évite les choses qui dépassent ton niveau!




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 10 h 59 min

    Dz (non vérifié) | 16. juin
    Dz (non vérifié) | 16. juin 2015 – 11:23

    Pour faire de l’Algérie un royaume de DEMETANE, la petite grenouille.
    __

    Mon Dieu! Quel niveau!! Va garder les chèvres …




    0



    0
    Anonyme
    16 juin 2015 - 10 h 57 min

    Le pays tout entier
    Le pays tout entier s’interroge sur la cause et sur le but du quatrième mandat, du remaniement ministériel, du re-remaniement ministériel, du défilé des chefs d’Etat africains à Alger, de la visite-éclair de François Hollande hier, de…, de…
    ___

    « Le pays tout entier »??
    Pas du tout!
    La majorité du peuple a voté pour Bouteflika (8,5 millions sur 11,6 millions). Rares sont ceux qui se sont interrogés sur ce « 4ème mandat ». En fait ceux qui étaient « contre ». C’est à dire ceux qui ont une dent contre Bouteflika, l’opposition à « l’étranger », les riches spéculateurs de « l’import-import », ceux de l’ex-FIS et certains islamistes,les corrompus, les manipulateurs et tous ceux qui voulaient qu’ils disparaissent en lui refusant de se soigner à l’étranger afin de placer leur marionnette….




    0



    0
    Dz
    16 juin 2015 - 10 h 23 min

    Pour faire de l’Algérie un

    Pour faire de l’Algérie un royaume de DEMETANE, la petite grenouille.




    0



    0
    Augustin n'taghast
    16 juin 2015 - 10 h 14 min

    Le FLN est légitiment et
    Le FLN est légitiment et historiquement lié à L’ALN ,que nos aïnés ont mis sur pied pour décoloniser notre pays du joug apartheid français.
    L’ALN est devenue ANP,par la suite.
    Tant que le FLN est resté proche de l’ALN,il a toujours été proche du peuple .C’est lorsque des « malintentionnés » en kamis et en col blanc( l’ére catastrophique de belkhadem a ouvert la voie à celle de toutes les dérives qui ,hélas,court à ce jour..!) se sont « emparés » de ce parti que celui ci est devenu un instrument de pouvoir ,entre les mains d une faune de gens qui l ‘ont détourné à des fins partisanes et claniques pour servir l intérêt d une caste et d un clan au lieu de servir l intérêt du pays et de son peuple.
    Tant que le FLN était seinement « proche  » de L’ANP,il servait le pays et son peuple!
    Le constat de ce qu il est devenu de nos jours est pitoyablement affreux!




    0



    0
    Thidhet
    16 juin 2015 - 10 h 04 min

    Certes, les dirigeants
    Certes, les dirigeants actuels sont âgés, incompétents, voire même impotents. Mais qui va prendre leur place? Si les algériens ont, à contre-coeur, voté pour Bouteflika, ce n’est sans doute pas par bêtise, mais personne d’autre ne leur a inspiré confiance. Où l’opposition, pourquoi aucune figure n’a émergé du lot? Benflis qui est la création même de Bouteflika? Hamrouche qui préfère être placé par l’armée? Saïd Saadi qui, en guise de travail d’opposition, se contente depuis trente ans de nous répéter ad nauseam que le pouvoir est pourri et qu’il est à bout de souffle? Quand l’homme mûr, patriot, lucide et ayant la poigne qu’il faut pour mener un grand pays comme l’Agérie fera son apparition, croyez-moi, les algériens sauront le reconnaître et il deviendra président que le reste du monde le veuille ou non.Quant à l’explication selon laquelle le pouvoir a empêché l’émergence d’une personnalité capable d’inspirer confiance, elle me semble totalement irrecevable. En effet, pourquoi, dans ce cas, le pouvoir colonial, qui tirait sur tout ce qui bougeait, n’avait-il pas empêcher l’apparition de tant de grands hommes?




    0



    0
    Abou Stroff
    16 juin 2015 - 9 h 22 min

    pourquoi tout ce cinéma?
    pourquoi tout ce cinéma? s’interroge K. M..
    et bien, ce cinéma sert, différents objectifs qui peuvent être énumérés, en vrac:
    – ce cinéma permet à un mort-vivant de se donner l’illusion qu’il est plus vivant que mort.
    – il permet de divertir une société amorphe alimentée au biberon de la rente et dont les éléments n’ont presque plus rien d’humains (des tubes digestifs ambulants?)
    – il permet aux clans dominants de la marabunta qui nous gouverne d’occuper le terrain pour éviter que les clans marginalisés (les soi disant partis de l’opposition) de cette même marabunta ne prennent de l’assurance et se mettent à croire qu’ils « vont rencontrer leur destin ».
    – enfin, ce cinéma permet essentiellement d’éviter de poser la question qui fâche, laquelle peut être formulée de la manière suivante: quel est le projet de société de la marabunta qui nous gouverne? en effet, supposons que le fln reçoive l’appui du gaïd salah ou du maréchal pétain ou de tartempion, l’indigence politique de ce parti sera t elle pour autant effacée? les tubes digestifs ambulants qui squattent ce parti se transformeraient ils, du jour au lendemain, en militants convaincus par un quelconque projet de société?
    moralité de l’histoire: la société algérienne dort d’un sommeil profond grâce, d’une part, à la rente qui permet d' »arrondir les angles » et, d’autre part, à l’idéologie religieuse qui anesthésie la plèbe et l’empêche de saisir les enjeux du moment. ainsi, le partage de la rente, don de Dieu selon tout musulman qui se respecte, se résume en: aux « grosses légumes » des milliards de dinars ou d’euros ou de dollars ou des biens immobiliers en algérie et à l’étranger et à leurs clients, des miettes de rente et tout ce beau monde, clame haut et fort un seul et unique slogan: « ragda ou t’mangi » grâce à la miséricorde du bon DIEU.
    PS: ce cinéma recouvre, en fait, une tragédie, mais, lorsque nous en prendrons conscience, il sera, bien entendu, trop tard.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.