L’usine du groupe PSA Peugeot-Citroën sera installée à Relizane

L’usine du groupe PSA Peugeot-Citroën sera installée, dans les prochains mois, dans la wilaya de Relizane, selon ce qu’apprend Algeriepatriotiquede sources sûres. Les discussions entre le groupe français et la partie algérienne, représentée par le ministre de l’Industrie et des Mines, ont porté sur trois sites d’implantation du futur site de production proposés par les négociateurs algériens, avant que celui de Relizane ne soit privilégié par le groupe PSA Peugeot-Citroën. Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a confirmé ce lundi à partir de Constantine, où il se trouvait en visite d’inspection de sites industriels de mécanique, que l’entrée en production de la future usine de la marque au lion et la sortie du premier véhicule se feront avant la fin de l’année 2016. Questionné, par ailleurs, sur l’implantation au Maroc d’une nouvelle usine Peugeot, alors que les discussions sont en cours avec la partie algérienne, Bouchouareb a précisé que contrairement à la zone franche marocaine où le constructeur s’est installé à ses conditions, en Algérie, «l’accord se fera selon les exigences de la loi algérienne et notamment en respect de la règle 51-49 concernant le partage de l’actionnariat». S’agissant du modèle qui sera fabriqué en Algérie, le ministre de l’Industrie et des Mines a précisé qu’au stade actuel des discussions avec le partenaire français, «je ne peux dire que deux choses : on travaille sur trois modèles, à savoir la Citroën C-Elysée, et les Peugeot 301 et 208». L’annonce des négociations sur l’installation d’une usine Peugeot en Algérie avait été faite récemment par le président français, François Hollande, lors de sa visite de 24 heures en Algérie. Il avait ainsi révélé à la presse qu’un projet d'implantation en Algérie d'une usine du constructeur de véhicules Peugeot était «en discussion avancée» et que les deux parties algérienne et française travaillaient pour en faciliter l'installation.
Meriem Sassi

Commentaires

    Anonymous
    1 octobre 2016 - 22 h 50 min

    Je suis heureux de savoir que
    Je suis heureux de savoir que d ici quelques semaines ont pourra profiter de cette nouvelle implantation
    Le Maroc devrait rager de devoir passer. Derrière l Algérie
    Le Maroc ne verra pas l usine’ de psa’en activité avant 28 a 38 mois
    Les capacités industrielles! Algériennes sont les raisons qui’ expliquent pourquoi l Algérie est capable de mettre en activité des usines la ou le Maroc doit attendre que les entreprises françaises tel que sgtm ou tgcc le fassent




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.