La «bataille» d’Alger

Par R. Mahmoudi – Le Président français a promptement réagi à l’attentat meurtrier qui a coûté la vie à neuf soldats à Aïn Defla, en adressant un message de solidarité et de compassion à son homologue algérien (lire dans la rubrique Documents). L’intérêt de ce message tient au fait que François Hollande ait tenu à rappeler, subtilement et sans gros mots, sa proximité avec Alger, contrairement à la grosse bourde lancée contre l’Algérie par son prédécesseur et néanmoins rival politique, le revenant Nicolas Sarkozy. François Hollande s’est donc, et sans le vouloir, renchéri auprès des Algériens, de France et d’Algérie, qui ont été choqués par le mépris avec lequel ils ont été traités, en public et dans un pays voisin, par celui qui veut revenir aux affaires pour achever son «œuvre» en Libye. Même si lui-même, on s’en souvient, a lourdement dérapé contre l’Algérie, il y a deux ans, en parlant devant ses ministres d’un pays «infréquentable». Les deux challengers se retrouvent ainsi sur un même terrain de bataille, à travers des discours modulables selon la circonstance et la position de chacun. Car, demain, Sarkozy pourrait très facilement redevenir, s’il est élu, «le grand ami» de l’Algérie qu’il fut, et prêter son discours aigre-doux à ses adversaires. Faut-il se réjouir du fait qu’Alger devienne, le temps d’une joute préélectorale, le passage obligé pour les dirigeants politiques français ? Faut-il accepter que l’Algérie continue à prêter le flanc à leurs jeux capricieux et à se complaire dans ce rôle peu flatteur de souffre-douleur ? Quand on voit qu’aucune instance officielle, en dehors de l’ONM et quelques autres survivances de l’ancien parti-Etat, n’a réagi aux attaques vénéneuses de Sarkozy, on peut se douter de la capacité et de la volonté de nos dirigeants de s’affranchir définitivement de leur double jeu.
R. M.

Comment (23)

    La réponse de l'Algérie
    24 juillet 2015 - 6 h 45 min

    La bataille d’Alger s’est
    La bataille d’Alger s’est métamorphosée en bétail d’Alger.

    Voici la ripouse de nangérie

    « Cette sortie est malvenue. Il est tout à fait légitime de poser, à cet égard, la question de savoir si la pensée coloniale que l’histoire a complètement disqualifiée ne serait pas en train de tenter de se régénérer à travers des exercices stériles de manipulation de la géographie » ( publié par El-Watan).




    0



    0
    الهوارية..في امريكا
    24 juillet 2015 - 4 h 24 min

    Sarko ne sera pas le prochain
    Sarko ne sera pas le prochain président de la France, car Hollande n’est pas près de céder sa place…
    Il (Hollande) va encore ressortir les casseroles de Sarko pour le dissuader de se représenter, comme Sarko a fait à DSK… vous connaissez tous l’histoire de DSK (empêché) au dernier moment de présenter sa candidature quand une affaire de mœurs l’a bloqué à New York, une histoire de Ouf!
    Rassurez-vous, les musulmans de France vont tout faire pour lui barrer la route comme la dernière fois, ils ont conscience ce qu’il (Sarko) fera aux pays arabes…
    Donc pas question qu’il passe et le vote des jeunes maghrébins de 18 ans est massif, ils vont tous se présenter aux Urnes ce jour là…
    Bref… en plus dans le Sud Ouest de Fafa les français moyens ne peuvent pas piffrer (Sarko)

    Donc, c’est mon intuition qui me dit que ce Raciste ne sera plus jamais haut placé pour nous faire du Mal!
    Et d’ici là Rabi Kebir!

    Amérique du Nord 00:24 Heures




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 22 h 06 min

    @ Abou Stroff (non vérifié) |
    @ Abou Stroff (non vérifié) | 23. juillet 2015 – 17:47
    Mais en attendant que les poules aient des dents – on peut rêver -, il n’en demeure pas moins que vis-à-vis du pays qui les accueille, les membres du clan de fakhamatouhou se comportent comme des «rapaces insatiables»*.
    ——
    * C’est l’ancien ambassadeur de la très capitaliste USA à Alger qui l’a souligné en ces termes, dans un de ses rapports officiels adressé à sa hiérarchie, en pointant directement du doigt les petits frangins de fakhamatouhou.
    (Réf., Wikileaks).




    0



    0
    Kouider
    23 juillet 2015 - 18 h 42 min

    Je ne pense pas qu’une fois
    Je ne pense pas qu’une fois élu Sarkozy deviendra ami de l’Algérie. Sarko un ennemi de l’Algérie restera ennemi de l’Algérie tant que l’Algérie tient ses principes.




    0



    0
    Abou Stroff
    23 juillet 2015 - 16 h 47 min

    en analysant avec minutie le
    en analysant avec minutie le parcours de kouider el mali, je me suis rappelé une sentence de V. I. Oulianov, dit Lenine. ce dernier parlant de Rosa Luxembourg (qui, selon lui, avait produit quelques analyses erronées, malgré sa perspicacité théorique) a dit: « il arrive aux aigles de descendre plus bas que les poules mais jamais les poules ne pourront s’élever aussi haut que les aigles ». Rosa Luxenbourg était ainsi qualifiée d’aigle.
    moua, si j’avais à porter un jugement sur kouider, je ne pourrais jamais le qualifier d’aigle. de quoi le qualifierais je, alors?
    moralité de l’histoire: nos augustes dirigeants, à commencer par kouider, ne peuvent exhiber qu’un comportement de poules face à fafa, leur mère nourricière, car, cette dernière les tient tous par la barbichette.




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 16 h 33 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 23. juillet 2015 – 15:47

    DREBKI ET SES CHEFS, aussi simple que ça




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 14 h 47 min

    Il parait que Sarkozy compte
    Il parait que Sarkozy compte venir en Algérie au mois de décembre.
    Qui est ce (…) de traitre qui va l’inviter???




    0



    0
    abdel
    23 juillet 2015 - 14 h 17 min

    DEPUIS 1999 L’ALGERIE EST
    DEPUIS 1999 L’ALGERIE EST MéPRISéE NON SEULEMENT PAR SARKOSY,MAIS PAR L’ENSEMBLE DES PAYS DU GOLFE? ET MEME PAR DES PAYS AFRICAINS A QUI PORTANT bouteflika A éFFACé LA DETTE POUR CERTAINS,et comble du mépris ils ont voté pour la COTE-IVOIRE POUR LA CAN !!!!




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 14 h 05 min

    le président français a
    le président français a réagi, mais qu’en est -il du président algerien? a croire que ce dernier ne réagit que pour les évenements extérieurs!!!!!




    0



    0
    Moi
    23 juillet 2015 - 13 h 39 min

    Bouteflika ne l’à fait que
    Bouteflika ne l’à fait que tardivement – pour une fois – pourquoi s’ offusquer si hollande le fait en retard ?




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 13 h 10 min

    les prochaines élections
    les prochaines élections présidentielle en france se jouera autour de l’Algérie et des algériens,c’est pour ça que je reste optimiste, car moi je n’ai pas oublié que c’est l’Algérie qui a fait tomber la 4 eme république et elle fra tomber la 5eme aussi…car l’histoire se répete toujours heureusement que les c*** oublient!! :))




    0



    0
    Citoyenne
    23 juillet 2015 - 13 h 05 min

    OUI c’est la bataille

    OUI c’est la bataille d’Alger, malheureusement les meneurs Algériens sont dénués de l’esprit et du charisme de Ali Lapointe et Hassiba Ben-Bouali ( allah yerhamhoum).

    L’Algérie est envenimée par l’esprit de la DERBOUKA-FLN et Les poches corrompues. On arrive même pas à s’indigner contre nos agresseurs.




    0



    0
    kahina
    23 juillet 2015 - 12 h 54 min

    « Par R. Mahmoudi – Le
    « Par R. Mahmoudi – Le président français a attendu quatre jours avant d’adresser un message de solidarité et de compassion à son homologue algérien »

    Quel homologue Algérien???

    Bouteflika n’a même pas pris l’initiative de demander à son secrétaire de nous envoyer une lettre de condoléance, et vous voulez que les autres Chefs d’État se prononcent.
    Sellal a écrit un message sur facebook, on dirait qu’il correspondait avec sa copine.

    L’Algérie est traitée selon le comportement de ses représentants.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    23 juillet 2015 - 12 h 09 min

    Sans sortir du sujet je
    Sans sortir du sujet je dirais qu’il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour deviner que si le nain de Sarkocu n’avait pas trouvé une prédisposition, un terrain fertile à cet anti-algérianisme en Tunisie, il n’aurait jamais tenu de pareils propos lors de son passage electoral a Tunis d’autant plus que nous connaissons les pensees du SG du Parti « Nida Tounes » (Mohsen Marzouk) envers l’Algerie et son penchant pour le roitelet M6.

    A vrai dire, l’hypocrisie endemique du tunisien n’a d’égale que la naiveté culturelle de l’Algerien et la soumission génétique du marocain.




    0



    0
    lhadi
    23 juillet 2015 - 12 h 01 min

    Il est nécessaire de tirer
    Il est nécessaire de tirer des leçons de l’histoire qu’on raconte sur l’ivrogne qui cherche sa clé sous le lampadaire.

    l’autre passe et demande : « qu’est-ce que tu fais là ? »,

    « Je cherche ma clé »,

    « Tu es sûr qu’elle est tombée sous le lampadaire ? »,

    « Pas du tout, je suis sûr qu’elle est tombée ailleurs ! »,

    « Mais pourquoi cherches-tu sous le lampadaire ? ».

    « Parce que c’est là qu’il y a de la lumière !

    Comment devons-nous faire face à l’hégémonie de cet ordre mondial politiquement et économique injuste si nous nous perdons dans la digression.
    Cet ordre mondial aime l’intrigue et la ruse.
    Pour soumettre notre pays à son diktat, aidé par les Brutus algériens des temps modernes qui ne cessent de souffler sur la braise pour éparpiller les cendres de la division, il fomente des subversions.
    Nous devons, avec loyauté, nous mettre en ordre de bataille et faire face à touts vecteurs dangereux donnant lieu à un instrument de la stratégie mondiale impérialiste.
    Comment ?

    Comme citoyen car l’Algérien n’a pas seulement des droits inaliénables, il dépend de lui, de ses actes effectifs que de ses droits ne soient pas dénaturés, qu’ils soient des pouvoirs réels d’intervenir dans les buts et les moyens politiques.
    Comme militant, l’Algérien doit faire entrer l’idéel, porteur de sens, dans les buts concrets et la lucidité dans la conduite des moyens pour s’opposer au fanatisme qui soustrait le but à toute discussion.

    C’est dans le loyalisme envers notre pays que nous pouvons organiser les besoins et les intérêts sous des formes raisonnées, avec comme objectif plus élevé pour notre communauté et pour l’algérien, un plus vaste champ d’action et de concrétisation des valeurs.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Bennani
    23 juillet 2015 - 11 h 25 min

    Pas besoin des compassions
    Pas besoin des compassions des autres ! et on a besoin de personne et encore moins des hypocrites amis de la feodale narco-monarchie absolue. Point barre.




    0



    0
    Tunisiens, où êtes vous ?
    23 juillet 2015 - 11 h 24 min

    Pourquoi aucun officiel
    Pourquoi aucun officiel tunisien, ni aucun journaliste n’a réagi 3 jours après les propos de Sarkozy ?




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 11 h 22 min

    Là, c’est claire comme l’eau
    Là, c’est claire comme l’eau de roche, Flamby vient de faire un croche-pied a son rival sarkocu avec son fameux discours nauseabonde de Tunis. Quelle vas être la reponse de la droite raciste ?
    A suivre de très prés !




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 10 h 21 min

    Et nos officiels combien ont
    Et nos officiels combien ont –ils attendu pour se manifester. Le FLN a attendu d’abord la voix de son maître pour se manifester.
    De même pour les propos de Sarkozy, ce dernier a voulu faire de l’esprit mais il a prouvé qu’il n’en avait point, silence radio de nos responsables. Il est vrai pour le responsable du FLN, il y a la carte de résidence et l’appartement en France qui sont en jeu.
    La France comme l’Algérie traverse une crise de ’’grands hommes ’’ à la tête de leurs nations. Les deux peuples sont tombés bien bas pour avoir choisi des présidents de la ’’ taille ‘’de Sarko et Boutef.




    0



    0
    Tartarin des ouadhias
    23 juillet 2015 - 8 h 37 min

    il va bientôt se retrouver
    il va bientôt se retrouver face à des accusations criminelles de trahison pour avoir accepté des pots de vin en provenance de pays étrangers.
    s’il compte reduire notre pays qu’il sache, parole d’algerien, qu’il sera le premier à terre et sans qu’un seul coup de feu ne soit tiré ».




    0



    0
    Antisioniste
    23 juillet 2015 - 8 h 30 min

    Salamou 3alikoum
    Monsieur

    Salamou 3alikoum
    Monsieur Mahmoudi, se sera mon dernier commentaire, NESTAHHLOU HAK WA EKTAR.




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 8 h 18 min

    L’Algerie c comme un pot de
    L’Algerie c comme un pot de miel ,si tu passes a coté tu rentres ton doigt ce n’est pas étonnant lorsqu’on voit ces gueules qui nous gouvernent




    0



    0
    Anonyme
    23 juillet 2015 - 8 h 09 min

    Sarkozsi c’est israél,c’est
    Sarkozsi c’est israél,c’est le porte parole du likood,c’est le type du juif qui porte préjudice à son peuple tout comme eric zemmour!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.