L’incurie saoudienne

Par Kamel Moulfi – La joie qu’amène l'Aïd El-Adha pour les musulmans n’a pas duré longtemps, assombrie par la tristesse après l’annonce de la mort de plusieurs centaines de pèlerins dans le terrible accident – encore un ! – survenu jeudi, lors de l’accomplissement d’un des rites du hadj. La tristesse, mais aussi l’incompréhension face à cet événement, vu de loin. Comment cela peut-il arriver ? Cette question, tous l’ont posée, croyant naïvement qu’un tel accident, avec cette ampleur, est impossible. La réponse est toute simple : les accidents qui se multiplient sur les Lieux saints de l’islam, à chaque pèlerinage (voir article d’Algeriepatriotique du 12 septembre) prouvent que les autorités saoudiennes n’ont pas les capacités exigées pour assurer la sécurité des deux millions de musulmans qui s’y rendent, en moyenne, chaque année. Les candidats à l'accomplissement de ce rituel aussi éprouvant qu'onéreux ne savent plus s'ils en reviendront vivants! Désormais, se rendre en Arabie Saoudite pour le pèlerinage est une aventure. Il ne s’agit pas d’une mort consécutive à l’épuisement lié au voyage ou à une maladie contractée subitement sur place, qui est accueillie comme la fatalité du destin (mektoub); non, c’est le plus stupide des accidents, la bousculade, pour aucune raison, sans signe de panique : ce jeudi, des pèlerins se déplaçaient dans des directions opposées dans une rue étroite, pour aller à Mina effectuer une des composantes du rituel du hadj, la lapidation de Satan, qui consiste à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant. L’espace restreint parcouru de façon complètement désordonnée et dans des sens opposés, par une foule nombreuse, a réuni les conditions du drame impossible à éviter. Le bilan provisoire – 717 pèlerins morts et 863 autres blessés – est celui d’une véritable catastrophe. Le ministère saoudien de l'Intérieur a implicitement reconnu que les mesures et les procédures de sécurisation de ce rituel n’existent pas. C’est ce qui explique l’accident. Assurément, Riyad gère très mal l’opération du hadj, et cet accident de plus, de trop, non seulement le confirme, mais indique une tendance à la dégradation aggravée par le climat de guerre contre le pauvre Yémen voisin, que mène la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite. On dirait que la vie des pèlerins ne compte pas pour le régime monarchique saoudien. Mais les pays musulmans ne font rien pour mettre un terme à cette situation et confier l’organisation et la gestion des pèlerinages à des professionnels compétents et intègres, pour le plus grand bien de toute la communauté musulmane.
K. M.

Comment (55)

    الهوارية..في فرنسا
    26 septembre 2015 - 12 h 24 min

    L’argent de tout une vie des
    L’argent de tout une vie des musulmans qu’ils soient algériens égyptiens, mexicains ou turques soit de 197 pays est utilisé pour les des Émirs Saoudiens qui ont le sens de la démesure pour acheter à leurs pouilleuses de filles ou femmes des sous vêtements des soutiens gorges et des culottes à 30 000€ l’ensemble sur l’Avenue Montaigne à Paris
    Ou des Pâtisseries avec des pierres précieuses (Le Wedding Cake le plus cher au monde à plus de 60 millions d’euros.) preuve à l’appui.
    Les hadjis déboursent leurs économies parfois ramassées sous par sous durant des années pour effectuer ce 5em pilier de l’islam en plus ils se font tuer en direct devant nos yeux,
    ce n’est pas normal, faut arrêter ce Hadj dot la devise est « où ça passe ou sa casse » les Hadjis ne sont certains de rentrer chez eux sains et saufs, Mssakines :'(




    0



    0
    Elies
    26 septembre 2015 - 11 h 40 min

    Le roitelet de l’Arabie
    Le roitelet de l’Arabie Yahoudie va finir comme Saddam qui a ete piege par les USA en le poussant a envahir le Koweit.

    La meme chose est en train de se produire pour cette feodale monarchie arabe promotrice du terrorisme salafisto-wahabite qui est en train d’envahir le Yemen sous la pression des USA.

    Je m’attend meme a ce que ce roitelet va finir pendu a la Mecque lors de l’Aid El Adha 2016.




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    25 septembre 2015 - 23 h 30 min

    Tant que les Lieux Saints de
    Tant que les Lieux Saints de l’Islam continue d’appartenir à l’Arabie Saoudite, il y’aura ce genre d’accident prémédité ou non
    Ma mère s’est rendue en l’an 2000, 2003 pour le grand Hadj et 2014 pour une Omra pour elle et mon père décédé mais elle avait payé cher pour avoir une assistance et aide, malgré tout il y’a eu une inondation conséquante ce 8 Mai 2014, ou elle a failli être emportée dans un fourgon taxi à la Mecque avec d’autres Hadjis à quelques jours de son retour en France
    Le jour de son retour nous l’avons l’avons accueilli à l’aéroport sous perfusion, car elle était malade avec d’autres hadjis qui ont subi une bronchite chronique et coup de froid
    Hamdoullah, on a failli perdre notre maman et rester famille et sans parents ici e France,
    Je prie Allah d’assister ces pèlerins pour retrouver leurs familles au plus vite.
    Les Pays Musulmans doivent obliger l’Arabie Saoudite à garantir la sécurité de leurs ressortissants et cesser d’accuser les Africains d’avoir provoqué la panique dans cette foule dense.
    Ce n’est pas parce qu’ils sont noirs qu’ils sont responsables de tous les maux de la Planète!
    Lahchouma pour ces Émirs en robes blanches racistes qui sont responsables de la mort de millions de morts et de disparitions musulmans chaque année.
    Honte à l’Arabie Saoudite pour être responsable de crime contre l’humanité.
    A quand que ce cesse ces tueries et massacres de masse?




    0



    0
    Anonyme
    25 septembre 2015 - 22 h 33 min

    Riyad accuse les pèlerins
    Riyad accuse les pèlerins iraniens !!!
    _____

    IRIB- Alors que les autorités saoudiennes empêchent le Croissant rouge iranien de porter assistance aux blessés iraniens et non iraniens du drame de Mina, la presse saoudienne se lance dans une campagne d’intoxication éhontée contre les pèlerins venus d’Iran!! « Puisque l’Arabie saoudite a remporté une nette victoire, au Yémen (!!!!), les responsables iraniens ont tramé cet incident, pour se venger de Riyad, » peut-on lire, dans les colonnes du journal, koweïtien « Qods ». CNN arabe va dans ce même sens : « Puisque la plupart des victimes de la bousculade sont des Iraniens, ce sont eux qui en sont responsables !!! »
    La presse pro-Riyad qui n’a, évidemment, pas peur du ridicule, poursuit : « Les pèlerins iraniens n’ont pas fait attention aux consignes de sécurité et ont provoqué la bousculade ». Le monde musulman est, depuis hier, sous le choc, et les personnalités arabes sont nombreuses à mettre en cause la compétence des Al-e Saoud et réclament le jugement des responsables de ce terrible drame. Une toute dernière nouvelle fait état d’un incendie dans les tentes des pèlerins égyptiens, cet après-midi, à Mina.




    0



    0
    Anonyme
    25 septembre 2015 - 22 h 27 min

    Arabie saoudite: la famille
    Arabie saoudite: la famille royale se divise
    Lu dans la presse
    Russia today
    _______

    Pendant que l’Arabie saoudite bombarde le Yémen afin d’éliminer les rebelles Houthis, des intrigues se nouent au sein de la famille royale.
    Une lettre écrite par le petit-fils du roi Salmane d’Arabie saoudite circule actuellement, où il condamne l’opération militaire au Yémen, accuse le monarque au pouvoir de la détérioration de la situation économique et de la chute des cours pétroliers. L’auteur appelle à destituer le roi, le prince héritier et le successeur du prince héritier, et à organiser une réunion extraordinaire de la maison royale. Selon le politologue Colin Cavell, ces divergences au sein de la famille royale sont avant tout une question d’avidité.
    « Comment a-t-on pu accepter de participer à des opérations militaires dont les dangereuses conséquences ont été complètement sous-estimées — comme l’invasion de l’Irak, la guerre en Syrie ou au Yémen? » indique la lettre.

    On y mentionne le roi d’Arabie saoudite, qui dirige le pays depuis janvier 2015 et la mort de son frère Abdallah, ainsi que son neveu Mohamed ben Naïf et le fils du roi. Tous deux occupent des postes importants au gouvernement et sont responsables des décisions qui ont entraîné la chute des cours pétroliers et la guerre au Yémen.
    Selon Colin Cavell, auteur du livre L’exportation de la démocratie made in America, les divergences au sein de la maison royale ont plusieurs causes. « Il s’agit en premier lieu de la réduction des revenus du Trésor public. En effet, ils disposent d’immenses fonds de réserve mais ont dû dépenser près de 10% de ces réserves au cours des six derniers mois. Cet argent a servi à financer les guerres coûteuses, l’achat d’équipements, de munitions et de matériel aux USA, au Royaume-Uni et à d’autres pays. Le prix du baril a chuté de 120 dollars à moins de 50 dollars. Les membres de la famille royale pensent que cela déstabilise l’économie du pays », déclare-t-il.
    (Sputnik)




    0



    0

Les commentaires sont fermés.