Ecran de fumée

Par R. Mahmoudi – Comme pour se redonner une autorité après le scandale de l’aéroport d’Orly, le ministre de la Communication annonce avoir un plan d’urgence pour les chaînes de télévision privées, qu’il divulguera – affirme-t-il – dans les prochains jours. Toutefois, il ne dit pas si les mesures qui sont, selon lui, aujourd’hui à l’étude seraient à la faveur ou à la défaveur de ces médias, préférant garder le suspense, alors qu’on attendait plutôt de lui, à la veille de cette Journée nationale de la presse, un visage nouveau, des gestes symboliques de réconciliation avec le monde des médias. «Nous sommes en train d'étudier le sort des chaînes de télévision privées activant en Algérie et il y aura du nouveau à ce sujet dans les prochains jours», s’est-il contenté de déclarer, sur un ton un tantinet menaçant, mais sans aucun signe ni aucun mot suggestif. Cela dit, à voir l’état d’esprit dans lequel évolue le pouvoir en général depuis quelque temps – bien résumé par Ahmed Ouyahia –, on peut facilement deviner la teneur des mesures qui attendent la quarantaine de chaînes concernées et imaginer même la suite. Il faut donc lire l’annonce de Hamid Grine comme une intimidation, parce que, si réellement il avait sur ses tablettes la moindre esquisse d’un plan d’organisation et de réglementation, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel l’aurait appliqué il y a longtemps. Preuve que cette instance n’a aucune vision d’avenir, c’est qu’elle ne fait, depuis sa création, que réagir au coup par coup et, d’ailleurs, instinctivement, au lieu de proposer une charte de déontologie digne de ce nom et, avant tout, de réfléchir au statut de ces médias qui, parfois, abusent de leur situation. C’est ce qui a poussé une chaîne comme Al-Wantan TV à se permettre de faire cette fameuse interview avec l’ex-chef de l’AIS, et d’autres encore à offrir gracieusement des tribunes à des extrémistes dangereux comme Abdelfattah Hamadache. Alors que, en réalité, les seules chaînes interdites jusqu’ici, la chaîne islamiste Al-Wantan TV et Al-Atlas, ne l’ont pas été pour diffusion de quelconques messages subversifs, mais pour des propos jugés diffamatoires envers le pouvoir ou ses symboles.
R. M.

Comment (13)

    Anonyme
    23 octobre 2015 - 10 h 35 min

    a @DZ HOR , BRAVO our la
    a @DZ HOR , BRAVO our la fouille a la sortie du pays . En effet si , on etait dans un pays de droit , les hauts fonctionnaires munis de passeport diplomatiques devront êtres fouillés par la douane Algérienne avant qu’ils ne sortent du territoire National afin de prévenir toute fuite de capitaux vers l’étranger et ainsi protéger l’image de marque du pays . Les français le savent , que nos responsables véreux sont entrain de faire fuir leur argent pour les placer en France donc , ils prennent les devants après qu’ils se sont aperçu des récentes achats d’immobiliers par nos dirigeants . N’oublions pas l’affaire KHALIFA et les sorties de valises pleines d’euros a partir de l’aéroport d’Alger , grace a la complicité d’un policier et ceci pour quelques billets de dinars . et c’est grâce a la DRS que ce cadre de Khalifa fut épinglé .LAH YARHAM DRS et BOUMEDIENE.




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 17 h 16 min

    Par Larnaque (non vérifié) |
    Par Larnaque (non vérifié) | 22. octobre 2015 – 14:52

    Selon ce qui a été rapporté par les divers médias, bien que le ministre de la Communication (Hamid Grine) ait présenté son passeport diplomatique et son ordre de mission, cela n’a pas empêché les pafistea d’Orly de lui faire subir une humiliante fouille. Est-ce à dire que le ministre Grine était en mission officielle en France? Si c’était le cas cet incident est beaucoup plus grave que ce qu’on veut nous faire croire et des EXCUSES OFFICIELLES du gouvernement français constituent le minimum que le gouvernement algérien devrait exiger. Ya 3adjaba, un MINISTRE de la RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE en mission officielle en France, donc invité officiel de la République française, contraint à une fouille au corps à Orly comme un vulgaire trabendiste. C’est GRAAAAAAAAAAVE ya el khaoua!
    D’un autre côté, si Mr Grine n’était pas en mission officielle en France et ne faisait donc que transiter par Orly, qu’elle est la pertinence de présenter un ordre de mission à un pafiste français? Drôle d’histoire n’est-ce-pas?
    *******************************************************

    une mission officielle d’un ministre est accompagnée d’un plan de communication soit sous forme de communiqué de presse soit sur les sites internet officiels.

    j’en déduis deux choses : On nous a menti et aucun ordre de mission n’a été présenté, soit ce piteux ministre a présenté et un ordre de mission et un passeport diplomatique et dans ce cas cela constitue un détournement de fonction dans le cadre d’un usage strictement privé. et dans tous les cas, ce ministre doit rendre compte à l’Etat algérien sur les circonstances de sa visite




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 17 h 15 min

    Anonyme (non vérifié) | 22.
    Anonyme (non vérifié) | 22. octobre 2015 – 12:03

    La cellule nerveuse que tu as dans la tête , n’est pas identique à celle qu’a ce Ministre. Tu rêves en plein jour et ta proposition ne tiens pas la route chez ces gens là.




    0



    0
    Zerrouk
    22 octobre 2015 - 16 h 53 min

    Dans un bloc-notes de Ghani
    Dans un bloc-notes de Ghani Gedoui, qui m’est tombé entre mes méninges, ce dernier que vous connaissez bien, meme très bien, et ne dite pas que vous l’ignorer, dit « Je ne comprends pas pourquoi les Français n’aiment pas Bouteflika. Du moins, ceux qui s’intéressent à la politique. Ils le détestent, le méprisent même à tel point qu’ils en deviennent malades rien qu’à l’énoncé de son nom.
    Eh ben…..Moi je lui dit que ton tour est venu, et les français ne veulent pas de toi.




    0



    0
    DZ_Horr
    22 octobre 2015 - 15 h 35 min

    La fouile aurait du etre
    La fouile aurait du etre faite a sa sortie d’Algerie pour verifier s’il ne transporte pas illegallement des sommes d’argent pour s’acquerir un bien immobilier en france. Chose qui aurait pu peut etre empecher saidani, sellal, bouchareb et toute une plethore de dirigeants vereux de transferer l’argent du peuple a l’etranger.
    TFOU 3LIKUM YA RKHASS.




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 15 h 01 min

    d’aucuns pensent que la
    d’aucuns pensent que la fouille au corps qu’il a subie se « justifiait  » ;chez fafa on trouverait un malin plaisir à faire appliquer la loi à ceux ne la respectent pas chez eux ;




    0



    0
    Kenza
    22 octobre 2015 - 14 h 46 min

    «Nous sommes en train
    «Nous sommes en train d’étudier le sort des chaînes de télévision privées activant en Algérie et il y aura du nouveau à ce sujet dans les prochains jours»
    C’est à dire, dès qu’ils auront reçu les directives d’en haut!
    On a très bien compris que ce soit disant ministre n’est pas plus informé du sort réservé aux chaînes privées que n’importe qui d’entre nous.

    PS: J’ai beau…fouiller dans ma mémoire, je n’ai pas trouvé de ministres aussi médiocres que ceux qui composent ce gouvernement mis au service de fakhamatou3ou!




    0



    0
    Larnaque
    22 octobre 2015 - 13 h 52 min

    Selon ce qui a été rapporté
    Selon ce qui a été rapporté par les divers médias, bien que le ministre de la Communication (Hamid Grine) ait présenté son passeport diplomatique et son ordre de mission, cela n’a pas empêché les pafistea d’Orly de lui faire subir une humiliante fouille. Est-ce à dire que le ministre Grine était en mission officielle en France? Si c’était le cas cet incident est beaucoup plus grave que ce qu’on veut nous faire croire et des EXCUSES OFFICIELLES du gouvernement français constituent le minimum que le gouvernement algérien devrait exiger. Ya 3adjaba, un MINISTRE de la RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE en mission officielle en France, donc invité officiel de la République française, contraint à une fouille au corps à Orly comme un vulgaire trabendiste. C’est GRAAAAAAAAAAVE ya el khaoua!
    D’un autre côté, si Mr Grine n’était pas en mission officielle en France et ne faisait donc que transiter par Orly, qu’elle est la pertinence de présenter un ordre de mission à un pafiste français? Drôle d’histoire n’est-ce-pas?




    0



    0
    TheBraiN
    22 octobre 2015 - 12 h 55 min

    Ce Mr n’a même pas la carrure
    Ce Mr n’a même pas la carrure d’un chef de service !




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 12 h 42 min

    Grine n’est là que pour
    Grine n’est là que pour protéger le clan. Ses « projets » c’est du pipeau pour hallabas et résidents des banlieues crasseuses d oujda…




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 12 h 30 min

    Après l’humiliation qu’il a

    Après l’humiliation qu’il a subit en France, il v a se venger sur le pauvre peuple. Il va nous montrer sa REDJLA




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 12 h 21 min

    Ce type t d’autres
    Ce type t d’autres responsables politique ainsi que leur progéniture detournaient de l’argent et le transportait par valise diplomatiques pour réaliser des transaction immobilieres. Nous avons vu leur proche se payer des appartement de luxe, des bien de qualité sans qu’on leur connaisse un travail, un revenu. Les juges qui travaillent avec le fisc et les douanes ont ordonné la fouille de ces voleurs du bien public. Alors qu’il ne viennent pas crier au scandale et à se cacher derrière le citoyen algérien pour les defendre. Les douanes travaillent avec la justice et l’ordre de vous fouiller messieurs est émis par un juge anti-blanchiment et anti-corruption. Vous avez eu de la chance que l’on ait rien trouvé dans votre valise, car d’habitude cette valise est bourré d’argent, de quoi acheter un bel appartement dans le carré d’or parisien. Les juges sont indépendant de la politique. La justice n’est pas aux ordres dans les pays développés.
    Avis aux responsables politique. Tôt ou tard, vous allez être arrêter en jouant les gangster qui dévalisent le trésor public.




    0



    0
    Anonyme
    22 octobre 2015 - 11 h 03 min

    Mr le Ministre se trompe de
    Mr le Ministre se trompe de cible, au lieu de s’attaquer à ces chaînes privées qui sont, certes, inodores et incolores, il ferait mieux de restructurer son secteur public.
    N’a t’on pas cinq chaînes d’Etat qui diffusent pratiquement les mêmes programmes ? Que de fois, Canal Algérie, la A3, L’ENTV et la TV Coran , diffusent des programmes identiques même décalés.
    Au lieu de cela, il serait souhaitable d’avoir :une Chaîne Généraliste, une chaîne d’Informations, une chaîne sportive, une chaîne CINEMA et une chaîne Jeunesse.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.