La revanche des républiques ?

Par Rabah Toubal – Après avoir lamentablement échoué dans leur complot diabolique visant la destruction des républiques dictatoriales arabes, à la faveur du «printemps arabe», dans lequel elles étaient fortement impliquées aux côtés des groupes terroristes islamistes, les monarchies absolues arabes du Golfe, soutenues par la Turquie et certains pays de l'Otan, font aujourd'hui face à des difficultés militaires, politiques, diplomatiques, économiques et sociales qui menacent sérieusement leur existence même. Seules trois monarchies, la Jordanie, le Bahreïn et le Maroc, avaient connu des troubles sociaux qui avaient failli les emporter, n'étaient les lourdes interventions militaire et financière des monarchies pétrolières du Golfe pour réprimer férocement leurs peuples révoltés et renflouer leurs administrations quasi effondrées. En effet, la mise à nu des intentions et actions criminelles de ces monarchies, enveloppées dans des considérations de démocratie et de droits de l'Homme, que ces monarchies violent et ne respectent nullement chez elles, les a considérablement affaiblies et a étalé au grand jour leur duplicité. En tout état de cause, elles sont en train de sombrer, l'une après l'autre, dans une improvisation dangereuse, grosse de tous les risques pour leur région, aujourd'hui plus que jamais au bord de l'explosion. Ceci, à cause d'un retournement de situation incroyable dû, à la fois, à la gêne de Washington à soutenir des monarchies arabes archaïques et arrogantes, devenues encombrantes à plus d'un titre, et, aussi, à l'intervention aérienne musclée de la Russie en Syrie, qui a renforcé considérablement les capacités du régime de Damas que ces monarchies croyaient moribond. En raison des positions conformes à sa doctrine diplomatique que notre pays a adoptées concernant la Syrie, la Libye, le Yémen et le Hezbollah libanais, notamment, l’Algérie devrait redoubler de vigilance. La classe politique et la société devraient être plus que jamais soudées et solidaires, pour pouvoir faire face efficacement à d'éventuelles agressions directes ou indirectes de la part de ces monarchies enragées et de leurs alliés. D'autant plus que Daech et d'autres groupes terroristes, ouvertement protégés par certaines monarchies arabes et leurs alliés, et qui vont sans aucun doute être chassés d'Irak et de Syrie, ne cachent pas leur intention de s'installer en Libye, en Tunisie, en Mauritanie et au Sahel où cette organisation terroriste a déjà planté son drapeau.
R. T.

Comment (30)

    TheBraiN
    11 mars 2016 - 10 h 27 min

    Force est de constater la
    Force est de constater la superficialité avec laquelle certains se permettent de philosopher sur ces républiques u’ils qualifient de dictatures juste parce que l’occident les qualifie ainsi !
    On ne peut comparer l’incomparable !
    La Syrie avait un parlement élu (plus ou moins bien élu mai élu quand-même par des électeurs et électrices) avant que le Qatar , un état ou il n y a jamais eu la moindre élection , n’existe !




    0



    0
    fatigué
    10 mars 2016 - 17 h 06 min

    Par Abou Stroff (non vérifié)
    Par Abou Stroff (non vérifié) | 10. mars 2016 – 14:06
    Par fatigué (non vérifié) | 10. mars 2016 – 13:52
    au fait avons nous l’habitude de picoler ensemble pour que vous vous permettez de m’appeler « mon vieux »?
    ___________________
    « mon vieux » est une expression d’affection si elle vous a froissé je la retire.
    quant à Mokri et cie ils ne sont pas rien , ils sont sous la coupe des freres musulmans, du qatar et surtout de la turquie d’erdogan et nous savons que ces trois entités sont les patrons de en nosra et daesh.
    penser que mokri et cie ne sont pas dangereux c’est jouer le même jeu qu’ont joué les tunisiens avec en nahda….et maintenant ils paient le prix de laur somnolence.
    affectueusement mon….je ne trouve pas de mot.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 16 h 08 min

    c’est vrai ces monarchies
    c’est vrai ces monarchies sont des dictatures pas comme nous en algerie avec une vrai démocratie loooooooooooooooooool
    une démocratie algerienne ou on’a pas vu ou entendu notre président depuis son élection
    ah oui j’ai oublié notre président est malade depuis son élection lol
    vive la démocratie algerienne hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 15 h 50 min

    L’Islam n’appartient pas aux
    L’Islam n’appartient pas aux hommes, il appartient à Dieu… L’Occident sponsorise les organisations terroristes, décapite les souverainetés nationales au nom de la mondialisation, pille les richesses des peuples, pollue l’univers, affame des milliards d’êtres humains en balançant chaque jour des milliards de tonnes de nourritures dans les océans, invente le choc des civilisations et entretient scrupuleusement les dictatures arabes après avoir été par le passé au nom de la civilisation judéo-chrétienne , au nom de la charte des droits de l’homme qui a accouché de la colonisation, de la première et de la seconde guerre mondiales, l’unique responsable des tragédies qui ont endeuillé et qui endeuillent à ce jour l’humanité.




    0



    0
    mohamed el Maadi
    10 mars 2016 - 15 h 32 min

    Néanmoins la république
    Néanmoins la république algérienne doit être défendu des dangers venue de l’extérieure mais également de l’intérieur.
    Le gouvernement algérien s’y emploie pour nous faire avaler une monarchie qui ne dit pas son nom .
    Souvenez vous de l’arrive de Bouteflika avec son frère et un enfant dans un centre de vote …cela ressemblait etrangeremnt au protocole marocain..
    Sellal qui préconisait le baise main cela aussi en dit long sur leur politique et surtout cet homme qui a baisé la main de François Hollande …tout cela m’a mis la puce à l’oreille.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 14 h 53 min

    L’Ambassadeur de l’Arabie
    L’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Maroc a déclaré, à Rabat, que son pays allait investir dans les territoires du Sahara Occidental.
    Le royaume « wahabite » a lancé ainsi trois messages :
    -l’ONU est un « machin » et son conseil de sécurité ce n’est que du « pipeau ».
    -le Maroc est dans ses droits au Sahara Occidental : la MINURSO (mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental) est une fumisterie de l’ONU-ce machin.
    ( pour rappel : « A la suite d´un accord auquel sont parvenus le gouvernement du Maroc et le Front POLISARIO, la MINURSO a été établie et déployée en septembre 1991 afin de surveiller le cessez-le-feu et d´organiser un référendum qui permettrait aux habitants du Sahara occidental, habilités à voter, de décider du statut futur de ce territoire.
    Le plan de règlement, tel qu’approuvé par le Conseil de sécurité, a prévu une période transitoire pour la préparation d’un référendum à l’occasion duquel le peuple du Sahara occidental choisirait entre l’indépendance et l’intégration au Maroc.
    Le Représentant spécial du Secrétaire général prend la responsabilité unique et exclusive des questions relatives au référendum et est assisté dans sa tâche par du personnel policier, militaire et civil. »

    -l’Algérie (dont la position est en adéquation avec les résolutions de l’ONU sur ce dossier) est désignée par le Maroc comme étant un adversaire- voire un ennemi ; l’Algérie qui a dit non à l’Arabie Saoudite sur les dossiers, syrien yéménite, libanais (hizbou Allah) etc. devient le pays à combattre par tous les moyens.

    Nous savons à quoi nous en tenir. Ces gens là n’ont aucun état d’âme et sont capables de barbarie extrême (FIS, GIA, DAECH,ELQAIDA….)
    Une défense avancée est nécessaire pour contrer « woujouh echar »on leur apprendra ainsi « zenbaa ouayane yatbaa »




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 14 h 25 min

    Des le départ j’ai dit que la
    Des le départ j’ai dit que la confrontation était idéologique et l’islam n’a rien à voir la dedans.
    Le republique algérienne qui a cette des défauts est le fruits de sacrifice consentie par nos aînées .Défendre la république algérienne c’est porter le lourd héritage de la guerre de libération.
    Maintenant nos adversaires font faire feu de tout bois pour descendre en flamme l’Algérie.Vous savez les critiques à l’encontre du gouvernement ne veut pas dire retournement car nous défendrons l’Algérie chacun avec ses moyens .Les Algériens sont sensible à l’Algérie et toucher leur pays les rend nerveux voir extrement violent. À méditer..




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 14 h 05 min

    Le Coran indique qu’il n’y a
    Le Coran indique qu’il n’y a qu’un Roi.
    Autrement dit les monarchies sont un non-sens d’un point de vue coranique.
    La republique, c’est la capacite a tous de pouvoir agir, en droit musulman c’est ce qu’on appelle la consultation.
    Par consequent, les saoudiens sont a cote de la plaque, d’autant que le prophete a refuse de benir les tribus du najd (ayant donne naissance au Qatar, les Emirats, les Seouds, les Koweitis und so weiter)
    Un coup de pied derriere s’impose




    0



    0
    Anonyme djamel
    10 mars 2016 - 14 h 04 min

    Les deux se ressemblent en
    Les deux se ressemblent en réalité. La première s’appelle république, la deuxième un royaume. La première ses génies ont révisé leur constitution en un temps record pour permettre au fils de remplacer le père. La deuxième ils n’ont même pas besoin d’une constitution le remplacement est systématique. La première a détruit la presque totalité du pays, elle a jeté la majorité de sa population sur les routes et les frontières d’Europe. La deuxième bombarde les hôpitaux, les usines et les écoles du voisin et on appelle ça le bon voisinage. La première veut que son criminel reste au pouvoir la deuxième il restera au pouvoir. Mais pour la deuxième elle cherche a placé a la tête des autres pays «frères» d’autres criminels qui appuieront sur la gâchette des fusils qu’elle leurs enverra comme cadeau a chaque occasion.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 14 h 02 min

    Par fatigué (non vérifié) |
    Par fatigué (non vérifié) | 10. mars 2016 – 13:32

    je prefere un million de fois la dicture de Assad à la monarchie des yehoudites et de ses satellites.
    et je prefere mille fois la dictature de Bouteflika à la dictature de Abassi, belhadj, djaballah ou mokri.
    c’est clair , net et précis.
    ………
    Je pense pareil, C’est clair net et precis.
    Ces gens sont les hypocrites du Coran, rien de plus. C’est la racaille fourbe dont parle le Coran, en tout cas pour notre epoque.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 14 h 00 min

    L’ETAT ALGERIEN NE DOIT CEDER
    L’ETAT ALGERIEN NE DOIT CEDER EN RIEN
    FACE A CETTE CLIQUE SATANIQUE WAHABITE.
    .
    200 000 MORTS SONT LE FRUIT DE CES GENS
    ET DE LEURS PROPAGANDES COMMENCES AVEC LES FRERES MUSULMANS.
    .
    JE SALUE AVEC FORCE ET PASSION L’ATTITUDE DE L’ETAT ALGERIEN
    FACE A CETTE MAFIA SAOUDITE ET WAHABITE.
    .
    C’EST COMME CA QU’ON VOUS AIME, ON EST AVEC VOUS JUSQU’AU BOUT.
    .
    NE LACHEZ RIEN
    ET QUE DIEU VOUS BENISSE POUR CE REFUS DE LA DESTRUCTION !
    AMIN.
    .
    VOUS ETES TROP BIEN EN CE MOMENT, TROP BIEN.
    .
    ON VOUS AIME ET MERCI DE RESISTER AINSI EN PLEINE CHUTE DU PETROLE (voulue par laracaille satanique wahabite tayhoudite)




    0



    0
    Anonyme djamel
    10 mars 2016 - 13 h 56 min

    Les deux se ressemblent en
    Les deux se ressemblent en réalité. La première s’appelle république, la deuxième un royaume. La première ses génies ont révisé leur constitution en un temps record pour permettre au fils de remplacer le père. La deuxième ils n’ont même pas besoin d’une constitution le remplacement est systématique. La première a détruit la presque totalité du pays, elle a jeté la majorité de sa population sur les routes et les frontières d’Europe. La deuxième bombarde les hôpitaux, les usines et les écoles du voisin et on appelle ça le bon voisinage. La première veut que son criminel reste au pouvoir la deuxième il restera au pouvoir.




    0



    0
    Djodjo
    10 mars 2016 - 13 h 39 min

    Il ne faut pas seulement
    Il ne faut pas seulement redoubler de vigilance. Il faut anticiper les actions. Daesh c’est les pays du Golf. Ils ont créé cette organisation pour détruire les républiques. Ils l’ont fait dans les républiques du Moyen Orient et en Libye, maintenant ils ont commencé à terminer cette destruction dans ce qui reste de républiques en Afrique du Nord. Ils sont entrain de déplacer les terroristes de Syrie & Irak vers la Libye, de fournir l’argent et le matériel de guerre. Ils ont conclu des accord avec la monarchie marocaine pour leur fournir des combattants pour Daesh qui traverent l’Algérie par centaines tous les jours pour rejoindre leur poste. En contre partie, cette monarchie reçoit aides economique, investiments, armement, soutien diplomatique et politique pour la colonisation dy Sahara Occidentale…
    Il ne faut pas attendre que le piège se referme sur l’Algérie. Il faut anticiper par un retrait provisoire de la Lique Arabe, l’interdiction aux Algériens de se rendre au pélérinage en Arabie Saoudite, de soulever la question de la ligitimité de ce pays de servir les Lieux Saints de l’Islam. Ce pays est devenu un danger pour nos compatriotes. Il n’est plus un pays rassembleur des musulmans, il est un facteur de destabilisation et de destruction pour eux. Un tel pays ne mérite pas être le seviteur de ces Lieux et ne mérite pas de recevoir un seul centime de nos pélerins. Ces derniers ne retourneront qu’au fois Ce Royome des Ténébre changera de comportement. C’est certain que cela fera tache d’huile et qu’il y aura beaucoup d’autres pays qui vont suivre.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2016 - 13 h 22 min

    L’ETAT NE DOIT PAS CÉDÉ FACE
    L’ETAT NE DOIT PAS CÉDÉ FACE AUX DISCOURS HAINEUX.
    L’ETAT DOIT AGIR AVEC FERMETÉ EN VERS CES PERSONNES.
    L’ETAT DOIT PUNIR TOUT DÉPASSEMENT EN METTANT LE PAYS EN DANGER.




    0



    0
    Abou Stroff
    10 mars 2016 - 13 h 06 min

    Par fatigué (non vérifié) |
    Par fatigué (non vérifié) | 10. mars 2016 – 13:52
    au fait avons nous l’habitude de picoler ensemble pour que vous vous permettez de m’appeler « mon vieux »?




    0



    0
    Abou Stroff
    10 mars 2016 - 13 h 04 min

    Par fatigué (non vérifié) |
    Par fatigué (non vérifié) | 10. mars 2016 – 13:52
    avez vous lu la fin de mon texte avant de m’apostropher de la sorte?
    quant à mokri et cie, je crois que ces énergumènes ne sont rien (de simples gnous qui suivent la masse des aliénés) comparés à boutef et cie (des hyènes avec des mâchoires super puissantes qui broient tout ce qui bougent, y compris ce qui ne bouge pas)!




    0



    0
    fatigué
    10 mars 2016 - 12 h 52 min

    Par Abou Stroff (non vérifié)
    Par Abou Stroff (non vérifié) | 10. mars 2016 – 13:40
    des agressions étrangères qui viennent de l’intérieur!!!??
    _______________________________
    vous faites semblant de ne pas savoir que les mokri et cie sont à l’interieur et qu’ils attendent le feu vert d’une puissance étrangère pour passer à l’action ?
    le ver est déjà dans le fruit mon vieux .




    0



    0
    Abou Stroff
    10 mars 2016 - 12 h 40 min

    Par raselkhit (non vérifié) |
    Par raselkhit (non vérifié) | 10. mars 2016 – 12:48.
    en effet, comme vous le dites si bien avec votre français châtié (châtré?),  » La Révolution Algérienne doit continuer à faire l’unanimité du Peuple Algérien pour pouvoir se défendre contre les agressions étrangères Même si elles viennent de l’intérieur ».
    des agressions étrangères qui viennent de l’intérieur!!!??
    insinueriez vous que des mercenaires seraient déjà tapis quelque part en algérie et qu’ils attendraient le feu vert d’étrangers pour agresser les patriotes dont vous feriez parie? ou alors reconnaissez vous qu’une partie des habitants de l’algérie ne serait pas aussi algérienne qu’elle devrait être selon vos critères?
    conclusion provisoire: « La cause fondamentale du développement des choses et des phénomènes n’est pas externe, mais interne; elle se trouve dans les contradictions internes des choses et des phénomènes eux-mêmes. » (Mao Zé Dong).
    avant d’accuser l’impérialisme financier mondial (dont vous n’avez, peut être, qu’une idée vague sur sa logique), concentrez vous sur ses alliés internes (l’ensemble que j’appelle « marabunta ») que vous semblez défendre bec et ongles sans en être conscient (seriez vous un nouveau monsieur jourdain de Molière?)
    PS: je vous prie, à l’avenir, d’éviter de me lire car, je porte souvent la poisse.




    0



    0
    fatigué
    10 mars 2016 - 12 h 32 min

    je prefere un million de fois
    je prefere un million de fois la dicture de Assad à la monarchie des yehoudites et de ses satellites.
    et je prefere mille fois la dictature de Bouteflika à la dictature de Abassi, belhadj, djaballah ou mokri.
    c’est clair , net et précis.




    0



    0
    raselkhit
    10 mars 2016 - 11 h 48 min

    Désolé .Pour l’occident il
    Désolé .Pour l’occident il n’y a ni républiques ni monarchies .Il fallait revoir la configuration du Moyen orient région la plus importante en Hydrocarbures (Après la destruction de l’URSS et ses réserves de Sibérie) Les Accords Sykes -Picot étant dépassés .DAESH comme tous les mouvements terroristes disparaitront comme ont disparus le GIA l’AIS mais ils entraineront dans leur disparition la chute de la Turquie et l’Arabie Saoudite La reconfiguration de l’Afrique suivra Aujourd’hui pour nous ce qui compte c’est de construire un front national pour sauver notre pays comme en 1954 Le FLN a réussi à réunir tout le peuple Algérien pour lutter contre le colonialisme et l’union national Toute autre question étant d’ordre subsidiaire Notre ennemi c’est toujours l’impérialisme financier international quelque soit la forme que cela peut prendre Les récentes attaques terroristes en Tunisie ne sont rien d’autres que des menaces ouvertes envers l’Algérie La Révolution Algérienne doit continuer à faire l’unanimité du Peuple Algérien pour pouvoir se défendre contre les agressions étrangères Même si elles viennent de l’intérieur




    0



    0
    Thidhet
    10 mars 2016 - 11 h 43 min

    @Buck John
    Donc tu es

    @Buck John

    Donc tu es d’accord pour dire que les monarchies n’ont pas de leçons à donner. Ou bien tu penses qu’aucune analyse n’est valable si elle ne démontre pas que nous autres algériens sommes des ânes et ceux que tu défends sont des lumières?




    0



    0
    lhadi
    10 mars 2016 - 11 h 39 min

    .
    Il est nécessaire de tirer

    .
    Il est nécessaire de tirer des leçons de l’histoire qu’on raconte sur l’ivrogne qui cherche sa clé sous le lampadaire.

    l’autre passe et demande : « qu’est-ce que tu fais là ? »,

    « Je cherche ma clé »,

    « Tu es sûr qu’elle est tombée sous le lampadaire ? »,

    « Pas du tout, je suis sûr qu’elle est tombée ailleurs ! »,

    « Mais pourquoi cherches-tu sous le lampadaire ? ».

    « Parce que c’est là qu’il y a de la lumière !
    .
    Pour éviter toute digression, déployons le périscope pour observer, d’une part, ce monde porteur de bouleversements gigantesques, qui seront probablement la source d’autant de progrès et d’innovations que de drames, de crises, de conflits et d’instabilité, et d’autre part, la conception de nos génies incompris de s’occuper de tout, tranchant et décidant de tout : ligne directrice ne pouvant conduire qu’à la confusion des pouvoirs, à la perte de responsabilité gouvernementale et administrative et, in fine à une forme d’inefficacité et d’immobilisme.
    .
    Restreindre l’autorité du Premier ministre conduit inévitablement à affaiblir celle du chef de l’Etat, d’où la nécessité d’avoir, à la direction du pays, un Président de la république qui préside, un gouvernement qui gouverne, un Parlement qui contrôle et légifère.
    .
    Un Président de la république affranchi du phénomène de cour inhérent au fonctionnement des entourages se doit de se doter de collaborateurs qui osent affirmer ce qu’ils pensent à celui qui les dirige, sans craindre de lui déplaire ni se contenter d’aborder dans le sens de ce que lui, selon eux, souhaite entendre.
    .
    Un Premier ministre de caractère, inventif, franc et loyal, excellent antidote à cet esprit courtisan, fort de ses prérogatives, pourra nettoyer les écuries d’Augias et de facto donner l’assurance que tout sera fait pour garantir dans l’action quotidienne, la parfaite entente et du coup devenir le vélarium de la Présidence à toutes les attaques justifiées ou malveillantes.
    .
    fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    anonyme
    10 mars 2016 - 11 h 31 min

    Par Abou Stroff (non vérifié)
    Par Abou Stroff (non vérifié) |

    Les républiques barbotent dans la m…..
    ——————————

    Et toi tu barbotes dans une déprime qui commence à nous barber.




    0



    0
    sidhoum
    10 mars 2016 - 11 h 13 min

    la zizanie entre algériens,
    la zizanie entre algériens, durant les années 90,fomentée et accomplie par les hordes saoudiens a été un coup terrible pour l’Algérie que même la France coloniale n’a pas osé: disloquer la nation algérienne et en faire des mini émirats subordonnés à Riyadh!
    en premier lieu sous prétexte de nous purifier elle nous abreuvé ,dans une kermesse, du sang innocent de nombre de nos enfants et devenus sanguinaires-meurtriers nous avons tous demandé du sang à volonté !
    l’Algérie (contrairement à l’Irak , la Libye ou la Syrie) n’a eu la vie sauve qu’à la clairvoyance des uns et des autres , instruits du complot ourdi et de l’ampleur des dégâts occasionnés.
    le prince héritier est revenu à la charge pour nous remettre sous sa botte sans quoi nous vivrons le feuilleton syrien dramatique et les foudres du royaume wahhabite .
    lui est reparti bredouille vers Rabat et nous on a reçu Lavrov en ami!




    0



    0
    raselkhit
    10 mars 2016 - 11 h 07 min

    Abou stroff on t’a conseillé
    Abou stroff on t’a conseillé à plusieurs reprise d’aller à l’école .Pour discutailler de politique il faudrait savoir d’abord lire et écrire et ce n’est pas l’ironie qui fait un Homme




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    10 mars 2016 - 10 h 37 min

    Le vrai sauvetage de
    Le vrai sauvetage de « L’Algérie » ne viendra que d’authentiques Algériens, restés intacts, hommes et femmes de science, et rompus au jeu des échecs, portés à l’action, ils vaincront tous Les Fous de l’échiquier, qu’on trouve dans les administrations, la rue, et dans les campagnes, sur les routes, partout : « L’Algérie » est pleine de « Fous », en les vainquant,ils feront de La République Une Reine, non pas forcément une femme en chair et en os, mais une Âme portée au salut, car dans toute cette cacophonie, le projet le plus sain est celui où chacun garde le souci de sauver son âme…




    0



    0
    TheBraiN
    10 mars 2016 - 10 h 18 min

    Attention à la cinquième
    Attention à la cinquième colonne !




    0



    0
    Abou Stroff
    10 mars 2016 - 9 h 28 min

    « La revanche des
    « La revanche des républiques? » titre R. T..
    en fait, l’auteur semble avoir oublié de qualifier ces « républiques ». en effet, il aurait dû ajouter l’adjectif monarchiques à républiques pour ne pas induire en erreur le lecteur naïf.
    quant à la soi disant revanche, il n’y en a guère puisque aussi bien les « monarchies » que les « républiques » barbotent et se complaisent dans la m…. qu’il ne cessent de produire.
    moralité de l’histoire: les « républiques » et les « monarchies » ne sont en fait que des habillages ou des travestissements de régimes archaïques dominées par des couches sociales pré-capitalistes dont les intérêts se confondent avec les intérêts des puissances impérialistes et de l’entité sioniste.
    PS: s’il veulent survivre au tsunami qui se prépare, les patriotes algériens ont intérêt à se débarrasser de la marabunta qui les gouverne dont les intérêts bien compris ne sont guère les intérêts de la majorité des algériens.




    0



    0
    fatigué
    10 mars 2016 - 9 h 20 min

    R.T.
    « ’Algérie devrait

    R.T.
    « ’Algérie devrait redoubler de vigilance. La classe politique et la société devraient être plus que jamais soudées et solidaires, pour pouvoir faire face efficacement à d’éventuelles agressions directes ou indirectes de la part de ces monarchies enragées et de leurs alliés. »
    ______________________________________
    comment faire quand on a des partis politiques qui ont pignon sur rue et qui soutiennent au vu et au su de tout le monde qui les monarchies golfienne , qui la Turquie d’Erdogan , qui l’état islamique ? le danger est plus INTERIEUR qu’extérieur.




    0



    0
    Buck John.
    10 mars 2016 - 8 h 22 min

    Sur le papier vous aviez d’un
    Sur le papier vous aviez d’un côté les « monarchies absolues arabes » et de l’autre côté « les républiques « de Saddam Hussein ,Kadhafi ,Ben Ali ,Bachar el Assad ,Moubarak ,mais pour l’expression démocratique ,la liberté d’expression ,les droits des citoyens ,la diversité culturelle,le niveau de vie ,les soins ,l’éducation ,ou sont les différences ? Quelle différence entre des présidents a vie et des monarques ? Les deux systèmes s’arrogent un pouvoir absolu d’où le peuple est totalement exclu ,la vie au quotidien des peuples est quasiment a l’identique !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.