Gaïd-Salah (re)gifle Saïdani

Par R. Mahmoudi – La rencontre qui a réuni, hier, le Premier ministre Abdelmalek Sellal et son homologue sahraoui revêt une importance cruciale, tant au plan diplomatique que symbolique. D’abord, la présence du vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire ne peut être perçue, dans la conjoncture actuelle et à la lumière de l’escalade enclenchée par le royaume du Maroc, que comme un signal fort à l’adresse du Makhzen qui brandit son inféodation à l’Arabie Saoudite pour «intimider» l’Algérie, en intensifiant notamment les rencontres entre états-majors des deux armées et en programmant des manœuvres militaires communes très prochainement. La monarchie espère redorer son blason et compenser, par la même occasion, la litanie des revers diplomatiques qu’elle essuie depuis quelques mois et qui la mettent dans une impasse totale. La présence d’Ahmed Gaïd-Salah à cette rencontre montre donc clairement que l’Algérie ne veut pas se laisser intimider, alors qu’elle a toujours œuvré pour une solution politique et négociée au conflit sahraoui, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette présence est aussi une gifle retentissante, la énième, au secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, et à tous ceux qui, dans d’autres partis comme le RCD, font dans un révisionnisme qui n’a pas encore livré tous ces secrets. Tout en se présentant comme la locomotive de la mouvance présidentielle et l’épine dorsale du système politique actuel, le FLN version Saïdani voulait faire accroire que le soutien à la décolonisation du Sahara Occidental était l’apanage de ses ennemis politiques ou d’un «clan» du pouvoir. Confondant manipulation politique et gestion des affaires de l’Etat, son trublion chef ne sait pas qu’il scie la branche sur laquelle il est assis. Il n’est pas encore tombé, mais il s’accroche à un brin de paille…
R. M.

Comment (44)

    Thidhet
    29 mars 2016 - 11 h 22 min

    Mon commentaire ci-dessous
    Mon commentaire ci-dessous s’adressait à @Larnaque, bien sûr, même s’il s’adresse aussi à @Racine. A moins que les deux ne soient le même.




    0



    0
    amal
    29 mars 2016 - 7 h 54 min

    @TAHIA EL DJAZAIR (non
    @TAHIA EL DJAZAIR (non vérifié) | 28. mars 2016 – 9:32

    En effet, je pense que le mot « arabe » dans la dénomination de leur pays leur porte la poisse. D’un côté AUCUN PAYS ARABE NE COMPATTI À LEUR DOULEUR NI NE LES RECONNAIT et de l’autre, ils sont considérés par la plupart des autres pays du monde comme un échantillon d’un peuple qu’ils voudraient voire disparaitre de la surface terrestre.




    0



    0
    amal
    29 mars 2016 - 7 h 34 min

    Larnaque (non vérifié) | 28.
    Larnaque (non vérifié) | 28. mars 2016 – 23:38

    Je te demande ya si Larnaque (non vérifié) | 28. mars 2016 – 23:38 de me donner les points communs entre le polisario et le MAK.
    D’un côté nous avons le polisario créé en 1973 de l’union de toutes les forces sahraouies combattant l’occupation espagnole du sahara occidental et de l’autre, le MAK, un groupuscule qui a parasité les revendications d’une partie du peuple algérien pour en faire des martiens sans liens avec le reste? Vous croyez qu’il y a un peuple kabyle? La seule différence entre les kabyles et la plupart des autres algériens est que les kabyles ont préservé leurs traditions et en sont fiers, et qu’ils ont été ceux qui ont résisté contre la « desidentité » du peuple. Je comprend que le MAK ait pu être créé dans les conditions où vivait l’algérie avec des dirigeant tétus, mais maintenant? Même bouteflika, un chef d’état n’3al achitane et n’a eu aucun tabou à revoire la situation sous un autre angle.
    Vous avez fait des analyses génétiques à touuuuuus les kabyles et à touuuuuus les autres algériens et vous avez trouvé que les kabyles étaient un peuple à part?




    0



    0
    Lamine
    29 mars 2016 - 6 h 57 min

    @Par Larnaque (non vérifié) |
    @Par Larnaque (non vérifié) | 28. mars 2016 – 23:38

    J’ai lu ton com et ce qui j’ai aimé le plus dedans c’est la phrase de Thidhet « Aucune perspicacité, aucun sens de l’observation, aucune suite dans les idées. Manipulables comme des demeurés et, et c’est là le plus grave, convaincus que parce que vous venez de regarder le JT de TF1, vous avez fait le tour de toutes les questions géo-stratégiques du monde contemporain. »
    Wallah il a raison.




    0



    0
    Thidhet
    29 mars 2016 - 6 h 31 min

    @Racine
    Pourquoi ne

    @Racine

    Pourquoi ne répondez-vous par des faits, des arguments concrets, comme ceux qui vous sont donnés? Vous l’ignorez peut-être mais le temps des effets de manche est révolu. Il faut parler vrai ou se taire. Nous sommes à l’âge d’Internet et les gens, devant la débauche de sources d’information qui leur sont proposées, n’ont que faire de vos lieux communs usés et sans substance. Vous n’êtes plus des prophètes. Non seulement vous n’avez fait que mentir à ceux qui vous ont fait confiance, mais vous n’avez même pas fait l’effort d’évoluer. Vous êtes restés figés, coinçés dans des certitudes d’un autre âge, convaincus que les autres n’ont pas d’autres choix que de vous suivre, même quand vous poussez l’audace jusqu’à prostituer une cause pour laquelle des gens sont morts quand-même! Oser Essayer de dresser la Kabylie contre l’Algerie pour les beaux yeux d’un roi dégénéré se disant descendant du prophète! Ce n’est plus de l’ignorance et de la bêtise, c’est de la trahison pure et simple et ça se paie. Vous avez déjà commencé à payer que je sache. Vous entre-déchirer pour des miettes au vu et au su de tout le monde n’a rien de glorieux. Quant au MAK, vous n’y êtes pas du tout. Le POLISARIO cherche l’indépendance de son peuple comme le faisait nos pères. Le MAK de Ferhat M’henni, qui est une version plus franche du RCD, se vend au plus offrant et il se trouve que le roi du Maroc est l’homme qui est prêt à payer le meilleur prix, histoire de brouiller les cartes. En d’autres termes, les gens du POLISARIO sont des héros, vous des vendus. Je vous le dis dans le confort de l’anonymat comme dite, mais vous y êtes aussi, je crois, à moins que votre nom soit vraiment Racine. Je vous le dirais aussi face à face. Les vrais arguments se tiennent partout avec la même aisance. Contrairement aux discours creux.




    0



    0
    el Watani
    29 mars 2016 - 5 h 06 min

    Tant qu’il subsiste un roi
    Tant qu’il subsiste un roi arabe au Maroc et les Mawalis des rois saoudiens en Algérie et au Maghreb et des mercenaires « berbères » qui font des guerres par procuration pour leurs maitres Sémitiques ( juifs ou arabes ) …Jamais les peuples du Maghreb berbère ne connaitront la paix , la liberté , la dignité et la prospérité … Ni Rome , ni Carthage !! ni les rois juifs ni les rois arabes !! le Maghreb est berbère ! La mission sacrée et le destin historique de la nation algérienne est de libérer ces peuples ….L’armée algérienne doit mobiliser 3 ou 5 millions d’Hommes pour exercer sa puissance légitime .. Nous devons être la Nouvelle Sparte de l’Afrique du nord : un peuple en armes , une république militaire et une société militarisée et disciplinée et pas une foule de Ghachis tuberculeux , menée comme des moutons par les charlatans , les prêtres et les marchands de  » Misk, de Amber et de souak »




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    29 mars 2016 - 0 h 23 min

    L’armée doit nous débarrasser
    L’armée doit nous débarrasser de toutes ces vermines qui gangrènent notre pays en commençant par le  » Giflé  »
    Inchallah




    0



    0
    Algérienne-DZ
    28 mars 2016 - 23 h 48 min

    Notre soutien inconditionnel

    Notre soutien inconditionnel pour notre armée.
    Faisons bloc contre nos ennemis.




    0



    0
    Larnaque
    28 mars 2016 - 22 h 38 min

    @Par Thidhet (non vérifié) |
    @Par Thidhet (non vérifié) | 28. mars 2016 – 16:49
    Afligeant! Convaincu que vous êtes de détenir TOUTE LA VÉRITÉ vous ne vous encombrez pas du moindre respect dû à ceux qui ne partagent pas vos idées et que vous vouez aux gémonies: « Aucune perspicacité, aucun sens de l’observation, aucune suite dans les idées. Manipulables comme des demeurés et, et c’est là le plus grave, convaincus que parce que vous venez de regarder le JT de TF1, vous avez fait le tour de toutes les questions géo-stratégiques du monde contemporain. » Décidément les mots ne semblent pas vous faire peur du tout.
    Faites vos devoirs au lieu de déverser vos inepties dans le confort de l’anonymat. Au risque de me répéter, la fermeture de la frontière ouest de l’Algérie n’a rien à voir avec la question sahraouie. Quant au rapport entre le MAK et le Polisario, je vous l’accorde, les deux militent pour l’autonomie. L’un de la Kabylie et l’autre du Sahara occidental. Même combat, quoi!
    Sans rancune!




    0



    0
    Anonyme
    28 mars 2016 - 21 h 59 min

    Tirer la couverture à soi en
    Tirer la couverture à soi en laissant les devoirs et les autres souffrances au vulgum pecus n’émeut aucunement et les gens du pouvoir et le fretin de racailles qui ramassent les miettes. Eh oui, les bohèmes sont relégués aux derniers rangs.
    L’ambition effrénée des grimpions gangrène la vie politique en Algérie, où des politicards de tout genre et de tout horizon ternissent l’éthique et la morale du vrai politique. Cependant, les blessures idéologiques n’atteignent pas les assoiffés du pouvoir, dont l’appât du gain les attire tels des charognards. Pour cette catégorie de personnes, les deux hémisphères cérébraux ne fonctionnent pas, atteints d’une paralysie intellectuelle. L’altérité dans le comportement social, moral et par-dessus tout politique dépasse tout entendement. Cet écart ne peut d’aucune manière être réduit à une simple incartade.
    La vénerie est une pratique revenue à la mode, mais au lieu de traquer le gibier, le peuple est devenu une bête à pourchasser.




    0



    0
    Anonyme
    28 mars 2016 - 21 h 32 min

    Il faut traiter maintenant
    Il faut traiter maintenant sans aucune réserve, l’Arabie Saoudite tayehoudite et sahyounite, comme un pire ennemi, comme le maroc.
    L’Algérie et tous les pays amis du polisario doivent aider pour équiper le polisario du dernier cri en matière d’armement et télecommunication, transport, logistique …, pour faire face en temps réel et immédiat à toute éventualité. Je pense que la fin des monarchies moyenâgeuses, féodales et rétrogrades, au maroc et en Arabie, est proche. Ce sera également l’occasion pour le Yémen de prendre sa revanche et de participer en même temps et par la même occasion, à accélérer la chute de ces monarchies du mal et de la perversion.




    0



    0
    Anonyme
    28 mars 2016 - 20 h 25 min

    Les basses manoeuvres
    Les basses manoeuvres dilatoires, et perfides du « Makhzen » marocain:

    Le Maroc en expulsant le personnel du Minurso,avait un dessein secret qui est de préparer un plan de guerre un « Casus Beli » dans l’intention et l’objectif sont d’occuper, et de récupérer la partie libre soit 20% du Sahara Occidental




    0



    0
    Kamal
    28 mars 2016 - 19 h 46 min

    La comédie n’en finira plus.
    La comédie n’en finira plus. D’un acteur a un autre les actes de suivent.




    0



    0
    Thidhet
    28 mars 2016 - 18 h 55 min

    @Racine
    Un chef de parti

    @Racine
    Un chef de parti algériens, surtout dans circonstances actuelles, devrait bien peser ses propos. Surtout à l’étranger. La preuve, les premiers à « déformer » les propos de Bellabes sont les médias marocains, qui l’ont vite présenté comme un allier du Makkzen dans sa politique expansionniste d’un autre âge. Fini le temps où il suffisait de déblatérer des inepties contre l’état algerien pour avoir l’air intéressant. Les français n’ont qu’un seul mot à la bouche ces derniers temps: « NOUS SOMMES EN GUERRE. SOYONS UNIS. » Et ils ont raison. Pour l’Algérie, la situation est encore plus sensible. Il faut faire gaffe. Et Saïd Sadi qui prend comme allié un Botule sanguinaire devenu le clown du PAF français, il faut pas en tirer des conclusions hâtives non plus. Ces gens sont immatures et bêtes. C’est certitude. Alors qu’ils attendent au moins que la tempête soit passée pour l’ouvrir.
    Bien à vous.




    0



    0
    ELHAKIKA
    28 mars 2016 - 18 h 55 min

    Ya si R. Mahmoudi
    Le RCD n’a

    Ya si R. Mahmoudi

    Le RCD n’a jamais fait dans le révisionnisme ! La réflexion du RCD par son fameux discours de son secrétaire général dans la salle de Bab el Oued est une réflexion à long terme comme d’ailleurs la plateforme de la Soummam ou même les déclarations de Ait Ahmed dans sa vision politique : l’union du MAGHREB.

    Il est seulement désolant que même le FLN a aussi parlé de la construction de ce Maghreb, mais hélas ce FLN de 1962 ne voit en lui que d’un Maghreb ARABE !!! Quand on parle de Maghreb ARABE tout le monde est d’accord, mais quand on parle de Maghreb des Peuples ou tout simplement du l’Union du Grand Maghreb tout court, toute la clique arabo-islamique exclusiviste et clanique du pouvoir condamne et trouve à redire!

    Combien de fois on a entendu le pouvoir algérien parlé du « peuple arabe » Marocain frère, du « peuple arabe » Tunisien frère, du « peuple arabe » Libyen frère etc… etc sans que çà ne provoque quoique que ce soit ni chez toi ya si R. Mahmoudi ni chez ammi Ali.

    C’est la première fois que j’entends parlé de « révisionnisme » sur la construction incontournable du Maghreb (pas arabe seulement soit dit en passant). Pour l’instant jamais le RCD n’a dit que la république Sahraoui est Marocaine ! Donc un peu d’objectivité, ya kho !!!




    0



    0
    TARZAN
    28 mars 2016 - 18 h 42 min

    c’est un message clair aux
    c’est un message clair aux saoudiens, restez en dehors de ce qui ne vous regarde pas. et aux marocains ils leur diesent : l’algérie ne joue pas au jeu des intimidations. l’intimidation pour nous les algériens est un edéclaration de guerre et la guerre on sait ce que c’est et on recule jamais devant les menaces.




    0



    0
    Sprinkler
    28 mars 2016 - 18 h 34 min

    @ racines (non vérifié) | 28.
    @ racines (non vérifié) | 28. mars 2016 – 17:44
    Ne trouvez-vous pas tout aussi  » navrant  » et  » inconséquent  » d’appeler à l’ouverture d’une frontière avec une narco-monarchie esclavagiste qui n’attend que l’heure d’agresser et de dépecer cette terre pour laquelle se sont sacrifiés des millions de vos concitoyens ? Navrant ? Avez-vous oublié la  » Guerre des sables  » ? L’expulsion de  » vos  » concitoyens en 1994 ? L’infâme atteinte à l’emblème national le 1 er Novembre 2014 ? Les tonnes de drogue que déverse chaque année sur notre sol cette crapule de Michou Escobar valet des monarchies primitives du Golf, risée du monde ?




    0



    0
    Anonyme
    28 mars 2016 - 17 h 53 min

    Depuis 1999 l’Algérie a perdu
    Depuis 1999 l’Algérie a perdu la plupart des militaires et membres des services de sécurité attaché viscéralement à la défense du territoire et au soutien aux causes juste dont la cause sahraoui…Bouteflika a mis de côté tous les nationalistes pour promouvoir des novices souvent issus de la frontière ouest et qui n’ont pas la même sensibilité avec la question marocaine ( proximité culturelle oblige) et la question sahraoui.

    Le jour où les derniers nationalistes de l anp seront débarqués ( et pour le coup la France joue un rôle fondamental dans la refonte et le choix des hommes ) alors Adieu le polisario et surtout adieu l’Algérie…Gaid Salah et sa garde rapprochée étant les prochains à être mis de côté…Son successeur serait Ben ali ben ali..Docile et ayant la « qualité  » de venir de l’extrême ouest algérien…On aura un changement de paradigme irrémédiable.

    Les gesticulations de lamamra n’étant qu’une couverture qu’essaye de se donner ce régime. Plus grand monde n’est dupe.




    0



    0
    racines
    28 mars 2016 - 16 h 44 min

    Vous faites un raccourci un
    Vous faites un raccourci un peu trop hâtif. Je ne saisi pas votre acharnement envers le RCD qui n’a rien dit de ce que une certaine presse veut lui faire dire. Le RCD avait parlé d’ouverture des frontières avec le Maroc et de rien d’autre. C’est juste inouï que certains qui n’aiment ce parti s’en prennent à lui alors que le combat est ailleurs. C’est navrant




    0



    0

Les commentaires sont fermés.