Le «bouc» français

Par Rabah Toubal – Tour à tour, Ahmed Ouyahia, Abdelkader Bensalah, Larbi Ould Khelifa, Amar Saïdani, Amar Ghoul et d'autres serviteurs zélés du pouvoir sont tombés à bras raccourcis sur la France, pour crime de lèse-président, à cause de deux effroyables photos de ce dernier publiées l'une par un journal et l'autre par Manuel Valls, et de l'ingérence d'officiels français dans les affaires intérieures algériennes, de manière générale. En parallèle, lors de son périple dans certaines zaouïas à la solde du pouvoir, pour se donner une nouvelle virginité morale qu'il a perdue depuis longtemps, Chakib Khelil a ouvertement accusé la partie française de ne chercher qu'à vendre ses produits finis à la partie algérienne. Il reproche aux Français de n’avoir aucune volonté de transférer la technologie ou de consentir des investissements importants et les accuse d'être derrière les révélations concernant les dizaines de millions de dollars qui ont été versés dans des comptes appartenant à son épouse, qui a également acheté de nombreux appartements aux Etats-Unis et en Suisse, notamment. Pour occulter son incapacité à mobiliser le peuple algérien autour de projets politiques, économiques et sociaux viables et afin d'atténuer son isolement grandissant sur le plan interne et l'effondrement de sa crédibilité sur le plan externe, à cause de sa dérive dictatoriale inquiétante, le pouvoir pense avoir trouvé en l'ancienne puissance coloniale, à qui il n'a cessé d'octroyer des concessions majeures dans pratiquement tous les domaines depuis 1999, un «bouc» idéal pour redorer son blason bien terne. La France, en crise économique et sociale durable, acceptera-telle de jouer ce rôle de souffre-douleur d'un régime aux abois, en contrepartie de bribes de contrats, de plus en plus minces et aléatoires ? En tout état de cause, tous les moyens, procédés et stratagèmes sont bons pour se maintenir au pouvoir et continuer à détruire massivement les ressources humaines du pays, à brader et à piller ses ressources naturelles non renouvelables et à dilapider tous azimuts ses ressources financières considérables, compromettant ainsi irréversiblement ses chances de redressement et encore moins de développement. Qui va arrêter ces aventuriers qui pratiquent une fuite en avant suicidaire qui fourvoie notre pays dans une impasse dangereuse, au lieu de demander pardon au peuple algérien qu'ils n'ont cessé d'humilier, d'insulter et de menacer de toutes sortes de représailles depuis 1999, et de se faire oublier pour le restant de leur vie ?
R. T.

Comment (23)

    Anonyme
    17 mai 2016 - 16 h 05 min

    Oui Youcef, celui qui a
    Oui Youcef, celui qui a affaire avec ces maudits ne finira jamais bien ! Sarko, Hollande, etc…etc….




    0



    0
    Youcef
    17 mai 2016 - 6 h 04 min

    Apparemment le coq gaulois a
    Apparemment le coq gaulois a perdu toutes a été déplumé par les loups d’Alger.
    Cocorico ! Il se réveille tout nu !




    0



    0
    Ben
    16 mai 2016 - 20 h 50 min

    Le gouvernement français a
    Le gouvernement français a certainement de son plein gré accepté de jouer au souffre-douleur de son homologue algérien. Il était d’accord et consentant en contrepartie d’avantages économiques, commerciaux e financiers, plus des mallettes secrètes. Les sombres perspectives de l’économie algérienne l’ont poussé à remettre en cause ce statut humiliant , qui lui a valu de nombreuses critiques de l’opposition et des médias français.




    0



    1
    Abdelaziz
    16 mai 2016 - 18 h 30 min

    A mon avis, les politiciens
    A mon avis, les politiciens français ne supportent plus le chantage de leurs homologues algériens qui les ont impliqués dans leurs affaires scabreuses, des présidents aux ministres en passant par les députés et les militaires. Si les ripoux d’Alger tombent ils feront tomber leurs têtes.




    0



    1
    karimdjazairi
    16 mai 2016 - 17 h 24 min

    On peut etre critique à l
    On peut etre critique à l égard du pouvoir algérien, comme on peut etre objectif, mais l article de Toubal, fait la belle part à la France, devenue selon lui souffre douleur, quel patriotisme ! …




    0



    0
    Vague De Fond
    16 mai 2016 - 16 h 57 min

    il est de notoriété publique
    il est de notoriété publique que la France a pesé de façon notable pour que la momie occupe le fauteuil du parrain et cette même France l’a porté à bout de bras jusqu’à ne plus se gêner de produire des énormités diplomatiques du genre « bonne alacrité » qui ont offusqué jusque dans le sérail de l’Élysée, mais lorsque l’état du régime bouteflikien a atteint un tel état de putréfaction que ses effluves sont repérables à mille lieues, l’attitude des Français a changé de manière visible, ils prennent leurs distances, garder l’argent du beurre, mais s’éloigner de la mauvaise odeur que ce même beurre distille. Cela devait arriver tôt ou tard, c’est peut être la fin des haricots.




    0



    1
    Anonyme
    16 mai 2016 - 14 h 33 min

    Excellent edito.
    Pour rappel

    Excellent edito.

    Pour rappel je différencie Bouteflika et sa secte de l’Algérie
    En gros le tweet de Valls ne m’a pas ému une demi seconde… Au contraire ma première réaction fut : Cheh wa le3kouba la prochaine humiliation d’un petit homme aigri et aveuglé par sa soif de vengeance et du pouvoir absolu façon Hassan dos à tel point qu’il a vendu notre pays et notre dignité à cette même France pour être soutenu dans ses 4 mandats illégitimes et son grossier viol de la constitution.. Cheh cheh…

    Je ne connais aucun algérien censé qui soutien Bouteflika. Seuls les escrocs et les maroco algériens sont avec lui c’est à dire une ultra minorité.

    Bouteflika a définitivement rejoint la lignée des ben bella messali..Il se rêvait en grand… Walou zéro sur toutes les lignes.. Cheh..

    Bouteflika c’est le chaos quotidien depuis 1999…un véritable enragé extrémiste haineux et jusqu’au boutiste




    0



    1
    RAMO
    16 mai 2016 - 13 h 58 min

    La France vous dit qu’il est
    La France vous dit qu’il est temps de vous réveillez,car elle ne souhaite plus soutenir ce pouvoir fantôme qui est la tète de ce pouvoir,et vous dit aussi qu’aucun pays sérieux ne viendrait investir chez nous pour mille est une raison,
    les vrais patriotes ne sont pas aux commande de ce pays ils observent en silence




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2016 - 13 h 45 min

    Si au moins saadani n’avait
    Si au moins saadani n’avait pas résidence VIP à Neuilly,sellal ses enfants à Londres,Bouchouareb à Paris….et d’autres comme eux!! C gens ne croient même pas en leur pays et ils nous chantent la même chanson! Même abdeslam que j’estimais beaucoup pour son industrialisation sous le grand boumediene s’y met,où réside t il??




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2016 - 12 h 26 min

    Dieu me garde de mes amis!
    Dieu me garde de mes amis! Mes ennemis, je m’en charge. :
    citation 1
    ,…..et la fuite en avant continue,….., la valse,…..
    pour nos « respectables responsables », avec chaque fois une nouvelle sortie, et une nouvelle histoire, pour tromper, occulter, et cacher les grands, graves, et vrais défis, et problèmes dans lesquels s’est embourbée l’Algérie

    L’Algérie ne s’est jamais fragilisée, et au bord de l’asphyxie, de l’isolement géo-stratégique de ses voisins, et de la paralysie totale de ses institutions plus qu’avant

    L’Algérie est entrée dans la phase du début d’une mort clinique




    0



    0
    Rachid
    16 mai 2016 - 10 h 09 min

    Par amal (non vérifié) | 16.
    Par amal (non vérifié) | 16. mai 2016 – 9:09
    « Il n’y a pas de bouc français; les français provoquent. »
    .
    La France ne provoque pas. Mais vous etes dures a comprendre n’est ce pas ? Vous ne comprenez pas le message du tout. La France vous dit: Y’en a marre, on ne pourrait plus avaler des cocodiles vivants. Les couleuvres du 3 et 4iemme mandats nous suffisent… nous somme ettouffés.
    Alors si la France vous « provoque » pourquoi vous, LE CLAN, etes si dépendants et si presents en France dans tous les domaines.
    Vous vous soignez en France, vous achetez des appartements a coups de millions d’euros en Frane et pour bien vous mettre au chaud, vous signez avec la France un contract de protection. Oui, meme si vous volez des milliards vous pourrez vous terrer en France – Le pays de la « légalité et de la fraternité ». Mais la France n’est pas Holand, car un jour elle aura aussi des hommes de lois et de démoctrie, qui s’aligneront sur le peuple algerien. Ces hommes et femmes pourront vous mettre a nu devant le peuple et le reste du monde. Ce jour la, il ne vous restera plus ou aller ou vous cacher …




    0



    0
    Benradouane
    16 mai 2016 - 9 h 48 min

    Chers frères et chères
    Chers frères et chères soeurs, notre pays est en danger et nous devons être vigilants. Ceux qui doutent n’ont qu’à lire ce qui s’écrit quotidiennement sur les activités de notre glorieuse Armée.Ceux qui convoitent notre pays profitent de la faiblesse structurelle de son gouvernement présidé par un handicapé total pour l’affaiblir d’avantage, comme le font le Maroc et la France notamment.




    0



    0
    TheBraiN
    16 mai 2016 - 9 h 46 min

    Ça ressemble fort à la
    Ça ressemble fort à la « farce » d’Erdogan et de Shimon Peres en Suisse !
    Erdogan avait fait semblant d’engueuler Shimon Peres pour se voir offrir la « crédibilité » auprès des peuples arabo-musulmans en vue du printemps arabe !
    La majorité des gens que vous citez sont membres de la 5 ième colonne et n’ont « osé » que sur « autorisation » Parisienne .
    On amuse la galerie comme on peut !




    0



    0
    Anonyme mehdi mountather
    16 mai 2016 - 9 h 19 min

    Ces chiyatines de la France
    Ces chiyatines de la France tous des franc maçons leurs fin par des arrêt cardiaque virus pire Zika séisme tornade foudre accident Amine




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2016 - 8 h 56 min

    Vraiment marre du bla bla et
    Vraiment marre du bla bla et de ses gens qui ne savent ce qu’ils sont! ils sont constamment humilier par la France eux et notre pays peuple nos immigrés et j’en pass mais jamais jamais encore a nos jours une réponse sérieuse a l’encontre d la France qui continuer a se moquer la haute utorité dont la constitution et la président! elle se moque de nous car on est divisé…




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2016 - 8 h 31 min

    ces rigolos de pouvoir
    ces rigolos de pouvoir prennent les algeriens pour des demeurés
    ils accusent les français de tout les maux de tête alors que tout l’argent volé en algerie se trouve dans cette même france pire encore ces rigolos de pouvoir ont donnés toutes les clés de l’algerie au mains des français et cerise sur le gâteau le dossier médicale de boutef est entre les mais de ces mêmes français
    ce pouvoir est une honte pour l’algerie est a cause d’eux l’algerie est devenu la risée du monde
    un conseil a ces rigolos de pouvoir dégagez dégager le peuple on’a marre de vous vous avez fait beaucoup de dégats au pays




    0



    0
    Karim
    16 mai 2016 - 8 h 27 min

    Que savent-ils faire d’autre
    Que savent-ils faire d’autre ? RIEN.
    En dehors de mensonges, decéption, contres pieds et batir des chateaux en espagne et détourner l’argent du peuple, ils ne savent rien faire.
    Faite le bilan de leur rendement et vous verrez qu’ils ne font que de la représentation vide car tout est fiaso. Tous les projet sont déficitaires ou doivent etre refaits.
    Aucun travail, aucun bilan et aucune direction.
    Ils improvisent le jour et changent la nuit car ils ne savent rien faire. Ils sont la négation du travail et ne sont en fait que des escrocs utilisant des slogans pour faire encore endormie un peuple qu’ils ont aveuglé depuis 1999.
    Un pays pris en main par des improvisateurs, des amateurs et des escrocs.




    0



    0
    amal
    16 mai 2016 - 8 h 09 min

    Il n’y a pas de bouc
    Il n’y a pas de bouc français; les français provoquent.
    De sarkosy qui n’a pas trouvé nécessaire son intention de briser notre pays, au type qui a mis un bras d’honneur aux algériens en 2014, en passant par émié qui radote comme une vieille folle, nous en buvons chaque jour jusqu’à la lie.
    Celui qui croit qu’il y a un remède autre que de fréquenté le moins possible ces gens à tors.
    Je me demandes pourquoi émié n’a pas été convoqué pour une explication au lieu de tirer cet incident dans la longueur. Pas besoin que tout le monde y passe, saadani et ouyahya n’ont pas à commenter les propos d’émié, mais comme partis au pouvoir auraient dû le convoquer pour qu’il explique ces enfantillages.




    0



    0
    H'didwane
    16 mai 2016 - 7 h 41 min

    Il est temps que la France
    Il est temps que la France cesse de soutenir le vent et le mensonge en pensant que le peuple est aveugle.
    Il est temps que la France soutienne le peuple algerien ou au minimum cesser de soutneir l’insoutenable: Un régime illegitime sans scrupules, a sa tete un fantome. Il est temps que la France de devenir cette France de la justice et des droits.




    0



    0
    Anonyme
    16 mai 2016 - 7 h 31 min

    Un bon résumé de la situation
    Un bon résumé de la situation actuelle.




    0



    0
    Mahmoud
    16 mai 2016 - 6 h 43 min

    Le titre de cet édito résume
    Le titre de cet édito résume toute la problématique actuelle entre l’Algérie et la France. Les dirigeants français doivent demander pardon au peuple algérien pour leur soutien à la dictature de Bouteflika et leurs mensonges dont la honteuse « alacrité » de François Hollande et « j’ai discuté pendant plus de trois heures avec le président Bouteflika. Il était en excellente forme » de l’innommable Fabius.




    0



    0
    Alilou
    16 mai 2016 - 6 h 04 min

    Pauvre France qui a mis tous
    Pauvre France qui a mis tous ses oeufs dans le vieux panier de Bouteflika qu’elle a soutenu à bras le corps depuis 1999 malgré toutes ses lubies. Aujourd’hui que ses successeurs se démarquent d’elle parce qu’elle ne les soutient pas inconditionnellement, elle découvre l’opposition, contrairement aux autres pays qui ont jeté des passerelles avec l’opposition et la société civile algériennes depuis belle lurette déjà.
    Hollande doit se morde les doigts en misant sur un tyran.




    0



    0
    Makhloufi
    16 mai 2016 - 5 h 49 min

    Plutôt la vache française que
    Plutôt la vache française que Bouteflika a manipulée comme il voulait au seul profit de son clan et qu’il renie aujourd’hui.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.