Le héros algérien du Bataclan honoré par l’Etat français

Didi médaille.png

Lors d’une cérémonie officielle au siège du ministère français de l’Intérieur, à Paris, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a remis le décret d’accession à la nationalité française au ressortissant algérien, employé de sécurité, qui «s’est tout particulièrement illustré lors des attaques terroristes survenues le 13 novembre 2015 au Bataclan», indique un communiqué de l’ambassade de France à Alger. A cette occasion, le ministre l’a également décoré de la médaille d’or de la sécurité intérieure. Né à Souk El-Tenine, dans la wilaya de Béjaïa, «Didi» est arrivé en France en 1981 à l’âge de 6 mois et a vécu toute sa jeunesse en banlieue parisienne. Le 13 novembre au soir, alors qu’il se trouvait à l’extérieur du Bataclan, il a entendu les premiers coups de feu à l’intérieur de la salle de spectacle où se déroulait un concert. «N’écoutant que son courage, il a fait le choix d’entrer dans la salle pour porter secours aux spectateurs et les aider à s’échapper, malgré les tirs des assaillants», témoigne-t-on. «Nombre d’entre eux ont ainsi pu emprunter l’issue de secours qu’il est parvenu à rendre accessible, alors que l’horreur s’abattait sur la salle de spectacle», relève le communiqué de l’ambassade de France, qui ajoute que cet Algérien est sorti à son tour «de cet enfer» et «les a aidés à trouver refuge dans une résidence universitaire voisine». «Cette nuit-là, dans des circonstances extrêmes, note le communiqué, «Didi» a donc sauvé la vie de dizaines de personnes, des femmes et des hommes, des jeunes et des moins jeunes, des Français et des étrangers». «Sans son intervention, un grand nombre de victimes supplémentaires aurait été à déplorer», assure le communiqué. Dans l’allocution qui a précédé la remise du décret d’accession à la nationalité française, Bernard Cazeneuve a souligné le caractère héroïque du comportement de notre compatriote, qui «compte au nombre de ces hommes et de ces femmes dont le courage, le sang-froid et l’altruisme se révèlent dans les moments de plus grand péril». Le ministre français de l’Intérieur a tenu à «rendre un juste hommage, au nom de la nation (…) à des hommes et femmes qui, sans que rien ne les y ait jamais préparés, se sont brutalement retrouvés confrontés à une situation d’une extrême gravité et qui ont su faire face avec un sang-froid et un courage absolument admirables». S’exprimant au nom du peuple français, le ministre s’est dit «fier d’accueillir «Didi» au sein de la communauté nationale (…), par-delà nos différences d’origines, de croyances et de convictions». L’occasion a également été saisie de rappeler que la France «a placé son refus obstiné de la barbarie obscurantiste et de la violence terroriste au cœur de son identité profonde».
Sarah L.

Comment (7)

    RÉPENTANCE
    21 juin 2016 - 22 h 29 min

    Et la RÉPENTANCE A T’ELLE ÉTÉ
    Et la RÉPENTANCE A T’ELLE ÉTÉ HONORÉ ?
    HYPOCRITES !!




    0



    0
    Wallace
    21 juin 2016 - 18 h 37 min

    En toute logique ce garçon
    En toute logique ce garçon courageux devrait être honoré en Algérie en lui octroyant quelque chose se rapportant au « merite » pour avoir honoré notre idée de la liberté, du mérite et du courage.
    Notre vision de l,Algerie libre et moderne contre le barbarisme terroriste.
    Mais non;on laisse le soin aux autre d,honoré un enfant de l,Algerie…mezel en le prenant pour eux en le naturalisant « français ».
    Comme si passer d,algériens à français es synonyme de reussite ?
    avec le(…) devenu algérien de part ces « immoraux service ».
    Faut croire que oui!




    0



    0
      Anonymous
      21 juin 2016 - 22 h 32 min

      Les patriotes sont humiliés
      Les patriotes sont humiliés et non honorés par cette bande de traitres et rescapés de la rafle de 1975.




      0



      0
    Anonymous
    21 juin 2016 - 13 h 33 min

    Une gifle a Sarkozy qui sert
    Une gifle a Sarkozy qui sert des musulmans pour en faire un tremplin pour l’élection de 2017, une deuxième a Marine, qui n’aime pas les immigrés et a Vals le copieur de Sarkozy.




    0



    0
    ANAalgérien
    21 juin 2016 - 13 h 09 min

    Et c’était ce qu’il fallait
    Et c’était ce qu’il fallait faire . Bravo Didi d’avoir sauvé des gens innocents.




    0



    0
    anonyme
    21 juin 2016 - 12 h 52 min

    Je ne sais quel stratageme
    Je ne sais quel stratageme avait déployé Caseneuve pour faire plier Vals et le convaincre d’accepter que cet algerien dont l’heroisme ne peut etre égalé ,soit naturalisé et médaillé!!bravo caseneuve et bien sur :youyouyouyouyouyou pour notre brave bonhomme!




    0



    0
    elherraz
    21 juin 2016 - 10 h 56 min

    De nature, l’algérien voue
    De nature, l’algérien voue une haine viscérale aux terroristes et terrorismes toutes catégories confondues et a la hogra, baraka allah oufik jeune homme.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.