Anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès : une commémoration tendue

Mat.jpg

La commémoration du 18e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès s’est déroulée, aujourd’hui samedi à Taouarirt Moussa, dans un climat tendu. La cérémonie de recueillement à laquelle ont pris part de nombreux responsables politiques, des élus et des personnalités connues, a été chahutée par un groupe de jeunes scandant des slogans hostiles au pouvoir. Parmi les personnes présentes, il y avait Nordine Aït Hamouda, membre fondateur du RCD, le président de l’APW de Tizi Ouzou, Mohamed Klalèche, les sénateurs Moussa Tamadartaza et Hocine Haroune. La directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, Nabila Goumeziane, a également participé à la cérémonie de commémoration qui intervient dans un contexte de relance de l’affaire par la famille Matoub, qui demande la réouverture du dossier en raison de la présence de nouveaux éléments dont le témoignage de Nordine Aït Hamouda. La directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou a rendu un hommage soutenu au défunt Matoub Lounès, affirmant que «l’éloquence de sa poésie, la profondeur de ses textes, l’authenticité de ses airs musicaux typiques témoignent à jamais de la grandeur et de l’immensité de l’artiste. C’est un compositeur et un créateur hors pair qui a marqué sa génération et restera un modèle de son temps». Elle a mis en avant la grandeur de l’artiste et le génie de l’homme qui a œuvré toute sa vie pour la culture amazighe et la consécration de l’identité algérienne. Des chercheurs universitaires, qui se sont intéressés à son œuvre, estiment qu’il a légué à la poésie algérienne «une œuvre poétique unique qui mérite d’attirer l’attention des linguistes, des sociolinguistes et autres spécialistes de la langue».

Sonia Baker

Comment (3)

    Anonymous
    25 juin 2016 - 21 h 20 min

    de son vivant iln’aurais
    de son vivant iln’aurais jamais permis leur presence ce qu’ils l’ ont combatu meme maintenant ils sont contre la solution qu’il a preconisee dans sa derniere chanson avant qu’ils soit assassine




    0



    0
    Anonymous
    25 juin 2016 - 18 h 57 min

    « L’hommage? »officiel des
    « L’hommage? »officiel des autorités est l’image type de l’HYPOCRISIE d’un pouvoir politique maffieux indigne et (…)




    0



    0
      Akli l esclave
      26 juin 2016 - 2 h 09 min

      IL NE MANQUE A L APPEL QUE
      IL NE MANQUE A L APPEL QUE TLIBA GAID SALAH ET OUYAHIA!!!BANDE D HYPOCRITE PARTOUT EN FRANCE LE NOM DE MATOUB EST PORTE DANS DES RUES QUI DEPASSENT NOS AVENUE ET CHEZ NOUS A ALGER WALOU ….SI LE POUVOIR DU FLN ARABO ISLAMISTE A REUISSI A ASSASSINER MATOUB EN REVANCHE IL A REUISSI A DECLANCHER L EVEIL DU PEUPLE KABYLE.MATOUB EST COMME AIT AHMED ILS NE SONT PAS MORTS MAIS PLANTES DANS NOS COEURS ET NOS MEMOIRES .DE MATOUB ON EN PARLERAIT DES SIECLES ET DES SIECLES A VENIR CAR CE N EST PAS UN CHANTEUR MAIS UN HEROS QUI DEFEND SON ALGERIANITE ET QUI FAIT UN BRAS D HONNEUR AU PANARABISME AU NAZISLAMISME ET A L OCCIDENT ….. REGARDEZ LA HEROS OUM KALTOUM ELLE EST AUX OUBLIETTES HASNI(le pauvre)EST OUBLIE UNE ANNEE APRES WARDA MEME CHOSE ET DEMAIN DERRIASSA MM CHOSE LOUNES MATOUB 18 ANNES APRES DES MILLIERS DE JEUNES VIENNENT EN PELERINS SE PROSTERNER DEVANT SA TOMBE …BRAVO MES AMIS A MARSEILLE ON PREVOIT D EN FAIRE AUTANT .VIVE LE PEUPLE KABYLE GLOIRE ETERNELLE A MATOUB ET A HOCINE AIT AHMED….ET AUSSI BRAVO A NEZZAR POUR SON COURAGE DE LION .NOUS SOMMES AVEC VOUS MON GENERAL AIDEZ NOUS A TROUVER LES ASSASSINS DE MATOUB




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.