Contribution du Dr Arab Kennouche – La Présidence, l’état-major et l’aigle pakistanais

Le Président et le chef d'état-major de l'ANP à Cherchell en 2011. New Press

L’Algérie pourra-t-elle enfin se passer à l’avenir d’armes de destruction massive au moment où toutes les armées arabes ont montré leur faiblesse insupportable face au rouleau compresseur des puissances occidentales ? Existe-t-il un tel projet au sein de la présidence Bouteflika au point de vouloir faire taire l’ANP dans son intégralité et de vouloir imposer un cinquième mandat bouteflikien au peuple algérien ? Comment pourrait-on justifier une continuation de la politique actuelle de la Présidence autrement que par le besoin pressant de fortifier pour toujours la nation par l’acquisition d’armes plus que létales, ce qui expliquerait que l’on nous resserve encore pour cinq ans du Saïdani, du Khelil et j’en passe… Bouteflika regarde-t-il vers Islamabad au point que tous les généraux soient désormais priés de se taire afin de ne pas perturber le nouveau fer de lance de la Bouteflikian Policy ? Voilà la seule raison objective qui pourrait expliquer les lois récemment votées sur l’obligation de réserve des retraités de l’ANP, mais également des officiers d’active. Mais il semble que la Présidence actuelle ne soit pas encore en mesure de marcher sur les pas d’Islamabad, Pyongyang ou Pékin, tellement elle est préoccupée par des objectifs politiciens à court terme où l’argent et les honneurs dépassent largement toute considération sécuritaire pour le pays. Alors, si Islamabad n’est pas en ligne de mire, à quoi ressemblera l’Algérie des années 2020 ? Voici encore une tentative d’explication de nos probables futurs.

Chakib Khelil, le nouveau docteur Khan ?

Le docteur Khelil serait-il enfin le sauveur de l’Algérie, à l’instar du grand scientifique pakistanais qui fut décisif dans l’acquisition pour son pays de l’arme nucléaire ? C’est tout le mal que l’on peut souhaiter à notre cher ancien ministre de l’Energie. Pour simple rappel, le docteur Abdul Qadeer Khan se rendit célèbre dans son pays, autant que Mohamed Iqbal, ou que Mohammed Ali Jinnah, le fondateur historique du Pakistan, ou bien encore Zulfikar Ali Butto, le propulseur du programme nucléaire pakistanais, sans jamais quémander quelque honneur que ce soit. A lire l’histoire des grands leaders politiques pakistanais, dans leur tentative singulière de fonder une nation industrielle et puissante face à l’Inde surpuissante, on ne peut que rêver d’un destin similaire pour l’Algérie des Bouteflika, Khelil, Ouyahia et Saïdani : ces hommes vont-ils enfin nous entraîner sur les cimes de la puissance nucléaire, de l’économie survoltée, de l’indépendance nationale comme au Pakistan des années 50 et 60, 70 ? En effet, il n’est pas d’autre lecture possible de l’acharnement du bouteflikisme à s’éterniser au pouvoir que celle d’un nirvana de la puissance économique et militaire qui commencerait en 2019 pour ne plus jamais finir. Il ne suffirait de pas grand-chose pour qu’on puisse accorder un cinquième, un sixième ou un septième mandat à l’équipe qui nous dirige actuellement, pourvu que l’on soit certain de sortir de ce sous-développement typiquement africain. Peut-on croire à un scénario à la Zulfikar Ali Butto-Dr Abdul Qadir Khan en Algérie au vu des assurances déclamées par le clan présidentiel et son chef d’état-major ? En 2019, si le candidat de la Présidence passe, nous aurions accumulé 25 années de bouteflikisme, soit un quart de siècle de gestion monocolore, mais à ce tarif, que peut-on espérer obtenir réellement ? Si l’on s’en tient au discours des premiers concernés, l’Algérie sortirait de l’ornière. L’agitation au sommet de l’Etat des militaires ne peut que conduire à une telle interprétation : on défend un bilan «positif» et chacun doit désormais se taire, car l’Algérie monte en puissance chaque jour et il convient de ne pas la perturber dans son envol. Pour ce faire, l’ANP nous rassure quotidiennement sur les avancements de la lutte antiterroriste, ne prenant pas la peine de signaler que cela fait déjà 25 années que cela dure. Et nos pauvres soldats de sillonner des milliers de kilomètres chaque année, en quête de caches d’armes terroristes, tandis que d’autres sont encore occupés à ce travail interminable de déminage, cadeau laissé par la France coloniale sur le sol algérien pendant, enfin, que nos fameux ministres se plaisent cyniquement à «négocier» la restitution des biens laissés vacants par les pieds noirs et leur Grande Civilisation… Tout un programme qui ferait pâlir un Dr Abdul Qadir Khan, parti presque seul aux Pays-Bas et ailleurs, à la conquête des dernières technologies nucléaires, travail de longue haleine, fastidieux, méticuleux, héroïque, mais qui porta finalement ses fruits au Pakistan. Alors que le docteur Khelil ne cesse de deviser sur le prix du baril de Brent, le docteur Khan continue lui de jouir en ses terres d’une aura formidable qui ne manquera pas d’affecter certains pays arabes, et même l’Iran, ébahis devant une telle réussite. On nous promet le baril à 100 dollars de sorte que chacun puisse se rassurer qu’il continuera à boire du Coca-Cola ou à manger des yaourts, alors que d’autres auparavant prenaient à cœur de construire de puissants outils industriels nationalisés et de parvenir à un statut de puissance nucléaire. Bien entendu, le Pakistan d’aujourd’hui, empreint au radicalisme islamiste, n’est pas ce qu’il était et les acquis de Zulfikar Ali Butto et du PPP (People’s Party of Pakistan) ont vite été laminés comme ceux de feu Houari Boumediene l’ont été après sa disparition. Il n’en demeure pas moins que la continuation du bouteflikisme par Khelil ou un autre ne pourrait qu’exiger de grands projets d’envergure mondiale, comme le firent les leaders de la courageuse nation pakistanaise à son indépendance. Mais ne faisons pas preuve d’autant de naïveté une fois de plus, et restons réalistes. Que risque-t-il vraiment de se passer en Algérie ?

L’aigle d’Iqbal et les deux silences

La reconnaissance, tout récemment, par le président Bouteflika de l’extrême vulnérabilité de l’économie algérienne, après 50 années d’indépendance, fit froid dans le dos des Algériens. Tel un coup de poignard, l’aveu d’une telle impuissance à décoller par ceux-là mêmes qui nous gouvernent contredit leur volonté de se perpétuer au pouvoir. Pourquoi donc serait-on obligés à croire dorénavant à l’impossible ? Cessons de rêver : l’Algérie file tout droit vers un scénario à la marocaine si le bouteflikisme est reconduit en 2019 : c’est le modèle le plus proche de la mesquinerie, du babillage politicien, des petites frappes et de la servilité bon marché pour l’Occident. Voir en un Khelil ou tout autre continuateur de la politique bouteflikienne un sursaut de boumedienisme, à la pakistanaise, reviendrait à se voiler la face. Mais c’est malheureusement ainsi qu’il faut entendre les dernières passes d’armes entre le clan au pouvoir en Algérie et le peuple algérien retranché derrière son dernier rempart, l’ANP. La loi du silence, l’omerta commandée par l’état-major actuel paraît presque ridicule face aux véritables enjeux stratégiques auxquels sera confrontée l’ANP dans les années à venir : qu’on en vienne à dénoncer indirectement le courage politique de certains généraux ne fait que révéler l’impuissance flagrante de pans de l’ANP à diriger l’Algérie sur la voie de la nucléarisation de ses forces armées. Comme on ne peut gravir la montagne, on s’occupe du menu fretin, en accusant certains d’enfreindre les lois du silence politique, pour des actes qui, de fait, sont hautement patriotiques. Car il existe deux sortes de silence, celui du «silence, on tue !» rendu célèbre par la villa Susini de l’Algérie coloniale, et l’autre, bien plus important, le silence édifiant imposé par les aigles royaux pakistanais à leurs ennemis antimusulmans, lorsqu’ils conduisirent leurs premiers essais nucléaires. Alors, monsieur le président de la République, monsieur le chef d’état-major, messieurs les députés de l’APN, nous ne demandons que cela, subir de votre part le silence de vos armes dissuasives, le silence de la puissance majestueuse, subir le regard de l’aigle royal pakistanais qui fait taire tout roucoulement, toute confusion contestatrice, toute récrimination infondée, en faisant royalement rentrer dans les rangs les inconscients et les naïfs que nous sommes. Qu’on ne nous prête pas d’intentions belliqueuses, mais comment diable interpréter autrement votre volonté de puissance que par votre besoin impérieux de donner à l’Algérie toute la force d’une nation capable de ne plus jamais sombrer dans la débilité criarde, l’extrême faiblesse et le fatalisme indicible, comme dans ces années de plomb 1830, où contre les canons français, on ne pouvait offrir que d’authentiques chevauchées fantastiques, comme si l’authenticité avait été un gage suffisant contre l’artillerie sophistiquée gauloise ? Messieurs les instigateurs de la nouvelle loi du silence, sachez retenir la leçon du sabre de l’Emir Abdelkader une bonne fois pour toutes. Il a eu beau tournoyer haut et faire scintiller sa lame tranchante, rien n’y fit, des pelotons de Français se déversèrent sur les plaines d’Algérie pour le résultat que l’on sait désormais. Soyez comme cet aigle pakistanais ou bien afghan qui ne se hisse au sommet qu’en toute liberté et qui y parvient avant même de s’occuper de ce qui se passe en bas, avant son décollage. Il fond vers les cieux sans regarder la terre, puis la couvre de ses ailes par un silence majestueux. Le silence s’impose, car l’acte est grandiose. Nous ne demandons rien de plus que cela, le silence de vos actes majestueux, grandioses. Personne en Algérie ne rechignerait à se taire en marque de reconnaissance pour ce vol royal que vous effectueriez afin de sauver l’Algérie des coups de griffes qui l’attendent. Sachez, chers messieurs, que plus l’aigle vole haut et plus le silence s’impose de lui-même et moins encore on ressent le besoin de l’imposer. C’est tout le mal que l’on souhaite à nos dirigeants : voler le plus haut possible comme le déclamait jadis Mohammed Iqbal dans ses fameux vers en urdu : «Tundi e Bad mukhalef se nagabrah ae oqab ! Ye to chalti hai tujhe uncha urane ke liye : Ô aigle, n’aie pas peur de voler contre les vents chauds, ils ne soufflent que pour te permettre de monter plus haut». Il nous tarde, en effet, de voir l’aigle algérien se déployer dans le ciel comme le fit voler jadis notre cher Houari Boumediene, mais aussi nos frères pakistanais, avant nous. Que l’ANP aille contre les vents chauds comme son ancêtre l’ALN osa le faire, et nous, petit peuple, saurons affronter les pires vents froids ; qu’elle nous montre ses missiles comme des ailes qui couvriraient la terre entière et nous lui offrirons nos plus profonds silences, ceux que l’aigle nous aura imposés de facto. Alors, nous nous enferrerions nous-mêmes comme mille Benhadid et mille Hassan, et bien d’autres encore afin que nos silences, comme l’aigle d’Iqbal, vous élèvent là où l’Algérie tout entière vous attend.

Dr Arab Kennouche

Comment (63)

    Anonymous
    15 juillet 2016 - 9 h 50 min

    Ces gens vont nous ramener au
    Ces gens vont nous ramener au HEBHEB




    0



    0
    Anonymous
    5 juillet 2016 - 13 h 56 min

    L’Algérie est un pays
    L’Algérie est un pays foncièrement pacifique, et défensive de sa souveraineté territoriale dangereusement Menacée par une véritable guerre secrète de sabotages: économique, financier, et industriel
    (fuites, drogues, provocations diverses,etc,…..)
    Par la monarchie, et le makhzen marocains soutenus secrètement par les gouvernements policiers, et Sécuritaires successifs français,
    Et par les provocations répétitives des experts-provocateurs militaires, et sécuritaires israéliens
    Qui cherchent des ennemis imaginaires du future pour s’en découdre avec l’aide secrète, et efficace des USA

    L’Algérie n’est ni l’Irak provoquée détruite par le très puissant lobby sioniste metteur en scène des conflits, et complots aux U.S.A, Et bien sur Israel qui fait les chantages, et les pressions, pour l’aide financière

    Ni l’Iran impériale encerclée, isolée, puis désarmée par le très puissant lobby sioniste créateur des conflits, et de complots aux U.S.A, et bien sur Israel l’ame des complots secrets contre les nations souveraines

    L’Algérie a d’autres chats à fouetter, et d’autres chantiers, et priorités urgentes
    (Réformes profondes et radicales, Justice,Gouvernance, Transparences,Démocratie)
    Que de s’ennuyer, et d’allumer inutilement les pétards de conflits inutiles, et dangereux pour sa sécurité, et pour son avenir de paix, de développement, et de progrès

    Les Algériens sont très prudents pour provoquer inutilement et facilement des pays étrangers




    0



    0
      Anonymous
      5 juillet 2016 - 16 h 22 min

      Est ce quelqu’un peut
      Est ce quelqu’un peut imaginer un pays dit Arabe avec des armes Atomiques.
      Cela donne vraiment froid dans le dos.




      0



      0
    Anonymous
    1 juillet 2016 - 17 h 27 min

    Beaucoup d’intervenants sur
    Beaucoup d’intervenants sur ce site, pour leur majorité Français ou d’origine algérienne, sont bien loin de saisir la réalité algérienne, ni de leur pays la France. Ils s’y plaisent à dénigrer idiotement l’Algérie (qu’ils croient leur pays) , ses gouvernants, en reprenant les thèses de leurs maitres français ou en les prenant comme vérité et référence; parce que cela plait à leur égo ou que cela conforte leur complexe d’infériorité impossible de s’en défaire ou guérir.
    Pourtant, s’ils les écoutaient, les algériens d’Algérie peuvent leur apprendre beaucoup de choses en particulier , la vérité, l’honneur, le patriotisme et comment se prémunir de la propagande et la subversion!




    0



    0
      Ploco
      5 juillet 2016 - 16 h 01 min

      et vous vous tapinez pour qui
      et vous vous tapinez pour qui?
      Comment osez vous parler de vérité d’honneur et de patriotisme, vous qui acceptez depuis 1962 d’être des sous hommes, commandés par des Macs qui organisent des pseudos élections avec des personnes qui tirent les ficelles derrières le rideau. Une justice complètement inféodée au pouvoir exécutif, des gendarmes et des policiers qui ont pratiquement droit de vie et de mort sur vous sans être inquiétés ni jugés. Il faut sentir la poutre dans votre oeil M. avant de donner des leçons.
      Le DR Arab khennouch avec son article veut juste secouer le cocotier peut être qu’il en sortira quelque chose, mais vu beaucoup de réactions, la route sera certainement très longue. Rabi Yastar!




      0



      0
    Anonymous
    1 juillet 2016 - 16 h 47 min

    Où est le mal dans ce genre
    Où est le mal dans ce genre de critique?———————————
    L’Algérie n’a pas d’armes de « destruction massive »! Bouteflika ne brigue pas un autre mandat ! Que des spéculations à défaut d’arguments probants et vérifiables! Pourquoi donc un article qui part de spéculations, de suppositions ou de faux?
    L’article fait dans la propagande qui va dans le sens des prétextes, à la mode, de l’Occident pour justifier ses agressions ainsi que dans le sens des campagnes anti-Bouteflika ! Tous les articles de Arab Kennouche ne font d’ailleurs que dans la médisance suivant un parti-pris politique et non dans l’analyse objective ! La fin « dorloteuse » de l’article ne change rien à la sournoiserie !




    0



    0
      iqbal
      1 juillet 2016 - 17 h 49 min

      Vous avez le don du
      Vous avez le don du retournement de torts digne d un catcheur de pacotille….on appreciera la faiblesse de vos critiques d un contributeur hors pair certainement plus courageux q un certain malade des Invalides




      0



      0
      Anonymous
      15 juillet 2016 - 9 h 56 min

      Speculation apres speculation
      Speculation apres speculation on s’est retrouve avec 4 mandats dans le………alors pour le 5 eme ilne fait aucun doute .




      0



      0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 23 h 05 min

    Le Quotidien El-Watan a
    Le Quotidien El-Watan a publié un article intitulé « la luxueuse villa de Bouteflika à Genève » qui précise que cette « demeure a souvent été utilisée par le Président de la République pour ses vacances ».
    El Watan a donc relayé un mensonge !




    0



    0
      Anonymous
      1 juillet 2016 - 0 h 45 min

      « Un mensonge » pour nuire à l
      « Un mensonge » pour nuire à l’Algérie!




      0



      0
      NOUARI019
      1 juillet 2016 - 5 h 24 min

      vous avez entièrement raison
      vous avez entièrement raison EL-Watan turbine pour le pouvoir ,les algériens l’on compris il y a bien longtemps mais tous se pays en ce bas monde ..




      0



      0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 22 h 58 min

    INFO

    INFO
    La présidence de la République a indiqué jeudi dans un communiqué que la « villa de Genève » citée par le quotidien El Watan, qui cite un journal étranger, est un « patrimoine de l’Etat » et que cette résidence n’a « jamais été utilisée » par le président Bouteflika « ni à titre officiel ni à titre privé ».




    0



    0
    Anonymous
    30 juin 2016 - 22 h 55 min

    L’Algérie n’a pas d’armes de
    L’Algérie n’a pas d’armes de « destruction massive »! Pourquoi donc un article qui part du faux?
    ………………….




    0



    0
    Ananonyme
    30 juin 2016 - 21 h 11 min

    Monsieur Arab le pakistan est
    Monsieur Arab le pakistan est un mauvais exemple




    0



    0
      Industani
      1 juillet 2016 - 1 h 43 min

      Non, le bon exemple c ‘est le
      Non, le bon exemple c ‘est le Maroc ou l’Egypte….ou l’Algérie de Boutef




      0



      0
    Unknow
    30 juin 2016 - 20 h 32 min

    OK! pour le nucléaire, mais:
    OK! pour le nucléaire, mais: avons nous les universités pour former des milliers d’ingénieurs, techniciens, ouvriers, etc.? Si non il faut s’y mettre sérieusement et sur le long terme en sachant que cela nous fera beaucoup d’ennemis, plus qu’aujourd’hui…
    L’utilisation d’une centrale nucléaire a évidemment besoin un personnel d’un personnel compétent pour produire de l’électricité. Les équipes d’exploitation sont composé de plusieurs centaines, ou, selon la taille de la centrale, quelques milliers. Des agents sont présent 24h sur 24h pour surveiller les installations, et vérifier si la centrale fonctionne normalement. Il y a donc plusieurs types de travailleurs qui assure les diverses objectifs de l’exploitation :
    -Les agents de conduite pilotent les tranches de la centrale.
    -Les agents de sûreté et de radioprotection veillent au fonctionnement et à la sécurité des installations et à la sécurité radiologique du personnel présent sur un lieu où la radioactivité est omniprésente ;
    -Les agents de sécurité protègent le site ;
    -Les agents de maintenance surveillent et entretiennent les différents composants et matériels de la tranche ;
    -Les agents de la chimie et de l’environnement servent à analyser les liquides et gaz utilisés ou rejetés et font des contrôles dans le site et ses alentours ;
    -Les agents de la gestion et de l’administration sont présents pour s’occuper des tâches administratives et gèrent le budget.

    En savoir plus : http://energienucleairecivile-tpe.webnode.fr/quest-ce-que-lenergie-nucleaire-/fonctionnement-dune-centrale-nucleaire/




    0



    0
    tarik
    30 juin 2016 - 12 h 29 min

    Un peuple eleve a la Danone
    Un peuple eleve a la Danone ne peut avoir cette vision de Grandeur ……
    Desole amis algeriens , Gallinaces de votre etat …vous ne pouvez avoir l’envol de l’Aigle d’Iqbal!!!
    Oui triste constat s’il en fut mais il en est ainsi .
    Par contre vous etes un formidable Peuple TubeDigestif

    PS : pas d’invectives , je suis tout ce qu’il y a de plus algerien




    0



    0
    TheBraiN
    30 juin 2016 - 10 h 23 min

    Ce genre de sujet est trop
    Ce genre de sujet est trop délicat !
    D’un côté le Pakistan est tout sauf un modèle de souveraineté et d’indépendance nationales étant sous tutelle Américaine .
    D’un autre côté il faut savoir que posséder une bombe nucléaire ça a un coût et qu’en plus des centaines de milliards de dollars à dépenser, on aura des dizaines de savants assassinés , des embargos « internationaux » …….
    De plus , qui est assez stupide pour croire que l’entité sioniste ( ou la France) osera balancer une bombe nucléaire sur l’Algérie sachant que les retombées radioactives toucheront toute la partie sud de l’Europe judéo-chrétienne !!!!




    0



    0
      farid
      30 juin 2016 - 12 h 35 min

      @The Brain

      @The Brain
      … » » De plus , qui est assez stupide pour croire que l’entité sioniste …… » »
      ……………………………………………………………
      ben je crois que tu as pose la question tout en te repondant ..magnifique
      vas lire le talmud et puis refais toi la vison du monde occidental sur le Monde Arabe et tu arriveras vite a la pensee Pakistanaise :  » avoir la Bombe meme si il faut manger de l’herbe  » ….et ils l’ont eu !!
      ca c’est LA PENSEE DE L ‘AIGLE D’IQBAL




      0



      0
    Nation-Libre
    30 juin 2016 - 0 h 15 min

    c’est de la science fiction
    c’est de la science fiction un pays dirigé par des incompétents affairistes ou leurs mot d’ordre piliers et partir,d’ailleurs tous ont une résidence a l’étranger,comment voulez-vous qu’ils pensent a la sécurité de la nation et son peuple;il suffit de voir les armes achetée très souvent trafiquée pour ne pas dire bidon et inutile juste pour gonflée la facture et détourner l’argent; ces dirigeants ils sont très patriote juste pour leurs poches et algérien par profit;pour éspérer un jour ou nous aurons des armes qui font peur a l’ennemi ;il faut qu’elle soit fabriquée par des vrais patriotes soucieux de la sécurité de la nation et son peuple;ça ne sera pas pour demain;il faudra attendre une autre génération moins corrompus




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    29 juin 2016 - 23 h 35 min

    @L’Algérie pourra-t-elle
    @L’Algérie pourra-t-elle enfin se passer à l’avenir d’armes de destruction massive au moment où toutes les armées arabes ont montré leur faiblesse insupportable face au rouleau compresseur des puissances occidentales ?
    __________________________________________________________________________________
    Cher Monsieur Khennouche ! En citant Muhammad Iqbal vous m’avez ramené loin en arrière dans le temps, un temps où l’Algérie sentait Boumédiène, un certain Aigle silencieux contrairement aux pompeux et futiles chefs Zarabes… D’accord, un Aigle algérien furtif, que sa proie ne verra pas venir. Le rouleau compresseur des puissances néfastes occidentales n’a pas d’objectif supérieur que le reste de l’humanité, et même ses peuples pourraient applaudir, c’est un monstre destructeur, un Frankenstein que l’émir Abdelkader, apparu trop tard, tenta en vain de résonner, et toujours imperméable à ce qui pourrait et devrait sauver l’humanité… En 1979 le journal français « Le Monde’ a publié une chronique intitulée « Le tribunal de la bombe »… Occident est un mot voisin du latin Occirdere, tuer, ils passent leur temps à tuer faune et flore… Face au monstre, il faut être en mesure d’être un monstre, comme quoi, tout compte fait El Gueddafi et Saddam n’étaient pas des monstres, ou pas assez !




    0



    0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 23 h 22 min

    Vous pouvez plus mettre
    Vous pouvez plus mettre des photos recentes de bouteflika , il y’a que l’archive..vous avez honte de votre president lol




    0



    0
    EL DJAZAIRE
    29 juin 2016 - 23 h 08 min

    REPONSE A NACER BOUDIAF TON
    REPONSE A NACER BOUDIAF TON PERE ETAIT UN HOMME MAIS TOI TES UNE FEMMELLE QUI A TUER BOUDIAF ET BEIN CEUX QUI ONT TUER KRIME BENBOULAID ABANE AMIROUCHE EL HOUASSE NUBLIE JAMAIS QUE TON PER NA JAMAIS FAIT LA VRAIS GUERRE ET PUIS POSE PLAINTE OU TU VEUT TEST UN TONBOUR VIDE TU PARLES DE TA BELLE MERE TRES MALE CA SE VOIT QUE LA CULTURES DES HOMMES TU LAS JAMAIS EU ET TU LAURAS JAMAIS TU EST UNTONBOUR VIDE ET SACHE ENCORE QUE TON PERES NA JAMAIS FAIT LE MAQUIS TU PIGE TU FAIT PARE DEUX SOUS HOMMES VAS




    0



    0
    kamal
    29 juin 2016 - 18 h 49 min

    autant dhu al fikar ali buto
    autant dhu al fikar ali buto eteit intrllrct homme d etat inclusif /autant boumedien etait inculte homme de pouvoir /exlusif/




    0



    0
    vieux thagaste
    29 juin 2016 - 18 h 39 min

    Mr Kennouche, je lis avec
    Mr Kennouche, je lis avec intérêt vos contributions, mais là… !!!
    Votre érudition n’est en aucun cas à mettre en doute, mais il se trouve que votre présente contribution est susceptible de brouiller la clairvoyance  »commune ».

    Réflexion ? Discours ? Rhétorique ? Point de vue ? Vision nocturne ?
    Ni origine, ni destination ! Au fil des lignes on déambule vers l’interrogatif du flou  »artistique » subliminal savamment guidé, instillé dirais-je. Cependant, j’aime à croire que vous êtes un excentré de la cour du sultan sans royaume dans laquelle la rhétorique est par excellence l’art de dire peu de choses, très peu de choses, rien, de bien des façons !
    Vous n’ignorez sûrement pas que l’exagération dans le discours algérien officiel, réfractaire à la notion d’enjeu, révèle la faiblesse et l’inexistence de l’argument forgé, plausible, palpable, dont peuvent s’enorgueillir un Dr Khan ou un Bhutto. Tout comme vous n’ignorez pas que le charlatanisme algérien officiel dûment entretenu et promu par un islamisme rétrograde, relève de l’inacuité généralisée, du rejet de la modernité, et du non-sens légalisé, paraphé de la prédation à grande échelle.

    Quant aux faits soulignés…
    Le monde matériel, voyez-vous, est plein d’analogies exactes avec l’immatériel, et c’est ce qui donne une couleur de vérité à ce dogme de rhétorique, qu’une métaphore ou une comparaison peut fortifier un argument aussi bien qu’embellir une description. N’est-ce-pas que la  »perle » est sans valeur dans sa propre coquille ?

    Boumédiène ? Boutéflika ? Khélil ? Drabki ? L’empastillé ? Et tous les autres qui ont fait que notre pays soit ce qu’il est aujourd’hui, à la traîne sur toute la ligne, producteur de pétrole qui importe essence et gazoil !!!!!! Le passé n’est plus rien pour nous, puisqu’ON brouille continuellement son lointain.Je dirais mieux Mr Kennouche, chez nous, le passé porte le voile des seules veuves, réduites à se la fermer afin de garder intact l’avenir dans son obscurité.




    0



    0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 17 h 46 min

    Un éditorial cinglant ! Merci
    Un éditorial cinglant ! Merci.




    0



    0
    Bison
    29 juin 2016 - 17 h 34 min

    Je m’excuse pour les fautes,
    Je m’excuse pour les fautes, les répétitions et donc tous les désagréments que cela peut causer pour les lecteurs! , j’écris sur téléphone , pressé et c’est vraiment pas pas pratique, en tout cas pour moi, pour relir et revoir l’ensemble ! Merci pour votre compréhension !




    0



    0
    Mohamed el maadi
    29 juin 2016 - 16 h 54 min

    L’Algérie est tenu par des
    L’Algérie est tenu par des haineux et hyène cosmopolite qui font saigner notre pays.Il font standardiser l’Algérie comme le Maroc et vous finirez a quémander au pieds des étrangers votre subsistance.




    0



    0
    lhadi
    29 juin 2016 - 16 h 11 min

    Notre temps n’est plus celui
    Notre temps n’est plus celui où le monde vit sous la menace que crée la course aux armements de destruction massive alors que les acquisitions du savoir ouvrent au progrès humains des perspectives immenses. Il est celui de la « Proxy war », c’est-à-dire la guerre par procuration que l’Algérie a dû subir avec toutes les conséquences que l’on sait : 200000 morts et plus de 500000 disparus. Il importe, donc, d’oeuvrer à un Etat fort, une république solide, une Algérie apaisée, moderne, une et unie dans toute sa diversité, seule à même de faire face aux défis et aux enjeux qui nous assaillent.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected];fr)




    0



    0
    brobro
    29 juin 2016 - 14 h 45 min

    @Mr Kennouche: vous vous êtes
    @Mr Kennouche: vous vous êtes certainement abreuvé dans votre jeunesse de films de John Wayne et autres héros du genre, ce qui vous fait croire qu’une personne ou quelques individus peuvent changer le destin d’une nation. la réalité est beaucoup plus compliqué que ça. la construction des pays , des nations et des civilisations est l’œuvre de plusieurs générations, avec des élites et des dirigeants compétents et intègres. On loin; trés loin du compte ya si Kennouche.




    0



    0
    Bison
    29 juin 2016 - 13 h 46 min

     » L’Algérie pourra-t-elle
     » L’Algérie pourra-t-elle enfin se passer à l’avenir d’armes de destruction massive au moment où toutes les armées arabes ont montré leur faiblesse insupportable face au rouleau compresseur des puissances occidentales ? « C’est la question que se posait Dr Kennouche! …………. Il y a un proverbe qui dit :  » win yetchan yetcha nagh tharvouth thekass », qui veut dire en gros, les futés ont profité pour manger tant que la table était garnie, quant aux retardataires pour qui il ne reste plus rien a se mettre sous la dent ils peuvent toujours faire la vaisselle meme tout le ménage tant qu’iks y sont, voire même chanter une chanson, faire quelques pas de danse ou servir le thé pour aider ceux qui ont la panse pleine à mieux digérer ! Pendant que les pays gérés par des stratèges et des visionnaires ont doté leurs pays de ce genre d’armes de dissuasion ou de souveraineté tant qu’il était encore temps, le monde dormait ! Dans les années 60et 70! Juste après notre indépendance et toute la sympathie dont jouissait notre pays auprès des autres nations et toutes les conditions étaient réunies et favorable pour mieux tenter de se doter de ce genre d’armes sans que personne (ou isolés, et facile a contrer) ne pouvait s y opposer tant c’est possible a justifier comme exemple c’est pour éviter à notre peuple qui a tant souffert de revivre ça, comme le cas du pays le plus démocratique du moyen orient a utilisé l’argument de son histoire récente et jouer sur son état de victime encore fraîche !! Mais non a cette époque nos fakhamatouhoum au lieu de concentrer sur l’Algérie et uniquement sur le pays et sa. Construction tellement il en a besoin d’une part et de rester neutre et discret le plus et plus longtemps possible et travailler en silence tellement on était faible et éviter d’attirer l’attention et justifier des oppositions ou des animosités dont on serait passées bien!! Mais non, on est parti dans délires des folies des grandeurs des dirigeants sans histoire et son légitimité mais un besoin urgent d y remedier et donc de se créer une histoire a moindre prix pour eux mais a prix incommensurable et irrattrapable pour l’avenir du pays!! Ils se sont lancés dans les délires â sauver le moyen orient, et le reste du monde,…, des cheques en blanc,…pour la seule gloire des fakhamatouhoums et que du vent pour le notre de pays sinon des rancœurs et des vengeances qu’ils (nos détracteurs) consomment froides!! Aujourd’hui, nous sommes grillés, d’une part par notre animosité ouverte avec israël et ses puissant lobbies qui veillent au grain et d’autre part le terrorisme qui rend notre pays, a tort ou a raison, pas assez sûr pour prétendre a ce genre d’arme! Et mieux que ça, notre pays est parmis ceux qui appellent au désarmement c’est pas nous qui dirigeons aujourd’hui la commission ou je ne sais quoi pour suppression des armes nucléaires… a l’ONU)! D’où la seconde partie de mon proverbe du depart: il nous reste a faire la vaisselle et danser pour aider ceux qui ont mangé a bien digérer !! De toute façon aujourd’hui avec tous les chartes signées et toutesles organisations comme l’ AIEA…collées a nos fesses on ne peut pas péter tranquillement les haricots du diner sans que le compteur Gieger ne s’affole et ameute tout le voisinage sur nous!




    0



    0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 13 h 45 min

    L’Algérie a besoin d’un

    L’Algérie a besoin d’un président vivant. et mobile pour défendre les intérêts du pays.
    On en a marre de ces charlots qui défilent et qui massacrent le pays en plein jour.




    0



    0
    jamel
    29 juin 2016 - 13 h 43 min

    arreté de déconner quel arme
    arreté de déconner quel arme on a meme pas de drone made in algeria




    0



    0
    Bison
    29 juin 2016 - 13 h 41 min

     » L’Algérie pourra-t-elle
     » L’Algérie pourra-t-elle enfin se passer à l’avenir d’armes de destruction massive au moment où toutes les armées arabes ont montré leur faiblesse insupportable face au rouleau compresseur des puissances occidentales ? « C’est la question que se posait Dr Kennouche! …………. Il y a un proverbe qui dit :  » win yetchan yetcha nagh tharvouth thekass », qui veut dire en gros, les futés ont profité pour manger tant que la table était garnie, quant aux retardataires pour qui il ne reste plus rien a se mettre sous la dent ils peuvent toujours faire la vaisselle meme tout le ménage tant qu’iks y sont, voire même chanter une chanson, faire quelques pas de danse ou servir le thé pour aider ceux qui ont la panse pleine à mieux digérer !

    Pendant que les pays gérés par des stratèges et des visionnaires ont doté leurs pays de ce genre d’armes de dissuasion ou de souveraineté tant qu’il était encore temps, le monde dormait ! Dans les années 60et 70! Juste après notre indépendance et toute la sympathie dont jouissait notre pays auprès des autres nations et toutes les conditions étaient réunies et favorable pour mieux tenter de se doter de ce genre d’armes sans que personne (ou isolés, et facile a contrer) ne pouvait s y opposer tant c’est possible a justifier comme exemple c’est pour éviter à notre peuple qui a tant souffert de revivre ça, comme le cas du pays le plus démocratique du moyen orient a utilisé l’argument de son histoire récente et jouer sur son état de victime encore fraîche !!
    Mais non a cette époque nos fakhamatouhoum au lieu de concentrer sur l’Algérie et uniquement sur le pays et sa. Construction tellement il en a besoin d’une part et de rester neutre et discret le plus et plus longtemps possible et travailler en silence tellement on était faible et éviter d’attirer l’attention et justifier des oppositions ou des animosités dont on serait passées bien!! Mais non, on est parti dans délires des folies des grandeurs des derigeants sans histoire et son légitimité mais un besoin urgent d y remedier et donc de se créer une histoire a moindre prix pour eux mais a prix incommensurable et irrattrapable pour l’avenir du pays!!
    Ils se sont lancés dans les délires â sauver le moyen orient, et le reste du monde,…, des cheques en blanc,…pour la seule gloire des fakhamatouhoums et que du vent pour le notre de pays sinon des rancœurs et des vengeances qu’ils (nos détracteurs) consomment froides!!

    Aujourd’hui, nous sommes grillés, d’une part par notre animosité ouverte avec israël et ses puissant lobbies qui veillent au grain et d’autre part le terrorisme qui rend notre pays, a tort ou a raison, pas assez sûr pour prétendre a ce genre d’arme! Et mieux que ça, notre pays est parmis ceux qui appellent au désarmement c’est pas nous qui dirigeons aujourd’hui la commission ou je ne sais quoi pour suppression des armes nucléaires… a l’ONU)! D’où la seconde partie de mon proverbe du depart: il nous reste a faire la vaisselle et danser pour aider ceux qui ont mangé a bien digérer !! De toute façon aujourd’hui avec tous les chartes signées et toutesles organisations comme l’ AIEA…collées a nos fesses on ne peut pas péter tranquillement les haricots du diner sans que le compteur Gieger ne s’affole et ameute tout le voisinage sur nous! Du coup aujourd’hui on doit toujours et sans cesse garder les fessses serrées on sait jamais!




    0



    0
    MELLO
    29 juin 2016 - 13 h 33 min

    Docteur, est ce que l’Algérie
    Docteur, est ce que l’Algérie EST réellement un pays Arabe ? L’acquisition d’armes sophistiquées n’a pour but que de se montrer fort, tel cet individu qui bombe le torse devant une assistance médusée et ébahie par la « grosseur de la poitrine ». Le pouvoir Algérien ne cesse , depuis son accaparement des richesses, de faire de la figuration au plan international, car n’ayant aucune légitimité populaire. Se comparer au Pakistan, c’est devoir se mettre à la place de ce pays qui a comme voisin l’Afghanistan. Regarder du coté du Pakistan est loin de constituer une comparaison car actuellement il existe 15 395 ogives nucléaires pour neuf pays : les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord. L’Algérie, malgré ses acquisitions minimalistes, est loin d’être dans cette liste des puissances.




    0



    0
    Amcum
    29 juin 2016 - 12 h 53 min

    La haine avec des dents , le
    La haine avec des dents , le tout dans un style journalistique loin de la rigueur scientifique !
    – Chakib Khellil n’est pas un scientifique en la fission d’atomes !
    – Comme beaucoup d’Algériens j’ai cru a la thèse de Chakib est un voleur rapportée pour plus de 5 ans
    – Comme beaucoup d’Algériens je n’ai pas vu de preuves !
    – Comme beaucoup d’Algériens j’ai compris qu’est capable de tout faire pour stopper le Bulldozer BOUTEFLIKA
    – Comme beaucoup d’Algériens j’ai écouté les deux longs entretient de l’ex ministre Chakib Khelil + ses deux conférence live sur SKYPE
    – Comme beaucoup d’Algériens j’ai découvert un grand monsieur qui a pour la première fois a porte le discourt politique a des sphères hyper nobles intelligentes et surtout performantes.

    Personnellement au risque de ne pas voir plus compétant que Chakib Khellil, je vais voter pour lui s’il se présente aux prochaines élections Inshallah.
    NB: Le nationalisme a plusieurs facettes idem pour la trahison !




    0



    0
      selecto
      29 juin 2016 - 19 h 33 min

      Bravo RAIS.
      Bravo RAIS.




      0



      0
      Ploco
      5 juillet 2016 - 16 h 20 min

      Vous pouvez aller très loin,
      Vous pouvez aller très loin, vous au moins vous avez compris le message.
      sauf qu’il faut signer avec votre vrai nom!




      0



      0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 12 h 15 min

    il faudrait arrêter avec

    c’est pas des armes de destruction massive que l’Algérie a besoin ,on a besoin de jeunes compétences dynamiques patriotes ..
    on a besoin d’entreprises qui savent ce que c’est la mondialisation etc…
    pour faire court on a besoin de pleins de Kamel boukassa et plein de cevital.




    0



    0
    Anonymous
    29 juin 2016 - 11 h 34 min

    c est la France aui dirige l
    c est la France aui dirige l algerie la France – afrique le probleme de la gerre et tres simple tout sa pour le pouvoir et les richesses malheureusement pours nos chouhadas la y larmons et nos vrais moudjaidines

    KAMEL CHAOUI




    0



    0
      anti-marochiottes
      29 juin 2016 - 22 h 09 min

      tu n’arrête pas de baiser les
      tu n’arrête pas de baiser les sales mains de votre roitelet m6 ya marrokhi




      0



      0
    Jelloul El Fehaimi
    29 juin 2016 - 11 h 25 min

    Comment peut on comparer la 2
    Comment peut on comparer la 2 CV à une Mercedes? Le modèle Bouhef est à comparer à celui de tous les traitres d’Afrique, du M.O et d’Amérique Latine. Au lieu de parler de Med Mahatir, les Bhutto, quand on parle du plus « merveilleux président que l’Algérie n’a jamais eu auparavant, le 7/4 de président, celui qui méprise les présidents stagiaires qui l’ont précédé, il faut le comparer à Bokassa qui donnait les diamants de son pays pour que V.G.E l’appelle « mon cousin »; il faut en parler de A.E.K el mali (n’ta’a el Khorti) en le comparant à Mobutu, Ouphouet Boigny, Blaise Compaoré qui fera assassiner Sankara en exécutant les ordres de ses maitres à Paris, Hassan 2 qui fera de son pays le plus grand bordel du monde où règne la pédophilie et toutes les saloperies interdites chez les blancs aux yeux bleus mais qui seront tolérées au pays du roi narcotrafiquant, et pour tous ses pouilleux qui lèchent la semelle de leurs maitres occidentaux en pillant et détruisant leur pays au grand jour, au vu et au su de tout le monde, l’occident immoral, cupide n’y verra aucun mal à les voire démanteler l’économie de leu pays, trafiquer la constitution pour s’éterniser, tuer et emprisonner les récalcitrants; faire fuir l’intelligence qui sera capté avec joie par les sociétés impérialistes retardant par là toute option de décollage et de développement économique.
    L’Algérie est indépendante depuis 62, Benbella y a présidé les destinés de ce pays durant 3 ans avec peu de cadres et techniciens, il lancera la construction du gazoduc Hassi Rmel- Arzew en 18 mois au moment où les Français de Total riaient sous cap jurant que « ces bicots » ne réussiront jamais une telle œuvre! elle l’a été!! …. parce que l’Algérien qui a chassé le plus inhumain colonialisme avec des haches et des fusils de chasse peut très bien construire son économie autonome et indépendante mais avec des patriotes au pouvoir.
    40 ans après le duo de traitres A.B et C.K feront faire ce gazoduc par les Italiens
    De 65 à 78, le pays de Benmhidi est passé à une autre étape : celle du vrai développement par la création d’une véritable industrie englobant toutes les filières et en formant l’homme tant en Algérie qu’a l’étranger selon le mérite et accédant à la responsabilité sous ce même critère.
    Avec le 3ème « président stagiaire », l’option stratégique de H.B fût abandonné au grand bonheur de FAFA, l’Algérie se doit de consommer même ce qu’elle ne produisait pas et là on importe dans le cadre du PAP pour plus de 2 Mds de $, mais malgré ce dérapage l’Algérie avait encore un état et il n’était venu à l’esprit de personne en France de venir réclamer des compensations pour les biens nationalisés des pieds-noirs; il fallait que vienne au pouvoir les pieds nickelés avec Croquignol, Ribouldingue, Filochard pour que des anciens colons se réveillent pour revendiquer leurs biens laissés au pays « perdu » en 62.
    Toute la différence entre les # pouvoirs qui se sont succédés à la tête du pays est à résumer dans cette agitation des anciens spoliateurs qui réclament qu’on les compense pour nous avoir agressé, pillé tué par millions; pourquoi ne se sont ils pas manifestés juste après 62? parce que les patriotes étaient au pouvoir avec toutes leurs limites; à une telle ignominie, ils auraient été au tribunal international poursuivre les criminels français du duc de Bourbon à Mitterand l’assassin de Zabana.
    Aujourd’hui ils tentent de le faire car ils ont un traitre venimeux à la tête d’un pays; hier fafa distillait son venin sur le patriote H.B prétendant qu’il détenait des actifs chez Opel, qu’il planquait son argent à la Chase Manhattan Bank: c’était des faux évidemment.
    maintenant ils savent combien les gangsters du pouvoir détiennent dans des comptes chez fafa et en Suisse mais c’est les amis; et qu’est-ce-qu’il ne faut pas faire pour les amis!!!!




    0



    0
      brobro
      29 juin 2016 - 15 h 05 min

      je me demande comment vous
      je me demande comment vous arrivez à faire la part des choses entre boukharouba et boutef. pour ce qui me concerne, il s’agit des deux faces de la même pièce.MERCI




      0



      0
    el wazir
    29 juin 2016 - 11 h 24 min

    les pays en possession des
    les pays en possession des armes de destruction massives surtout lorsqu’elle ne sont pas superpuissances, ne possedent en fin de compte qu’un fardeau supplémentaire qui alourdi son epanouissement et sa prospérité. sinon que peut faire des pays comme l’inde, le pakistan, la russie,etc.. avec ces armes qu’ils n’utilisent jamais. un payscomme l’algerie doit developper ses forces conventionnelle a meme de les mettre a niveau avec l’objectif de défense efficace de notre pays et des frontiéres et de ventiller nos force de façon pertinente avec ces objectifs, sans trop s’attarder sur l’option des armes massives, lesquells reste plutot comme armes de dissuation




    0



    0
    Boumangar
    29 juin 2016 - 10 h 50 min

    Je ne crois pas m »être
    Je ne crois pas m »être trompé lorsque j’ai demandé dans un précédent commentaire sur un autre article du Dr Kennouche sur les religions , je crois : Dr Kennouche êtes-vous un islamiste ?
    Il confirme mes soupçons amplement et les reconfirme certainement avec un prochain article sur son modèle Erdogan, sauf s’il le lâche parce qu’il est en perte de vitesse.




    0



    0
      universel
      29 juin 2016 - 12 h 45 min

      Il n y a rien d islamiste ds
      Il n y a rien d islamiste ds les propos de cet article. Faites attention a votre faire dire qui a l air puissant et qui necessite quelques reglages sauf si cela vous arrange.




      0



      0
    Assurbanipabal
    29 juin 2016 - 10 h 46 min

    *

    *
    Non Dr Kennouche, cette supplique et les espoirs que vous mettez dans Khalil pour non seulement sauver l’Algérie, mais l’élever jusqu’à atteindre le nirvana de la puissance, sont vraiment utopiques.
    *
    Khalil passer subitement du statut de délinquant international à celui de président de la République Algérienne, est une idée qui ne devrait même pas effleurer l’esprit. C’est tout ce que vous avez comme rêve pour l’Algérie? J’espère que c’est de l’humour que je n’ai pas bien saisi. Vous prêtez à ce gibier de tribunaux des propensions à réaliser de grands projets d’envergure mondiale. Franchement je ne reconnais plus le Dr Arab Kennouche. Son pote d’enfance et lui avaient depuis 1999 tout le temps et le loisir pour « donner à l’Algérie toute la force d’une nation… » Que n’en ont-ils rien fait, au contraire ils ont orienté la marche vers les abysses. On en est réduit à des rêveries incongrues et des approches illusoires. Et vous croyez vraiment que Khalil a la conscience et le patriotisme pour nous éviter de sombrer dans la « débilité criarde »? Le simple fait qu’il soit impliqué dans des affaires louches (passons sur tous les détails que tout le monde connait) devrait par mesure de prudence, par précaution et par méfiance être suffisant pour l’écarter de ces perspectives « positives » et lui prêter des intentions honnêtes. Chat échaudé …
    *
    Et puis, d’où viendrait à Khalil la formation et les connaissances, même élémentaires, dans le domaine atomique pour faire du pays une puissance nucléaire? On croit rêver, Docteur. Son domaine à lui, serait plutôt le jeu du bonneteau (Essaffra terbah) et les tours de passe-passe financiers et juridiques dans lesquels il excelle pour les appropriations illégales de milliards, et leurs migrations vers les paradis fiscaux recéleurs de Dubai, de Singapour, des USA, de Panama et de l’incontournable Suisse.
    *
    Quant à la réduction de l’ANP au silence, elle procède – c’est notre point de vue personnel- de la volonté de concrétiser enfin le projet de faire de l’Algérie, la propriété « personnelle » du clan d’Oujda, en la transformant en une grande formation militaire dotée d’armements sophistiqués pour la protéger. Le silence imposé aux officiers empêcherait les divulgations, les critiques, les révélations de tout ce qui pourrait alerter le peuple. Elle lutte certes efficacement contre le terrorisme, mais c’est pour protéger aussi et surtout l’enclos du Clan, pas seulement le peuple.




    0



    0
      Anonymous
      29 juin 2016 - 11 h 35 min

      Mr le Dr Arab Kennouche,
      Mr le Dr Arab Kennouche, comme on dit chez nous, celui qui a peur d’être piétiné n’a qu’à rester chez lui. Les intellectuels algériens ont pris le mauvais pli d’attendre souvent que les « montagnards », dixit le réalisateur de cinéma Bachir Derrais, se sacrifient pour eux. Puis ils sont nommés pour appliquer froidement ce qu’ils ont appris par coeur. L’Algérie est en danger et seule une résistance intelligente à ses assassins pourra la sauver de leurs mains diaboliques, dont celles de Chakib Khelil que vous semblez adorer.




      0



      0
      iqbal
      29 juin 2016 - 12 h 42 min

      Il n y a aucune raison de
      Il n y a aucune raison de croire que Khelil est mis en avant ds cet article. Bien au contraire. Il montre toute la distance qui le separe des grands. Relisez et jaugez le texte par le non dit et l expectative feinte.




      0



      0
        Assurbanipabal
        29 juin 2016 - 16 h 54 min

        @Iqbal

        @Iqbal

        $$$$$$$
        Effectivement, la lecture que vous faites de la contribution du Dr Kennouche va dans le sens de la dépréciation des projets de Kalil. Un aspect aussi important de la vie politique et économique du pays n’aurait pas dû être traité avec des expressions ambigües, des affirmations mi-figue mi- raisin et des allusions. Il nécessite la clarté : appeler un chat, un chat. Il ne devrait pas dans ce cas précis et sérieux, nous laisser deviner ou lire entre les lignes. On risque de se tromper et mal comprendre, et ainsi chacun voit midi à sa porte. Moi, je me suis même risqué à y voir de l’humour!




        0



        0
    Lghoul
    29 juin 2016 - 9 h 19 min

    Voila ou ils vivent et voila
    Voila ou ils vivent et voila ou ils iraient s’ils y a des pépins.
    Faire la chaine pour un 5ieme ensuite pour un 6ieme mandat.
    Quand le président de la république algérienne s’offre une villa à 27 millions d’euros à Genève
    (Vu au quotidien Suisse Le Temps).
    .
    Ce quotidien a établi une liste des biens immobiliers appartenant à des pays étrangers, et parmi ceux-là, on retrouve une villa d’une valeur de 30 millions de francs suisses (27 millions d’euros) appartenant au président algérien Abdelaziz Bouteflika

    « Depuis son indépendance, l’Algérie a trouvé à se loger. Et plutôt bien. Elle a acheté en 2009 une maison de maître à Pregny-Chambésy pour 30 millions de francs. La propriété s’étend sur près de 35 000 mètres carrés et dispose d’un court de tennis. Un jardin français permet d’admirer la vue sur le lac et le Jura tout proche. L’endroit est idyllique mais aussi idéalement situé entre l’aéroport et le quartier des organisations internationales.

    Pourtant, personne ne répond à la grille d’entrée. Le président Abdelaziz Bouteflika y passait régulièrement ses vacances, selon les médias algériens. Ce qui expliquerait la magnificence de la propriété. »




    0



    0
      Anonymous
      29 juin 2016 - 10 h 32 min

      Il est temps d »établir la
      Il est temps d »établir la liste des biens immobiliers et mobiliers acquis par tout algérien ayant occupé des fonctions officielles depuis la lutte de libération. Il se dit que beaucoup d’argent a été confié a des militants du FLN durant la guerre de libération qui les ont déposés en leur nom dans des comptes ou acquis des biens pour les « besoins de la Cause »…Cause qu’ils ont confondus avec la leur: recevoir le salaire de leur .engagement ».
      Cela a continué après l’indépendance…La mise en débet de l’ex Ministre des affaires étrangères de Feu Boumediene par la Cour des Comptes n’est que le sommet de l’iceberg…Celui qui sera fatal , à Dieu ne plaise, au Navire ALGÉRIE comme il l’a été pour le Titanic.
      Il faut juste les obliger tous ces « messieurs » à déclarer les sommes évadées ou dissimulées et les utiliser obligatoirement pour acheter des actions de l’emprunt national, rémunéré à 5%, il faut le noter…pour que cet argent mal acquis devienne licite. L’amnistie passe par cette mesure qui évitera à des têtes de tomber le jour où….




      0



      0
      Anonymous
      29 juin 2016 - 11 h 45 min

      Honte à tous les algériens à
      Honte à tous les algériens à même de défendre le pays du million et demi de chouhadas de voir sans broncher ses richesses dilapidées !
      Honte à ceux qui aident à cette prédation jamais égalée!
      rien ne justifie pareil situation que le peuple paie en croyant profiter de la rente ;
      est ce le prix à payer pour avoir combattu pour l’indépendance du pays ?
      d’où vient cette addiction des gouvernants à la dolce vitta étrangère à nos us et coutumes ?




      0



      0
      Anonymous
      29 juin 2016 - 11 h 45 min

      Honte à tous les algériens à
      Honte à tous les algériens à même de défendre le pays du million et demi de chouhadas de voir sans broncher ses richesses dilapidées !
      Honte à ceux qui aident à cette prédation jamais égalée!
      rien ne justifie pareil situation que le peuple paie en croyant profiter de la rente ;
      est ce le prix à payer pour avoir combattu pour l’indépendance du pays ?
      d’où vient cette addiction des gouvernants à la dolce vitta étrangère à nos us et coutumes ?




      0



      0
      Anonymous
      29 juin 2016 - 22 h 32 min

      Honte à tous les algériens à
      Honte à tous les algériens à même de défendre le pays du million et demi de chouhadas de voir sans broncher ses richesses dilapidées !
      Honte à ceux qui aident à cette prédation jamais égalée!
      rien ne justifie pareil situation que le peuple paie en croyant profiter de la rente ;
      est ce le prix à payer pour avoir combattu pour l’indépendance du pays ?
      d’où vient cette addiction des gouvernants à la dolce vitta étrangère à nos us et coutumes ?




      0



      0
    Wallace
    29 juin 2016 - 8 h 38 min

    Je pense d,embler à @Abou
    Je pense d,embler à @Abou Stroff qui va prouver le contraire de vos dire Dr kennouche comme quoi la race des galinacer ne peut malheureusement volé haut…
    Lol




    0



    0
      Samedirien
      29 juin 2016 - 11 h 07 min

      Modeste intervention:

      Modeste intervention:
      Le Sergent Garcia et Kouider, appartiennent comme dit par Abou Stroff à l’ordre des gallinacées certes, mais peuvent voler, voyons! Ils n’ont pas besoins de plumes, de pennes et de rémiges pour alimenter les grosses tirelires numérotées qu’ils ont en Suisse à Dubai et ailleurs. Je pense même, que pour cela, ils font, exceptionnellement aussi faire partie des « rapaces ». Adaptation darwinienne oblige!




      0



      0
        Abou Stroff
        29 juin 2016 - 13 h 46 min

        mes plates excuses! entrainé
        mes plates excuses! entrainé par les quelques neurones fonctionnelles qui me restent, j’ai oublié que le verbe « voler » pouvait avoir aussi le sens de « piller ». et vu sous cet angle, kouider et le sergent garcia peuvent, effectivement, voler.




        0



        0
      Coucou
      29 juin 2016 - 11 h 37 min

      Wallace alias Abou Stroff ?
      Wallace alias Abou Stroff ?




      0



      0
        Wallace
        29 juin 2016 - 13 h 26 min

        Encore?

        Encore?
        Décidément..vous êtes le deuxième.
        Je vous assure que non.
        Pour @samedirien: quand les Algériens(e) cesseront la gratte(branchement illicite, incivisme,arnaque en tous genre,etc…..etc…..)..je sais de quoi je parle car je l’ai vécu
        C à d comme le dit si bien @Abou Stroff comme quoi les contradictions sont en nous(Mao tse toung)..
        Nous aurons les dirigeants que l,on mérite….Le cerveau alias @The brain.
        Alors si vous voulez que nos dirigeants vole haut.
        Commençons par nous même.
        Ps1: pour @selecto Je ne suis pas payer par le trésor public pour dire cela.
        Ps2:de mon côté je soupçonne @Abou Stroff et ce depuis un bon petit moment d,être le célèbre Dr kennouche.




        0



        0
    Abou Stroff
    29 juin 2016 - 8 h 04 min

    la lecture de l’essai du Dr A
    la lecture de l’essai du Dr A. K. m’a rappelé une sentence de Vladimir Illich Oulianov, dit Lenine: parlant de R. Luxemburg et en soulignant certaines erreurs théoriques qu’elle aurait faites dans son analyse de l’impérialisme , Lenine avança: « ils arrivent aux aigles de descendre plus bas que les poules, mais jamais les poules ne pourront s’élever aussi haut que les aigles. Lenine considérait ainsi que R. Luxemburg était un aigle. il est tout aussi évident que Abou Stroff, malgré la modestie qui l’étouffe, considère que kouider et le sergent garcia sont tout sauf des aigles. conclusion logique: les deux gus appartiennent à l’ordre des gallinacées




    0



    0
      Wallace
      29 juin 2016 - 10 h 22 min

      Vous m,avez pris de court
      Vous m,avez pris de court @Abou Stroff mais je reste néanmoins convaincu que les Algériens(e) de quel bord soit il peuvent volé haut voir très haut…
      Capable du pire comme du meilleur tel es un des traits de caractère des Algériens(e)…
      Reste à canalisé cette force(meilleur) pour nous et transformé cette faiblesse(pire) envers nos ennemis.




      0



      0
        Wallace
        29 juin 2016 - 18 h 00 min

        Bon ok;me suis relu et c n,
        Bon ok;me suis relu et c n, importe quoi.
        Une chaise roulante ne peut volé haut..
        Encore moins le sergent garcia qui dit allah wakbar lors d,un essai de missile.
        Je me met un pouce vers le bas.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.