Haddad rencontre le directeur général de l’OIT à Genève

Ali Haddad. New Press

Le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) a pris part à une réunion avec le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, au siège de cette instance onusienne à Genève, en Suisse, indique un communiqué de cette organisation patronale, adressé à Algeriepatriotique. Ali Haddad a plaidé pour un «partenariat solide et durable entre le FCE et l’OIT afin de permettre aux entreprises algériennes de faire valoir les progrès atteints en matière de dialogue social et d’être conformes aux standards internationaux inhérents aux droits des travailleurs», précise le communiqué. Le président du FCE a souligné que «le patronat, le syndicat des travailleurs et les pouvoirs publics sont engagés ensemble pour le développement des entreprises et donc des emplois, pour l’émergence de l’économie algérienne». Il a lancé un appel à «unir toutes les forces de la nation pour bâtir une Algérie nouvelle, telle qu’attendue au plan économique, au niveau international, continental et maghrébin», conclut le communiqué du FCE.

Lina S.

Comment (15)

    Ben lounis S
    11 juillet 2016 - 4 h 37 min

    Le Patron du FCE à l’OIT..
    Le Patron du FCE à l’OIT…pourquoi pas? Cet Organisme Onusien comportent des commissions tripartites ) syndicat des travailleurs, employeurs et représentants des États). Haddad va plaider le droit du FCE à occuper le siège qui revient aux employeurs algériens. Jusque là, ces derniers étaient représentés par la CGOA ou la CAP. Par rapport à ces « coquilles vides », le FCE est plus « lourd » surtout depuis le 4 ème mandat. Les qualités du leader du FCE ne sont pas un problème pour le Directeur de l’OIT. Le problème est algéro-algérien: est ce que les autres leaders du Patronat vont accepter le FCE comme leader de fait?
    D’ailleurs, le même problème se pose pour les syndicats des salariés, l’UGTA étant la seule organisation syndicale siégeant à la Tripartite. Les syndicats autonomes, qui ont pourtant prouvé leur poids sur le terrain, sont ignorés. Mais à bien regarder les implications d’une adhésion du FCE à l’OIT, les entreprises membres devront appliquer à la lettre les résolutions de cette instance et ses règles: Le droit syndical devra être respecté, les salariés devront bénéficier de contrat, respectant la législation du Travail ( d’où la pression exercée pour amender le « code du Travail »),le respect des règles d’hygiène et de sécurité seront aussi exigé, etc. Est ce que les entreprises membres du FCE seront en mesure d’appliquer de tels normes? Si oui, Haddad ou un autre, cela sera un progrès. Les travailleurs du secteur privé étant pour la plus part, à la limite de l’informel ( une partie du salaire remis de main à main, ce qui est au détriment du système de protection sociale, des futures retraites, etc…) elle feront face à un vrai défi. Le relèveront elles?




    0



    0
    Anonymous
    6 juillet 2016 - 13 h 07 min

    Dans un pays des aveugle le
    Dans un pays des aveugle le borne fait le Roi.rouh y’a djaer rouh Haddad reprentevl Algérie .ou sont passe nos intelkectuels




    0



    0
    Anonymous
    6 juillet 2016 - 9 h 43 min

    A t’il les compétences
    A t’il les compétences requises pour tenir une discussion avec le directeur général de l’ O.I.T? A t’il des notions sur la législation internationale du travail?




    0



    0
    Anonymous
    5 juillet 2016 - 10 h 03 min

    A t il été autorisé à dormir
    A t il été autorisé à dormir dans la villa acheté 30 millions d’euros et qui se trouve à un jet des bâtiments de l oit?? Villa acheté par la famille bouteflika avec l’argent du peuple algerien…finalement bouteflika fait exactement comme les monarques marocains dont il semble partagé beaucoup de caractéristiques : confondre son confort personnel avec l’intérêt du pays…Qui se ressemblent s’assemblent. ..




    0



    0
    Anonymous
    4 juillet 2016 - 13 h 45 min

    Manque de légitimité, de
    Manque de légitimité, de transparence, et surtout de compétences pour défendre les interets de l’Algérie
    Les affaires personnelles, et du clan, l’opacité, le secret des transactions au détriment de l’Algérie,
    De son état, et de son peuple
    c’est l’objet de leur mission
    L’Algérie l’hémorragique, et son pauvre peuple blessé: oubliés




    0



    0
    Anonymous
    4 juillet 2016 - 13 h 10 min

    Haddad aura l’occasion de

    Haddad aura l’occasion de leurs faire un PowerPoint sur les autoroutes de la mort.




    0



    0
    Kahina
    4 juillet 2016 - 13 h 07 min

    J’espère qu’il n’a pas oublié
    J’espère qu’il n’a pas oublié les clés de notre villa en Suisse, pour son séjours.

    Alilou va leurs montrer comment ouvrir les bureaux, les clubs et comment coller les labels vides.

    Je ne comprends pas comment peut-on oser envoyer un ignare pour représenter l’Algérie en Suisse.




    0



    0
    Anonyme
    4 juillet 2016 - 11 h 21 min

    Je suppose qu’il s’est
    Je suppose qu’il s’est adressé à ce responsable en langue kabyle avec interprétation instantanée. C’est la seule langue qu’il maîtrise ou qu’il devrait maîtriser en tant que langue maternelle.




    0



    0
      BROBRO
      4 juillet 2016 - 13 h 57 min

      @Anonyme (non vérifié)

      @Anonyme (non vérifié)
      04 Jul 2016 – 12:21
      ON MONTRE à L’IDIOT LA LUNE ET IL REGARDE LE DOIGT.




      0



      0
    fennec
    3 juillet 2016 - 23 h 10 min

    Mr haddad en visite a genève
    Mr haddad en visite a genève la capitale mondiale d’économie souterraine et la planque des biens des peuples des pays corrompus et tiers monde;a genève les escrocs et corrompus sont les bienvenue;reçu avec les honneurs;pratiquement tout les dirigeants des pays arabo-musulman ont un compte bancaire et une résidence;genève la mecque des dirigeants corrompus




    0



    0
    Anonymous
    3 juillet 2016 - 23 h 02 min

    L’austérité pour tout le
    L’austérité pour tout le monde ?, aggravation du déficit du budget de fonctionnement de l’état
    et un trou de plus de 30 milliards de dollar, laxisme, insouciance, indifférence, fuite en avant, mal gouvernance
    Comme bien ça coute (des charges ) ces déplacements pour les contribuables algériens, et le trésor public
    L’économie algérienne perd des dizaines de milliards de dinar – aggravation du déficit du budget de fonctionnement de l’état par ces missions, visites,congrès, colloques, réunions bidons sans interets,
    – improductifs, et non rentables pour l’économie, et les finances algériennes – avec des partenaires non fiables, et sans scrupules qui changent de vestes et de fusils du jour au lendemain
    La « solution miracle » des responsables élus de l’état: ponction, et prélèvements sur les classes pauvres, et défavorisées sans défense, et sans protection,…..




    0



    0
    BROBRO
    3 juillet 2016 - 21 h 34 min

    toujours en concurrence avec
    toujours en concurrence avec RABRAB qui a rencontré Christine Lagarde? vous ne faites pas le poids




    0



    0
    Mouloud
    3 juillet 2016 - 19 h 25 min

    Bravo Mr Haddad, comme Mr
    Bravo Mr Haddad, comme Mr Rebrab, l’Algérie à besoin de marcher sur ses 2 pieds. Nous avonss besoins d’Entrepreneurs de talents, de leaders, de personnes charismatiques capables de booster notre économie.

    Alors parler vous et contribuer et soyer avec les autres entrepreneurs les locomotives afin de faire de l’Algérie un pays émergent. Créer de la richesse des emplois et soyez les Pygmalions Algériens afin que notre jeunesse s’émancipe dans la création d’entreprises.

    AlgérieDebout




    0



    0
      Le soumi
      5 juillet 2016 - 15 h 15 min

      tu peut toujours continuer de
      tu peut toujours continuer de rever




      0



      0
    New kid
    3 juillet 2016 - 19 h 04 min

    Est il allé vérifier le
    Est il allé vérifier le confort du château?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.