Le FFS rend hommage à Michel Rocard

Pour le FFS, «c’est un grand dirigeant socialiste qui nous quitte». D. R.

Dans un communiqué laconique rendu public dimanche, et signé de son premier secrétaire national, Abdelmalek Bouchafa, le Front des forces socialistes (FFS) a présenté ses condoléances suite au décès de l’ancien Premier ministre français Michel Rocard, survenu samedi. «Avec sa disparition, lit-on dans le texte, c’est un homme d’Etat, un grand dirigeant socialiste et humaniste qui nous quitte». Le parti algérien rend hommage surtout au rôle «essentiel» que ce politique français a joué dans la prise de conscience en France de la réalité de la colonisation de notre pays. Michel Rocard est, en effet, connu pour avoir rédigé un rapport accablant sur la situation humanitaire de la population carcérale durant la Guerre de libération nationale, lequel rapport a servi de détonateur qui enclencha, en France, une vaste campagne de dénonciation de la torture et inspira des appels à l’insoumission pour exprimer le rejet de la guerre. Dans leurs hommages foisonnants, les médias français ont toutefois occulté cet épisode important du parcours riche et singulier de Michel Rocard.

R. Mahmoudi 

Comment (15)

    Anonymous
    4 juillet 2016 - 20 h 13 min

    L’opportunisme politique,
    L’opportunisme politique, pour marquer sa présence « décartienne »,……,donc j’existe




    0



    0
    Farida
    4 juillet 2016 - 18 h 37 min

    Au nom de l diaspora
    Au nom de l diaspora algérienne, nous exprimons notre profonde tristesse et nous présentons ns sincère condoléance à l’homme de la deuxième gauche, la vraie gauche qui œuvre pour les démunis, pur les peuples ans voix comme le fut le peuple algériens pendant la nuit coloniale. L’homme que nous porterons toujours au fond de notre cœur, l’homme humaniste, excellent orateur au discours toujours renouvelé et plein de fraicheur pour les coeurs qui aiment autrui Michel Rocard, l’homme de la lutte contre les inégalité sociales, l’homme de la lutte du FLN dont il était le porteur de valises et la voix à l’internationale, l’homme qui a su mobiliser la classe intellectuelle pour que le peuple algérien soit libre et vive dans la dignité. Rocard, un homme à la grandeur d’esprit et d’ame qui s’est battu toujours contre la pauvreté. Nous saluons sa mémoire et nous esperons que le monde engendre dans l’avenir des Michel Rocard pour que le monde aille mieux et que la pauvreté recule au profit de l’égalité sociale et la dignité humaine. Michel Rocard fut le premier dans sa jeunesse, pendant les années 50 à dénoncer la torture, les SAS, le colonialisme, l’OTAN et son bras armée l’OAS et les Stand Behind qui ont ensanglanté le monde. Michel Rocard alors premier ministre de Mitterand avait demandé de démanteler les service exterieur pour les mieux gérer car ils avaient tourné à autre chose. Nous saluons la mémoire de Michel Rocard, l’homme du FLN(le vrai FLN) et pas celui d’aujourd’hui peuplé de fils et fille de harkis.
    Repose en paix Michel, tu sera toujours dans notre cœur et le meilleur premier ministre de la 5eme république, celui qui a fait reculer le plus les inégalités sociales.




    0



    0
    MELLO
    4 juillet 2016 - 12 h 44 min

     » C’est avec beaucoup de
     » C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparation de l’ancien Premier Ministre français, le camarade Michel Rocard.
    Avec sa disparition c’est un homme d’Etat, un grand dirigeant socialiste et humaniste qui nous quitte.
    Nous ne saurons notamment oublier le rôle essentiel qu’il a joué dans la prise de conscience en France de la réalité de la colonisation de notre pays.
    Au nom de la direction du FFS et de ses militants, nous présentons à sa famille et à nos camarades socialistes français nos plus sincères condoléances et les assurons de notre fraternelle affection.

    Le Premier Secrétaire Abdelmalek Bouchafa

    Simple , clair , net et précis, c’est le caractère du FFS .




    0



    0
    Numedia
    4 juillet 2016 - 12 h 29 min

    @ Rais et tous les ignares
    @ Rais et tous les ignares pseudo nationalistes

    ROCARD A fait plus pour l’Algerie que vos parents.
    Par ailleurs, pourquoi vos âneries ne s’adressent pas à El-mouradia qui, à juste titre, a relevé dans son message de condoléances : « Avec la disparition de Michel Rocard, la France perd un homme de cœur et de raison, l’Algérie un ami fidèle, l’humanité un être d’exception ».




    0



    0
    anonyme
    3 juillet 2016 - 21 h 08 min

    Bravo!
    Bravo!




    0



    0
    Moh
    3 juillet 2016 - 20 h 37 min

    Pourquoi l’Algérie ne end pa
    Pourquoi l’Algérie ne end pa hommage au grand homme français Michel Rocard qui a eu à transporter des valises pour le FLN pendant la guerre d’Algérie. Rocard a milité au détriment de sa vie pour l’independance de l’Algerie, avait dénoncé à l’internationale les SAS qui avaient affamé les maquisard du FLNet esseulé les villageois du FLN. Rocard est un combattant algerien au même titre que El Arbi Ben Mhidi. Rocard avait pointé du doigt quelques hommes politique français qui avait fait tuer des algeriens en France et en Algerie.
    Avez-vous tout oublié messieurs les gouverant u avez vous peu de culture.
    Au moins saluez sa mémoire en Algerie. C’etait un grand homme qui dans sa jeunesse avait fait arreter les SAS, l’oppression des algeriens par la police de Papon. Il a été porteur de valises au péril de sa vie.
    Ou bien preferez vous les gardes forestier qqui torturaient avecc la légion etrangere en Algerie les moudjahidine et aidait cette meme legion à affamer les moudjahidine. Oui les harki les plus zelé qui torturaient les algeriens sont deenu de grand monsieurs prprietaire de cooperatives imobilière et de concession de voiture renault alors qu’ils ont fait tuer plein d’Algeriens. Vous honorez les harkis et vous laissez dans l’oubli les hmme qui se sont battu pour que vive le peuple algérien.




    0



    0
      MELLO
      4 juillet 2016 - 12 h 39 min

      El Arbi Ben Mhidi, pourquoi
      El Arbi Ben Mhidi, pourquoi avoir arabiser le nom d’un grand Monsieur, d’une légende de la révolution, vous n’avez pas le droit de déformer son nom: LARBI BEN M’HIDI




      0



      0
      Anonymous
      4 juillet 2016 - 17 h 19 min

      La torture ? celle exécutée
      La torture ? celle exécutée par les les membres du FLN n’avait aucune limite ! pour une simple cigarette on accrochait au type un poids de 10 kg qu’il devait porter comme ça en public pendant des jours parfois des semaines évidement quand le mec possède un frère ou un oncle bien placé au Maquis, il n y a rien à craindre. Ils n’ont pas hésité à fabriquer des crochets normalement utilisés pour les taureaux, des crochets qu’on introduit par les narine et avoir le contrôle absolu sur le taureau, le même outil a été fabriqué par les exécutants du FLN adapté aux narines de l’homme, il vient par derrière alors que les mains de la victime sont attachées, il accroche la personne par les narine avec ce double crochet et sa gorge se retrouve alors parfaitement exposée comme jamais à la légendaire lame tranchante qui ne lui laisse aucune chance, le même procédé a été déterré et utilisé par les GIA. C’est extrêmement choquant d’entre des propos comme ça mais hélas c’est bel et bien la vérité et tôt ou tard elle sortira des archives pour exploser visage de la société algérienne je parle des jeunes car les anciens encore vivants eux le savent déjà. D’autres parts, les mecs armés arrivaient la nuit ou à l’aube dans une maison, surtout celle occupée par quelqu’un qui n’a pas  » des épaules solides » qui n’a personne au maquis ou chez les harkis pour le protéger, les mecs arrivent armés chez lui donc, ils lui ordonnent d’aller dehors faire le guet pour surveiller si les militaires ( les français) ne sont pas entrain de venir, eux, ils restent un moment !! bien sûr avec sa femme ou pire ! avec sa fille ou même pour certains avec sa mère ou toutes à la fois. Oui, si la personne possède quelqu’un au maquis il était protégé mais il l’était aussi s’il en avait un chez les harkis, en effet, chose que beaucoup gens ignorent, c’est que les mecs du maquis ne s’attaquaient jamais ou quasiment jamais, aux proches des harkis, ils savent que la réplique viserait leur proches à eux, résultats : seules les pauvres malheureux qui n’ont personne ni au maquis ni au « camps » se trouve entre le marteau et l’enclume.

      La guerre d’Algérie a été avant tout une guerre civile et les chiffres des combattants indigènes qui avaient été dans le camps de l’état colonial ( 400 000) le prouve bien !




      0



      0
        Amazighkan
        4 juillet 2016 - 21 h 28 min

        Si ce que vous écrivez est
        Si ce que vous écrivez est véridique, cela fait froid dans le dos! Y a t-il eu des témoignages écrits sur ces déviances ? Je savais qu’il y avait des règlements de compte entre moudjahidines pour des différents privés mais pas au point de s’attaquer aux femmes de la famille.




        0



        0
    RAYES DU FFS
    3 juillet 2016 - 18 h 34 min

    RAYES BAHRIYA TU ES UN
    RAYES BAHRIYA TU ES UN IGNARE BOUDIAF A POUR SEUL ET UNIQUE AMI HOCINE AIT AHMED. LE PROPRE FILS DE BOUDIAF ETAIT A BENI DOUALA AUPRES DU FFS POUR SE PROSTERNER SUR LA TOMBE DE MATOUB.MAIS EN AUCUN CAS A BEN BELLA CHADLI OU VOTRE HOUARI BOUKHAROUBA. LES ENFANTS DE BOUDIAF SONT AVEC LE PEUPLE KABYLE .ET L ANNEE PROCHAINE ON VERRAIT UN MILLION DE PERSONNES SE RENDRE AU TOMBEAU DE DA EL HOCINE.MATOUB ATTIRE CHAQUE ANNEE DES MILLIERS DE PERSONNES ALORS QUE EL HOUARI ZERRO PERSONNE ET DEMAIN BOUTEFLIKA ZERRO PERSONNE QUANT A TLIBA SAIDANI GAID GARCIA ET GHOUL LES GENS IRONT PISSER SUR LEURS TOMBES.MICHEL ROCARD EST UN LION HISTORIQUE .TU N ES QU UN PAUVRE ARABO BAATHISTE D OUDJDA…..GLOIRE A KHALED NEZZAR LE SEUL GENERAL COURAGEUX A DENONCER GAID GARCIA LE MEGALOMANE ET NARCISSIQUE GROSSIER PERSONNAGE




    0



    0
    Anonymous
    3 juillet 2016 - 18 h 32 min

    ce parti a pris désormais
    ce parti a pris désormais conscience qu’il est entrain de disparaître tout simplement ! il essaie de résister à cet effacement programmé et irréversible en gesticulant pour attirer l’attention. A défaut d’avoir quelques personnes pour fêter Yennayer en Kabylie il va tenter de le faire à tihawhaw ou à Medéa ou je ne sais où encore, de même avec la France, on ne ratait aucune occasion pour faire son cirque pseudo nationaliste 60 ans après la guerre d’Algérie et là, surprise, on saute sur l’occasion pour rendre hommage à Michel Rocard.




    0



    0
      Anonymous
      4 juillet 2016 - 12 h 12 min

      Rocard a fait plus pour l
      Rocard a fait plus pour l’indépendance que des millions d’algériens doit les tiens doivent faire partie.
      T’ES RACISTE ET SURTOUT IGNARE, alors la seule réponse que tu mérite vraiment c’est : casses toi pov’con !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




      0



      0
      MELLO
      4 juillet 2016 - 13 h 03 min

      Ignorance ou méchanceté
      … Le FFS est un parti qui est là depuis que l’Algérie existe, il est toujours debout et fera tout son possible pour sortir ce pays du chaos et le mener vers une démocratie réelle.
      S’il s’incline devant la mémoire de Michel Roccard , c’est son fondement et ses racines de la proclamation du congrés de la soummam qui s’exprime: le fondateur du FFS est le prestigieux chef historique, Hocine Ait Ahmed. Durant la période coloniale comme après la période postindépendance, le chef charismatique est guidé par au moins deux principes fondamentaux : le patriotisme et la démocratie. Pour lui, les deux principes sont indissociables. Il les a opposés au système colonial avant 1962 et au régime totalitaire après 1962.
      Enfin, pour ceux qui veulent préserver le legs de Hocine Ait Ahmed, ces deux principes seront toujours au cœur du combat du FFS. Ils s’affirmeront, dans le respect de toutes les opinions, ces principes fondamentaux, nécessaires au vivre ensemble. Donc, le FFS va continuer à intervenir sur toutes les questions qui ont un lien avec la nation algérienne. Il va le faire sans chercher à flatter ni à blesser quiconque. Comme il l’a fait depuis 1963, le FFS va immanquablement continuer à œuvrer pour la démocratisation des institutions du pays conformément à l’engagement de son fondateur.




      0



      0
    Citoyen FFS
    3 juillet 2016 - 17 h 42 min

    @ Rayes el bahria

    @ Rayes el bahria

    Le FFS à travers ses élus, ses militants et sympathisants ont et sont toujours aux côté de ceux qui servent les causes justes et Boudiaf a toujiours été porté dans leur coeur et leur mémoire. Quant à communiquer pour perpetuer son souvenir, il y a une fondation et il y a sa famille et le FFS et les autres ne sont là que pour partager leur recueillement.
    Quand à la mort de Rocard, saches qu’il était l’un des rares politiques et socialistes à dénoncer la torture et à reconnaitre la légitimité de la révolution algérienne. Il a donc droit, outre les considérations de bienséance, à un salut de sa mémoire de la part de tout algérien.




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    3 juillet 2016 - 16 h 15 min

    Le FFS se tait meme sur l

    Le FFS se tait meme sur l’anniversaire de la mort du regretté MOUHAMED BOUDIAF , le président de

    l’état ALGERIEN mais par zele serviteur de l’international socialiste , va pleurer ce Micherl RICCARD.

    Ironie de l’HISTOIRE….
    EH OUI , UNE AUTRE TRAHISON POSTHUME SUR LA MÉMOIRE DE NOTRE PRÉSIDENT BOUDIAF

    ALLAH YERAHMOU




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.