Ooredoo effectue avec succès les tests de la 4G

Le DG de Ooredoo lors de l'opération pré-lancement de la 4G. D. R.

Ooredoo a procédé aujourd’hui lundi au pré-lancement commercial de la 4G à l’hôtel Renaissance de Tlemcen en présence d’un grand nombre de représentants des médias nationaux. Ces deniers ont eu à assister à une démonstration technique effectuée avec succès par le directeur général, Joseph Ged, mais aussi Djillali Errouane, directeur opérationnel technologie ouest, et Adel Derragui, directeur adjoint marketing opérationnel.

C’est donc à Tlemcen qu’a eu lieu le «coup d’envoi» de cette 4e génération, en attendant les villes de Tizi Ouzou et Béchar, elles aussi retenues pour le lancement de cette nouvelle technologie. Joseph Ged a tenu à signaler que les tests avaient permis d’atteindre les 75 mégabits par seconde en mai dernier, alors que pour aujourd’hui, le test effectué en direct par le DG d’Ooredoo a eu pour résultat 70.25 MG/s.
 

«L’avènement de la 4G marque une étape importante pour le secteur des télécommunications et de l’économie nationale. Nous félicitons les pouvoirs publics pour tous les efforts déployés afin de moderniser les infrastructures de télécommunications et d’encourager l’émergence d’une économie numérique nationale. Notre leadership technologique et commercial nous permettra d’être présents plus rapidement dans les 48 wilayas pour offrir les meilleures offres et de nouveaux services digitaux à haute valeur ajoutée aux mêmes tarifs que la 3G. Aujourd’hui, Ooredoo s’affirme encore une fois comme le leader incontestable du mobile en Algérie et est le premier opérateur à offrir ses services 4G juste avant le lancement commercial imminent. La 4G nous permettra de continuer à renforcer notre écosystème digital et de contribuer puissamment à la diversion de l’économie nationale», déclare Joseph Ged. Voilà qui est dit, la 4G ne coûter pas plus cher que la 3G. L’abonné devra cependant se présenter dans un espace Ooredoo pour changer sa carte SIM sans payer le passage vers cette nouvelle technologie.
 

Le DG affirmera que son entreprise sera présente dans les 48 wilayas d’ici une année, et un jour avec des offres adaptées aux abonnés avec un meilleur équipement. Lors de la conférence de presse, M. Ged affirme que la 3G ne disparaîtra pas puisque l’abonné pourra utiliser ce réseau quand il sera dans une zone non couverte par la 4G, lors des premiers mois de son lancement. Pour le coût de l’investissement de cette nouvelle technologie, il affirmera ne pas détenir le montant exact mais avance un chiffre global d’un milliard de dollars dépensés ces dernières années. Il évoque une opportunité pour rattraper le retard en matière d’économie numérique.

A la question de savoir si l’entreprise révisera sa stratégie commerciale, M. Ged est catégorique : «Nous avons repris il y a un moment déjà avec la presse, il n’y a aucune restriction, ni veto, c’est une relation purement commerciale. On va aller crescendo avec les dépenses.»
 

De notre envoyé spécial à Tlemcen, Réda B.    

Commentaires

    Anonymous
    12 juillet 2016 - 10 h 26 min

    oredoo pense t il aux jeunes
    oredoo pense t il aux jeunes qui consomment l’internet de manière totalement délurée?
    grand danger à venir ,nous récolterons de mauvais fruits




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.