La fausse «affaire» Omar Alilat ou l’histoire ridicule d’une «corruption» à 1 000 euros !

Le journal El Mundo est le deuxième plus grand quotidien espagnol. D. R.

Un quotidien espagnol, El Mundo pour ne pas le citer, pourtant réputé sérieux – mais très loin de la notoriété d’El Pais –, s’est fendu, dans sa rubrique «enquête», de tout un article, lundi 11 juillet 2016, pour nous révéler que le montant d’une commission versée à une personnalité algérienne en échange d’un service pour l’obtention de contrats s’est élevé à…1000 euros. Le député algérien Omar Alilat, accusé par l’article d’avoir reçu cette somme, a formellement démenti l’accusation et a annoncé qu’il va demander des explications au journal espagnol qu’il envisage également de poursuivre en justice. Il affirme, dans les colonnes du quotidien arabophone Echorouk, qu’il n’a absolument rien à voir avec les faits qui sont rapportés par El Mundo et qu’il exigera la publication d’un démenti. Omar Alilat a envoyé son avocat en Espagne dans ce but.

En plus de ce démenti qui montre que le journal El Mundo n’a pas cherché à vérifier ses accusations et tout ce qu’il a écrit, l’article a un côté vraiment burlesque. En effet, que valaient 1 000 euros en décembre 2011, c’est-à-dire à la date du prétendu virement qui prouverait cette corruption portant sur un marché de plus de 200 millions d’euros, comme l’a fait remarquer Omar Alilat ? Certes, les Algériens ont aspiré, à un moment, à cette somme comme montant annuel, en devises de l’allocation touristique qui leur est consentie. Mais si, réellement, la corruption descendait à cette échelle, les corrompus finiraient par faire pitié. Accepter de rendre un service en toute illégalité, avec  les risques que cela comporte, en contrepartie d’une aussi modique somme est invraisemblable, sachant dans quel ordre de grandeur se situent les montants versés pour aider à améliorer le climat des affaires un peu partout dans le monde, et il n’y a aucune raison pour que les transactions qui se déroulent en Algérie échappent à cette règle d’or. Et, de plus, on pourrait se demander combien, sur ces 1 000 euros, sont allés dans le compte d’un quelconque fonctionnaire espagnol, pour être conforme au scénario de toute corruption qui engage au moins deux pays. Que resterait-il alors à l’Algérien, une fois cette ristourne défalquée, tout juste un petit argent de poche.

El Mundo n’a vraiment pas peur du ridicule. Il est affligeant de constater qu’en dehors de la révélation sur la modique somme de 1 000 euros, le nouveau traitement de cette affaire de corruption, réchauffée par El Mundo, puisqu’elle a été déjà évoquée une première fois en décembre 2015 et reprise par des médias algériens, n’apporte rien de nouveau, comme si elle était dénuée de toute investigation journalistique. Elle surgit alors qu’en Algérie même, les affaires qui ont longtemps été fortement médiatisées, comme celle de Sonatrach dans laquelle le nom de l’ex-ministre de l’Energie, Chakib Khelil, a souvent été cité, sont maintenant comme mises sous l’éteignoir. On peut penser qu’El Mundo a besoin, à tout prix, de remplir sa page «enquête» pour  rester dans la dénonciation sensationnelle des actes de corruption et quand la scène espagnole ne met rien sous les dents de ses journalistes, il se voit obligé de sortir un marronnier pas encore totalement épuisé. Mais, selon Echorouk, pour le député algérien Omar Alilat, il s’agit d’une manœuvre visant à ternir l’image de l’Algérie et de son président.

Houari Achouri

Comment (30)

    La Cigale
    14 juillet 2016 - 8 h 08 min

    Les espagnols et les français
    Les espagnols et les français les revers d’une même pièce.
    Les deux EX colonisateurs de l’Algérie sont tous les deux complices dans tout les sales coup perpétrés contre l’Algérie.
    Deux charognards haineux complotent ensembles pour la déstabilisation de l’Algérie.
    Les espagnols ont mêmes autorisées une base militaire américaine à s’installer chez eux pour intervenir en Algérie au cas ou l’Algérie serait instable.
    Rien que çà. ……




    0



    0
    Le kabyle
    14 juillet 2016 - 3 h 28 min

    Dans le monde occidental, 1
    Dans le monde occidental, 1 Euro ou 1000 Euros ou 1 million , quand il s’agit de corruption , c’est du pareil au même… sauf en Algérie où la corruption est classée par degrés !!! Le député RND n’est pas à son premier scandale, il doit à la BDL d’El-Kseur ( BÉjaia) plus de 14 milliard de centimes qu’il n’a pas remboursé encore malgré la décision de justice en 2014, sans compter les personnes escroqués par- ci et par- là et qui ont peur de lui réclamer leur dû du fait qu’il les menace de les mettre en prison.
    M. Houari Achouri , une question se pose à vous : ne seriez-vous pas soudoyé par cet indélicat  »député » made in taiwan !!!




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 18 h 11 min

    Ce n’est qu’en Algerie que
    Ce n’est qu’en Algerie que 1000 euros n’ont pas de valeu puisqu’une fille d’un responsable roule avec des milliers pour ne pas dire des millions d’euroscommeargent de poche.Pour meme 1 euro c’et de la corruption




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 11 h 00 min

    Les affaires sont nombreuses
    Les affaires sont nombreuses et on peut en citer des dizaines de cas de favoritisme, de clientélisme et de corruption. Chaque cas, dont certains ont été relatés avec force détails, concerne des milliers et des centaines de milliers d’€. La question qui se pose est : qu’est ce que font les organes compétents pour combattre les délits dont le commun des mortels a connaissance ?
    Quant au Journal espagnol, ce n’est pas l’Algérie son problème mais des faits impliquant des Espagnols et des étrangers et donc des Algériens. Je suis sur qu’il a raison, et s’il va réagir en donnant des noms et des affaires nombreuses que diront les Algériens alors? La corruption hélas dépasse toutes les limites et en Algérie quiconque a un pouvoir il en tire un profit par n’importe quel moyen , pression, favoritisme, laisser aller, abandon des dossiers qui ne leur rapportent pas du bakchich…les Algériens savent tout mais comme l’État est défaillant on ne peut pas parler a proprement parler de gestion et de direction en Algérie , on bricole et on s’enrichit sur le dos de L’État et des organes de L’État , c’est la règle et son principe est appliqué sans retenue puisque sans contrôle. Comme la quasi majorité des personnes sont impliquées et trainent des casseroles ils font donc comme si de rien n’était et la course se poursuit . Ils avancent dans l’immoralité, l’essentiel pour ces personnes est, après avoir satisfaits leurs besoins de subsistance, de devenir milliardaire. Beaucoup sont proches des cercles du pouvoir , ils savent qu’ils ne méritent pas la puissance d’argent dont certains se targuent . Ils ont seulement le culot qui sied aux escrocs ignorants, idiots et imbéciles de surcroit. Ils tomberont comme des feuilles mortes sitot que la branche à laquelle ils s’accrochent comme des morpions les lâchent , ou bien que la branche tombent morte ou sciée par de vrais patriotiques s’ils en existent encore.




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 9 h 20 min

    Moi ce que j’ai constaté, ce
    Moi ce que j’ai constaté, ce n’est pas le montant ni le nom du journal.C’est tout simplement que c’est un député RND en Espagne qui est montré dans cette affaire. Il est tout simplement parti faire son shopping.




    0



    0
    benwal
    12 juillet 2016 - 20 h 39 min

    Mon illustre ami Jouha m a
    Mon illustre ami Jouha m a revele l autre jour une information explosive tenue secrete depuis l62 ans. Je prefere me taire me dit-il car le contenu des informations que je possede risque d enflammer l algerie et nos voisins maroc tunisie et y compris la mafia italienne.




    0



    0
    hafsi
    12 juillet 2016 - 18 h 04 min

    il s’agit d’une manœuvre
    il s’agit d’une manœuvre visant à ternir l’image de l’Algérie et de son président. pauvre député, c’est tout ce qu’il a trouvé a dire , allah yakhoud el-hak,




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 15 h 41 min

      Notre président et son frére
      Notre président et son frére et le Chakid khellil sont mouillés jusqu’au cou, pauvre de nous.




      0



      0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 18 h 13 min

      Faites de beaux reves mon
      Faites de beaux reves mon vieux.La nuit risque d’etre longue




      0



      0
    kamel
    12 juillet 2016 - 17 h 41 min

    La vérité finira un jour par
    La vérité finira un jour par éclater quant à l’image de l’Algérie…ma foi c’est sans commentaire




    0



    0
    SMCO
    12 juillet 2016 - 17 h 32 min

    De grâce Mr. Achouri. Il y a
    De grâce Mr. Achouri. Il y a des millions d’histoires dans le monde ou même en Espagne a publier, pourquoi El-Mundo avait-il choisi cette histoire? Certainement son poids et son objective ne peut être une invention totale de ce journal? Il doit y avoir une base pour évoquer cette affaire? Autrement dit, El-Mundo a simplement voulu salir ce Mr. qui certainement n’est pas du tout très connu en Algerie et encore moins en Espagne. Quand a la version de défense que cet article est destiné à salir l’Algerie, c’est tout simplement du vent, car la corruption est courante a travers le monde. Il ne peut y avoir de fumée sans feu




    0



    0
      khaznadji
      12 juillet 2016 - 19 h 00 min

      Mr Achouri ne pourrait il pas
      Mr Achouri ne pourrait il pas initier un reportage sur l’argent des Algériens en Espagne je lui conseille d’aller sur la costa del sol pour voir de visu l’ argent investit dans l’immobilier . ça pillule partout l’argent de la rente siphonné par nos richissimes managers et autres politiciens véreux.




      0



      0
    Anonyme
    12 juillet 2016 - 17 h 14 min

    Je pense que le journal
    Je pense que le journal espagnol a ampute le chiffre de quelques zéro , sinon comment expliquer la réaction disproportionnée de ce dépité de Hmimed. Constituer un avocat en Espagne et ester en justice un journal aussi populaire juste pour une diffamation portant sur quelques miserables euros, révèle plutot un vent de panique.




    0



    0
      MOH
      13 juillet 2016 - 4 h 21 min

      C’est vrai envoyer un avocat
      C’est vrai envoyer un avocat en Espagne pour défendre la modique somme de 1000 EUROS c’est un bizarre , alors cet avocat combien seront ses honoraires , c’est toujours bizarre de lire et entendre des informations pareilles , moi je pense que les espagnoles voulaient nous dire ,si corruption y est ,regarder oh combien l’algérien est tombé si bas , c’est à dire on est arrivé à corrompre vos responsables avec des sous que meme les mendiants refuseraient !




      0



      0
    FLN Canal Historique
    12 juillet 2016 - 15 h 29 min

    Le député RND qu’est ce qu’il
    Le député RND qu’est ce qu’il foutait en Espagne; Acheter des biens , mettre des sous en banque ?? Quoi; dites-nous SVP qu’est ce qu’il foutait en Espagne ce monsieur qui dispose des moyens financiers pour envoyer un avocat en Espagne poursuivre un journal le plus sérieux d’Espagne !!!!hhhhhhhhhhh ca va faire reveiller le cochon ce lapin




    0



    0
    Larnaque
    12 juillet 2016 - 13 h 14 min

    Mr Achouri semble se
    Mr Achouri semble se focaliser plus sur le montant ridicule (n’est pas Chakib Khellil ou Farid Béjaoui qui veut!) de la prétendue commission que sur la possibilté d’un réel cas de corruption. La célérité avec laquelle ce député s’est empressé à dépêcher son avocat en Espagne me semble un signe qui ne trompe pas. De plus, comme dit l’adage, qui vole un oeuf, vole un…..
    Question: comment et par qui seront payés les frais en Espagne de l’avocat de ce député? J




    0



    0
    zehar
    12 juillet 2016 - 13 h 09 min

    on peut corrempre un maire
    on peut corrempre un maire avec un paquet de malboro et fait un calcul




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 13 h 08 min

    Mr Alilat aurait-il besoin d
    Mr Alilat aurait-il besoin d’avocat ? Mr Achouri lève le doigt ! Il ne s’agit pas du montant du forfait mais de principe. Pourquoi voulez-vous qu’un journal espagnol cite ce personnage obscure du RND. Il y a nécessité d’enquête et d’auto-saisine de la justice. Les gesticulations de ce député ne suffiront pas malheureusement à lever le doute dans un pays où la corruption est devenue le sport national !!




    0



    0
      raselkhit
      12 juillet 2016 - 15 h 55 min

      Bien sur en bon chien de
      Bien sur en bon chien de garde ou de crétin attardé ou de harki de service ou de dégénéré mental (au choix) il est préférable de croire à toute la propagande et autre désinformation qui tend à déstabiliser notre pays que de réfléchir en citoyen moderne civilisé fier de son pays et de son peuple




      0



      0
        selecto
        13 juillet 2016 - 8 h 11 min

        RAIS la balance, toujours
        RAIS la balance, toujours fidèle au poste sous plusieurs pseudos féminins, masculins, anonyme, pour défendre ta clique de traitres et escrocs .




        0



        0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 18 h 17 min

      JE PENSE QU’ILS ONT TIRE AU
      JE PENSE QU’ILS ONT TIRE AU SORT ET CE GROS EST SORTI VAINQUEUR DE LA LOTERIE.SOYONS CERTAINS IL N A PAS DE FUMEE SANS FEU.oUBIEN C4ET TEWFIK L4ESPAGNOL QUI EST DERRIERE L’ALGERIEN A ETE MUSELE PAR LES LOIS DE ……………..




      0



      0
    el wazir
    12 juillet 2016 - 13 h 01 min

    en réalité les espagnols
    en réalité les espagnols parlent d’une commission de 7 millions d’EURO? Quandaux montants de 10 000 euro il s’agit de virements effectués pour le compte des algériens cités au profit de leurs proches a Paris.Maintenant si le député Alilat est sur qu’il été cité par erreur par la justice espgnol, il n’a qu’a commencer par poursuivre le journal espagnol pour ces accusation mensongères, M Alilat doit comprendre que meme s’il a jouer a l’intermédiaire en contre partie de services ici en algerie ou a l’étranger, il est associé a une bande de malfaiteurs. cette affaire de corruption est vrai puisque des responsables espagnols sont déjà accusés sur plusieurs affaires répétitives notamment avec les algeriens.
    une chose est sûre c’est celui qui ose approcher le sang de nos eternels chouhada, dieu leur fera subir le suplice de l’indignation (khezie) ici bas et le chatiment dans l’au dela sera plus fort encore. les algeriens doivent comprendre que dieu les a gratifié de sa mésiricorde alors il n’ont pas a changer cette (niama) par l’illicite. es ce qu’un seul algerien a commis ce qui est HARAM sans le payer? tirez la leçon et arreté arretes la corruption (el facede).




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 10 h 35 min

    ce n’est pas le principe de
    ce n’est pas le principe de la corruption qui est remis en cause mais le montant ; s’agissant d’un député doublement immunisé ,il n’a rien à craindre ;




    0



    0
    Le che
    12 juillet 2016 - 10 h 10 min

    Cela c’est pour salir ouyahia
    Cela c’est pour salir ouyahia. …suivez mon regard




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 18 h 23 min

      Ouyahia est deja sali.Qu’a t
      Ouyahia est deja sali.Qu’a t il fait ce Ouyahia a part la chitta.Depuis qu’il a integre la presidence et les ennuis de l’Algerie ont commence.Les anciens disaient »Soit lion et mange nous »




      0



      0
    selecto
    12 juillet 2016 - 10 h 07 min

    La correspondante d’El Mundo
    La correspondante d’El Mundo en France n’est autre qu’Elisabeth Chemla..




    0



    0
    Abou Stroff
    12 juillet 2016 - 10 h 04 min

    moua, pour 1000 euros, serais
    moua, pour 1000 euros, serais prêt à vendre la mèche concernant le passé (pas si passé que ça) sulfureux de si amar el fenène. en effet, il fut un temps où si amar animait, habillé en femme, des soirées grâce aux frétillements endiablés de son popotin. bien évidemment, je ne parlerais jamais de cette partie obscure de la vie de si amar sauf si on me proposait 1000 euros ou plus. quant à l’action de ternir l’image de l’algérie et de son président invoquée par alilat, elle relève clairement de l’affabulation. en effet, l’image de l’algérie n’a jamais été aussi terme que ces dernières années (voir les « affaires » dans lesquelles sont impliquées nos augustes dirigeants) .quant à l’image du président, il suffit d’observer ses lèvres pendantes, son regard hagard et son élocution pour saisir que son image ne peut pas être plus « terne ».




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 9 h 32 min

    « Omar Alilat a envoyé son
    « Omar Alilat a envoyé son avocat en Espagne dans ce but. », Chouuuuf asidi ! ainsi notre député RENDOU peut se permettre d’envoyer un avocat en espagne avec tous les frais que l’on peut facilement imaginer ..




    0



    0
      anonyme
      12 juillet 2016 - 11 h 58 min

      Les avocats espagnols seront
      Les avocats espagnols seront payé en DA ?




      0



      0
        Mammeri
        14 juillet 2016 - 14 h 52 min

        Le Journal el mundo n’a
        Le Journal el mundo n’a jamais parlé d’une corruption de 1.000€ mais textuellement il a dit :
        Les quantités que la police a découvert sont minimes, à peine quelque 1000 € et pas plus de 1.000€ à ALILAT ( en deux versement, avec des adresses à Paris, le jour 3 et 5 de décembre 2011), mais ces versements constituent le pique de l’Iceberg du marché commissionnaire pour l’investigation qui estime que les pots-de-vin qui ont eu devraient être millionnaire ….




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.