Theresa May nouveau Premier ministre : le thatchérisme de retour

Theresa May. D. R.

Au Royaume-Uni, on se dirige vers un remake de l’expérience du thatchérisme des années 80, à travers la personnalité de Theresa May, actuelle ministre de l’Intérieur, qui remplacera ce mercredi, au 10 Downing Street, David Cameron. Sa rivale, l’eurosceptique et actuelle secrétaire d’Etat à l’Energie, Andrea Leadsom, a annoncé son retrait de la course de succession à David Cameron, qui a annoncé son intention de démissionner dans la foulée du «non» des Britanniques au maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne lors du référendum du 23 juin dernier. Dans une déclaration à la presse ce matin à Londres, Leadsom a tenu a souligné que Theresa May, à qui elle apporte son soutien, était «la mieux placée» pour diriger le gouvernement.

Les choses s’accélèrent, le Royaume-Uni qui vit une très grave crise constitutionnelle, engendrée par le référendum sur le Brexit, devait désigner un successeur à David Cameron pour mettre un terme au statu quo. Le choix des quelque 150 000 membres du Parti conservateur aurait dû, initialement, être connu le 9 septembre prochain, mais l’actuel Premier ministre a mis fin à toutes les spéculations en annonçant en personne son départ mercredi, pour permettre à Theresa May de s’installer aux commandes le même jour.

Theresa May a d’ores et déjà annoncé les couleurs de sa stratégie, une fois au 10 Downing Street. Pour elle, il n’est plus question de faire marche arrière et d’envisager un quelconque stratagème pour rester au sein de l’UE ; dans une déclaration ce matin, May a laissé entendre que «Brexit signifie Brexit» et «nous en ferons un succès», excluant toute possibilité d’organiser un deuxième référendum sur le Brexit. «Nous avons besoin d’une vision audacieuse, nouvelle et positive pour le futur de notre pays, la vision d’un pays qui fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour quelques privilégiés», a-t-elle indiqué lors d’une première déclaration du lancement de sa campagne pour briguer la présidence de son parti et succéder à David Cameron. En un mot, cette eurosceptique convaincue prône une approche ferme dans la gestion des affaires. May, qui a toujours opté pour une politique stricte en matière de contrôle de l’immigration, a une nouvelle fois mis en exergue que le vote pour le Brexit était un message clair appelant à un contrôle de la libre circulation des personnes. «Cela ne peut pas continuer comme aujourd’hui», a-t-elle martelé.

En tous cas, le qualificatif de dame de fer lui convient pleinement, compte tenu de ses positions très dures sur des dossiers liés notamment à la question des immigrés clandestins ou des prêcheurs islamistes. Le bras de fer le plus médiatisé, dans lequel elle s’était engagée avec force, c’était celui contre le prédicateur radical jordanien Abu Qatada, qu’elle a réussi à faire déporter en 2013, alors que ses prédécesseurs avaient tous échoué. Elle a régulièrement plaidé pour que son pays quitte la convention européenne des droits de l’Homme et juré de le faire si elle devenait Premier ministre. Elle sera donc sans conteste la mieux placée pour mener une bataille implacable contre le terrorisme et le radicalisme de tous bords, ainsi que les supports de propagande acquis notamment aux idéologies extrémistes basées au Royaume-Uni.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (16)

    Kam
    15 juillet 2016 - 0 h 13 min

    Il semblerait que les
    Il semblerait que les Britanniques ont raison de vooiloit se barricader, apres de ce qui vient d’arriver a Nice,




    0



    0
    Ain el berda
    14 juillet 2016 - 12 h 00 min

    JE VOUS DIT ABAS LE
    JE VOUS DIT ABAS LE THATCHERISME ET VIVE LE SELLALISME …REGDA WE TMANJI WE TESSANA FI EL KOUNJI et c bon pour la sante




    0



    0
    "MAY DAY"
    13 juillet 2016 - 20 h 05 min

    un journal britannique
    un journal britannique sûrement pro européen a titré « May Day », mayday signifiant au secours en langage radio téléphonique




    0



    0
    Zad
    13 juillet 2016 - 18 h 06 min

    Une Islamophobe dans le sang,
    Une Islamophobe dans le sang, elle a ete classe Islamophobe de l’annee 2015, les Musulmans de GB ont de quoi s’inquieter.




    0



    0
    Dede
    13 juillet 2016 - 15 h 37 min

    Il faut surtout pas oublier
    Il faut surtout pas oublier qu’elle est pro israélien et elle le dit dons attention à cette dame




    0



    0
    salim samai
    13 juillet 2016 - 9 h 55 min

    Encore Oxford et l´illusion
    Encore Oxford et l´illusion de la Grandeur! Les USA et l´Allemagne ont de gens ordinaires.-..presque des « Enfants de la Rue » que sont Obam et Merkel!
    Harvard a donné le Vietnam et Dieu merci Stanford, Facebook et Google et tout le Net quii a bouleversé nos vies et la DEMOCRATIE!

    Ah, j´ai oublié les Anglais ont encore les chapeaux de « Sa Majeste », les Spice Girls et la speculation de la City!




    0



    0
    les damnes de la terre
    13 juillet 2016 - 5 h 13 min

    des exemples de democratie a
    des exemples de democratie a mediter. cameron a promis que s il serait elu il organiserait un referendum. rester ou quitter l UE et il l a fait lui ki est pro europeen .cependant le Non l a emporte sur le Oui Redultat il.demissione. et cede sa place.le 1 er ministre grec il met son mandat sur le tapis et il se ptesente une 2 eme fois a l election et le voila reelu sans heurts ni affrontements.ce ki est fabuleux ds tt ca c ke la classe politique ds ces pays parle de tt sauf la fraude el le vaincu reconnait spn echec. est il possible ke cela se produit un jour en algerie?




    0



    0
    Ain el berda
    12 juillet 2016 - 21 h 51 min

    AH NON ET NON CETTE THERESA
    AH NON ET NON CETTE THERESA MAY NE DOIT PAS SUIVRE LE THATCHERISME MAIS ELLE DOIT SE CONVERTIR AU SELLALISME! VOILA LA DEVISE CHANGERA A RAGDA WE TMANJI WE TESSANA FI EL KOUNJI….VIVE LE SELLALISME A AIN EL BERDA




    0



    0
    Nadia
    12 juillet 2016 - 19 h 40 min

    Son mari dirige une grande
    Son mari dirige une grande compagnie qui pratique l’evasion fiscale.

    The Guardian
    Theresa May’s husband is a senior executive at a $1.4tn hedge fund that profits from tax avoiding companies




    0



    0
      Ain el berda
      13 juillet 2016 - 12 h 23 min

      NADIA SI TU ES ALGERIENNE ON
      NADIA SI TU ES ALGERIENNE ON DOIT RESPECTER LES GENS QUI FONT DE L ARGENT ET QUI FONT TOURNER LE MONDE. QUE LE MARI DIRIGE BLA BLA N EST PAS NEWS,! PEUT ETRE PAS POUR TOI MAIS NADIA CHEZ NOUS ON A BEAUCOUPS D AUTRE CHOSES A CONTEMPLER…LA GB FAIT CE QU ELLE VEUT ET TOI RENTRE EN ALGERIE AVEC NOUS POUR DEGUSTER LA VRAI VIE. SALAM




      0



      0
    New kid
    12 juillet 2016 - 17 h 08 min

    En GB le peuple parle et le
    En GB le peuple parle et le gouvernement exécute!
    Pas de décrets présidentiels ou amar bouzouar.

    Les islamistes vont devenir des toutous, c’est d’ailleurs ce qu’ils méritent!




    0



    0
    Adel
    12 juillet 2016 - 13 h 57 min

    Le pays a embarque dans une
    Le pays a embarque dans une situation inedite, qui necessite une equipe de choc pour remettre le train sur les rails, qui a dangereusement deraille le 23 juin dernier.




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 12 h 27 min

    Les puissances occidentales
    Les puissances occidentales ont choisi des femmes : Angèla Merkel dirige le pays le plus puissant et le plus riche de l’UE, c’est elle qui décide de tout, en Angleterre c’est une femme qui dirigera ce pays. Mais aux Usa, c’est aussi une femme Clindon qui dirigera le pays, mais malheureusement cette dernière est une grande dangerosité, pour toute l’humanité, que je déteste au plus haut point. Pendant que dans les pays arabe les femmes sont réduites à des esclaves sexuelles, domestiques, qui n’ont que le seul rôle de reproductrice. Les islamistes ont de quoi s’enterrer vivants de voir que le monde puissant est et sera dirigé par des femmes.




    0



    0
    New kid
    12 juillet 2016 - 11 h 33 min

    Le Royaume Uni est
    Le Royaume Uni est incontestablement le pays occidental ou la politique est respectueuse du peuple et de sa démocratie.
    David Cameron ayant perdu son pari, quitte le pouvoir sans faire de chichi ou un coup d’état avec l’aide des généraux comme on le voit au Zimbabwe ou dans les républiques bananières !
    La démocratie est effective et commande respect.
    Le peuple a voté pour la sortie de l’union européenne et rien au monde n’arrêtera ce processus. Même un tsunami économique ne pourra renverser la vapeur !
    Un gouvernement par le peuple et pour le peuple sans constitution a changer !
    Good Luck Britain !




    0



    0
    Sof
    12 juillet 2016 - 10 h 40 min

    Les clandos sont bete noire,
    Les clandos sont bete noire, elle a rate le cap de reduire l’immigration a 100.000 en etant au poste de ministre de l’interieure, a Downing street l’occasion s’est presentee pour elle pour poursuivre sa traque des immigrants.




    0



    0
    TheBraiN
    12 juillet 2016 - 9 h 48 min

    On commence à entrevoir les
    On commence à entrevoir les dessous de la conspiration BREXIT avec la subite apparition de Mrs Tatcher 2 !
    Va-t-elle « négocier » au profit du Dieu Capital le « maintien » (et donc un nouveau référendum) British (et donc une UE sauvagement libérale au détriment des peuples) ?
    Va-t-elle exécuter une feuille de route « sécessionniste » avec les EXITS Ecossais , Nord-Irlandais et , pourquoi pas ? .Gallois auquel cas on serait , comble de l’ironie , dans un Sykes-Picot occidental avec l’arroseur arrosé ?
    Wait and see car ce BREXIT est plus que compliqué à décrypter .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.