Tension à Nice : les groupes d’extrême droite préparent des actions contre les musulmans

Le leader de Nissa Rebela conduit une manifestation à Nice. D. R.

La tension est perceptible à Nice, au lendemain du massacre qui a coûté la vie à 84 personnes et fait de nombreux blessés, dont un grand nombre sont dans un état grave, parmi lesquels une cinquantaine d’enfants. «On n’est pas loin du passage à l’acte», a déclaré une source locale à Algeriepatriotique, qui ne cache pas sa crainte de voir les groupes d’extrême droite mener incessamment des actes de représailles qui cibleraient la communauté musulmane. «Dans les jours, voire les heures à venir, les groupuscules extrémistes racistes vont entrer en action. Ils sont sur le pied de guerre», affirme notre source très au fait des actions de cette mouvance extrémiste bien implantée dans cette ville du sud de la France. Avant même la tuerie d’hier soir, des extrémistes avaient profané la nouvelle mosquée de Nice en y déposant un sanglier devant l’entrée. Un acte provocateur qui montre le degré d’animosité nourrie par ces groupuscules envers les musulmans de France.

En 2011, la mairie de Nice porta plainte contre un de ces groupes d’extrême droite pour incitation à la discrimination et à la haine raciale. Il s’agit de Nissa Rebela, une organisation satellite du Bloc identitaire, une formation d’extrême droite radicale qui se distingue depuis sa création par une haine sans égal à l’égard des Maghrébins et des musulmans en particulier. En 2012, des dizaines de militants du groupe radical envahirent le chantier de la mosquée de Poitiers. En 2014, des milices dites «contre la racaille» sont apparues dans les métros des grandes villes de France sans que l’Etat ne les interdise. L’organisation radicale avait aussi lancé, pendant la Coupe du monde de football, une campagne contre les supporters algériens, intitulée «L’Algérie c’est ton pays ? Retournes-y !». Plus de 350 personnes avaient défilé dans les rues de Lyon après la défaite de l’équipe nationale algérienne malgré l’interdiction préfectorale.

En octobre 2014, ce même groupe appelait à un meeting à Paris, le jour de la fête de l’Aïd, sous le slogan : «Nous sommes la première ligne !». En mars 2015, le Bloc identitaire lançait une intense campagne d’affichage d’autocollants appelant à expulser les musulmans de France. «La France, on l’aime quand ils la quittent !», criait cette organisation qui invitait ainsi les musulmans à partir, même s’ils sont nés dans ce pays et disposent de la nationalité française. «Les terribles événements qui ont secoué notre pays et toute l’Europe sont venus apporter une démonstration cinglante de l’échec, de l’impossibilité du « vivre-ensemble » à la sauce multiculturelle», argumentait cette entité de néo-fascistes. «La hijra maintenant ou la remigration demain», clame cette entité dont le slogan rappelle étrangement le fameux «La valise ou le cercueil» de l’Organisation de l’armée secrète (OAS) au lendemain de l’indépendance de l’Algérie.

Le Bloc identitaire est épaulé par la Ligue de défense juive (LDJ) qui assure la sécurité lors de ses manifestations. Un front commun qui ne permet aucun doute quant aux ambitions dangereuses de ces groupuscules islamophobes.

Le racisme n’a jamais connu une telle recrudescence en France que ces dernières années. Le contexte géopolitique marqué par la montée du péril islamiste dans le monde a accru les risques d’une exacerbation de la haine des étrangers dans les démocraties occidentales. Le drame de Nice pourrait constituer le facteur déclencheur d’une campagne violente contre les musulmans. «Les signes avant-coureurs sont évidents», alertent nos sources.

Karim Bouali

Comment (51)

    HAïZYA
    18 juillet 2016 - 12 h 10 min

    vraiment décevant ! en
    vraiment décevant ! en matière de niveau ça vole vraiment bas !voilà que s’éloignant du sujet après un virage à 180°, les apprentis « analystes » et autres « politologues » d’occasion refusent d’ouvrir leurs yeux pour voir la seule vérité: le terrorisme n’est pas et ne sera jamais un produit de l’ISLAM ! ceux qui en doutent et bien entendu à la condition de ne pas être de MAUVAISE FOI , n’ont qu’à examiner de plus près cette VERITE : le terrorisme, ce monstre hideux, est le produit de l’esclavage, du colonialisme, et de l’impérialisme, tous comme tout le monde le sait ont été inventés, pratiqués, exécutés par l’occident dit « civilisé » et ses méfaits les plus récents (afin que nul n’oublie,sont la destruction de l’Irak par les bush, tony blair et consorts, la destruction de la syrie, la destruction de la libye , par sarkozo et son coreligionnaire BHL. Maintemant le meilleur moyen de mettre fin au terrorisme c’est de réparer les injustices les plus graves et les plus récentes, en faisant traduire devant la CPI, ces trois lascars.

    Anonymous
    17 juillet 2016 - 22 h 17 min

    on est prêt nous aussi pour
    on est prêt nous aussi pour avoir la paix il faudra faire la guerre, pour tous ces groupe de facho quand vous voulez ou vous voulez

    SB
    16 juillet 2016 - 18 h 49 min

    Réveillez vous donc le mal
    Réveillez vous donc le mal est chez nous en Algérie que j’ai quitté une vingtaine d’années auparavant.
    Je ne m’y reconnais plus en ce pays et ce qu’il est devenu, le Hijab partout et bougnoulisation de notre supposée élite qui singe les Turcs , Arabes et j’en passe .

    Réveillez vous nom de dieu; on est rendu a regretter notre origine nous peuple de combattants ; fuck the world , fuck the Arabs and muslim world ;l’Algérie et seulement l’Algérie c’est le seul espoir de l’Afrique du nord ; le potentiel est la mais ce ne sera sûrement pas avec la classe dirigeante actuelle ni avec celle qui la précède.

    Osons remettre en question certains écrits supposés sacrés et soyons fiers en face de cette supposée race supérieure qui ne l’est en fait qu’avec l’aide de nos traîtres.

    Le prophète était un homme inspiré et visionnaire ; sa révolution a été faite par des jeunes qui ont remis en question les croyances de leurs pères; tant que nos esprits restent figés et qu’on ne fait pas distinction entre culture et parole de dieu on sera maudits et voués a une distinction certaine .

      el milia kvayl
      18 juillet 2016 - 12 h 43 min

      bougnoulisation?vous n’avez
      bougnoulisation?vous n’avez pas honte d’employer la même rhétorique que les pieds-noirs racistes ?il y avait des termes bien plus appropriés afin de décrire ce que vous vouliez dire….
      faites attention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.