Fiasco des Algériens à Rio et accusations des athlètes : Sellal va-t-il sévir ?

Le Premier ministre, lors de sa visite à la délégation algérienne à Sidi Moussa. New Press

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a félicité Toufik Makhloufi pour sa double médaille olympique en argent et Larbi Bourrada pour son honorable prestation. «Grâce à tes deux médailles brillantes en argent, tu as rejoint tes aînés qui ont eu à monter sur le podium aux Jeux olympiques. Tu es le meilleur exemple pour la jeunesse d’un pays à l’histoire glorieuse et à l’avenir radieux», écrit le Premier ministre aujourd’hui sur sa page Facebook.

Abdelmalek Sellal a également remercié Larbi Bourrada pour les «grands efforts fournis lors de cette compétition», assurant qu’il mérite tout le respect des Algériens. Le Premier ministre a envoyé ce message de félicitations après les vives critiques faites par ces athlètes aux responsables du sport en Algérie.

Le Premier ministre appuie-t-il par son message de félicitations ces deux athlètes qui se sont distingués par leurs déclarations contre ceux qui sont en charge de la préparation et de la gestion de la participation de l’Algérie aux Jeux olympiques ? Très largement relayées, ces déclarations ont suscité des réactions de part et d’autre, notamment en ce qui concerne la prise en charge des compétiteurs par le Comité olympique.

Les deux médailles de Makhloufi sont, aux yeux de nombreux commentateurs, l’arbre qui cache la forêt. La participation de l’Algérie aux Jeux olympiques de Rio a été pour de nombreux spécialistes un désastre en ce sens que, même dans les disciplines où l’Algérie est souvent présente, comme le judo ou encore la boxe, les athlètes ont gravement déçu. C’est la faute à qui ? Aux athlètes ? Au Comité olympique ? Pour la majorité des observateurs, ce sont tous les responsables du sport algérien qui doivent assumer ces mauvais résultats. 

Abdelmalek Sellal va-t-il prendre des mesures et faire «sauter» des têtes ? Que signifie son message élogieux à Makhloufi dont les dernières sorties médiatiques ne sont pas appréciées au Comité olympique ? On le saura bientôt.

Sonia Baker

Comment (139)

    Anonymous
    16 septembre 2016 - 5 h 42 min

    bien sur q il va sévir, il va
    bien sur q il va sévir, il va faire enfermer tout les athlètes pour s etre plaint de ses complices
    on ne va tout de même pas accuse des ministres, c est ridicule voyons!!




    0



    0
    amal
    22 août 2016 - 18 h 40 min

    Permettez-moi d’être cynique:
    Permettez-moi d’être cynique: si le championnat des accidents de la route serait lancé, les algériens se débrouilleraient pour ne même pas remporter la médaile de chavchaq.




    0



    0
    ATHLETICO
    22 août 2016 - 16 h 29 min

    Berraf est à la tête du COA
    Berraf est à la tête du COA depuis 30 ans. Avec quel bilan ?. Les règles de gouvernance veulent que lorsque un manager reste plus de trois ans dans le même poste il devient incompétent. Donc Berraf est 10 fois, au moins incompétent dans le poste qu’il occupe.




    0



    0
      anonyme
      22 août 2016 - 23 h 42 min

      10 fois moins si vous suivez
      10 fois moins si vous suivez un raisonnement linéaire mais l’incompétence c’est pas linéaire mais exponentiel, attention au vertige!




      0



      0
      El Hbil
      23 août 2016 - 8 h 46 min

      Non ce n’est pas BERRAF c
      Non ce n’est pas BERRAF c’est BEZZAF




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.