La diaspora algérienne réclame plus de représentants à l’APN

Date revendique 30 représentants pour les sept millions d’Algériens à l’étranger. New Press

L’association Diaspora des Algériens résidant à l’étranger (Dare) demande aux hautes autorités du pays de revoir à la hausse le nombre de représentants des émigrés au sein de l’Assemblée populaire nationale (APN). Dans un communiqué adressé à notre rédaction, cette association dénonce l’absence de réponse de la part du président de l’APN à sa demande introduite en octobre 2015 pour l’élaboration d’un texte réglementaire qui permettrait à la diaspora à l’étranger d’être mieux représentée. Selon Otman Douidi, vice-président de Dare, cette demande n’a toujours pas de réponse.

«A l’approche des élections législatives de 2017, nous voulons qu’un projet de loi soit acté et voté au Parlement afin d’élire en nombre conséquent les députés représentants de notre peuple à l’étranger», écrit cette association qui souligne que «lorsque les Algériens à l’étranger sont conspués, méprisés ou accusés, personne ne leur vient en aide». L’association Dare s’interroge sur le rôle de la diplomatie et des élus, en reconnaissant qu’avec cinq députés (quatre hommes et une femme) comme représentants de cette diaspora qui se compte par millions, il est difficile d’espérer mieux.

«Il est bien évident que cette infime représentation ne correspond pas du tout à ce que nous attendons. Il est de ce fait impératif que le nombre de députés soit de 30 représentants pour sept millions d’Algériens à l’étranger», soutient Dare qui dit se battre «inlassablement auprès des autorités algériennes pour que l’Etat n’oublie pas ses enfants. Mais ces enfants oubliés sont en passe de devenir orphelins». «A-t-on le droit d’oublier nos compatriotes en France, de les abandonner ? L’accepter, c’est reconnaître que nous vivons dans une Algérie sans foi ni loi.

C’est pourquoi nous réitérons notre demande auprès du président de l’APN, Larbi Ould Khelifa, afin de présenter une loi adéquate et réaliste de cette représentation de députés au sein de l’Assemblée nationale», assure cette association qui exprime sa détermination à poursuivre son combat pour qu’une vraie politique soit appliquée et qu’elle puisse avoir le pouvoir nécessaire de la représentation d’un peuple «trop longtemps oublié et pas écouté».

Sonia Baker

Comment (21)

    Anonymous
    23 août 2016 - 9 h 06 min

    Un autre exemple… l’école
    Un autre exemple… l’école musulmane de Nanterre tenue par des marocains et des algériens -marocains (dont un des représentants est liée à un homme chez qui dans les années 90 la police française avait retrouve des armes de guerre).




    0



    0
    Anonymous
    23 août 2016 - 6 h 18 min

    Ce ne sert à rien, c’est de l
    Ce ne sert à rien, c’est de l’argent jeter par la fenêtre.




    0



    0
    Anonymous
    23 août 2016 - 6 h 16 min

    Les Algériens à l’étranger
    Les Algériens à l’étranger vivent oui certes, mais sont perçu par leur pays d’origine comme des « ghosts ».




    0



    0
    amidi
    22 août 2016 - 11 h 22 min

    lors du dernier vote de la
    lors du dernier vote de la constitution nos député ont voté comme un seul homme l’article 51 discriminatoire de la constitution exempté Mentalecheta qui s’est opposée à cet article de la honte qui traité la diaspora comme des citoyens pas algériens entier puisque il interdisait a cette catégorie de postuler a des hautes fonctions d’état Bouras justifie son vote de la constitution par le fait qu’il ne pouvait voter contre cette constitution sous prétexte qu’un article discrimine la diaspora alors qu’il est leur représentant




    0



    0
      Anonymous
      22 août 2016 - 14 h 08 min

      Il est temps de chasser les
      Il est temps de chasser les vendus et les faux Algériens fabriqués par le roi du hachich.




      0



      0
    anonyme117
    22 août 2016 - 8 h 59 min

    Qui veux être représenter
    Qui veux être représenter dans une a.p.n soumise au clan mafieux Makhrébin anti Algérien pas moi en tout les cas.




    0



    0
    Kahina
    22 août 2016 - 2 h 03 min

    Que veulent ces marocains ?

    Que veulent ces marocains ? Se partager L’APN avec le tunisien Saadani.
    Ces Algériens doivent être Algérien à 100%. De mère et de père Algériens. Il faut aussi vérifier s’il n’ont pas acheté la nationalité Algérienne. Il est temps de tamiser tous ces errants qui se disent Algériens. Des vendus et des traitres on en a en vomir.




    0



    0
    pomme
    21 août 2016 - 18 h 45 min

    Ce sont des gugusses qui ne
    Ce sont des gugusses qui ne représentent personne, ils recherchent juste un salaire, en plus ils n’ont aucun niveau.
    Ne faites pas de la pub pour ça svp : l’Algérie ne mérite pas ça encore.




    0



    0
    ou sont les permanences des députés?
    21 août 2016 - 18 h 25 min

    Je vis en France, et je peux
    Je vis en France, et je peux dire à cette association, ou sont les Bourass, Mentalcheta, Chaabna et Hadouche?

    Votre démarche est illogique dans le contexte économique Algérien, vous voulez juste devenir députés!!!




    0



    0
    amidi
    21 août 2016 - 18 h 23 min

    ceux qui ont voté la
    ceux qui ont voté la constitution excluant 7 millions de citoyens algériens installés à l’étranger se cachent derrière cette association DARE. la diaspora n’a pas oubliée ni prête à voter pour ceux qui voté la constitution avec son article 51 qui exclu la diaspora de son droit à sa totale citoyenneté. le RND en tète avec son secrétaire général » ouyhia le traite » n’ont pas cessé de demander d’exclusion de la diaspora de vie politique du pays.. De fait Anonymous vous avez raison de demander la transparence des gens qui demandent de parler au nom de la diaspora




    0



    0
    Anonymous
    21 août 2016 - 18 h 17 min

    Les marocains qui vous
    Les marocains qui vous gouverne sont de la pire espèce. ..




    0



    0
    buck john
    21 août 2016 - 17 h 58 min

    Etant donné que l’élite
    Etant donné que l’élite intellectuelle ,novatrice ,cultivée ,moderne ,réside a l’étranger particuliérement en France ,c’est au minimum 60 sièges de députés réservés a la diaspora qu’il faut .Les émigrés sont ouverts sur le monde et en partie porteurs de valeurs occidentales qui seraient bien utiles a l’Algérie .




    0



    0
      Rascasse
      22 août 2016 - 13 h 25 min

      Qu’ils commencent par s
      Qu’ils commencent par s’organiser d’abords , qu’ils militent sincèrement pour le bien de la patrie qu’ils montrent leurs bonnes intentions clairement.




      0



      0
      Malika
      23 août 2016 - 8 h 23 min

      Vous croyez vraiment que vous
      Vous croyez vraiment que vous êtes une élite intellectuelle? Franchement vous n’êtes pas modeste. La vraie élite intellectuelle est souvent en Algérie et ne cherche aucunement un poste ou à être représentée. Ils cherchent plutôt à soutenir et aider leur pays à aller de l’avant. Vous qui vous prenez pour une élite, si vous ne touchez pas le RMI vous avez un poste de bas niveau (un médecin sois-disant spécialiste qui devient infirmier, un ingénieur qui devient manœuvre etc.




      0



      0
      Anonymous
      23 août 2016 - 9 h 39 min

      Malika a helas raison. Non
      Malika a helas raison. Non les membres de la diaspora ne sont pas tous ouverts, mais beaucoup ont la chance d’avoir vecu la difference et ce n’est une moins-valu. D’autant que de nombreux ingenieurs algeriens francais ont quitte la France pour d’autres pays. Non, les valeurs occidentales ne sont pas toujours utiles, les approches, les techniques, les savoirs-faire oui mais pas certaines autres valeurs. Les algeriens qui travaillent en Algerie pour l’Algerie meritent la reconnaissance des autres. Elle a totalement raison. Sans compter le nombre d’algeriens medecins qui une fois au Quebec ont des metiers en deca de leurs competences. Ce qui est aussi normal : aucun corps de metier n’accepte facilement la venu d’etrangers sans lui faire sentir qu’il est nouveau et qu’il a ses preuves a faire




      0



      0
    Immigré algérien
    21 août 2016 - 15 h 23 min

    Décidément, les gens de cette
    Décidément, les gens de cette association veulent absolument des sièges a l’APN !!!

    Abdel-Malik Djermoune, responsable association de la diaspora des algériens de France
    Son vice-président, Otman Douidi qui avait présidé un comité de soutien en France du président Bouteflika

    C’est la bande des arnaqueurs qui ont affrété des avions Tassili Airlines en 2015 au nom d’un tour opérateur Fantôme « Trans Atlantic France » et ont abandonné sauvagement les passagers algériens. A ce jour, ils ne sont pas indemnisés.

    https://www.youtube.com/watch?v=0yZ3OggV7is




    0



    0
      Nadir
      21 août 2016 - 17 h 29 min

      Merci. Je ne connaissais pas
      Merci. Je ne connaissais pas ce fait.




      0



      0
    Anonymous
    21 août 2016 - 14 h 46 min

    Je suis pour au regard du
    Je suis pour au regard du nombre. Mais ce serait bien que le DARE se présente, présente ses membres et leurs parcours. Le minimum est de dire qui ont est et de façon transparente. Parce que les associations que la diaspora ne connaît pas, on n’en veut pas. On ne veut pas de gens qui parlent en notre nom, sans jamais nous avoir rencontrée, sans jamais avoir fait le nécessaire de la consultation démocratique au travers des consulats. Rendez-vous d’abord. Quel est votre travail ? Qui sont vos conjoints ? Militez-vous dans des partis politiques en France ? Qui êtes-vous et quelles sont vos idées ? Qui êtes-vous ? Toutes les associations de loi 1901 sont aussi fliquées par le ministère de intérieur français. Donc il faut savoir qui est susceptible d’être une taupe. On a tout eu en France, on est méfiant. Sinon l’idée est juste.




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      21 août 2016 - 18 h 19 min

      Les taupes sont au
      Les taupes sont au gouvernement a alger qui sont a la botte de rabat…




      0



      0
        anonyme
        21 août 2016 - 21 h 24 min

        Je suis d’accord avec toi
        Je suis d’accord avec toi Mohamed mais les membres de ces associations aussi ne sont fiable car je connais une femme qui préside une association soit disant algérienne mais qui se revendique maghrébine et vit avec un Marocain d’ailleurs même son association porte le nom de « maghrébins », une fille de harki qui est toujours invitée en Algérie par le gouvernement algérien avec ces associations fantoches.




        0



        0
          anti infiltrés mekhrebi
          21 août 2016 - 23 h 02 min

          intéressant ce que vous dites
          intéressant ce que vous dites , en fait ceux qui se disent makhrebins sont souvent empêtrés avec des marocains




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.